AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't stop de music (Côme and the squad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Dim 25 Mar - 20:56

le moins que l'on puisse dire, c'est que tu es sur les nerfs. t'as l'impression de passer du temps avec des enfants. des gamins qui font attention aux apparences, qui boudent pour un oui ou pour un non. des gosses qui ont peur de partager leurs potes. ça te fait un peu de peine de te dire que vous en êtes arrivés là. d'autant plus que toi, t'es assez détachée du groupe. avec tout ce qu'il s'est passé avec terri, tu t'es longtemps incrustée et détachée lorsque vous vous faisiez la gueule. tu faisais partie de la bande mais, un peu moins que les autres pour ainsi dire. alors, qu'on te prenne la tête pour ça, ça t'énerve. tu l'es d'autant plus lorsque côme s'excuse parce qu'elle n'a pas le faire. elle n'est pas en tord. tu hausses légèrement les épaules, tu tires une dernière taffe sur ton joint que tu écrases ensuite de la pointe du pied. qu'est-ce que tu veux. je crois qu'on a fait un retour en arrière. bienvenue aux années collège et encore ! tu rigoles mais, c'est sous le coup de l'énervement. et puis, tu parles de terri. côme est heureuse pour toi, pour vous. c'est bien la seule. ouais enfin, j'espère que ça changera pas trop entre nous quand même. ouais parce que t'es une fille plutôt indépendante et tu détestes avoir quelqu'un sur le dos. tu ne veux pas que terri change de comportement parce que désormais, vous êtes en couple. elle te parle de nana et du fait qu'elle aurait peut-être des sentiments. tu fronces légèrement les sourcils avant de rire. nana, c'est ma meilleure amie depuis des années. c'est le genre de trucs qu'on dit à sa meilleure amie ça, non ?! ça y est, côme a réussi à attirer ton attention sur ce thème. est-ce que nana oserait avoir des sentiments pour son meilleur pote sans lui dire ? sans te le dire ? tu te masses légèrement les tempes parce que ça te rend dingue de réfléchir à tout cela. ouais d'ailleurs, j'ai un mal de crâne pas possible. je pense qu'une bière, une danse et un nouveau joint me feront le plus grand bien ! dans ce sens évidemment ! et puis, faut que je vois terri pour savoir si on rentre ensemble ou pas. ouais parce que sinon, tu vas ramener côme de force chez toi. hors de questions que tu termines cette soirée pourrie toute seule !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Ven 30 Mar - 15:50

T’es paumée, Nana, complètement. Ça fait des mois que tu es à la dérive, et aujourd’hui, tu te noies, vraiment, comme l’avait prédit Côme. Tu perds pied, toutes ses barrières que tu avais mis tant de mal à forger, que tu pensais si solide, elles s’effondrent une à une, tu as l’impression d’être dans un autre monde, il n’y a que la main de @Ryan Ward qui te retient à cet univers, alors tu la sers, comme si la vie en dépendait, recroquevillée sur toi-même comme une petite fille. C’est ce que tu es, en cet instant. Tu sèches de nouveau tes larmes quand il te supplie de ne pas pleurer. Oui, Nana, ne pleure pas. Tu voudrais t’arracher les yeux, tu frottes un peu fort, la peau qui rougit, vite, sous tes ongles longs, et tu hoches la tête. « Je ne pleure pas. » tu lui assures, vilaine menteuse. Tu relèves la tête, vers lui, mais tu ne le vois plus, Nana, tu sens sa présence, tu entends sa voix quand il appelle ton frère. @Maddox Bowles que tu n’as pas vu depuis des jours, l’unique personne, en dehors de Ryan, au courant pour cette maladie psychologique qui te détruit un peu plus à chaque minute. Tu ne vois pas Ryan, Nana, parce que tu regardes derrière lui, tu regardes @Sacha Marks, ta meilleure amie, tu crois. T’en es plus sûre à présent, tu te fais remplacer, t’en es persuadée, ça te bouffe le cœur, Nana, tu n’arrives pas à comprendre ce que tu as pu foirer, t’as toujours été là pour elle, étouffant tes propres sentiments pour la voir heureuse. Et puis, tu croises son regard, à elle, à @Côme Earnshaw. Ton regard froid, dur comme la pierre. Tu te demandes ce qu’elle voit, surement une pauvre folle. Ce que tu es, avec les yeux rouges, les joues brillantes de larmes et les cheveux devant le visage. Tu sembles folle, tu es folle, et t’as envie de la tuer, Nana. T’en serais capable, si Ryan ne tenait pas ta main, si fermement. « Ne m’abandonne pas. » tu lui dis, la gorge nouée. C’est tout ce qu’il peut faire, pour toi, te promettre qu’elle ne gagnera pas une âme de plus, la terrible Côme .
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Ven 30 Mar - 19:35

Marre de tous, marre de ces embrouilles, tu perds patiente, Terri, déjà que tu n'en a pas des masse, mais alors là, tu te surpasses en étant encore calme, étant encore sur place et n'ayant encore rien cassé autour de toi. C'est alors que tu vas vite retrouver Sacha, tu la cherches autour de toi et ne la vois pas, tu te dis qu'elle est peut-être dehors, tu fais toutes les sorties possibles autour de vous et tombe finalement dessus, avec les trois autres, tu t'es mis du monde à dos ce soir, tu le sais et ce n'est peut-être pas fini. La voyant entraîne de fumé, tu ne l'embrasses pas, tu te contentes simplement de l'approcher de peu car toi l'odeur de cigarette et des joints, tu ne supportes pas trop, elle le sait, enfin tu ne sais même pas si un jour, tu lui en as parlé que t'aimes pas cette odeur, bien qu'il arrive qu'étant torché, tu en fumes, très rarement. J'y vais. On se voit demain ? Dis-tu en regardant Côme, regard noir sur le visage, ce soir t'as plus envie de rire et tu vas simplement rentrer chez toi, dormir et te dire que demain est un autre jour. Tu te rends à l'intérieur, tu vas vider ton verre et récupérer ta veste que tu mettais sur ton épaule, tu ne sortiras pas par la sortie principale, mais celle de derrière, tu seras plus vite chez toi et tu seras plus vite débarrassé de toutes ces embrouilles. Tu ne fuis pas, tu en as simplement marre et cette embrouille est ridicule. Tu sors, tu repasses une nouvelle fois devant Sacha, Côme, Nana et Ryan qui avaient déjà appeler Maddox un peu plus tôt et qui ne devra pas tarder à se pointer, tu seras sûrement déjà partis, heureusement peut-être. Tu fixes Nana, regard noir, regard froid sur le visage qui se déplace légèrement sur Ryan. Ciao. Dis-tu en avançant d'un pas déterminer, en voulant rejoindre la route pour rentrer chez toi. Trois tocards ensemble, normal que ça parte en couilles. Dis-tu en parlant de Nana, Côme et Ryan qui sert de toutou à ce qui est censé être ta meilleure amie. Et tu ne peux pas t'empêcher d'en rajouter une couche, t'es comme ça et tu ne changeras pas. J'passerais acheter des croquettes et une laisse. Dis-tu, te retournant et regardant Ryan.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Ven 30 Mar - 21:54


Ryan essayait tant bien que mal de faire abstraction de Côme et Sacha, des bribes de conversation qui parvenaient à ses oreilles, des pulsations accélérées de son cœur qui résonnait dans sa tête. Nana serrait sa main, presque trop fort, pendant qu’il tentait de l’apaiser du mieux qu’il pouvait. Il avait envie que cette soirée se termine, que tout s’arrête, qu’il disparaisse de là. « Ne m’abandonne pas » Il caressa doucement ses cheveux, les dégageant de son visage. Il ne savait pas quoi faire, pas quoi dire. Il faisait ce qu’il imaginait être le mieux à faire, sans aucune certitude. « Mais non, t’inquiète. Maddox va bientôt arriver. Demain t’auras tout oublié. » Il n’y croyait pas lui-même. Et si elle venait à oublier, lui n’oublierait pas. Impossible. Il avait trop mal. Trop la rage. Terri arriva, Ryan entendit le son de sa voix adressée à Sacha mais il n’y prêta pas vraiment attention. Il ne voulait pas quitter Nana du regard, de peur qu’elle ne s’effondre ou qu’elle s’en aille. « Trois tocards ensemble, normal que ça parte en couilles. » Ryan serra les dents et ferma les yeux un instant. Pas lui. Pas lui aussi, pas maintenant, pas comme ça. « Ils vont vraiment me casser les couilles jusqu’au bout » souffla-t-il, presque entre ses dents, à Nana. A croire qu’ils avaient décidé de se relayer, de faire une tournante. Un concours, peut-être même. « J'passerais acheter des croquettes et une laisse. » C’en était trop. Ryan ne savait pas si Terri avait trop pu, ou s’il avait juste envie d’être un pur connard, à vrai dire il n’en avait rien à faire. Il lâcha la main de Nana, et se releva, s’avançant vers Terri. Il était piqué à vif, par les remarques de Terri, et perdait patience. Il avait pourtant essayé de faire les choses bien. Il avait essayé de calmer Nana, il n’avait même pas adressé la parole à Sacha et Côme, pas un mot, aucune provocation, il avait appelé Maddox, il avait vraiment essayé de faire les choses correctement. Lui qui avait pour habitude de toujours venir en rajouter une couche, de lâcher des piques à tout va, il était parvenu à se canaliser, à prendre sur lui pour Nana. Et là Terri arrivait, sortit de nulle part, en le provoquant. « T’es sérieux là ? C’est quoi ton problème ? On a gâché ta petite soirée ? C’est vrai que Nana aurait pu choisir un autre moment pour pleurer, quelle conne ! » Sa voix se mettait à trembler, tant la rage lui tordait le ventre et lui nouait la gorge. Il ne pensait bien sûr pas cette dernière phrase, il voulait faire réagir Terri, sortir ce qu’il avait sur le cœur. « Mais c’est vrai, j’avais oublié… Pour mériter ton respect faut que tu la baises une centaine de fois avant, sinon tu la traites comme de la merde. Hein Sacha ? » Il esquissa un sourire hypocrite, tournant la tête vers celle qui était son amie. Si elle avait passé l’éponge rapidement, Ryan n’avait pas oublié toutes ces fois où Sacha avait été malheureuse parce que Terri avait encore fait le con. Il n’avait jamais rien dit de sérieux à ce sujet, prenant toujours tout à la rigolade, comme si rien n’en valait la peine et pourtant il n’avait pas oublié.  « Mais c’est bien, après quinze ans j’te vois enfin comme l’enculé que t’es ! » Il avait cru halluciner, en entendant Terri lui parler comme ça, mais non. Il n’en était pas à sa première surprise ce soir, il n’essayait même plus de comprendre. Il ne pensait même plus à Côme, ni même à Nana. Tout ce qu’il voyait c’était toutes ces années d’amitié foutues en l’air en une soirée.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Sam 31 Mar - 14:53

Tu enchainais les clopes, tu as juste envie d'oublier cette soirée. Tu as envie de dormir Côme, de ne plus jamais les voir. Tu le vois, tendre, la touchant, lui souriant et ton coeur a mal, boule dans la gorge et tu essaies de te retenir. Qu'est ce qu'elle a de plus que toi ? Pourquoi elle ? Tu aimerais tellement être à sa place, remonter le temps, l'espace de quelques secondes pour revoir ce regard, le même regard de Ryan, se posant sur toi ... Tu as mal Côme. Tu te déchires, tu hurles au fond de toi. Tu la regardes, elle, celle que tu hais. Tu l'as voit mal et tu en retires une certaine satisfaction, très vite éteinte. Tu n'es pas comme elle ... Tu ne seras jamais comme elle, Nana ... Nana cette grosse salope, comédienne avec ses larmes à peine visible et sa crise de nerf mal jouée. Pendant un instant, tu t'en foutais, juste un instant. Sacha, elle s'en fichait, en tout cas elle en avait l'air. Tu le fixais lui, Ryan, espérant que vos regards se croisent, qu'il te montre que tu étais encore importante pour lui ... Rien du tout. Tu essayes de ne penser qu'à Terri et Sacha, à leur bonheur, ça te rend heureuse, l'espace d'un instant. "Je vois pas pourquoi ça changerait quelque chose, ça se voit que vous êtes fait pour être ensemble, tout ira bien" Tu lui souris, tu aimerais tellement être comme eux, être heureuse et avoir quelqu'un qui t'aime. Tu as eu ce bonheur avec Ryan, tu as eu l'impression de l'avoir le temps d'une nuit avec Maddox ... Maddox, qu'est ce qu'il dirait si il était là ... "Tu sais, je connais pas très bien Nana ...Mais elle a l'air assez secrète quand même, je suis pas sûre qu'elle te l'aurait dit ..." Tu tires sur ta cigarette comme si c'était ta seule ressource de vie. Tu as juste envie de la tuer Nana, de ne plus l'avoir dans ta vie, elle fait ressortir le mal présent bien enfoui en toi ... Tu n'es plus la même personne lorsque tu es près d'elle, tu te fais peur, la noirceur de ton coeur te fait peur ... "Ryan est vraiment comme un petit chien avec elle c'est pas possible." Tu es jalouse, à en mourir, tu as juste envie qu'elle disparaisse, qu'il revienne vers toi, tu l'aimes encore, encore trop. "Ouais, j'ai de quoi faire un joint aussi à l'intérieur, ça va peut être nous calmer. Et puis on est pas venu pour voir les deux là se faire des calins." T'étais venue pour l'oublier, foutu, complétement foutu ton plan. Terri il sort, Terri il est vénère et toi tu comprends rien. Il veut partir, il te regarde mal. Tout le monde te regarde mal, tu en as l'habitude de toute façon. Tu te sens mal Côme, mal parce que tu as l'impression d'avoir gâché la soirée de Sacha, seul truc qui te fait vraiment chier. Terri il va vers Ryan, et toi tu te rapproches un peu, pour entendre. Tu te rapproches encore plus lorsque tu entends le ton monté. Ryan il fait que prendre la défense de Nana et ça t'énerve. Terri a raison pour certaines choses, Ryan n'est plus qu'un toutou. "Au lieu de parler comme ça de leur couple, va t'occuper de Nana non ? T'es plus bon qu'à ça, à rester près d'elle à écouter toutes ces conneries. Tu fais pitié Ryan." Ton froid, tu la hais, tu le hais. Regard noir, froid, fixant sur elle, elle qui te la prit. Tu ne fais que la fixer, besoin de rien dire, elle le sait déjà très bien, que tout ça c'est à cause d'elle. "J'espère au moins qu'elle écarte bien les cuisses pour que tu fasses tout ça pour elle." Tu as la haine Côme, tu rages. Tu as juste envie de hurler, de le frapper, de lui demander de revenir.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Sam 31 Mar - 16:06

La portière claque. Mouvement rapide, négligeant. Toi qui t'apprêtais à t'ennuyer à mourir devant ta télé, il aura suffit d'un appel pour tout changer.
Une loque face à ton écran, la tête en bordel... Le retour de Nina. La prise de tête avec Nana. L'absence de Max et... cette nuit avec Côme. Une bouteille de whisky à moitié vidée pour ne pas trop s'interroger, trop de questionnements qui te donnaient l'envie de te cogner la gueule contre un mur. Partagé, tiraillé par divers problèmes de conscience, et le seul remède qui te venait à l'esprit : Ne pas penser. C'était en tout cas le projet du soir jusqu'à ce que ton portable sonne, qu'au bout du fil une voix familière te mette en alerte et qu'alors tu te dégages de ton canapé sans plus attendre. "J'arrive." Une réponse simple et claire avant que tu ne raccroches sans plus de discours. Tu n'avais pas besoin d'en savoir plus sur l'état de ta soeur pour le moment. C'était devenu si naturel pour toi de ne vivre que pour eux... elles, qu'un simple appel suffisait à te faire accourir. Le décès de Kamil avait éveillé en Nana un trouble qui ne manquait pas de te faire peur. Trop ingérable, trop dangereux, surtout pour elle-même. Tu ne supporterais pas de la perdre également, tu ne saurais pas continuer de vivre si cela arrivait. Alors la panique ne manquait pas de t'habiter en cet instant, tandis que ta clé tournait dans le contact et que le moteur grondait. Qu'importe ce qu'avait Nana, bien que tu t'en doutais tu le saurais bien assez tôt, si elle allait mal, alors tu serais là.

La ceinture oubliée, c'est dans une vitesse peu modeste que tu avançais. Le klaxon se faisant entendre, acharné, au moindre obstacle. A la moindre voiture trop lente, à la moindre personne qui passerait devant toi et les feux rouges que ton regard maudissait. Et enfin les néons du Concorde t'étaient visibles. Te trouver une place semblait être une tâche difficile... mais qu'importe, en quelques minutes te voilà garé sans avoir plus prêté attention au stationnement, le regard déjà trop occupé à chercher ta tête blonde parmi la petite foule qui occupait l'entrée. Tu en distinguais une première, longue chevelure blonde, mais dont le reste de l'apparence ne concordait pas avec ta soeur. Un peu plus loin, une rouquine... rouquine qui, elle, ne t'étais peut-être pas tant inconnue... Fait que pour le moment, tu oubliais, t'approchant peu à peu du groupe alors que tes yeux poursuivaient leur recherche. Et remarquer @Ryan Ward fut un bon indice, car enfin tu retrouvais ta soeur, dont l'état ne manquait pas de te rendre d'autant plus nerveux. Une tape de gratitude sur l'épaule du brun et ton doigt se posait sous le menton de ta frangine, la poussant à relever la tête pour que vos  regards se confrontent "Je suis là Nana, ça va aller, dis-moi comment tu te sens." Que tu lui souffles sous le brouhaha ambiant, coups de gueules envoyés derrière toi que pour le moment tu faisais mine de ne pas entendre, bien trop préoccupé par l'état de @Nana Bowles et l'envie de rapidement la dégager d'ici... Et également dans le désir de fuir de regard de @Côme Earnshaw, ce fameux regard que tu venais de croiser et ne savait assumer, sur le moment, en la présence de ta soeur...
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Sam 31 Mar - 20:21

Tu vogues, dans un autre monde, Nana, tu vois ce qu’il se passe, autours de toi. Tu entends, aussi, et pourtant, ça te provient de si loin. T’as l’impression d’être Alice, tomber dans son trou. Alice, qui ne sait plus remonter, qui se perds dans les méandres de son esprit. T’es là, à genoux, sur le sol mouillé, sans penser à bas surement filés. Tu regardes Côme, tu tiens la main de Ryan, le monde arrête de tourner, comme lorsqu’on t’a annoncé la mort de Kamil, comme lorsque tu as vu son corps, inerte, dans un sac. Tu t’en souviendras toujours. Du sentiment de culpabilité, de peur, de haine. La tristesse qui s’empare de toi, aussi, mais qui t’empêche de pleurer. Comme si un mécanisme était rouillé, dans ton esprit. Aujourd’hui, tu ne sais pas pourquoi, mais tout se libère. C’est le point de non-limite, ça aurait pu être l’autre jour, avec Côme, ou seule, chez toi. Le moment n’a pas d’importance, c’est juste une accumulation. Et puis y’a Terri qui déboule, avec ses mots, si dur. Et tu le vois enfin, Nana, comme pour la première fois. T’es aveuglée par son aura depuis des années. Tu t’es construit l’image du meilleur ami parfait, et t’as marché dans son ombre, sans t’en rendre compte. Sans te rendre compte que l’amour que tu lui portais n’était pas réciproque, même d’un point de vue fraternel. Tu te rends aujourd’hui compte qu’il ne te connait pas, ne te comprends pas, ne te mérite pas. Et la colère monte en toi, un peu plus. Ça devient irrationnel, tu oublies Côme, tu oublies Ryan, tu oublies Sacha. Y’a juste Terri et sa sale gueule d’ange, le fils à papa, celui qui n’a jamais rien compris à la vie. Il n’est pas un tocard, non, mais c’est bien pire. Il est lâche, il se perds dans sa vie bien rangé. Il te dégoute. T’as arrêté de pleurer, Nana, ça ne sert à rien, de toutes façons. Depuis gamine, t’as toujours considéré les larmes, au même titre que les scarifications de Kamil, comme un appel à l’aide. Mais son appel n’a pas marché, le tient non plus. Alors tu arrêtes de pleurer, et même la présence de Maddox, arrivé il y a peu, comme l’avait promis Ryan, ne suffit plus Il se penche vers toi, te force à le regarder. Mais tu ne vois plus rien. Aveuglé par la haine, par cette ombre dans ton cœur, qui prends place dans ton esprit. Que ressens-tu, Nana, qu’il demande ? tu secoues la tête, tu souris presque, Nana. Tu n’as pas pris tes médicaments, ce soir, l’alcool et les pilules ne font pas bon ménage. Et tes démons en profitent, ils s’échappent, suintent de ta peau, font vriller ton monde, le renverse finalement. Tu as à peine conscience de ce qu’il se passe, tu observes ton propre corps poussé ton frère, pour bondir sur tes jambes, pour bondir sur lui. « Je te hais » tu hurles, un monstre, Nana, tu es un monstre. « Je hais tout ce que tu es. » t’as envie qu’il disparaisse, les mains sur sa gorge, tu le griffes, d’abord, et puis, tu sers ce coup délicat. Il n’a pas la peau dure comme vous, Terri, sa vie est tellement facile, et t’as l’impression qu’une fraction de seconde te suffirait à lui briser le coup, pour faire échapper cette vie que tu jalouses, que tu hais. Tu l’as aimé pendant 8 ans, Nana, et aujourd’hui, tu t’apprêtes à le tuer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Dim 1 Avr - 11:30

toi toute cette histoire, ça te fout la trouille. t'as jamais voulu rien dire à propos de tes sentiments pour la simple et bonne raison que ça te faisait peur. en fil du temps, t'avais pu en parler avec tes amis. la plupart te demandait de porter tes couilles et de dire ce que tu ressentais. après tout, qu'est-ce que tu avais à peur ? ah ouais, cette amitié un peu particulière que tu avais avec terri. c'est bien pour cette raison que t'as mis autant de temps à dire quoique ce soit et qu'il t'avait fallu l'aide de l'alcool pour aller de l'avant. ce soir, t'étais plutôt contente de leur montrer tes progrès mais, il fallait croire que ce n'est pas ce qu'ils attendaient de toi. sauf côme, qui tentait tant bien que mal de te rassurer. je sais pas... de toute façon, on verra bien. ce soir, tu doutais de tout et de n'importe quoi. tu n'avais plus envie de faire la fête. cette soirée partait vraiment en couilles. par contre, en ce qui concerne nana, elle n'arrive pas à te rassurer. juste à semer le doute un petit peu plus. tu croises les bras en soupirant. c'est ma meilleure amie depuis... des années. pourtant ce soir, j'ai l'impression qu'on est juste deux parfaites inconnues qui se rencontrent pour la première fois. ça te fait rire mais, c'est nerveux. t'as juste envie de chialer et c'est ta façon à toi de retenir tes larmes. en tout cas, tu vois bien que côme a toujours ryan dans la peau. tu le savais forcément mais, t'as toujours promis à ryan de te la fermer à ce sujet parce que tu ne veux pas lui donner de faux espoirs. d'ailleurs, tu racontes rien face à cela. de toute façon, terri finit par vous rejoindre. lui aussi il est sur les nerfs, ça se voit. il s'approche un peu avant de s'éloigner de quelques pas et tu hausses les épaules comme pour dire : fous-moi la paix, j'ai vraiment besoin de ça ce soir. tu sais parfaitement que les joints, les clopes bref, ton mode de vie lui convient pas forcément mais ça, faudra surement qu'il s'y fasse parce que pour le moment, t'en as besoin. il tourne le dos après avoir provoqué ryan qui se laisse évidemment pas marcher sur les pieds. t'en prends pour ton grade aussi. tu serres les poings parce que t'as juste envie de lui mettre une droite à l'heure actuelle. va te faire foutre ryan ! t'es tout ce que t'arrives à lui répondre lorsqu'il t'attaque. t'as vraiment l'impression qu'il te considère comme la pute attitrée de terri. à croire que t'as du faire tout ce que t'as fait jusqu'à maintenant pour attirer son attention et obtenir quelque chose de lui. tu les regardes pas. t'adresses même pas un regard à maddox qui vient de débarquer pour venir en aide à sa soeur alors que t'aurais sans doute été la première à lui venir en aide habituellement. tu ne regardes même pas ryan parce que tu sens les larmes te monter aux yeux. côme s'énerve sur lui et sur sa chère nouvelle petite-amie/protégée ou tu ne sais quoi. bref, t'as rien suivi parce que nana, elle a beau te reprocher des trucs, elle t'en cache aussi des choses. et puis terri, il part de l'autre côté pour rentrer chez lui. toi, t'adresses pas un mot à qui que ce soit et tu diriges vers la boîte pour rassembler tes affaires et partir d'ici. c'est le seul moyen pour que tu ne casses pas la gueule à quelqu'un ce soir.  
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Lun 2 Avr - 11:42

Le temps ne s'écoule pas si vite que d'habitude, c'est limite devenu une corvée de rester là, près d'eux alors que d'habitude tu t'amuses, tu rigoles et tu trouves ça cool de passer du temps avec ces gens que t'appelles des tocards désormais. Tu les aimes bien, certes, mais t'en a marre là, ils ont été trop loin surtout pour si peu. Sacha est libre, même toi, tu n'as jamais pris de décision pour elle alors que vous étiez déjà très proche avant de vous donner votre première chance. Ryan surenchérit, te répond, mais toi, tu sais que tu as raison, il n'est plus lui, il agit comme un toutou et évoque ta relation avec Sacha, chose à ne pas faire, car avec Sacha t'es sincère et tu ne veux pas qu'elle en doute à cause de lui. Tu n'en sais rien. En tout cas, moi, je ne dois pas faire le toutou pour avoir l'attention d'une fille. Coup d'œil sur Sacha qui a sûrement dû entendre votre échange, tu décidais d'y mettre un terme avant qu'un coup se perde. Aller, coucher. Mais voilà qu'elle s'y en mêle, Côme, comme si elle n'en avait pas fait assez et pourtant je crois bien lui avoir fait comprendre de la fermer, mais non, elle aggrave encore plus les choses en prenant ta défense, chose inutile, tu n'en as pas besoin, t'en a déjà marre de l'entendre, bien que tu comprends qu'elle prenne un peu la défense de Sacha en même temps, mais cette fois, c'est entre Ryan et toi, rien à voir avec le reste. Ferme là, toi. Dis-tu à Côme, là, t'es plus que jamais en colère et tu te dis que vaudrait mieux que tu te casses. Comme tu le dis, elle est folle, elle te saute au coup, t'étrangle, mais toi, tu n'as pas envie de lui faire du mal, et même si Nana a beaucoup de force, qu'elle te serre comme pas possible, tu la repousses, connaissant les risques, celui qu'elle tombe, mais elle ne tombera pas bien fort, car il n'y a rien sur quoi se cogner et elle verra que tu n'as pas envie de jouer avec elle. Elle te dévoile sa haine, une fois pour toute tu entends ce qu'elle pense, bien qu'il y a quelques minutes, elle ne disait pas ça. "Très bien. Vachement intéressant." Il est vrai que tu n'as pas la même situation qu'elle peut-être, mais toi, tu ne t'as jamais pris la tête, ce n'est pas, car tes parents ont un peu plus les moyens et que tu n'as pas trop à te soucier de la vie que tu ne t'as jamais amusé avec eux, au contraire, tu croyais avoir trouvé comme des frères que tu n'avais jamais eu, des frères et sœurs qui te tournent le dos ce soir. Sacha s'emporte, Sacha tu la sent fébrile face à tout ça car elle croyait aussi que Nana et Ryan étaient de meilleurs amis pour elle, tout comme toi, tu sais que ça l'affecte et qu'elle peut craquer à tout moment aussi, que tout ça peut péter à tout moment et toi le premier car t'en a marre. D'habitude, Maddox ne serait pas là, d'habitude Sacha aurait la place de la bonne poire pour aider Nana dans ses crises. Tu vas vers Sacha, malgré qu'elle vienne de fumer, tu dois te calmer toi aussi, elle aussi. Tu la pousses un peu en arrière comme pour un peu vous isoler de tout ce monde. Calme-toi. Tu poses une main sur sa nuque, passant brièvement dans ses longs cheveux blonds, tu ne veux pas qu'elle croie à ce que disait Ryan, tu l'espères qu'elle ne sera pas si naïve. Tu prends sa main dans la tienne, tes yeux dans les siens, elle est si belle. Si tu veux, on rentre.  
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Lun 2 Avr - 12:26



Trop enragé contre Terri, Ryan en avait presque oublié Côme. Elle était bien là, pourtant, depuis tout ce temps. Il avait tenté de capter son regard plus tôt, sans succès, avant de décider de vouer toute son attention à Nana. Et puis Terri était arrivé, et plus rien d’autres que ses mots ne comptaient pour Ryan. Juste deux phrases, deux putains phrases pour le faire partir en vrille. Ryan avait alors lâché la main de Nana, l’oubliant presque elle-aussi. Il ne voyait plus que Terri, avec sa gueule d’ange mais son regard si froid, si dur et ses mots tranchants qui résonnaient encore pour Ryan. « Va te faire foutre Ryan ! »  Cette fois c’était Sacha. Elle avait l’air bien remontée, elle-aussi. Peut-être qu’il avait été trop loin. Non, tant pis. Tant pis s’il la blessait. Pas de regret, aucun, il n’avait fait que dire la vérité, non ? «  Au lieu de parler comme ça de leur couple, va t'occuper de Nana non ? T'es plus bon qu'à ça, à rester près d'elle à écouter toutes ces conneries. Tu fais pitié Ryan. » Deuxième grande claque. Elle ne le touchait même pas, quelques mètres les séparaient et pourtant il avait les joues en feu, et l’impression que son corps tressaillait sous les mots violents de Côme. Côme que Terri avait pourtant insulté, elle-aussi, mais elle prenait sa défense. Elle préférait le défendre lui. Et ça Ryan ne le supportait pas. Il avait tellement de fois fait passer ses potes avant Côme, aujourd’hui il s’en mordait les doigts. Tant de fois il avait préféré passer des soirées avec eux plutôt qu’avec elle, répondant aux textos de Sacha plus vite qu’à ceux de Côme, éteignant même son portable quand elle continuait de l’appeler. Et aujourd’hui la situation s’inversait, se retournait contre lui. Ils étaient tous contre lui. Il passa ses mains sur son visage puis dans ses cheveux, les agrippant de ses doigts comme pour se faire mal et se sortir de ce cauchemar. Il finit par laisser tomber ses bras le long de son corps, vaincu. « Ecouter ses conneries ? Tu penses qu’à ta gueule toi, c’est sûr que ça risque pas de t’arriver d’écouter les autres. C’est quand la dernière fois que t’as pensé à quelqu’un d’autre qu’à toi-même ? T’es qu’une putain d’égocentrique Côme !» Qu’elle ose se moquer de Nana parce qu’elle se confiait à Ryan était le summum. Côme qui ne cessait jamais de se plaindre, de raconter ses malheurs à qui voulait bien l’entendre. «  J'espère au moins qu'elle écarte bien les cuisses pour que tu fasses tout ça pour elle » Il lui lança un regard noir, rempli de haine, tandis que ses ongles s’enfonçant dans la chair de sa paume. Il la détestait. En cet instant, pendant qu’il la fusillait du regard, il n’éprouvait que de la haine. Entre l’amour et la haine, la ligne était très fine. Trop fine. Il ne voyait que ça, la haine qu’il ressentait pour Côme et Terri. Tout ce que Côme pouvait ressentir, il ne le voyait pas, il ne l’entendait pas à travers ses mots. Il n’entendait que sa rage, ses insultes, et répondait par la même violence, parce qu’il ne savait communiquer que comme ça. La violence, c’était une bonne façon de se faire comprendre. Il aurait dû boire davantage, à s’en faire vomir, ça lui aurait peut-être éviter cette tempête qu’il se prenait de plein fouet dans la gueule. Il voulut lui dire de la fermer, mais Terri le devança. « Ferme là, toi. »  Ryan pouffa de rire, frottant ses yeux de ses doigts comme pour se réveiller ou s’assurer qu’il ne rêvait pas. « T’as toujours envie de défendre son couple là ? »  demanda-t-il à Côme, en mimant des guillemets quand il prononça le mot « couple ». Côme avait préféré défendre Terri plutôt que lui, et Terri lui répondait de la fermer. « J’sais pas pourquoi, j’ai l’impression que ton amitié pour lui n’est pas réciproque. A croire qu’on est tous les deux trop cons » dit-il, toujours à l’attention de Côme, de l’amertume dans la voix. Il lui sourit, fatigué, riant de lui-même, de la situation, de la merde dans laquelle il s’était mis. Son sourire s’effaça rapidement quand il vit Nana se jeter sur Terri, en à peine quelques secondes. Il se retourna et se rendit compte que Maddox était déjà arrivé, il ne l’avait même pas entendu ni senti arriver, trop obnubilé par sa haine. Nana hurlait sa haine contre Terri, pendant que ses ongles s’enfonçaient dans sa peau et que ses mains enserraient son cou. Ryan resta tétanisé devant cette scène, incapable de bouger, incapable de lever le petit doigt pour aider Terri, pour éloigner Nana et essayer de la calmer. Il recula d’un pas même, le souffle coupé, pétrifié. Terri parvint à la repousser, mais ne sembla pas ébranlé une seconde par cette attaque. Ryan resta les yeux rivés sur Nana, gorge nouée, sentant sa vision devenir trouble par les larmes qui menaçaient de s’échapper de ses yeux. Et s’ils avaient raison ? Si elle était folle ? Si c’était lui qui avait été trop aveugle pour se rendre compte de la gravité du problème ? C’était parti trop loin.  Nana était partie trop loin. Il avait pensé qu’elle exagérait, quand elle avait dit avoir envie de les tuer, il ne s’en était pas inquiété outre-mesure. Tout le monde dit ça. Mais elle avait été sincère, et elle avait été prête à joindre l’acte à la parole. « Je… »  Il releva les yeux vers Côme et Maddox, incapable de mettre des mots sur tout ce qui lui traversait l’esprit en cette instant. Il cherchait des réponses, attendait que l’un d’eux dise quelque chose, n’importe quoi. Il sortit de sa torpeur, et murmura : « Je vais chercher ses affaires …" Il n’attendit pas leur réponse pour s’empresser de retourner à l’intérieur du Concorde. Pour fuir. Pour se cacher. Pas question de se mettre à chialer, et surtout pas devant eux.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Lun 2 Avr - 12:44

tu ne sais plus où donner de la tête. tu ne les écoutes même plus parler. tu t'arrêtes sur les mots de ryan qui te brisent un petit peu plus le coeur parce que tu pensais qu'il avait toujours été de ton côté. tu t'étais dit qu'il serait toujours là pour toi, à te défendre et te dire la vérité en temps et en heures. faut croire qu'il y a certaines choses qu'il avait pris soin de garder pour lui et aujourd'hui, indirectement, il te traitait de pute. ouais, t'avais besoin de coucher avec terri pour qu'il s'intéresse à toi, pour qu'il te respecte, pour qu'il t'accorde de l'attention. nana, elle avait pas eu besoin de tout ça pour qu'il lui accorde du temps. alors, tu préfères partir avant de lui en coller une à ryan. tu ne t'attendais pas à ce que terri te rattrape. par conséquent, tu te demandes s'il fait ça pour te rassurer ou tout simplement parce qu'il s'en veut. ouais, t'en viens même à douter de lui tellement t'es sur les nerfs. il tente de te calmer en passant une main dans tes cheveux et tu prends une grande inspiration. je suis calme terri ! si j'étais pas calme, je lui aurais déjà foutu mon poing dans la gueule, tu vois. t'arrives pas à contrôler tes mots ni même le ton que tu emploies à vrai dire. tu fermes les yeux quelques secondes alors qu'il te propose de rentrer. tu secoues la tête instinctivement. non. enfin si... ouais, t'es un peu le genre de meufs qui réfléchit après avoir donné une réponse. tu le regardes droit dans les yeux et essayant de contrôler tes larmes qui menacent de couler d'un instant à l'autre. je... je veux juste rentrer toute seule ce soir s'te plaît. c'est pas contre toi c'est juste que... j'en ai besoin. tu  hausses légèrement les épaules. t'as besoin de réfléchir. et puis, t'es pas bien, tu préfères être seule. tu sais parfaitement qu'en rentrant, tu risques de casser deux-trois trucs pour apaiser tes nerfs. peut-être même que tu vas pleurer quelques minutes pour tout évacuer. alors seulement, tu pourras réfléchir à cette situation. à cette soirée pourrie. tu déposes un rapide baiser sur sa joue avant de lâcher sa main pour t'éloigner. on se voit plus tard. de toute façon, la seule personne que tu arriverais à supporter à l'heure actuelle, c'est lenny. peut-être côme aussi parce qu'après tout, c'est avec elle que tu avais prévu de passer la soirée et tu avais réussi à tout gâcher en acceptant de venir ici plutôt que dans une autre boîte de nuit.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   Lun 2 Avr - 13:17

Tout allait très vite. Tellement vite que tu te laissais emporter toi aussi Côme, dans la rage, dans toute cette haine qui te submergeait. Tout sortait, tout les non-dit, tout les énervements étouffés, tout sort et l'explosion n'en est que plus grande. Tu ne peux t'empêcher de l'aimer, l'aimer autant que tu le détestes. Tout ce que tu vois te brise le coeur Côme, peut-être que tu devrais le laisser, le laisser faire sa vie avec Nana. Tu n'es pas faite pour être avec Ryan, faut que tu t'y fasse Côme, tu n'as plus le choix. Terri, il vient et tout augmente, tu n'éprouves rien Côme, rien à part de la haine, pour Terri qui était pourtant ton ami, avec qui tu as passé des bons moments. Tout est occupé à se briser et toi tu flippes, et si tout ça était vraiment de ta faute ... Et si à cause de toi tout se cassait dans le groupe si soudé ... Tu gâches tout Côme, tu essayes de capter le regard de Sacha, tu essayes d'avoir un minimum de soutien. Elle ne te regarde pas, elle est aussi enragée que toi Sacha. Tu peux la comprendre, tu aimerais tellement avoir un retourneur de temps, revenir en arrière, tout changer, redevenir sa copine, être moins jalouse, faire des efforts avec Nana, peut-être que vous auriez pu vous entendre ... Tout est tellement loin dorénavant, zone de non retour. Terri il te dit de la fermer et toi tu perds ta patience, tu as juste envie de le frapper, de hurler. "Tu te prends pour qui Terri ? T'as cru que tu pouvais nous parler comme de la merde ? Tu n'es pas mieux que nous Terri." Tu vois rouge Côme et pendant l'espace d'un instant, tu oublies Ryan, tu oublies ton coeur brisé en un million d'éclats. Tu veux lui dire à Ryan, lui dire à quel point tu l'aimes, mauvaise communication, tu n'y arrives pas, tu n'y arrives plus. Tu ne peux plus lui dire que tu l'aimes, tu ne l'aimes plus comme avant, depuis cette nuit, nuit ou tu as donné ton amour à un autre. Tu le regardes et ton coeur flanche. Il te crache toute sa haine et toi, tu es touchée en plein coeur. Tu le pousses Ryan, de toute tes forces, parce que tu as mal, parce qu'il ne se rend compte de rien, qu'il ne te comprends pas, il n'a jamais réussi à te comprendre. "Je suis une égocentrique ? Putain Ryan, je t'ai donné tout ce que je pouvais, j'ai tout fait pour toi espèce de con et tu oses dire que je pense qu'à moi ? C'est qui qui bougeait son cul à n'importe quel moment pour te voir, pour t'aider quand ça allait pas ..." Tu frappes son torse, tu le cognes. Tu as mal. "J'ai tout fait pour toi et tu préfères aller avec Nana ? Qu'est ce qu'elle a de plus que moi ..." Tu le lâches enfin, ce qui te tue, ce qui te ronge. Nana, elle a peur que tu lui prennes ses amis, toi tu as peur qu'elle te prenne le seul homme que tu ai jamais aimé. C'est comme ça, juste ça ... "Je t'ai donné deux ans de ma vie pour que tu me parles comme ça, comme si j'étais qu'une peste ? Une merde ?" Je ne mérite pas ça Ryan ...Tu te calmes Côme quand tu le vois arriver, Maddox. Ton coeur il saute et tu ne peux pas, tu ne peux pas le regarder, pas maintenant, plus jamais. Tout a changé Côme, ce n'est plus n'importe qui pour toi, depuis cette fameuse nuit, merveilleuse, inoubliable. Tu t'es sentie revivre, tu aimais être dans ses bras, pourquoi est-ce si complexe. Il ne te regarde pas, il s'en fout tout simplement, c'était peut-être une erreur, une simple erreur. Il le regrette et toi tu ne fais rien, tu as honte, honte de lui montrer la peste que tu es. Tu n'es qu'une conne Côme, une peste qui fait du mal à Nana, il ne te verra plus que comme ça ... Ryan il continue, Ryan il crache son venin et toi tu es fatiguée. Tu n'en peux plus, de tout ces conflits, tu n'en peux plus de te faire briser le coeur à chaque fois par cet homme qui ne t'aime plus, c'est fini Côme, laisse le partir, avec Nana ou avec une autre. "Ouais, je suis une sacrée conne, je te le fais pas dire. Je ne fréquenterais plus tes amis Ryan, c'est fini, au moins comme ça tu auras eu une satisfaction aujourd'hui ... " Assez conne que pour croire que Terri était un véritable ami, assez conne que pour avoir cru que cette nuit avec Maddox comptait, assez conne que pour espérer le retour de Ryan chaque jour ... Maddox, il ne te regarde pas, il est avec Nana, Nana qui est pas bien, Nana pour qui tu as de la pitié pendant une fraction de seconde, que tu considères comme une personne normale l'espace d'un instant. Ryan, il s'éloigne, pour chercher les affaires de Nana. Toi, tu te rapproches de Maddox, doucement, il débarque dans une sacrée histoire, sans rien comprendre et toi tu es là, pleine de questions ... "Maddox ..." Tu le regardes, soupirante, désolée, tellement désolée. Nana, elle ne remarque presque pas ce regard qui veut tout dire, toute une nuit résumée dans un seul regard ... "Faudrait peut-être l'emmener à l'hopital ..." Tu t'inquiètes, tu ne voulais pas que ça aille aussi loin, trop de bordel. Sacha, elle est plus là, Terri tu ne fais même plus attention à lui et toi, tu ne regardes que Maddox, yeux brillants "Je suis tellement désolée." Fautive, tu l'étais.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Don't stop de music (Côme and the squad)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't stop de music (Côme and the squad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Don't stop the music [pv Charmas] [HOT]
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» 05_ i just can't stop loving you
» Music Mania V
» Music is my life •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: