AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  — there's always an excuse for shopping (isveig).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mar 20 Mar - 20:53


- there's always an excuse for shopping -
isveig burston x mina goldwater


TENUE | Toujours une excuse pour remettre cette soirée, ce repas, ce café. Des jours, puis des semaines avaient passés sans qu’Isveig ou Mina ne trouvent du temps à accorder à l’autre. Mais avec l’annonce de leur grossesse respective, une rencontre au sommet devenait inévitable. Et qui dit mieux qu’un après-midi shopping pour se changer les idées. Surement pas Mina, qui dépensait une somme considérable d’argent pour sa gorge-robe. Des vêtements qui, d’ici quelques temps, ne lui conviendrait plus. Ce ventre, qu’elle cachait sous un blouson ample, se ferait de plus en plus apparent, autant prévoir le coup, afin d’avoir du style, même en ayant l’air d’un énorme cétacé. – Hey girl, it’s so nice to see you, finally ! – fit Mina, en apercevant son amie, qu’elle rejoint en quelques pas rapide, malgré les talons hauts à ses pieds. Elle l’embrassa rapidement sur les deux joues, avant de se reculer. – How are you ? – La vie était loin d’être évidence pour Isveig, et avec cette nouvelle réalité qu’elle lui connaissait, la brune ne pouvait que compatir. Et pourtant, ce n’était que la pointe de l’iceberg qu’elle connaissait. Elle ignorait tous des sombres revers de son histoire avec Philip.

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.



Dernière édition par Mina Goldwater le Mer 6 Juin - 1:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mer 21 Mar - 1:03

(outfit) Elle n'avait pas hésité longtemps avant d'accepter cette invitation. Si Isveig était loin d'être dans une période où elle faisait de ses amis et du shopping une priorité, elle savait que ce moment avec Mina lui ferait du bien. Et pour cause, cette dernière était aussi enceinte. D'un homme avec qui elle n'était pas réellement. Ça leur faisait quelques nouveaux points en commun. La Burston salua son amie, se sentant soudainement rassurée de l'avoir trouvée. Elle savait qu'elle pourrait lui parler, lui faire confiance. Elle saurait comprendre sa situation, aussi bizarre soit-elle. — It's been way too long. I feel like I have so much to tell you. — Des choses que pourtant, elle n'était pas sûre de pouvoir expliquer, tant elle les avait gardé pour elle-même.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )


Dernière édition par Isveig Burston le Mer 28 Mar - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mar 27 Mar - 19:18

Mina était heureuse de retrouver Isveig, et la jeune femme semblait partagée un sentiment similaire en l’apercevant. Elles se connaissaient depuis peu, quelques mois tout au plus, mais elle avait l’impression de la connaître depuis bien plus longtemps, déjà. Entre histoires d’amour compliqués, et grossesses imprévues, autant dire qu’elles partageaient plus qu’un seul point commun. Isveig pouvait se confier sans crainte avec Mina : elle ne jugerait pas. À peine avait-elle sourcillé, d’ailleurs, lorsqu’elle lui avait parler de Philip et d’Eli. Il aurait été totalement déplacé de sa part d’agir ainsi, vu son propre bagage relationnel. – Go ahead, then. I’m here and I’m ready to listen to all that stuff you need to get out of your head. – Elle souhaitait être présente pour la brune, et même si parler de ses propres soucis la démangeait, elle laisse toute la place à cette amie qui semblait en avoir tout autant, sinon plus besoin qu’elle. – Did you need anything in particular? Where do you wanna start? Clothes, makeup… baby products? All the three above? – Le simple de parler ainsi de ces petites graines de vies qui germaient dans leur ventre donna un certain vertige à Mina, mais c’est une réalité avec laquelle elle devait désormais apprendre à vivre.

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.



Dernière édition par Mina Goldwater le Mer 6 Juin - 1:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mer 28 Mar - 1:00

Après sa séparation, la liste des amis d'Isveig s'était réduite. Elle le savait bien, quitter son fiancé pour son patron n'avait pas été sa meilleure décision, sous bien des points. C'est pourquoi la plupart des personnes sur qui elle pensait pouvoir compter avait tout simplement disparu de sa vie, la laissant seule. Mais pas Mina, ça non. Mina, elle la connaissait depuis si peu, trop peu pour qu'elle ai eu le temps de rencontrer l'ancien fiancé. C'était peut-être pour ça qu'elle restait encore amie avec Is, quand le reste du monde lui tournait le dos. Leurs points communs les rassemblaient, des histoires invraisemblables et maintenant, une grossesse. Un large choix de boutiques s'offraient aux deux femmes, et Isveig ne put s'empêcher de grimacer à la dernier. — Though I would love buying all kind of stupid stuff for whatever is inside my womb, do you think I can hide it at your place? — Elle avait beau y avoir réfléchit, la Burston savait qu'il était totalement irresponsable de mettre ce genre d'affaires là dans son appartement, et encore moins chez Philip. — Just because, you know. Philip can always come at my place and since the baby's not his, it's a little... tricky. — Oui, elles avaient un tas de choses à se dire, des histoires à reprendre de zéro, car pour toutes les deux, leurs grossesses n'avaient rien de basiques.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mer 28 Mar - 3:43

Mina se fichait des raisons qui avait poussé Isveig a tombé dans les bras de Philip, et à ainsi trahir son fiancé. Elle n’était nullement dans sa tête, alors elle pouvait difficilement se mettre à sa place. Tout comme elle n’avait pu s’expliquer le comportement de Lance, qui, en toute connaissance de cause, l’avait placé dans une position hasardeuse et inconfortable. Elle avait été l’autre femme, elle avait connu le revers de la médaille, et pour ça, jamais elle ne jugerait qui que ce soit.  La grimace sur le visage de l’autre femme arracha un sourire en coin à la mexicaine. – I’d be happy to help you keep those stuff away from him, if it please you. I’ve got enough place for that at home. – Une maisonnée qu’elle partage seule avec ses trois chats, et à laquelle s’ajouterait bientôt une cinquième bouche à nourrir : son enfant.  – So, you haven’t told him yet? About the baby, I mean. – lui demanda-t-elle, rebondissant sur la dernière réplique de sa compagne du moment, entrainant du même geste cette dernière vers l’allée de boutique qu’elles sillonnèrent un moment. Elle fut la première à s’arrêter face à l’une d’elle. Ce qui se trouvait, derrière les vitrines ne pouvaient pas les indurent en erreur. – Well… guess we have to start somewhere, don’t you think? – Il y avait tant de choses qu'elle devait se procurer avant l'arrivée de ce bébé, et plus les jours passaient, plus la liste s'allongeait. Elle ne cesserait jamais de le faire, à vrai dire.

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.



Dernière édition par Mina Goldwater le Mer 6 Juin - 1:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Jeu 5 Avr - 0:29

Se retrouver enceinte en même temps que sa meilleure amie lui semblait un peu fou. Toutes les deux allaient pouvoir faire grandir leurs enfants ensemble, car toutes les deux auraient sûrement plus d'un problème à l'avenir, concernant les pères respectifs de leurs progénitures. Mais elles seraient là l'une pour l'autre, et c'était assez pour rassurer la Burston. Le sourire presque amusée de Mina fut disparaitre en un claquement de doigt les inquiétudes d'Is. Elle la remercia d'un sourire, avant de répondre à sa question. — I've been... going through a lot with him, and I don't think telling him I'm pregnant from my ex will help us overcoming whatever we've been facing so far. So no. I guess I'll have to tell him someday because he is getting suspicious. — Elle lança un regard amusé à son amie avant de s'expliquer. — Apparently, he's not really happy about my lack of nudity in the house and in his bed. — Isveig semblait presque amusée, bien qu'au fond, elle était totalement terrifiée. Elle avait repoussée l'échéance, le moment où elle se montrerait à nouveau nue devant l'homme avec qui elle partageait sa vie, et que son ventre de femme enceinte ne pourrait plus être justifié par un trop gros repas à midi. Les deux femmes continuèrent leur chemin avant d'arriver devant une boutique spécialisée pour les bébés. La première dans laquelle Isveig entrerait, la première à qui elle faisait vraiment attention, maintenant que les choses se concrétisaient. — Let's do this. — répliqua-t-elle avant d'entrer dans la boutique, un pas décidé qui cachait volontairement ses angoisses.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mer 18 Avr - 2:20

Le hasard était un curieux phénomène, et il avait un sens du timing de plus surprenant. Les chances pour qu’Isveig et Mina se retrouvent enceinte au même moment étaient plutôt faible, la première vivant une situation plutôt difficile, au niveau relationnel, et la seconde étant loin d’être prête à s’engager dans la moindre relation sérieuse. Pourtant, elles se retrouvaient désormais devant le fait accompli, et chacune le vivait à sa façon. Mais le simple fait de savoir qu’elles partageraient ensemble cette étape dans leur vie avait de quoi de réconfortant, de rassurant. Et s’il y avait bien une chose qui rendait Mina anxieuse, c’était bel et bien son nouvel état. La situation d’Isveig, cependant, semblait beaucoup plus complexe que son simple accident de parcours avec Bash. Porter l’enfant de son ancien fiancé est une chose. Vivre avec un autre homme pour qui elle l’avait quitté en est une autre. Une combinaison des deux, et ça devenait un peu plus compliqué à gérer. Écoutant avec attention les confidences de son amie, la mexicaine afficha une moue désolée sur son visage, avant qu’elle ne soit chassée par la dernière remarque de la brune. – Oh, I see. – Évidemment, à la simple vue de sa nudité, ce secret tomberait. – I know you’re probably not ready to face him, but if he can’t live with the truth, he doesn’t deserve your attention, nor your love. – S’il en était toujours question, évidemment. Mais elle ne chercha pas à s’étendre sur le sujet. – Your priority must be you, and your baby of course. Stress is a very bad environment for a fetus, you know. – Elle pouvait sentir à quel point Isveig était tendue de la situation. Ça se voyait aisément dans ses traits, plus tirés qu’à l’habitude. Mina espérait que cette séance shopping l’aiderait à se détendre un peu. Elles en avaient toute les deux grandement besoin. La vitrine de la boutique devant laquelle elles s’arrêtèrent indiquait très clairement son contenu : berceaux, couettes et tout l’ameublement nécessaire pour décorer la chambre d’un bébé. C’est d’un commun accord qu’elles entrèrent à l’intérieur, et la décoration fit presque rire Mina. - It's so cute, I almost want to throw up. – fit-elle à la blague. Ou peut-être pas.

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.



Dernière édition par Mina Goldwater le Mer 6 Juin - 1:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Sam 28 Avr - 16:03

Son amitié avec Mina, elle la chérissait, encore plus depuis que le destin les avait faites tombées enceinte à quelques semaines d'intervalles. Elles pourraient partager leurs ennuis, leurs histoires, leurs émotions, et rien ne rassurait plus Isveig que de savoir qu'elle aurait la Goldwater a ses côtés, pendant cette épreuve. — Oh he doesn't, I already know that. — Une partie de l'histoire restait dans l'ombre, la fâcheuse tendance que son nouveau copain avait à frapper plutôt que parler, à s'énerver un peu trop, assez pour qu'Is finisse à l'hôpital la dernière fois que c'était arrivé. Si depuis, il avait su se contenir, elle doutait que l'annonce d'un bébé fasse autre chose que le faire replonger dans ses mauvaises habitudes. Mais Isveig oublia un instant tout ça en entendant la réflexion de Mina, qui ne tarda pas à la faire rire à son tour. Elles n'étaient pas les plus grandes amatrices de ce genre d'endroit et de décoration beaucoup trop chargée en niaiserie. Is tenta de suivre la Mexicaine a travers les rayons, avant de se décider à changer de discussion. — So, what about your baby daddy ? He didn't run away when you told him, did he ? — Elle voulait en savoir plus sur cette relation qui semblait bien loin d'être simple, du moins maintenant qu'un bébé était ajouté à l'équation.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Lun 14 Mai - 2:56

La mexicaine se doutait bien qu’Isveig ne lui racontait pas toute l’histoire. Il y avait des sous-entendus, dans les propos d’Isveig qui la faisait douter, et ce, depuis longtemps, au sujet de la relation qu’elle partageait avec cet homme. Mais elle ne cherchait jamais à en savoir plus, respectant son silence et son jardin secret, tout comme cette dernière ne la jugeait pas sur sa vie sentimentale, ou son absence de. – There’s only one thing to do in that situation : dump him. You surely deserve better than that. – Ça semblait plus facile à dire qu’à faire, et Mina était loin de comprendre tout ce que ce simple geste impliquait. Il était grand temps que sa copine prenne soin d’elle, qu’elle pense à elle et à cet enfant qui grandissait en son sein. Si ce Philip n’était pas près à accepter ça, elle avait tôt fait de se débarrasser de lui plutôt que de s’en faire un boulet. Le décor de la boutique leur changea momentanément les idées, et elle ne put se retenir de faire une remarque qui fit naître un sourire sur les lèvres de son amie. Dire que ce n’était que le commencement. Ses rétines en bruleraient surement d’ici la fin de la journée. Se perdant entre les rayons, Mina releva la tête vers Isveig, lorsqu’elle la questionna à son tour. – Surprisingly, no. Even if I’ve been awful with him at first. – Ses craintes l’avaient emportés sur sa raison. – You know, I’m not use to see that kind of positive ‘father figure’. I didn’t have one, and I guess that… I thought it would be the same with him. – Elle haussa les épaules. – He’s been very supportive about… all of this. – Au moins pouvait-elle s’escompter chanceuse d’entretenir un bon rapport avec le père de son enfant. – Do you already know the sex of the baby? – lança-t-elle à la future maman, alors que son regard se posait sur les différents modèles de literie qui s’offraient à elle.

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.



Dernière édition par Mina Goldwater le Mer 6 Juin - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Dim 3 Juin - 18:06

Elle avait raison, Mina. Elle aurait dû le larguer. Elle l'aurait fait, si elle n'avait pas aussi peur qu'il la retrouve et le lui fasse payer. Elle avait songé à quitter la ville, quitter le pays, le laisser sans nouvelles et démarrer une autre histoire ailleurs. Mais l'Angleterre, Brighton. Elle y était attaché. Il y avait ses amies. Il y avait ses parents, à quelques heures au nord de là. Et il y avait Eli. Père du bébé. Seul homme qui semblait l'avoir réellement aimé, avant qu'elle ne gâche tout. Isveig ne répondit rien, se contentant d'avancer dans le magasin en regardant les différents objets dont elle aurait bien besoin, un jour. D'ici quelques semaines, quelques mois. — You're awful with every one. — s'amusa Isveig face à la réponse de son amie, n'en pensant pas un mot. Mais Mina avait son caractère, sa façon à elle d'envoyer balader le monde entier, lorsqu'elle en avait envie. Is s'y était habitué, mais elle ne doutait pas une seule seconde de l'accueil qu'avait dû recevoir l'homme qui l'avait mit dans cette situation. — You know... All fathers aren't evil. Mine was amazing, I really am hoping your baby's will be, too. — Elle ne pouvait s'empêcher de pense à Eli, qui n'accepterait pas la nouvelle aussi bien que l'homme dans la vie de Mina. Après tout, avec ce qu'elle lui avait fait vivre, c'était dur d'espérer le moindre soutient de sa part. La Burston secoua finalement la tête. — I don't. I'm somehow hoping I'll get Eli to be by my side when we learn this kind of important details about our baby. Do you know? — Elle rêvait, mais ça ne faisait pas de mal, parfois.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mina Goldwater

never apologize for being a
powerful fucking woman.

- paper notes : 365
- since : 22/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #143, sea side.
contact book:
availability: bash (x2), isveig, mats, coleen/isveig, cecil.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mer 6 Juin - 3:51

En guise de réponse, Isveig ne lui offrit que le silence, et Mina n’insista pas d’avantage. Elle pouvait lui prodiguer les meilleurs conseils au monde, être présente pour elle de son oreille attentive, mais au final, la belle serait seule face à cette décision, et la mexicaine n’était pas en position de la prendre à sa place. Elle l’épaulera, cependant, peu importe son choix. Sans jugement. Sans arrière-pensée. Parce que c’est ce que font les amis, après tout. Parler de Bash et de leur situation actuelle lui semblait parfois, si irréelle, si fictive. Le ventre arrondi qui se cachait sous son chemisier semblait être la seule chose de concrète pour la convaincre que cette réalité, c’était la sienne. La leur. La réplique d’Isveig arracha l’ombre de sourire à la jeune femme. – I really don’t know what you're talking about. – Il était vrai qu’avec son caractère bien trempée, elle n’était pas de celles que l’ont considérait comme tendre, ou adorable, ou charmante. Elle n’avait pas la langue dans sa poche, et sa franchise la poussait parfois à aller droit au but, froissant quelques âmes qui vivent au passage. – It's completely irrational, I know. But I’ve got some daddy issues, and I can’t help it. – Rarement parlait-elle de son paternel, Mina. Elle préférait l’oublier, ou l’éviter, autant que possible. Depuis qu’elle était enceinte, pourtant, elle ne cessait de songer à ce dernier. Et à l’intérieur, elle bouillonnait de rage. Elle détestait cet homme, ardemment. Il n’était qu’un lâche, qui préférait prendre la fuite plutôt que d’assumer ses responsabilités. Plutôt que de voir la vérité en face. – But Bash won’t be like him. I hope he won’t be. – Il n’avait pas pris la fuite, après l’annonce de cette nouvelle qui avait bouleversé leur vie, et il avait promis d’être là pour elle. Et elle avait accepté de le croire, car elle avait confiance en lui. Elle ne se voyait pas passer au travers des mois et des années à venir sans son soutien. Ça lui semblait inconcevable. – It won’t be easy, due to your situation. But he seams like a nice guy, so I’m pretty sure he won’t let you go through all of this alone. And even if it’s only for the baby, it's better than to face that by yourself. – Mina n’avait jamais chercher à comprendre ce qui avait poussé Isveig dans les bras d’un autre homme. Et plus cette dernière parlait d’Eli, et plus les questions s’entassaient dans son esprit. Il s’agissait pourtant d’un mystère qu’elle comptait bien ne pas élucider, laissant dans le domaine du privé ce qui l’était. Ça ne concernait qu’eux, après tout. – Not yet. But I have an ultrasound in a few weeks, so it's only a matter of time. – Le sexe lui importait peu, au final. C’est plutôt au sujet de la santé du fœtus qu’elle s’inquiétait. L’essentiel, c’est qu’il aille bien. – What do you think ? – lui demanda-t-elle en désignant de son index un ensemble blanc, gris et vert menthe, qui ferait parfaitement l’affaire, autant pour une fille que pour un garçon. Le robe et le bleu, c’était totalement démodé, de toute façon.

Spoiler:
 

_________________

a girl should be like a butterfly. pretty to see, hard to catch.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 130
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [open] eli, mina, asher.

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   Mar 26 Juin - 2:11

Elles avaient toutes les deux leurs histoires, plus étranges l’une que l’autre, quant à leur grossesse. Aucune ne l’avait vraiment voulu, et pourtant, les deux amies allaient se retrouver à accoucher à quelques semaines d’intervalle. Le destin, Isveig ne voyait que ça. Elle s’imaginait déjà prendre le café avec son amie alors que leurs enfants jouaient ensemble. Ces moments dans son imagination la rassuraient, elle en oubliait presque à quel point elle avait besoin d’un homme à ses côtés. Mina, contrairement à elle, semblait avoir trouvé un homme prêt à rester à ses côtés, qu’elle repoussait par peur qu’il ne finisse pas les blesser, elle et son bébé. — If he was an ass, he already would have left the country, honey. Give him a chance, maybe it’s worth it. — Elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’à un moment donné, Mina aurait besoin de cet homme à ses côtés. S’il était prêt à s’occuper de cet enfant, elle devait lui donner une chance. Elle ne pouvait pas le laisser filer et élever seule leur enfant. Is repensa à Eli, à leurs conversations passées sur l’enfant qu’ils auraient pu avoir, ensemble. S’il aurait été, à l’époque, un père idéal, elle doutait que l’homme qu’elle connaissait maintenant le soit vraiment. Le Eli qui buvait et changeait de femme dans son lit tous les soirs n’étaient pas digne de s’occuper d’un enfant, ça elle en était sûre. L’idée de l’élever seule la rendait pourtant malade. — If Eli doesn’t want to be part of this baby’s life… do you think your guy would be fine with another baby in his? — demanda-t-elle en gardant le ton le plus sérieux possible. Elle l’observa en attendant sa réaction, un air amusé sur le visage. — Just asking. — Son attention se tourna finalement sur le dernier choix de Mina, toujours prête pour repéré les meilleurs ensembles, les meilleures couleurs à mixer. Isveig regarda rapidement autour d’elle, les différents rayons, les produits pour enfant, se sentant soudainement prise au piège dans le magasin, autant que dans cette situation indésirable. — I… I don’t think I can do this.

_________________

(ib) they say that you must follow your heart, but if your heart is in a million pieces which piece do you follow?


(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: — there's always an excuse for shopping (isveig).   

Revenir en haut Aller en bas
 
— there's always an excuse for shopping (isveig).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Qui s'explique, s'excuse, et qui s'excuse s'accuse. | Élodie de Froulay
» Shopping Trip [Faith]
» BLÂME SÉVÈRE ET DEMANDE D'EXCUSE AU PRÉSIDENT MARTELLY PAR LE SÉNAT
» Je m'excuse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: blink of an eye.-
Sauter vers: