AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bluer than a bruise (alma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 172
- since : 31/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 18:35




- Alma Wardlow -
best I never had


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Alma, elle s'en fout de son âge. Elle voit chaque bougie soufflée en plus comme une bénédiction. Alors, même à l'approche de la mauvaise tranche de la trentaine, même à trente-quatre ans, elle se sent bien dans sa tête, en accord avec elle-même. Elle se répète souvent que le temps et l'âge ne sont que des inventions arbitraires de l'Homme, une poussière infime face à la grandeur de l'univers.- origines et nationalité: Fille d'un père anglais et d'une mère américaine, Alma a passé les premières années de sa vie à Brighton avant de partir pour l'Amérique. Elle n'est revenue dans le coin que vers ses seize ans. - statut familial: Alma, elle a peur. Peur du temps qui passe, peur des rides qui se creusent, des souvenirs qui s'effacent. Elle aime ses parents plus que tout et les voir vieillir est une des choses les plus douloureuses qu'elle ait eu à affronter. Alors elle oublie les cicatrices, les mots parfois trop durs et ceux demeurés silencieux. Pas de gros drames, si ce n'est la vie qui passe. - statut civil: Fiancée à une femme qu'elle aime,  torturée par le fantôme d'un amour mort-né qui compte tout autant, même si elle le garde précieusement et secrètement dans le fond de son coeur rafistolé.  - occupation: Elle a racheté un vieux cinéma dans lequel elle passe des nouveaux et anciens films. - cinq choses favorites: L'odeur du café frais, les films en noir et blanc, le gospel, les histoires d'amour tragiques, la pluie. - saison préférée: l'automne. - traits de caractères: Alma, c'est le parfait mélange de ses deux cultures: Elle est à la fois trop américaine pour l'Angleterre et trop britannique pour l'Amérique. Un brin garçon manqué, elle s'entend davantage avec les hommes qu'avec les femmes. Elle n'aime pas les gens qui font des manières, qui sont hypocrites ou qui se cachent derrière des personnes. Très franche et directe, elle dira toujours ce qu'elle pense lorsque l'on lui demande ou si elle en ressent le besoin. Néanmoins, elle n'est pas du genre à faire des remarques déplacées ou à dire des choses méchantes. Engagée lorsqu'elle est convaincue, elle n'hésite pas à faire entendre sa voix concernant le féminisme ou le droit des animaux. Très entière, elle n'arrive jamais à faire semblant et si elle n'aime pas quelqu'un, cela se lit directement sur son visage qui est très expressif. A la fois romantique et cynique, elle n'est pas du genre à attendre son prince charmant, mais elle aime les jolies attentions, quand elles ne sont pas trop niaises non plus. Alma est une personne cool, qui reste pourtant dans son coin - pas parce qu'elle est timide, mais parce qu'elle n'est pas la plus sociable des personnes. Elle se méfie pas mal des autres, mais une fois cette barrière de la première approche passée, elle est en réalité très abordable, drôle et avenante. Elle n'a pas besoin d'avoir beaucoup d'amis, mais est très proche de ceux qu'elle a. C'est une jeune femme avec un grain de folie, qui se fout complètement du regard des gens et à la carapace un peu difficile à percer. Mais une fois cela fait, on se rend compte de son grand coeur et de sa sensibilité. - groupe: hydrangea. - avatar: tessa thompson.

ii. swing wide your crane, run me
Sa passion dans la vie, c'est la philosophie. Elle passe tout son temps libre le nez plongé dans ses bouquins, à écrire ses citations préférés dans un petit carnet qu'elle traine partout avec elle. C'est son trésor, son guide pour affronter ce monde. // Amoureuse des animaux depuis toujours, elle est végétarienne depuis le début de sa vingtaine. Elle ne supportait plus la façon indigne dont on consomme la viande et comment on tue les animaux. Néanmoins, elle n'embête personne avec ses convictions. // Elle croit en dieu. Elle n'est pas pratiquante, ni même aussi fervente croyante que ses parents, mais elle est toujours un peu mal à l'aise quand les gens blasphèment devant elle, même si elle ne le dit pas. // Elle fait énormément de méditation et de yoga. Elle se lève parfois très tôt pour aller en faire sur la plage, face au levé du soleil. // Même si elle aime beaucoup ses parents, elle a toujours eu une relation conflictuelle avec eux, car ils sont incapables de voir le monde comme elle le voit. C'est-à-dire, dans toute sa splendeur, même avec ses défauts. // Elle a toujours été romantique, sans être fleur bleue, tout en étant très passionnée et féroce et elle ne s'en est jamais cachée. Et c'est là sa vraie force, d'assumer les traits de sa personnalité, même ses faiblesses. // Elle a la fâcheuse manie de se plaindre constamment pour un oui ou pour un non. Mais pas quand il s'agit de réels problèmes. En réalité, elle pourra parler des heures du casier qui ne lui a pas dit au revoir, mais elle ne dira rien sur ses problèmes personnels. Elle n'aime pas en parler, pas même à ses amis les plus proches, sauf quand son coeur se fait trop lourd. // Quand elle est en colère, Alma a le don d'être vraiment trop mignonne, si bien qu'on la prend rarement au sérieux. Elle fronce les sourcils et a une moue d'enfant mal luné. Ce qui a tendance à l'énerver davantage. //  Elle a une relation très forte avec son petit frère. // Elle n'est pas vraiment très mode. Elle va acheter des habits qui lui plaisent, sans jamais se soucier de ce qu'en pensent les autres. Elle déteste faire du shopping. En général, elle commande sur internet, c'est beaucoup moins contraignant. // Elle aime beaucoup apprendre de nouvelles choses. En ce moment, elle essaye d'apprendre à dessiner et à coudre. // Elle ne stresse pas pour son mariage, si ce n'est quand elle pense à Malo… Alors elle s'efforce de ne pas y penser. // En principe, elle déteste la cigarette, même si elle ne peut pas s'empêcher d'en fumer une de temps à autre. // Elle aime le vin. Le bon vin. Mais elle boit très rarement. // Elle est imbattable aux échecs et au poker.

seize ans

Alma avait quitté son Amérique, sa maison, pour retourner dans son pays natal, l'Angleterre. Elle n'y avait vécu que quelques années et elle n'en avait pratiquement aucun souvenir. Mais même si elle avait laissé derrière elle des amis chers à son cœur, sa tristesse fut balayée par l'excitation d'une nouvelle aventure, d'un nouveau départ dans une ville qu'elle avait hâte de découvrir, si bien qu'à peine arrivée dans sa nouvelle maison, elle décida d'aller faire le tour des environs, histoire de satisfaire sa curiosité. « Attends, on a même pas encore fini de déballer tous les cartons. Tu ne veux pas attendre qu'on soit bien installé avant d'imprégner des lieux ? » Demanda Mrs. Wardlow et même si cela avait la forme d'une question en réalité, cela était plutôt un ordre déguisé. Néanmoins, Alma partit quand même, prête à sillonner ces rues qui l'avaient vu naitre, mais dont elle ne connaissait rien. Le vent marin lui mordait la peau, bien loin de la chaleur californienne dont elle avait l'habitude, mais elle y prenait goût. Elle parcourut la ville de long en large, le soleil tapant sur sa peau de porcelaine si peu habituée. Néanmoins, elle eut comme une sensation de déjà-vu en traversant cette grande place où fleurissaient de nombreuses terrasses de cafés. Elle était déjà passée par là, près de cette grande fontaine qui était l'attraction principale des lieux. Alma fronça légèrement les sourcils, un large sourire amusé aux lèvres. Elle regarda partout autour d'elle, ignorant complètement dans quelle direction elle devait se rendre pour rejoindre la plage. « Tu es perdue ? » Demanda une voix qui lui était complètement inconnue. Alma se retourna pour faire face à la personne qui venait de lui adresser la parole. En réalité, ils étaient deux – un garçon et une fille qui semblaient avoir plus ou moins son âge. Elle leur adressa un sourire courtois, puis répondit du tac au tac. « Je ne vois vraiment pas ce qui vous fait penser ça. » Elle sourit à nouveau puis reprit son chemin, décidant d'emprunter des petites ruelles peu fréquentées par les touristes. Elles se ressemblaient toutes, comme dans un labyrinthe et à son plus grand désespoir, elle retomba nez-à-nez sur les deux inconnus croisé un peu plus tôt. Ils semblaient amusés par la situation et alors que l'un d'entre eux s'apprêtait à prendre la parole, elle le devança. « Je ne suis pas perdue. Ce sont vos rues qui sont pas normales. Mais je sais exactement où je vais. » Leur dit-elle avec un large sourire, son accent américain résonnant dans les airs comme une douce mélodie. « J'ignore comment, c'est tout. » Elle rit de sa propre bêtise, parce qu'elle semblait ridicule. La pauvre petite étrangère seule au monde au beau milieu de la ville. Mais même si elle était physiquement perdue, elle avait finalement trouvé son chemin, celui de sa vie, auprès de Malo et Cait.

vingt ans

Elle le regardait – mieux, elle le voyait. Lui, dans son intégralité, ses défauts, tout comme ses qualités. Comme un tout, merveilleux, insaisissable. Il lui parlait du monde, de tout et surtout de rien. Ils avaient eu des débuts difficiles tous les deux et pourtant, ils étaient devenus inséparables, comme les deux pièces d'une même âme. Ils étaient différents sur bien des points, mais ils s'accordaient comme deux cœurs battant à l'unisson, une mélodie gracieuse, divine à l'oreille. Alma, elle n'avait d'yeux que pour Malo. Elle le voyait tel un oisillon tombé du nid auquel elle voulait porter secours car malgré ses barrières et sa carapace, elle discernait quelle belle personne il était en réalité. Elle l'aimait pour cette fragilité qu'il tentait de dissimuler. Il était beau et plus que beau – Malo était à part, unique. C'était ses yeux, ce regard, qui en disait bien plus que les mots ne le pouvaient. Et c'était douloureux, de le regarder, cela lui brûlait le cœur à Alma, cela la consumait de l'intérieur. Elle l'aimait, elle n'osait pas l'admettre, mais elle aimait. Et même si elle n'avait pas peur de grand chose, elle était pourtant terrorisée à l'idée de l'aimer de la sorte, car elle savait que cela était à sens unique et que ça le resterait. Elle était son amie, une fille parmi tant d'autres – quand lui était son monde à elle. Elle en souffrait de cet amour. C'était d'une violence sans pareil. Sans même le savoir, Malo était le bourreau de son cœur meurtri et rien ni personne ne pouvait rien faire quoi que ce soit. Elle n'était pas maitre de ses sentiments, c'était incontrôlable, comme la mer qui s'agitait près d'eux. Ils se baladaient sur la plage, la nuit étant tombée depuis longtemps. Cait n'avait pas pu les rejoindre et même si Alma l'adorait de toutes ses forces, elle s'était néanmoins réjouie de son absence. Les moments seuls avec Malo étaient bien trop rares. Lui et Cait étaient tout le temps fourrés ensemble, c'était eux deux ou rien – à prendre ou à laisser. Il parlait, mais elle n'entendait plus, bien trop occupée à admirer ses lèvres en mouvement. Et, sans même y réfléchir, sur un pur coup de tête, Alma s'arrêta de marcher pour lui faire face. Elle croisa un instant son regard, puis elle se rapprocha de lui pour déposer sa bouche contre la sienne, en un baiser chaste et innocent. Consciente de sa bêtise, elle se recula presque immédiatement, demeurant silencieuse alors qu'elle reprit sa route pour fuir, loin de cette gêne. Néanmoins, elle sentit sa main retenir son bras. Malo la tira à nouveau contre lui et l'embrassa avec plus de fougue et plus de violence, comme s'il essayait de taire de vieux démons. C'était une merveilleuse lutte, une délivrance, un feu d'artifices comme elle n'en avait jamais connu. Elle l'aimait. Elle l'aimait bien trop, bien trop fort. Elle l'aimait à s'en faire mal.

Trente-deux ans

Alma ouvrit les yeux, bercée par les rayons du soleil qui traversaient ses vieux volets en bois. Elle avait une sensation étrangère, comme si quelque chose avait changé. Elle passa sa main sur son visage pour s'aider à se réveiller et c'est alors qu'elle comprit : Une bague. Il y avait une bague à son doigt. Elle n'avait pas rêvé, ce n'était pas un mauvais tour que lui avait joué son esprit. Son amour, la meilleure partie d'elle-même, lui avait demandé de l'épouser. Elle eut un immense sourire, un peu idiot, un peu niais. Elle tourna la tête et elle la vit allongée à ses côtés, le visage serein. Cait était une femme merveilleuse, tout ce dont une fille pouvait rêver. Elle était délicate, avenante et elle avait le don de rassurer Alma dans n'importe quelle situation. C'était un cadeau tombé du ciel, un vrai ange dont elle était éperdument amoureuse. Elle le savait, c'était elle, celle avec qui elle finirait ses jours. Alma eut envie de pleurer. Ce n'était pas normal d'être si heureuse, si comblée. Il y avait sans doute une ombre au tableau. Elle tourna la tête et vit une vieille photo accrochée au mur. Une photo d'eux trois. A la vue de ce visage à la fois familier et étranger, Alma eut un haut-le-coeur. Malo. C'était lui, son ombre. Elle perdit son sourire. Elle avait besoin de s'enfuir, d'aller prendre l'air. Alors, elle déposa un tendre baiser sur la joue de sa fiancée, puis elle s'extirpa délicatement du lit pour ne pas le réveiller. Il était tôt, bien trop tôt. Le soleil venait à peine de se montrer et pourtant, elle en avait besoin – De sortir. Une fois habillée, elle brava le matin pour se rendre à la plage, son endroit préféré dans tout Brighton. Elle aimait beaucoup s'y rendre pour méditer face à la mer qui avait le don d'apaiser ses doutes. Mais rien ne pouvait plus l'aider. Elle devait se rendre à l'évidence, sa paix intérieure n'était que de courte durée. Elle était amoureuse de deux personnes, des meilleurs amis, et même si elle avait accepté d'en épouser l'un d'entre eux, elle était incapable d'oublier le second. Même si elle ne l'avait pas vu depuis des années. Même s'il avait lâchement quitté le navire. Elle ne pouvait se résoudre à l'oublier. Elle se haïssait d'être si faible, de n'être que l'esclave de ses sentiments. Mais ils étaient tout ce qu'elle avait de plus précieux au monde. Tout du moins, c'est ce qu'elle gardait des souvenirs de quand Malo était encore là. Elle contempla sa bague un instant. Elle se torturait l'esprit pour un homme qui les avait abandonné sans plus jamais donner des nouvelles. Elle risquait sa fin heureuse pour quelques baisers sans lendemain, pour quelques promesses balayées par le temps. Son cœur battait douloureusement dans sa poitrine et des larmes roulaient sur ses joues. Alma était face à une impasse. Elle ne pouvait pas laisser partir Cait, ni même oublier ce qu'elle ressentait pour Malo. Et le choix paraissait évident: L'un d'eux était à ses côtés, l'autre envolé à parcourir la terre entière.
Et pourtant.
Elle soupira. Il était temps de laisser ces vieilles cicatrices se refermer. Pour de bon. 

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: camélia. - âge et pays: 22, france. - type de personnage: inventé. - votre avis sur le forum: je l'aime follement   . - où avez-vous connu le forum: bazzart. - autre:  faut que je me calme sur les comptes  


Dernière édition par Alma Wardlow le Sam 31 Mar - 19:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 793
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: bay cleanup tc, ruby, jacob, teddy (2/5)

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 18:42

you're back
j'aime trop le pseudo, hâte de découvrir le personnage complètement

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 480
- since : 27/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 18:56

ce choix tellement parfait
tessa c'est une reine I love you
rebienvenue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6168
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 18:57

Tessa.
Trop bon choix, elle promet tellement ta jolie Alma.

EDIT: LE TITRE C'EST POUR NEVER HAD???? OMG

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )


Dernière édition par Lula Goldstein le Sam 31 Mar - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 18:57

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:13

bienvenue ! ton avatar
bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 196
- since : 29/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: 1/3 libre, fr/en.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:14

walkyrie
bienvenue parmi nous.

_________________
INSTANT CRUSH.
Staying up till morning, only seventeen but he walks the streets so mean.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 172
- since : 31/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:22

merci les bébés, n'hésitez pas à me contacter si vous désirez des liens I love you
@lula goldstein oui oscar n'est jamais bien loin

_________________

(memories) i’ve been told to get you off my mind, but i hope i never lose the bruises that you left behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:25

Omg toi, encore !
Elle ne va plus s'arrêter, tous aux abris

Bienvenue again, ma belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6168
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:28

@Alma Wardlow omg méga amoureuse, j'ai vu le titre et j'ai eu la chanson dans la tête mais j'me suis dit, impossible que ce soit pour ça. Superbe choix.
(je me calme. Arrow)

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 172
- since : 31/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:31

@lula goldstein en fait, ça colle pas mal avec la relation Alma/Malo puisqu'il est parti vivre son rêve de musicien en l'abandonnant derrière, du coup ça m'a fait penser au film 10 years et à cette chanson. tqt, je pourrais fangirler sur Oscar pendant des heures je l'ai dans la tête aussi maintenant

merci Melvin hahaha I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6168
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:32

omg same, ça me donne envie de revoir le film, Oscar est tellement génial dedans.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 172
- since : 31/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 19:33

@Lula Goldstein a écrit:
omg same, ça me donne envie de revoir le film, Oscar est tellement génial dedans.

de fou I love you quand ils l'ont mis sur Netflix, j'étais joie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 20:21

L'avatar et le pseudo I love you
(re) Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 2638
- since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: lula, becca.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 20:26

T'es belle sous cette nouvelle tête.

_________________

you unravel me with a melody, you surround me with a song.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 21:22

tessa
(re)bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6168
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   Sam 31 Mar - 22:28

Cette histoire.
Amuse-toi bien avec Alma, j'ai hâte de la voir sur le forum.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: bluer than a bruise (alma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
bluer than a bruise (alma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alma Wade
» ALMA + (de l'art de mettre une fille dans son lit)
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» (X) Drague la si tu peux-feat Alma Rodriguez [Terminé]
» Mamma, le barche avere gambe? ° Alma -- Fini !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: