AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i sabotage the best thing that i have (beau)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: i sabotage the best thing that i have (beau)   Lun 12 Mar 2018 - 21:09

Tout ce qui risque de peser sur sa conscience est remis à demain. Le brun entasse ses tracas dans un tiroirs qu'il n'ouvre presque jamais, il passe parfois à côté, hésite et reprend sa vie comme si de rien n'était. Ce n'est pas toujours efficace. Ce tiroirs, il brille, détonne, brouille le paysage et plus le temps passe, plus il est difficile de l'ignorer. Mais Fel le fait. Parce qu'il sait qu'il finira un jour ou l'autre par exploser. Ce sera moche, douloureux mais...ce sera fait et alors, Naofel pourra remettre les réparations à plus tard.
Vivement plus tard.
Le truc, c'est que certains regrets sont plus lourd que d'autres. S'il est un jour parvenu à les oublier, fel les traînent aujourd'hui comme des boulets. Il y a d'un côté sa famille avec qui il ne parle presque jamais et beau, qu'il a du jour au lendemain supprimé de sa vie, persuadé d'être en état de droits.
Mais le droit de quoi ?
Beau était drôle, attentionnée, hors de contrôle. Elle était probablement tant d'autres choses mais Fel ne s'en souvient plus vraiment. Le temps a fait son affaire, la rancœur aussi. De ce passé qu'ils ont en commun, lui ne retient que les moments d'angoisse et de flottement. Beau pouvait aimer et détester l'instant d'après, Nao, le monde, elle-même. Elle était tantôt partout dans l'atmosphère, tantôt effacée de la surface de la terre.
Alors, Fel a fait comme elle. Il c'est effacé de la surface de la terre.
Plus d'appel, plus de réponses, plus d'amitié.
La blonde faisait partie intégrante des oublies à la con de l'adolescent qu'il était.
5 ans plus tard et assis sur une terrasse quelconque du bord de mer, Naofel l'attend, sa culpabilité noyé dans une tasse de café.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   Lun 12 Mar 2018 - 22:30


₪ ₪ ₪
i sabotage the best thing that i have


beau elle a connue l'enfer durant les dernières années. elle devait se battre avec les démons qui se sont immiscer dans sa tête et lui ont fait de l'ombre, lui ont créer des problèmes. au fil des années, la vie de beau est devenue un véritable bordel; maîtresse de l'auto-sabotage, elle avait pas conscience à cette époque que la maladie mentale prenait de plus en plus de place dans sa vie. bientôt, elle a tellement prise toute la place que beau n'avait plus le contrôle sur rien. cette chienne de maladie a créer des dommages à sa propre personne, mais aussi des dommages collatéraux et plusieurs personnes dans son entourage ont fini par quitter le navire n'étant pas outiller pour l'accompagner dans cette tempête tumultueuse qu'est la bipolarité. beau a évidemment ressentie cela comme une énorme trahison; un abandon. elle les a envoyé se faire foutre prétextant haut et fort ne pas avoir besoin de personne, alors que c'était totalement faux. période de l'adolescence pour venir couronner le tout; pour rendre les choses encore plus compliquées. aujourd'hui avec du recul et de la maturité, beau elle comprend mieux; du moins elle essaie de comprendre malgré que la douleur de se faire tourner le dos soit toujours aussi vive; comme un goût amer au travers de la gorge. l'orgueil en a pris un sacré coup, mais aujourd'hui beau elle se contente d'avancer malgré que ce ne soit pas rose tout les jours. suite à son diagnostic, des gens l'ont pris en charge et plusieurs choses se sont éclaircies. le gros nuage noir au dessus de sa tête semble vouloir se dissiper et les rayons de soleil semble vouloir s'installer. voilà quelque temps qu'elle est revenue dans sa ville natale pour revoir les siens après une longue période où elle avait besoin de se retrouver seule. qui dit retour, dit qu'elle doit affronter ces visages familiers qu'elle a pu faire tant souffrir et tenter de demander pardon. ça fait partie de son processus de guérison d'après sa thérapie. beau s'est fait une liste de gens, puis sur la liste il y avait nao. l'un des hommes de sa vie, son meilleur ami. comme la plupart des gens; il a quitté le navire nao parce que c'était trop pour lui d'assumer les changements de comportements de beau. il a préféré s'éclipser pour sauver sa peau,c'est encore difficile pour la belle blonde à accepté. la rancune est toujours présente, d'ailleurs c'est ce qui l'empêchait de le contacter à son retour. évidemment, elle a passé par les autres pour avoir des nouvelles du jeune homme. puis finalement, il l'a contacté. il a brisé le glace en osant revenir vers elle et c'est sur une terrasse sur le bord de la mer qui lui donne rendez-vous. beau, elle l'aperçoit au loin; mais lui, il ne la voit pas. elle l'observe et il n'a pas changé du tout; comme si le temps s'était arrêté et qu'ils s'étaient vus la vieille. lunettes fumées sur le visage et la démarche assurée; beau elle ne se laisse pas démonter facilement comme si rien ne l'atteignait vraiment. toutefois, à l'intérieur de son petit corps ça tremble; ça tangue et y'a cette fébrilité des retrouvailles qui s'installe. la distance entre elle et lui vient à disparaître et derrière ses lunettes, elle croise son regard. le gamin a vieillit; elle perçoit sa culpabilité dans ses prunelles couleur de miel quand leurs regards se croisent, ça et une fragilité nouvelle, qu'elle vient de remarquer cinq ans plus tard.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   Mar 13 Mar 2018 - 1:43

Je, je ne sais pas quoi te dire. Naofel inspire, s’accroche à tout ce qui n'est pas elle. Sa tasse, les passants, le bleu du ciel. Revoir Beau, c'est un peu comme revenir en arrière et se retrouver de nouveau au stade des premières fois. Cette blonde élancée, Fel ne la connaît pas. Elle peut avoir ses yeux, son visage, sa voix, combien de demain sont passé par là ? Des centaines, voir des milliers. Ces cinq ans d'absences, c'est tant d'épreuves et d'expériences passés aux abonnés absents.
Naofel a eu le temps d'aimer, d'espérer, de chuter, de s'accrocher, de se tromper et de recommencer. Tout ça sans elle. Il a touché la gloire du bout des doigts pour finalement se ramasser. Est-ce que Beau le sait ? Il est parvenu à la remplacer, pas une, pas deux mais trois fois et il est incapable d'imaginer sa vie sans eux. Est-ce que Beau le sait ? Son petit bout de chemin, Naofel l'a fait sans elle et les regrets sont venu bien après, lorsqu'il a fallu faire l'inventaire de ce qu'il avait perdu et gagner.
Elle, c'était sa constante, la femme de sa vie. A quel moment exactement c'est-elle transformé en bibelot qu'on regrette d'avoir bazardé ?  Il souffle, cherche une cigarette qu'il allume directement et fini par poser ses yeux sur elle. J'ai souvent cherché mes mots mais jamais avec toi...et là, je me retrouve comme un con, à hésiter entre te faire des excuses et te proposer un café. C'est déjà affreux de s'en vouloir mais ce n'est pas le pire. Le pire, c'est de réaliser qu'on a clairement été capable de vivre sans s'inquiéter du sort de l'autre. Malgré l'absence, malgré le manque. Rien n'est insurmontable pas même eux et c'est juste, juste douloureux, parce qu'ils auraient dû l'être. Je suis désolé. Tu t'en fous, non ? Mais je te le dis quand même, je suis désolé. Nao tire sur sa cigarette, passe un doigt sur le bord de son verre. T'as bien changé Beau, est-ce que ça veut dire que tu vas bien ? Par rapport à, à avant. Il souffle et tente un sourire qu'il efface rapidement. Il n'y arrive pas. Il est doué pour ça normalement mais pas là, pas maintenant. Merde, je parle trop finalement. Si tu veux...je t'offre un truc à boire ? Je sais pas...Il avale une gorgée de sa boisson mais le café est froid. Comme elle, comme lui. Comme eux.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   Mar 13 Mar 2018 - 2:43


₪ ₪ ₪
i sabotage the best thing that i have


Je, je ne sais pas quoi te dire. beau non plus, elle doit canaliser ses paroles; elle doit réfléchir un peu, parce que là ça va très vite dans sa tête et elle pourrait dire des choses qui vont au delà de sa pensée. des paroles qu'elle ne pense qu'à moitié et qui pourrait blesser. nao est nerveux, nao la fuit du regard; beau quant à elle trouve son courage derrière ses lunettes fumées. le temps est pas hyper ensoleillé pourtant, mais c'était sa façon pour elle d'avoir une barrière. ça rend le truc peut-être un peu dramatique aussi non? tu as toujours aimé ça jouer dans le drama pas vrai beau? c'est ce qu'on lui a souvent reproché d'ailleurs. bien sûr, beau elle joue l'insensible devant la situation; mais au final, elle a souvent pensé à lui durant les cinq dernières années. après la colère de leur dernière conversation, cette fameuse conversation qui marqua la fin d'une relation; il a eut le manque. l'idée de devoir avancer sans sa présence à ses côtés. égoïstement, elle aurait aimée le garder auprès d'elle dans cette tempête; alors qu'elle livrait le pire des combats, une lutte avec elle-même. J'ai souvent cherché mes mots mais jamais avec toi...et là, je me retrouve comme un con, à hésiter entre te faire des excuses et te proposer un café. ces paroles la chamboule, alors qu'elle est toujours debout; qu'elle n'ose pas prendre place à sa table, pas encore. c'est vrai qu'ils n'ont jamais chercher leurs mots; les discussions ont toujours été fluides. même qu'ils n'avaient pas toujours besoin de se parler pour se comprendre; un simple regard suffisait amplement. puis voilà qu'aujourd'hui, beau a l'impression d'être devant un inconnu. Je suis désolé. Tu t'en fous, non ? Mais je te le dis quand même, je suis désolé. ça semble sincère et dit avec toute la franchise du monde. beau, elle entend ce qu'il dit; elle aussi, elle est désolée pour toute l'inquiétude qu'elle a pu lui faire vivre, l'incompréhension aussi qu'il a dû ressentir bien souvent. la belle blonde, elle fait comme si elle s'en foutait; mais au fond d'elle-même les paroles résonnent et lui font vibrer le coeur. T'as bien changé Beau, est-ce que ça veut dire que tu vas bien ? Par rapport à, à avant. avant, cette période qui semble ne pas lui appartenir; parce qu'il y a beau avant le diagnostic et la beau d'aujourd'hui. il s'attend probablement à être rassuré, mais c'est quelque chose que beau ne peut pas lui promettre entièrement, ça dépend des jours; une journée à la fois comme on dit. Merde, je parle trop finalement. Si tu veux...je t'offre un truc à boire ? Je sais pas... c'est vrai qu'il parle trop nao, mais ça lui avait terriblement ça à beau. elle finit par s'asseoir sur la chaise libre en face de lui. « j'prendrais bien un truc fort, mais c'est pas raisonnable.» première parole qu'elle articule depuis le début de cette conversation étrange. depuis quand tu es raisonnable beau? c'était pourtant ce qui te caractérisait à une époque le fait que tu fonces tête baissée sans te soucier des conséquences. ça c'était la maladie qui prenait sournoisement le dessus sur ton existence. c'est ce qui est le plus difficile à vivre pour la belle blonde; le fait de perdre cette étincelle que la maladie lui offrait, la rendait unique dans son exubérance et son côté coloré. un serveur arrive à la table et la jolie blonde commande un latté chaud aux amandes. puis de le voir fumer, ça lui donne envie aussi du coup elle se sort une clope de sa veste en cuir avec un zippo et se l'allume venant à y tirer une bouffé pour remplir ses poumons. façon de gagner un peu de temps, d'étirer le silence. « alors, tu veux savoir si j'suis toujours la tarée d'avant c'est ça?» paroles prononcées, de façon neutre sans aucune agressivité. peut-être que c'est maladroit; mais elle le dit quand même. la belle blonde lâche une sorte de rire venant à détourner brièvement le regard vers le décor qui les accompagne. « si tu veux mon avis, je crois qu'on les tous un peu.» c'est ce qu'elle pense beau, la seule différence c'est que certain finiront par avoir un diagnostic; à se faire bourrer de pilules alors que d'autres continueront de vivre leurs vies en se faisant dire qu'ils ont un tempérament unique et coloré, qu'ils sont tarés, complètement déconnectés de la vie réelle. finalement, son attention revient vers lui; elle le sonde un moment et le serveur finit par revenir avec sa commande. elle prend sa tasse de sa main inoccupé et en boit une gorgée. « tu te sens libéré?» qu'elle demande, se sent-il libéré de s'être excusé?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   Mar 27 Mar 2018 - 22:15

Ce qu'il abandonne, Fel ne cherche jamais à le retrouver, ce qui est casser fini là où tout est bon à jeter. Puis il y a Beau, Beau et cette relation qu'il tente maladroitement de reformater. Est-ce ça en vaut la peine ? Elle ce qu'elle en vaut la peine ? A l'époque, oui mais aujourd'hui ? Beau reste planté là, lunettes sur le nez. Elle ne bouge pas, ne sourit pas, ne réagit pas tendis qu'il déblatère, crache un maximum d'informations avec l'espoir qu'il existe dans ce lot informe quelque chose qui puisse apaiser sa peine et réduire la distance.
La plupart des gens pensent qu'il est difficile de nouer de nouvelles relations, Naofel lui est persuadé du contraire. Il n'y a rien de plus facile que l’inexistant, tout est à faire, on peut devenir celui que l'on veut, un connard, un amant ou le dernier des cons. Non, le plus difficile c'est de raviver ce qui a un jour été, broder autours d'une histoire déjà bien entamé. Il pourrait parler de bon vieux temps, de l'époque où ils se prenaient la tête pour un oui ou un non mais à quoi bon ? Parler de l'avant, c'est aussi mettre en lumière l'abandon. Alors Naofel se tait, il brode justement, pointe à demi-mots ses erreurs sans aborder le sujet pour autant. Est-ce qu'elle va bien ? Est-ce qu'elle s'énerve encore pour un oui ou pour un non ? Et ses absences ? Est-ce qu'elle cesse toujours d'exister de temps en temps ?
Non, vraiment. Est-ce que ça va mieux maintenant ?
Quand elle s’assoit, Beau semble balayer du bout des doigts son monologue. Être raisonnable. C'est parce qu'elle semble l'être un peu plus qu'il serre les dents. Qu'est-ce qu'il espérait exactement ? Il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui saute dans les bras mais...qu'elle soit au moins aussi émue, désolé qu'il peut l’être lui. Il a été lâche pour de mauvaises raisons mais même les plus terribles ont raisons d'être, on ne peut pas juste les ignorer. Ça l'énerve peut-être un peu alors Naofel avale une nouvelle gorgée, passe son doigt sur le rebord pour se calmer. Ça signifie que tu es devenu quelqu'un de responsable ? Ce n'est pas une pique, juste de la curiosité. Fel était l'adolescent le plus irresponsable qui soit. 5 ans plus tard, il est juste devenu le jeune adulte le plus irresponsable qui soit alors tout est possible si lui évolue à reculons. C'est un peu brut dit comme ça mais je me pose la question ouai...depuis que des potes du lycée m'ont annoncé ton retour. Fel grimace, ses mots sonnent plus salaud qu'il ne l'aurait voulu mais la réalité est là. Il n'a jamais cherché à avoir de ses nouvelles, elles sont venu d'elles-même et avec elles la culpabilité, le poids des années. Tu l'étais plus que nous à l'époque. Il inspire une nouvelle bouffée de cigarette mais ses doigts tremblent un peu. Aujourd'hui, je suis peut être le plus taré de nous deux. Il rit jaune Naofel, balance un peu de sa détresse. Non. Je ne me sens pas libéré. Je vois bien que tu t'en fiches de mes excuses et dans le fond moi aussi. Pour être honnête...
Il pense, à Mike, Reanna, Ava, il pense aux multiples casting, à son succès éclair et son passage sur les plateaux télé, il pense aux producteurs, aux promesses qui ne riment à rien et à la galère qui commence, les EP fantômes, les enregistrements clandestin. Courir à droite, à gauche, courber l'échine, se ridiculiser. S'accrocher, aux rêves, aux relations inachevés. Je n'ai pas pensé à toi ces 5 dernières années, j'aurais aimé te dire le contraire mais ce n'est pas vrai. Je pensais...bien faire. J'avais vraiment l'impression de prendre la meilleure des décisions. Naofel sourit, d'un sourire amer, sans vie. J'étais à l'aube d'un million de promesses et tu me tirais de plus en plus souvent en arrière. Un peu comme ses rêves aujourd'hui. La vie, la vie est définitivement bien faite.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   Dim 1 Avr 2018 - 17:05


₪ ₪ ₪
i sabotage the best thing that i have


Ça signifie que tu es devenu quelqu'un de responsable ? paroles prononcées, l'impression que ça ne s'adresse pas réellement à elle, tellement elle n'a jamais pris ses responsabilités dans sa vie. haussement d'épaules en guise de réponse, parce que sincèrement elle ne serait pas quoi répondre à ça. beau est loin d'être une menteuse, elle dit les choses comme elles sont et actuellement; elle n'a aucune réponse concrète à lui offrir. beau, elle est brute dans ses propos; elle ne mâche pas ses mots et c'est ce que le gamin lui reflète. C'est un peu brut dit comme ça mais je me pose la question ouai...depuis que des potes du lycée m'ont annoncé ton retour. ça pourrait presque l'amusé d'entendre ça, d'entendre que des gens lui ont annoncés son retour comme s'ils attendaient le retour de l'enfant prodigue. de son côté, beau elle n'a pas annoncée son retour à personne; elle n'avait pas envie désirant faire un retour en douceur auprès des siens. de toute façon, jouer la faux-cul en faisant croire que certaines personnes lui ont manqués se serait mentir. toutefois, nao il lui a manqué, terriblement même. durant les moments où elle était au plus bas; dans cette grande pénombre elle revoyait parfois son visage et ça lui permettait de s'accrocher. c'est en le revoyant aujourd'hui après cinq ans, qu'elle prend conscience de la douleur qu'elle a pu lui causer; une chose à laquelle, elle ne pensait pas à l'époque évidemment. Tu l'étais plus que nous à l'époque. vérité balancé au visage, qu'elle doit encaissé; qu'elle assume maintenant avec le recul. la maladie l'a rendue tellement tarée, c'est donc l'étiquette qu'ils ont fini par lui mettre au visage? Aujourd'hui, je suis peut être le plus taré de nous deux. rire jaune qui s'échappe des lèvres du gamin; fragilité qui semble émané des pores de sa peau. beau qui garde ses grands yeux sur lui, regard camouflé derrière ses lunettes soleil. Non. Je ne me sens pas libéré. Je vois bien que tu t'en fiches de mes excuses et dans le fond moi aussi. Pour être honnête... finalement, le serveur qui arrive et dépose sa commande devant elle. ses doigts fins qui s'enroulent autour de la tasse fumante; source de réconfort. Je n'ai pas pensé à toi ces 5 dernières années, j'aurais aimé te dire le contraire mais ce n'est pas vrai. Je pensais...bien faire. J'avais vraiment l'impression de prendre la meilleure des décisions. paroles remplies de vérité, vérité qui fait mal; celle qui coupe un peu le souffle parce qu'on ne s'y attend pas réellement. beau qui garde toutefois le contrôle avec son air de glace et impassible, mais à l'intérieur ça brûle; elle hurle. les doigts de la blonde qui s'agrippent un peu plus à la tasse pour les empêcher de trembler. au final, au fond d'elle-même beau sait pertinemment qu'il a pris la meilleure des décisions, mais l'abandon est quelque chose que l'humain n'est jamais réellement en mesure d'accepter. même s'il se persuade qu'il a jamais besoin de personne; c'est un mensonge, une façon de se voiler la face. J'étais à l'aube d'un million de promesses et tu me tirais de plus en plus souvent en arrière. triste constatation, voilà qu'elle vient à tremper ses lèvres dans son breuvage comme si elle souhaitait gagner un peu de temps. silence qui plane suite à ces paroles dures à encaisser. « et alors.. t'as réussis à t'élever vers le haut nao?» sans moi, qu'elle prend soin de garder pour elle. étrangement, ses paroles ne sont pas tranchantes ni pleines de rancune cette fois-ci. peut-être, il y a un peu d'envie quelque part, de jalousie. parce que beau; elle n'était pas à l'ombre des belles promesses à cette époque; m'enfin à une période si, mais quand les gens se sont mis à disparaître autour d'elle, elle a arrêté de se faire de belles promesses se disant de toute façon, qu'elle en avait sûrement plus pour très longtemps. elle était pourtant jeune et à la fleur de l'âge; l'âge où l'on croit que tout est possible. toutefois, par moment elle sentait la mort qui s'approchait et attendait de venir la chercher. vie en montagne russes, putain de vie en montagne russes.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: i sabotage the best thing that i have (beau)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i sabotage the best thing that i have (beau)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!
» Peindre un beau Visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: