AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 beautiful people, beautiful problems (janey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: beautiful people, beautiful problems (janey)   Sam 24 Mar - 2:39

Le soleil s'inclinait en arrière-plan, le port chantant une mélodie que seule la mer savait offrir. Les rires des mouettes se mêlaient à la voix des vagues et Jeanne, ivre, pleurait avec. Elle avait, encore une fois, quitté le travail plus tôt. Elle qui n'avait pas de patron, elle dont les supérieurs étaient si loin qu'elle n'avait pas de comptes à rendre devrait bientôt se justifier. Parce que celle qui avait toujours tout donné pour son travail, allant jusqu'à sacrifier sans hésiter sa vie privée, jusqu'à tout quitter pour une promotion, cette femme qui était mariée à son travail avait signé les papiers du divorce. Elle ne pouvait plus se concentrer, elle ne pouvait plus penser à autre chose qu'à son fiancé qui chavirait, à son mariage, son avenir, sa vie, à tout ce pêle-mêle qui se noyait sans un bruit, dans le silence de cet homme qui s'effaçait. Alors Jeanne, de son bureau, s'enfuyait. Elle dénouait ses cheveux blonds et trainait les pieds au supermarché pour en ressortir avec du vin et des bonbons. Comme pour une rupture d'adolescente, comme si elle n'avait que 15 ans, Jeanne s'éloignait du centre et portait le liquide rouge à ses lèvres avec trop peu de remords. Elle s'appliquait, décidée à oublier, décider à trouver le repos, enfin, le sommeil sans cauchemars. Il lui restait plusieurs heures avant de devoir pointer, à la maison, avec les courses, le repas décidé et le sourire accroché. Pour faire bonne allure, elle devait se défaire, un peu, avant. Jusqu'au point de non-retour, elle saurait profiter de la marge.
Ses yeux clairs, au bout d'un certain nombre de gorgées, arrêtèrent de pleurer son couple déjà noyé. Elle oubliait le goût de l'amour. Elle oubliait le goût des rires. Il n'y avait plus que l'amer des larmes et le rouge du vin. Plus de souvenir tranchant non plus - plus rien d'autre que le vide de l'alcool. Elle se mit alors à rire, d'un rire creux, effrayant, un rire qui n'était pas elle. Un rire qui était son ombre.
Alors, des pas se firent entendre derrière elle et, d'un réflexe stupide, Jeanne cacha la bouteille entre ses jambes. Elle se retourna et fit une légère grimace. Tout était beaucoup trop flou. Elle voyait à peine une silhouette. Toute sa force mentale était concentrée dans sa posture - il ne fallait pas tanguer. Elle articula alors difficilement. Oh, bonjour, je ne vous avais pas vu. Elle grimaça de nouveau, incapable de garder son sérieux, et tendit à la silhouette le paquet de bonbons entamé. Un bonbon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 793
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: bay cleanup tc, ruby, jacob, teddy (2/5)

MessageSujet: Re: beautiful people, beautiful problems (janey)   Jeu 29 Mar - 19:38

entre janey et ses heures de sommeil, il n'y avait que des rendez-vous manqués ces derniers temps. et pourtant, elle ne comptait pas ses heures au boulot. la blonde avait toujours été une travailleuse acharnée, encore davantage depuis qu'elle possédait sa petite galerie d'arts. elle y avait mis toutes ses économies et tout son savoir-faire. ce pourquoi elle n'imaginait pas tout foutre en l'air pour quelques raisons que ce soit. toutefois, elle avait aussi ses limites, janey. comme tout un chacun, même si elle se plaisait à penser le contraire. la question actuelle était donc de savoir combien de temps encore allait-elle pouvoir tenir sans fermer les yeux ? elle estimait avoir tout essayé, la ryder. même les remèdes à base de plantes n'y faisaient rien. mais en son for intérieur, elle savait pertinemment que le jour où elle aurait finalement arrangé tous ses problèmes, elle retrouverait des nuits paisibles. ne lui restait plus qu'à croiser les doigts bien fort pour que ça ne dure plus trop longtemps. à moins qu'à bout de forces, elle ne finisse par jeter son dévolu sur mariel ou sur toute autre personne lui certifiant pouvoir lui apporter la paix.
ce jour-là, à court d'idées, c'est sur l'air marin qu'elle fondit ses derniers espoirs. le beau temps et la chaleur n'avaient pas encore tout à fait établit leur nid à brighton. alors c'est emmitouflée dans son manteau qu'elle entreprit de marcher tout près du port. elle avait beau être plongée dans ses pensées les plus profondes, la galeriste, ça ne l'empêcha pas pour autant de distinguer bien vite une silhouette lui semblant familière. à proximité de la personne présente en ces lieux, une bouteille de vin entra d'abord dans le champ de vision de janey. avant qu'une voix brouillon fasse son chemin jusqu'aux oreilles de son interlocutrice. oh, bonjour, je ne vous avais pas vu. c'est seulement en cet instant qu'elle réalise qui se tient en face d'elle. enfin, façon de parler parce que la femme ne semble pas très équilibrée. jeanne, on se vouvoie maintenant ? elle a comme l'impression que son amie ne l'avait pas replacée immédiatement. comme si elle était ailleurs ou seulement, pas dans son état normal. la bouteille calée entre ses jambes devait y être pour beaucoup. un bonbon ? elle attrape une friandise sucrée et en douceur, elle se place à ses côtés. on t'a jamais dit que c'était pas bon de boire seule ? qu'elle débute en essayant d'accrocher son regard. t'aurais dû m'appeler, tu sais que j'dis jamais non à un verre de vin, qu'elle termine dans un sourire entendu. janey ne buvait pas, mais elle avait toujours une bonne bouteille de vin dans son frigo. c'était sa petite récompense en rentrant d'une journée de travail ou pour les occasions un peu plus spéciales.

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
beautiful people, beautiful problems (janey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» Velvet Sky parle de l'attaque de Maryse
» The beautiful people [PV Shizuo]
» Crystal Reed . beautiful people
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: