AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Live boldly. Push yourself. Don't settle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Dim 11 Mar - 22:18




- Louisa Zeeman -
My youth is yours


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Londres, ta ville, tes rêves, Londres, le plus belle endroit sur terre, t'y es née, il y a 31 ans, et t'as grandi dans cette ville lumière, pendant 6 ans, avant qu'on t'impose le changement, le déménagement, le début de la fin.- origines et nationalité: Papa vient d'ici, depuis toujours, son père était anglais, comme son père avant lui et le père de son père. Maman, c'est plus complexe, maman, elle est proche et loin à la foi. Des origines glacée, la norvège et ses contrée blanche. Mais toi, tu te sens anglaise, juste anglaise. - statut familial: T'étais destinée à être fille unique, Lou, et ça te plaisait, l'attention de papa et maman, juste pour toi, leurs sourires, leur chaleur. Et puis, elle est arrivée, brutalement dans ta vie. Nicola. Tu ne voulais pas d'une petite soeur, tu ne voulais pas d'un déménagement ni d'une nouvelle vie. Peut être que tu lui en veux depuis toujours, finalement. Et puis, bien longtemps après, il y a eu Ashley, adorable Ashley, que tu as voulu protéger. Jouer à la grande soeur, pour de vraie, cette fois. 2 filles, un garçons, des parents qui s'aiment. Un famille ordinaire, mais une famille qui n'est plus.- statut civil: en couple depuis 8 ans, fiancée depuis trois, tu devrais être heureuse, Louisa, tu devrais. - occupation: Les études de médecine, parce que c'était à ta portée, tu voulais montrer à maman que toi aussi, tu pouvais faire quelque chose, de ta vie, bien plus intéressant que le patin, bien plus utile, aussi. Et puis, les années qui passent, la passion qui te consume, sauver des vies, aider des gens, c'est ton truc à toi. Et même si ton travaille d'urgentiste au service pédiatrique de l'hôpital de Brighton te prends énormément de temps, tu ne regrettes rien, absolument rien.- cinq choses favorites: l'épuisement, après une garde de 36 heures, la fatigue qui te prends à la gorge, mais le sentiment d'avoir bien fait, et puis le sommeil, plus reposant que jamais. Les donuts, plaisir coupable depuis gamine, tu peux en manger plus de cinq, à la suite. le mieux, c'est quand le sucre glace reste accrocher à tes lèvres, que tu dois les lécher pour tout enlever, pur moment de satisfaction. Le soleil, quand il fait froid, t'es déprimée, mais quand les premiers rayons du soleil pointent le bout de leur nez, tu t'illumines, toi aussi. Les cartoons, c'est encore une enfant, un peu, au fond, tu pourras passer le dimanche matin à manger des céréales en regardant bob l'éponge. Les sensations fortes, le saut à l'élastique, la moto, tout ce qui te retourne l'estomac, le coeur au bord des lèvres, tu te sens vivre, tellement. Les enfants, c'est tellement touchant. Tu passes souvent plus de temps que nécessaire avec tes petites patients, pour t'assurer qu'ils se sentent en confiance. Ouais, t'adores les gosses, Lou, mais ceux des autres.- saison préférée: Nic aimait le froid et la neige, par pur esprit de contradiction, t'es devenu l'enfant du soleil, celle de la mer, de la chaleur, de la plage. L'été, c'est devenu, par défaut, ton moment préféré, de l'année. - traits de caractères:T'es altruiste et généreuse, Louisa, qualités indispensables, dans l'exercice de la médecin. Tu penses toujours aux autres, à ce qu'ils pensent,qu'ils ressentent. Tu es très empathique, ce qui t'a parfois jouer des tours, plus jeune. Tu es très curieuse, également, tu lis tout ce qui te passent dans la main et ton cerveau est souvent occupée par bien des inutilités. Tu tiens à ton indépendance et t'aimes l’imprévue. Les vies bien comme il faut, c'est pas pour toi. Pour finir, tu as un besoin constant de reconnaissance, n'ayant jamais eu celle de ta mère, tu essaies sans cesse de te surpasser, pour être apprécier et aimer, pour être reconnue, surtout. - groupe: Celosia - avatar: Camilla luddigton

ii. swing wide your crane, run me
Maman,

C'est ton anniversaire, aujourd'hui. Ça l'aurait été, dû moins. 47 ans, tu aurais eu. 47 ans. T'es partie il y a deux ans maintenant, et pourtant, pourtant j'ai l'impression de ne t'avoir jamais vraiment connu. De n'avoir jamais connu la femme, seulement la mère froide et distante, l'inconnue de la pièce d'à côté. Tu m'as aimé pourtant, j'en suis sûre. J'y ai cru, pendant un temps, avant l'arrivée de Nic, avant le patin, avant tout, tout, tout. Ta vie, elle tournait autours d'elle, des entraînements, des compétitions. Tu contrôlais chacun de ses repas, chaque fait et geste, et elle semblait si heureuse. Cétait dure de la detester, tu sais, mais je ne le faisais pas par plaisir, maman. J'avais mal, moi aussi, de cette distance, entre nous. J'ai toujours voulu que tu me regardes, et je n'ai jamais réussis à te le dire vraiment. J'aurais peut être dû t'écrire avant, Maman. T'écrire ma peine et mes crainte, crier mes mots sur le papier, pour qu'à défaut de m'écouter, tu me lises. On a jamais su vraiment parler, ensemble. Tout les deux, comme une mère et sa fille. Des remontrances, de la colère, des cris, ou de l'indifférence. Mais non, on a jamais parlé. Je n'ai jamais pu te dire que si je travaillais si dure, c'était pour toi, pour te ressembler, un jour ; Médecine, je ne pensais pas vraiment aimer, au début, je voulais te rendre fière, fière de moi, de la fille que tu as élevé. Mais tu ne m'as jamais vu, maman, tu me regardais sans me voir, comme un fantôme, invisible et indicible. J'ai pleuré, tu sais, maman, quand tu es partie, quand tu es morte, comme ça, d'un coup, quand t'a présence s'est évaporé de nos vies. J'ai pleuré. Mais pas parce que je ne te verrais plus jamais. J'ai pleuré parce que c'était finis, la pression ,pour être l'enfant parfaite, l'étudiante parfaite, le médecin parfait. J'ai pleuré parce que tu es partie sans me le dire, à moi, que tu étais fière, de la personne que j'étais devenu, que tu m'aimais, sans me l'avoir montré. J'ai pleuré, maman, parce que j'étais en colère. Contre toi, Nic, papa, la vie, et contre moi, aussi. Mais je ne pleure plus maman. Je peux enfin de dire au revoir. Ça fait deux ans, maman. Et je peux enfin de dire merci, de m'avoir pousser, sans le savoir, à donner le meilleur de moi même. J'aime la personne que je suis devenue aujourd’hui. Et grâce à toi, je sais ce que je veux, et ce que je ne veux pas. Noa veut un enfant, je vais avoir un enfant, et je serais une bonne mère, je serais tout ce que tu n'as jamais été, et même si c'est dur, même si c'est peur, je donnerais du bonheur, à cet enfant. Je l'aimerais, je le lui dirais, tout les jours. Je serais fière de lui, qu'importe les obstacles de la vie. Merci maman, je sais qui je veux être, et je te pardonne. Au revoir.

Louisa, tu as une véritable mémoire photographique, le genre de truc qu'on ne voit que dans les films. T'as de sérieuses facilités, donc, et tu le sais. Cependant, tu ne t'ais jamais reposé sur ses acquis, au contraire, t'en profites pour emmagasiner toujours plus de savoir. tu lis beaucoup, dés que tu as le temps. Pendant les gardes un peu calme, dans ton bain, avant de dormir, en prenant ton café. gamine, ton père t’appelait Belle, quand cette princesse disney que tu aimais temps. (+) tu as rencontré Noa à la fac. à la bibliothèque universitaire, plus exactement. Il n'y avait plus de table libre alors il s'est installé près de toi et t'a fixé pendant bien quinze minutes,
alors que tu lisais, une montagne de bouquin devant toi, avant de te demander si tu faisais semblant ou si tu étais bionique, tant tu semblais lire vite. ça t'a fait rire, et vous avez échangés vos numéros. (+) Noa t'a toujours soutenu, il est d'un grand soutient, et avant d'être ton fiancé, c'est ton meilleur ami. (+) Il a toujours voulu avoir des enfants, vous en avez parlés très tôt, et c'est vrai que devenir maman, ça ne t'a jamais attiré. Tu aimes trop ton indépendance, ta liberté. Tu as peur d'être une mauvaise mère, tu ne peux pas devenir comme la tienne. Pourtant, il y a cinq enfant, vous avez essayés, activement. T'as dû faire plus de cinquante tests de grossesse, toujours négatif. (+) Les choses ont évolués il y a 3 ans. Noa découvre avec horreur qu'il est stérile. C'est un choc, pour tout les deux. Quelques semaines plus tard, il te demande en mariage. Tu n'étais pas prête, vous n'étiez pas près. et pourtant t'as dit oui, Louisa. (+) T'as longtemps hésité entre la chirurgie et la trauma. Mais t'as besoin de bouger, Louisa, d'être sans cesse en mouvement, en difficulté. C'est donc naturellement, finalement, que tu as optés pour la trauma. Chef des urgences, tu traites souvent des bras cassés, aujourd'hui, c'est vrai. Mais parfois, quand y'a eu un carambolage sur l'autoroute, tu comprends pourquoi tu aimes autant ce métier. (+) Noa est revenu, un soir, avec cette idée qu'il trouvait tout à fait merveilleuse, adopter. Toi, tu as tout de suite détester. Tu est très réticente, à l'idée d'avoir un enfant, mais celui d'un autre, non, tu ne peux pas le concevoir. Mais il semblait tellement heureux, ça faisait longtemps, que tu ne l'avais pas vu comme ça, alors t'as dit oui, encore une fois. (+) Au centre commercial, durant ton jour de rencontré, tu l'as rencontré, lui. L'âge de ton petit frère, presque. Un sourire de petit con, une attitude pas toujours correct, et pourtant...tu ne sais même pas comment t'en ais venu à le fréquenter. Tu détestes l'idée de tromper Noa, et pourtant, tu te perds chaque jours un peu plus dans les bras de Kenny. Peut être parce que Noa, c'était avant tout ton meilleur ami, et qu'il le sera toujours.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom:zoey again - âge et pays: 19/fr- type de personnage: pré-lien - votre avis sur le forum: On est parfait - où avez-vous connu le forum: - autre: j'vous aime un peu, quand même


Dernière édition par Louisa Zeeman le Sam 17 Mar - 19:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Dim 11 Mar - 22:19

Je sais la fiche vide, c'est pas bien, ne me frappez pas, je vous aime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6177
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Dim 11 Mar - 23:02

Pas bien du tout.
Je rigole. Je te dis plus bienvenue.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Dim 11 Mar - 23:12

bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 2:24

you and camilla. j'ai beaucoup trop hâte de voir ce que tu vas en faire
rebienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 2:56

yummy sexy la deuxième zeeman.
camilla est trop belle. (re)bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 493
- since : 03/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton Marina (Boat)
contact book:
availability: Septembre

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 8:31

Rebienvenuuuue

_________________
amours imaginaires



(c) proserpina - présence réduite jusqu'au 03 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 228
- since : 07/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: available, fr [cole, al]

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 9:00

camilla.
Rebienvenue parmi nous.

_________________
// For many years, everything I touched would fade away. And you are so full of life it scares me. I admire your spirit too much to let it be clouded by my darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 371
- since : 17/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side (#62)
contact book:
availability: (2/3) cecil, two, three.

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 9:39

La plus belle

Bon courage pour ta fiche

_________________

this is my fight song
 



Dernière édition par Kenny Banks le Lun 12 Mar - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 11:50

quel choix divin tu fais encore, j'ai hâte de voir ce que tu nous prépares
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 2699
- since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: lula, becca, (elian).

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 13:35

Rebienvenue dans les parages.

_________________

you unravel me with a melody, you surround me with a song.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1032
- since : 17/12/2017

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 18:34

(re)bienvenue à la maison

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 793
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: bay cleanup tc, ruby, jacob, teddy (2/5)

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 18:49

re-bienvenue avec ce nouveau personnage

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 438
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 20:04

Rebienvenue ici, hâte d'en lire plus

_________________
I want to care, but I don’t. I look at you and all I feel is tired.
parfaite pour les jours de pluie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 20:06

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 624
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Lun 12 Mar - 21:12

J'adore ce prénom!
Rebienvenue avec Louisa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Mar 13 Mar - 10:25

Rebienvenue baby courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Mar 13 Mar - 10:27

(re) bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1051
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Mar 13 Mar - 19:36

Rebienvenue, bon courage pour cette nouvelle fiche !

_________________
-  sometimes you wanna wanna go back, but it doesn't work like that. Do you feel a little b r o k e n ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   Mar 13 Mar - 21:34

camila est tellement belle
(re)bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Live boldly. Push yourself. Don't settle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Live boldly. Push yourself. Don't settle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: