AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 | new beginnings. (nao)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 27
- since : 01/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: not yet booboo.

MessageSujet: | new beginnings. (nao)   Jeu 22 Mar 2018 - 0:14

il claque la portière de la voiture, mais s'excuse aussitôt du regard à la jeune conductrice, qui lui adresse un sourire sincère et presque touchant. quelque chose sur sa bouche qui lui dit "non, t'en fais pas, c'est rien." des commissures qui s'élèvent pour rassurer l'étranger, quand les mots ne peuvent rien y faire. le trajet est long, il s'endort la tête collée contre la vitre, au son des beatles emblématiques de ce pays où il met pour la première fois les pieds. quand il se réveille, c'est parce qu'ils sont presque arrivés. brighton dans dix kilomètres. il essuie la bave de son menton, et elle rit un peu. essaie un instant de lui faire la conversation. elle se rend vite compte qu'ilie ne parle pas beaucoup, et elle ne lui force à rien. lui confie seulement quelques conseils sur la vie face à la mer, quelques bons plans : ce glacier à ne surtout pas rater et ce coiffeur, là, qui pourra s'occuper de sa barbe négligée. elle ne lui dit pas les choses comme ça, mais il le comprend bien, quand il croise son reflet dans le rétroviseur moucheté de pluie. les cernes sous ses yeux portent le poids de bien trop de nuits sans sommeil, et ces poils hirsutes qui recouvrent son visage ne sont que l'indice d'un oubli de soi. un sourire apparaît faiblement derrière eux.

elle le dépose avec tous ses sacs devant l'immeuble demandé. il lui tend un peu de monnaie, pour l'essence, le trajet, mais elle dit l'avoir fait de bon cœur, et que c'était sur sa route, de toute façon. elle lui offre même une barre de chocolat, "pour palier le mauvais temps", qu'elle ajoute. les yeux mouillés comme le reste de la ville, il lui dit au revoir, à cette nana au cœur en or, au cœur solaire. prouvant qu'il existe encore des gens sur terre qui aident leur prochain simplement parce qu'ils le peuvent, et non pas parce qu'ils peuvent gagner au change. la voiture disparaît un peu plus loin, dans le brouillard anglais où sa vie recommence.

s'armant de tout son pesant bordel, il s'avance alors vers l'appartement qu'on lui avait proposé au téléphone. faisant confiance à sa mémoire pour déchiffrer le numéro inscrit à l'encre dégoulinant sur le papier froissé et trempé qui résidait au fond de sa poche. il arrive à bon port, l'échine caressée d'un frisson quand il frappe alors trois bon coups à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 100
- since : 21/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: off - tori, beau, ilie

MessageSujet: Re: | new beginnings. (nao)   Dim 1 Avr 2018 - 19:44

Dimanche dernière, le propriétaire a appelé pour annoncer l'embarquement imminent d'un nouveau colocataire. Ils en ont pas beaucoup parlé et comme Naofel communiquait seulement par onomatopée la conversation a rapidement été expédié, le bon vieux l'a laissé avec une heure, un jour d'arrivé puis il a raccroché. Donc voilà.
Quelqu'un, un homme, s'apprête à dévorer le peu qu'il reste d'Ava.
Fel n'est pas prêt, il pensait l'être pourtant, à force d'en parler, d'imaginer un quotidien où son amie n'est pas mais c'était dans sa tête tout ça et il pouvait encore, en revenant sur terre faire un tour dans sa chambre pour contemplé les vestiges de ce qu'ils avaient. Tout est resté, les guirlandes lumineuses, les posters de Bessmertnova et cette barre d'étirement que Mike a mit des heures à installer. Ava est partout, sur les murs, dans les draps et il n'imagine pas un seul instant que quelqu'un puisse effacer tout ça.
Cet homme, Naofel le déteste déjà.
Lui qui travaille beaucoup trop a multiplié les heures supplémentaires pour ne pas y penser, avoir seulement le temps de respirer. Ava lui manque, Ava lui manque tout le temps. Cette fille était son rendez-vous manqué et Fel se demande parfois ce qu'il se serait passé s'ils n'avaient pas chacun des rêves à contenter.
Mais pourquoi y penser ?
Le fait est qu'elle n'est plus là. La danseuse lui envoi encore quelques photos pour maintenir le lien mais ils savent l'un comme l'autre que ça ne peut plus durer. Son futur est à Paris et elle ne remettra jamais plus les pieds ici.
Alors, pourquoi y penser ?
Le café est amer, le ciel pluvieux. L'appartement sent le tabac et Fel tarde à faire circuler l'air. Il fixe, le post-it infâme sur le frigo abîmé, le ménage de circonstance, leurs affaires bien rangés.
C'est bientôt l'heure. On tape à la porte.
C'est l'heure.
Naofel inspire, ses jambes refusent de bouger, oppressés par ce je ne sais quoi d'inconnu. Ce type va faire partie de sa vie, qu'il le veuille ou non, c'est bête mais le constat se fait seulement maintenant.
En marche automatique, Fel se voit bouger, sent ses mains trembler, il met une bonne minute à ouvrir la porte. Une minute, trop courte pour lui, trop longue pour l'autre.
Le nouveau colocataire s'appelle Ilie Grigorescu. Le bon vieux n'a pas donné beaucoup détails si ce n'est qu'il avait un accent bizarre mais l'air sympa. L'info est passé au dessus de sa tête, il, ils s'en foutaient.
Le nouveau colocataire s'appelle Ilie Grigorescu, il a une barbe négligé, des cheveux humides et un air rude, épuisé. Il, il goutte la normalité et l'espace d'un instant, Naofel se sent presque désolé – stupide - de le détester.
Autant ne pas y penser. Il se pousse, suffisamment pour le laisser passer. Entre, fais comme chez toi. Sa voix déborde d'ironie. La porte se referme et le musicien ne sait pas quoi de faire de ses deux mains. Il demande, tu veux que je te fasse visiter ? pour ne pas être le plus mauvais des deux et décide enfin à faire les présentations. Je suis Naofel, enchanté. Ravi de te rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
| new beginnings. (nao)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cassiopée Lewis ∆ Like the legend of the phoenix all ends with beginnings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: