AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — everything feels better. (eli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dani Walsh

pick up your heart on the way out.

- paper notes : 54
- since : 19/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: not available, fr [bash, eli, teddy, paige (tc), rory]

MessageSujet: — everything feels better. (eli)   Mer 28 Mar - 18:35


everything feels better
-------------

Elle court partout dans son petit appartement Dani. Vêtue d’une simple culotte et de son soutien-gorge, elle ne sait plus où donner de la tête. Son appartement ne ressemble à rien. Et elle finit par se dire qu’il serait grand temps qu’elle fasse un peu de ménage. Juste histoire d’avoir un endroit de vie un peu présentable. Voyageant de pièce en pièce, elle finit par revenir dans sa chambre afin de prendre au vol quelques habits éparpillés sur le lit. Elle les enfile à vitesse grand v. Car comme toujours, elle est en retard la Walsh. Et elle ne pouvait pas se permettre de l’être à nouveau. Elle avait eu tout le temps devant elle pourtant. Cependant, elle avait fini par s’assoupir sur le canapé. Très mauvaise chose, quand on la connaît. Une heure. Deux heures, trois heures avaient fini par s’écouler. Encore un peu endormie et surtout, complètement à l’ouest, elle prit un peigne de sa main droite afin de se brosser un minimum les cheveux. Un coup de mascara, ses chaussures à ses pieds et la voilà dévalant les escaliers de son appartement. Non, elle ne serait pas en retard. Pas cette fois-ci. Arrivée devant la petite bâtisse, elle poussa délicatement la porte du Old Back Steak & Ribs. Elle jette un rapide coup d’oeil dans la salle. Aucune trace d’Eli. Une goutte de sueur perle délicatement sur son front. Elle est essoufflée, Dani. Bavardant avec le serveur qui vient de faire son apparition, on la dirige vers une table deux personnes. Dani prend alors le temps de souffler, de s’installer délicatement. Elle a été souvent en retard, Dani. Contrairement à Eli qui lui, ne l’a été qu’une fois. Elle regarde sa montre. Non, elle ne rêve pas. Eli Goldstein est bel et bien en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 276
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: isveig, dani, ophelia, the goldsteins.

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   Mer 28 Mar - 21:38

Outfit | Wyatt l’avait accroché à la fin de son quart de service, et même si Eli savait qu’on l’attendait, il ne pouvait pas se sauver sans prendre le temps d’écouter ce que son patron avait à lui dire. Heureusement, ce n’était pas des reproches, comme il s’était préparé à recevoir. Rien qu’une petite discussion bancale afin de savoir comment il allait, et si sa thérapie avec les alcooliques anonymes se passait bien. Le pompier fit une rapide mise à jour de son état à son chef, avant de devoir s’excuser : quinze minutes avaient passés, et c’était quinze minutes de trop. Il serait en retard. Balançant son sac sur le siège arrière de sa voiture, il y grimpa en vitesse avant de prendre la direction du restaurant où ils s’étaient donné rendez-vous : le Old Back Steak & Ribs. Le trajet ne fut pas bien longtemps, à peine cinq petites minutes qui se seraient transformés en une vingtaine s’il avait opté pour s’y rendre à pied. Prendre la voiture pour si peu, il évitait, d’habitude, mais pas ce soir. Lui qui n’avait pas l’habitude d’être en retard, voilà qu’il la faisait inévitablement patienter. Trouvant heureusement une place de stationnement devant le Steakhouse, il s’y gara et s’empressa de rentrer à l’intérieur. Un rapide coup d’œil à la salle, et il avisa bien vite la silhouette de Dani, qui l’attendait patiemment. Un serveur chercha à savoir s’il pouvait l’aider, mais il lui mentionna être venu rejoindre quelqu’un, et il le laissa filer en direction de leur table. – Vraiment désolé de t’avoir fait attendre. – s’excusa-t-il en arrivant à sa hauteur, se penchant vers elle pour déposer, à la commissure de ses lèvres, un rapide baiser. Il prit place face à elle, et il attrapa son verre d’eau, qu’il vida de presque moitié, tant il avait soif. Désaltéré, enfin, il posa son regard sur sa date de la soirée. Elle était resplendissante, comme toujours. Il avait l’impression de ne pas faire le poids, avec sa tenue en toute simplicité. – Alors, tu as passé une bonne journée? – Ses mains s’emparèrent du menu, et il se mit à parcourir les quelques pages qu’il contenait afin de se faire saliver davantage. L’odeur qui régnait sur les lieux faisait le reste. – J’habite dans cette ville depuis toujours, et c’est la première fois que je viens dans ce restaurant. C’est quand même ironique, tu ne trouves pas?

_________________

my head says who cares? but then my heart whispers you do, stupid.



Dernière édition par Eli Goldstein le Sam 12 Mai - 1:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dani Walsh

pick up your heart on the way out.

- paper notes : 54
- since : 19/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: not available, fr [bash, eli, teddy, paige (tc), rory]

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   Ven 30 Mar - 12:29

(outfit) | Les minutes défilaient, et Eli n’avait toujours pas fait son apparition au Steakhouse. Elle jeta un dernier regard à sa montre, regardant à gauche à droite. Non, personne. Elle espérait, au fond, qu’il ne lui ait pas posé un lapin. La pire de ses peurs, sans doute. Mis à part celle qu’elle éprouvait pour les araignées et les serpents. Elle attrapa d’une main hésitant la carte, se disant que si jamais il ne venait pas, elle n’hésiterait pas à tout de même manger dans cet établissement. Seule. Tout lui donnait envie, à Dani. Elle n’était pas ce genre de filles végétariennes, refusant toute forme de viande. Que du contraire. C’était une vraie carnivore la Walsh. Elle préférait opter pour une bonne pièce de boeuf, une bonne viande maturée plutôt qu’un plat de salade. Et elle s’en portait d’ailleurs très bien. Au moment où elle déposa la carte, elle entendit la porte s’ouvrir. Un doux sourire rassuré se dessina sur son visage. Elle pouvait enfin se détendre, Danielle. Eli s’approcha à grande enjambée, se penchant ensuite vers elle afin de lui déposer, aux coins des lèvres, un doux et tendre baiser. — J’ai bien cru que tu allais me poser un lapin. Elle ne mâchait pas ses mots, la jolie brune. Son regard ne quitta pas Eli, le laissant s’installer en face d’elle. Il vida d’une traite son verre d’eau. Elle arqua un sourcil. — Un pompier en chaleur et en manque d'eau ? Quelle ironie. Dit-elle, amusée. Bien entendu, elle le taquinait. — Heureusement que tu ne m’as pas vue arriver, complètement rouge pivoine. Je pensais que j’allais être en retard. Si j’avais su. Dani lui adressa un petit clin d’oeil. La présence d’Eli la rendait toute chose. La soirée s’annonçait bonne. Après tout, elle était en très bonne compagnie. — Une journée peu productive à vrai dire. Et toi alors ? Elle repris à nouveau le menu, préférant s’attarder sur ce qu’elle allait prendre à boire pour l’apéro. Elle releva la tête, offrant à Eli un second sourire amusé. — Tu n’es jamais venu ici ? Ça m’étonne de toi. Tu as de la chance d’avoir fait ma connaissance alors. Tu sais déjà ce que tu prends ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 276
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: isveig, dani, ophelia, the goldsteins.

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   Mar 17 Avr - 2:41

Il arriva essouffler, mais en un seul et unique morceau au restaurant où il avait rendez-vous. Eli, il détestait être en retard, mais les circonstances avaient fait en sorte que ce soir-là, c’était bel et bien le cas. À croire que les rôles s’étaient inversés, puisque c’est plutôt lui qui avait l’habitude de patienter jusqu’à ce que Dani ne vienne le rejoindre, quinze ou vingt minutes après l’heure fixé pour leur rencontre. – Je n’aurai jamais osé. – rétorqua-t-il en souriant, quant elle l’accusa presque de lui avoir poser un lapin. Connaissant un peu plus chaque jour le caractère de la demoiselle, autant dire qu’il préférait l’éviter. Elle ne le lâcha pas du regard une seule seconde et à nouveau, il sentit ses lèvres s’étirer légèrement à cause de sa remarque ironisant son besoin d’étancher sa soif. Il fut toutefois soulagé d’apprendre qu’il ne l’avait devancé que de quelques minutes à peine. –  Mon retard t’aura permis d’arriver en avance, on aura tout vu. – la taquina-t-il à son tour avant de se plonger dans ce menu dont chaque élément le faisait saliver un peu plus. Il mourrait de faim. Se faisant, il tenta de s’enquérir de la journée qu’elle avait passé. Visiblement, il n’y avait rien à signaler d’important de ce côté. – La routine, quoi. Quelques appels non fondés qui nous ont fait perdre une partie de la journée, un petit incendie mineur dans un stationnement et beaucoup trop de temps à jouer aux cartes avec les gars. – Il haussa les épaules, face à cette description un peu sommaire de sa journée de travail. Certaines étaient bien plus rythmées et chargées que d’autres, mais celle-ci n’en faisait pas partie. Dani sembla surprise lorsqu’il lui admit n’avoir jamais mis les pieds dans ce restaurant. – Tu vas devoir me faire profiter de tout ce que j’ai manqué dans cette ville, maintenant que tu as dit ça. – Il sourit, amusé à son tour. – J’ai envie de me gâter un peu ce soir, je vais surement me laisser tenter par le filet mignon. Et toi? – À défaut de prendre du vin ou tout autre boisson alcoolisé, Eli se permettait quelques frivolités alimentaires, pour composer, en quelque sorte. Il suffisait tout simplement de troquer un petit plaisir de la vie contre un autre, moins nocif. Pour lui, car Dani était bien sûre libre de consommer ce qu’il lui plaisait, niveau alcool.

_________________

my head says who cares? but then my heart whispers you do, stupid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dani Walsh

pick up your heart on the way out.

- paper notes : 54
- since : 19/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: not available, fr [bash, eli, teddy, paige (tc), rory]

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   Lun 21 Mai - 14:03

Dani pouvait enfin se détendre, souffler un coup. Eli ne lui avait pas posé de lapin, et à vrai dire ça la rassurait grandement. Car elle détestait ça, Dani. Et trop de fois, elle l’avait vécu. Elle était même d’ailleurs fière, au fond, d’être arrivée bien avant lui. Dani savait qu’il exerçait un métier où les situations ne dépendaient pas de lui, et en aucun cas elle ne lui en voulait, ou ne lui en voudrait. Elle le laissa s’installer tranquillement, laissant son doux visage s’illuminer d’un tendre sourire. — Comme quoi, tout peut arriver, lui répondit-elle amusée par sa remarque. Il est vrai que Dani n’a jamais été des plus ponctuelles. Non pas parce qu’elle ne le voulait pas, mais parce qu’elle n’y arrivait pas. C’était une tête en l’air, une fille très vite distraite qui ne voyait pas forcément le temps passer. Et puis, il arrivait toujours quelque chose à Dani, ce qui la mettait toujours en retard lorsqu’elle a des rendez-vous. Certains pensent qu’elle le fait exprès. Mais en réalité, ce n’est absolument pas le cas. Dani avait pris le menu entre ses mains, ne sachant - comme à chaque fois - pas quoi prendre. Elle soupira longuement en voyant la possibilité des plats. Si elle avait décidé d’écouter son ventre, Dani aurait tout pris. Ce qui, en y réfléchissant, était totalement impossible. Elle leva son regard vers Eli lorsqu’il se mit à parler. — Je vois que ta journée n’a pas vraiment été meilleure que la mienne. Elle fit la moue, préférant ne pas se plaindre sur ses journées bien trop peu animées. Et puis elle s’étonna de la réflexion d’Eli. Il n’était jamais venu ici. Alors que pour Dani, ce restaurant était sans nul doute l’un de ses préférés. Car elle aimait la viande, Dani, bannissant totalement cette nouvelle mode à devenir vegan ou que sais-je. Elle replongea son regard sur sa carte avant de la fermer. — Je vais partir sur un steak irlandais, je pense, ça me fera le plus grand bien. Avec des frites. Mais avant tout, je pense commander une bière, et toi ? Et fais-toi plaisir, c’est moi qui offre. Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres, alors qu’elle leva sa main afin d’appeler le serveur pour que celui-ci vienne prendre leur commande. — Alors, qu'as-tu de neuf à me raconter ? J'ai l'impression qu'on ne s'est plus vu depuis une éternité..

_________________
// In the end when you accept yourself for who you are and you work with what you’ve got, you couldn’t be more beautiful because you’re confident and everyone notices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 276
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: isveig, dani, ophelia, the goldsteins.

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   Jeu 24 Mai - 22:28

Eli ignorait de quoi pouvait bien être se remplir ses journées, surtout lorsqu’il travaillait. Être pompier, c’est se soumettre aux hasards de la vie, à la malchance des uns et à la maladresse des autres. Les appels pouvaient se produire à tout instant, jour et nuit, matin ou soir, alors il n’était pas sans risque qu’un incendie se déclenche quelques minutes à peine avant la fin de son quart de travail. Et quand c’était le cas, son boulot l’emportait sur le reste, peu importe ce qui l’attendait en dehors des murs de la caserne. Ce soir-là, heureusement, rien de tout ça ne s’était produit, et ce n’est qu’un brin de discussion avec son supérieur qui l’avait empêché d’être à l’heure à ce rendez-vous avec Dani. – Ne t’y fais pas trop, quand même. – Le manque de ponctualité, on pouvait rarement le reprocher à l’homme qu’il était. Il se faisait un devoir d’être à l’heure, voir même en avance à ses rendez-vous, qu’il soit professionnel ou personnel. C’était la moindre des choses, après tout. Mais il n’en faisait pas une fixation non plus, raison pour laquelle il n’en tenait jamais rigueur, lorsque la jeune femme se pointait avec une dizaine de minutes en retard à leur rencard. – J’ai connu des journées plus mouvementés, disons. – admit-il, même si le qualificatif que Dani avait emprunté représentait rarement son job. Une meilleure journée pouvait signifier qu’ils n’y avaient eu aucun appel, mais à ses yeux, sept heures d’inactivités, il n’y avait rien de plus pénible que ça.  Au cas inverse, on pourrait ainsi qualifier les jours où de nombreux feux étaient à éteindre, mais c’était se satisfaire du malheur des autres, et à ses yeux, ça n’avait aucun sens. – Excellent choix. – commenta-t-il quand elle lui fit part de sa sélection de menu. Il eut par contre un petit sourire contraint quand elle l’invita à se commander quelque chose à boire. – Je vais me contenter d’eau, si ça ne te dérange pas. Tu me payeras le dessert, à la place. – L’art de faire des compromis. Il trouvait dommage de ne plus savourer une bonne bière alors qu’il sortait au restaurant, mais à la suite de sa rupture, les abus avaient été si intenses et démesuré que couper sa consommation définitivement, ou du moins, sur le long terme, était ce qu’il y avait eu de mieux à faire. Il parvenait à rester sobre depuis près de quatre mois, désormais, et c’était une petite fierté bien personnelle que d’être arrivée jusque-là. Le serveur profita de ce moment pour approcher de leur table et prendre leurs commandes, et dès qu’il s’éloigna, Eliott reprit leur conversation là où elle s’était arrêtée. – En vrai, je ne sais pas trop ce que je pourrais te raconter. J’ai l’impression que ma vie ne tourne qu’autour du travail, dernièrement. – Il tentait de se refaire une réputation au travail, de regagner la confiance de son équipe, de ses supérieurs, et il cumulait les heures supplémentaires, à la fois pour pallier au manque de personnels que pour éviter de se retrouver seul avec ses pensées dans son loft qui lui semblait bien trop grand, depuis son départ. Aussitôt, son sourire s’effaça de son visage, alors qu’il laissait un soupir glissé d’entre ses lèvres. – Isveig s'est invitée à l’appartement. – annonça-t-il finalement de but en blanc à la demoiselle en face de lui. Son ancienne fiancée, celle qui faisait toujours battre son cœur aussi férocement, malgré le poignard qu’elle y avait enfoncé, des mois auparavant.

_________________

my head says who cares? but then my heart whispers you do, stupid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: — everything feels better. (eli)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— everything feels better. (eli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARISOL ∞ She feels in italics and thinks in capitals.
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» alec ▲ the show must go on.
» 03. [Pierce's] It feels like one of those nights...
» « It feels like a good day to be naughty! » | Savannah, "Naughty Lewis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side.-
Sauter vers: