AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Secrets & Surgery (Tecy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Secrets & Surgery (Tecy)   Sam 10 Mar - 17:56



Secrets & Surgery
Tes yeux se fermaient. Tu n'avais plus dormi depuis plus de vingt-quatre heures. On pourrait croire qu'après des années de pratique, tu ai l'habitude des longues journées mais la fatigue ça a toujours été ton point faible. Tu es là, essayant de lutter, te lavant les mains encore et toujours. Tu luttes mais tu es forte Lucy, tu n'as pas besoin de dormir. Trop de gens sont là, trop d'enfants ont besoin de soin. Tu dormiras quand tu seras vieille, retraitée et que tu n'auras plus rien à faire de ta vie. Non, tu ne te voyais pas comme ça. Tu ne te voyais pas comme une vieille femme ruminante, toujours dans son fauteuil, attendant que de la famille vienne lui rendre visite pour donner un semblant de gaieté à ses journées monotones. Tu voyageras, partout. Voilà comment tu la vois ta vie, pleine de couleurs. Peut-être que Teddy viendrait avec toi ? Dans quels pays n'êtes vous pas encore allés ? Y en a tellement ... Teddy ... Tu cherchais son regard partout, tu essayais de le trouver à une des tables de la cafétéria mais il n'était pas là et tout te semblait étrangement vide. Depuis ce soir là, tu n'es plus pareille Lucy et rien n'arrive à te redonner le sourire. Choc trop grand , peur trop forte. Tu n'aurais jamais pensé le voir par terre, faisant une crise, tu as tout fait pour l'aider et pourtant tu t'es sentie si inutile ... Tu ne sais rien Lucy, tu ne sais pas ce qu'il a, tu n'as aucune nouvelles et qu'est ce que ça te tue. Il est peut-être malade ? Tant de diagnostics différents résonnent dans ta tête, tu essayes de te sourire de chaque détail, rien de concret. Que du flou. Tu vas de consultation en consultation, rien de très grave, rien te donnant cette adrénaline dont tu as bien besoin. Tu essayes de sourire, de cacher tes cernes derrière un anti-cerne bon marché acheté à la boutique du coin. Rien n'y fais, tu ressembles à un cadavre. Après tout, vous n'êtes pas là pour paraitre beaux, vous le saviez bien en faisant des études de médecine que vous alliez avoir une sale gueule tout le temps. Ta pause approche et toi, tu enchaines les cafés, tellement que ça ne te fait presque plus aucun effet. Rentre chez toi, repose toi. Comme si c'était si simple. Comme si tu avais vraiment une vie en dehors de cet hopital. Tu prends juste une pomme et un jus de fruit à l'ananas. Tu n'as pas vraiment envie de manger plus, manger trop ça fait dormir. Tout le monde le sait, tout le monde se souvient de ces après-midi de cours où l'on devait lutter pour ne pas plonger dans le sommeil, conséquence d'un diner trop copieux. Tu regardes ton téléphone, message de Mina disant qu'elle n'est pas de garde aujourd'hui. Toi si par contre. Tu restes là, essayant de respirer, de te déconnecter quand tu le vois ... Là, au pas de la porte de la cafétéria. Perdu, tout a tellement changé en une fraction de seconde. Tu te précipites, tu as besoin de savoir si il va bien. "Teddy ..." Tu es là devant lui, grand sourire, adrénaline chargée à bloc en un instant de seconde. "Tu vas bien ?" Comme si ça pouvait aller bien, comme si tu n'allais pas avoir peur tout le temps maintenant. Tu ne te voyais pas sans lui, non il ne devait plus rien lui arriver...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1036
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, clara, cole, lucy, alex, dani, charlotte)

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   Lun 19 Mar - 21:51


secrets and surgery

La tête dans les nuages. Il ne sait pas trop où il en est, Teddy. Perdu dans ce repos qu'on lui a prescrit. Tenu à l'écart le temps que ça aille mieux. Il sourit, pourtant, malgré les cernes qui bordent ses yeux délavés. Il essaye de les rassurer, de leur faire croire que tout va bien, que c'était juste un petit coup de fatigue, ce malaise. Un peu de surmenage, un peu de stress. Il a cherché tous les prétextes possibles et imaginables pour calmer les doutes et les suppositions. Il a prétendu à une simple hypoglycémie, mais c'était tellement plus que ça. Il le sait très bien. Alterner fentanyl et amphétamines n'est pas une diète de choix. Il se tue, se flingue la santé pilule après pilule. Injection après injection. Ce malaise, ça aurait dû être le dernier signal d'alarme. Une raison suffisante pour arrêter ses conneries, s'enfuir, décuver pour de bon, se sevrer. Mais il n'y arrive pas. Il y revient, se brûle toujours plus, bien malgré lui. C'est une drogue, il est dépendant ; il n'y a pas d'autres explications à fournir. Mais ça, il ne veut pas que ça se sache. Il ne veut pas perdre son boulot. Il ne veut pas que les regards qu'on peut poser sur lui changent. Il ne veut pas devenir le raté de la famille. Il ne peut pas leur faire ça, tout simplement. Ses pas sont assurés. Sa tête haute. Un pied après l'autre, conquérant dans un hôpital qu'il fréquente depuis des années maintenant. Il sourit et dit bonjour. Fait comme s'il ne s'était rien passé. Quelques uns se hasardent à poser des questions et il répond en toute politesse par quelques détours et d'autres phrases arrondies. La pilule semble passer. Ils gobent le mensonge – pour l'instant. Il finit par se rendre à la cafeteria, histoire de récupérer un fruit ou quelque chose, accessoirement de croiser quelques collègues pour faire bonne figure, avant de rentrer chez lui. Une silhouette qui s'approche, une voix qui résonne jusqu'au creux de ses oreilles. Lucy. Teddy fait l'effort de sourire une fois de plus, un sourire en demi-teinte, un sourire qui n'est pas aussi appuyé qu'il le voudrait. C'est compliqué, de faire comme si de rien était, alors que c'est elle qui l'a retrouvé. Elle qui a donné l'alerte, qui l'a tiré de ce mauvais pas. « Lucy. » Il l'attrape doucement, dans une étreinte qu'il se permet car ils se connaissent, car depuis le temps, ils sont plus que de simples collègues. Il a l'impression que de sentir l'inquiétude qui roule sous la peau de la jeune femme. Lui aussi, il est inquiet. Lui aussi, il a peur. Que pense-t-elle de lui, désormais ? Il essaye de garder la face. De couper court à toutes les suppositions qui ont pu naître dans la tête de l'infirmière. « Je vais bien ! Beaucoup mieux, un peu trop même. Rien de tel qu'un peu de repos tu sais. Il me tarde déjà de revenir ! » Trop enjoué, trop souriant. Tout cela semble surfait et il ne doute pas un seul instant que Lucy parviendra à voir les failles, les défauts dans le masque qu'il prend avec tout le monde. Même avec elle. Il a honte, mais ça aussi, il ne préfère pas y penser. « Je t'offre le café ou tu dois déjà reprendre ? » Passer du temps avec elle n'est sans doute pas la meilleure option. C'est prendre le risque de s'exposer à des questions, trop d'interrogations. Mais il lui doit bien ça, il le sait. « Et comment tu vas, toi ? » Rejeter la conversation sur un autre sujet. Prendre des détours. Faire semblant. Qu'est-ce qu'il est bon pour ça, Walsh.

_________________
-  sometimes you wanna wanna go back, but it doesn't work like that. Do you feel a little b r o k e n ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   Mer 21 Mar - 18:23



Secrets & Surgery
Tu ne peux t'empêcher de t'inquiéter en le voyant, tu n'as pas énormément de temps devant toi mais tu t'en fiches,  tu fais rarement de pause de toute façon, tu peux bien prendre cinq minutes de plus. Tout te rappele ce moment, ce moment où tu l'as retrouvé et la peur, elle reste là. Elle est au fond de toi Lucy, tu as tellement pensé le perdre, Teddy, ton ami que tu considère comme l'un des meilleurs. Tes larmes ont coulé après ça, trop d'émotions, trop d'inquiétude. Tu le regarde, essayant de déceler quelque chose, un semblant de vérité. Tu veux savoir ce qu'il s'est passé, simplement. Depuis des jours, tu tournes ça dans ta tête. Au moins, maintenant, tu allais avoir une explication Lucy. Tu souris en le voyant et tu ne peux t'empêcher de le serrer fort contre toi. Tu as pensé pendant une fraction de seconde l'avoir perdu alors l'avoir contre toi, ça te fait du bien Lucy, ça te rassures. "J'étais si inquiète tu sais" Oh oui ... Plus qu'inquiète, tu ne dormais plus, tu l'imaginais agonisant, tendance à l'exagération certainement.« Je vais bien ! Beaucoup mieux, un peu trop même. Rien de tel qu'un peu de repos tu sais. Il me tarde déjà de revenir ! » Tu n'y croyais pas, vraiment pas. Tu le fixes Teddy, essayant de le voir tresaillir. Tu souris, simplement. Tu sens la pente glissante, tu sens que tu t'embarques dans une histoire compliquée. Tu t'en fous, tu fonces dedans. "Mouais, tu en es sûre Teddy ? Tu n'as pas vraiment l'air au top de ta forme ... Qu'est-ce que tu avais finalement ? Ne me dis pas que c'est un simple coup de fatigue, je ne te croirais pas." Un peu dure surement. Tu es infirmière, tu le vois bien quand ce n'est que de la fatigue, on est pas comme ça, on ne fait pas un malaise aussi intense, on est pas aussi mal. Tu réussiras à lui tirer les vers du nez, tu en es sûre. Tu te souviens de Teddy souriant, de vous deux à l'aventure, vous devriez partir, loin, loin de tout et des problèmes. « Je t'offre le café ou tu dois déjà reprendre ? » Tu souris, pour lui tu aurais toujours du temps, tu regardes ta montre, il te reste suffisamment de temps pour pouvoir lui parler. "Volontiers, merci. J'ai encore un peu de temps devant moi." Tu rentres de nouveau dans la cafétéria, tu l'observes toujours du coin de l'oeil, à la recherche d'une faille. « Et comment tu vas, toi ? » Tu souris, essayant de ne pas montrer ta fatigue et le fait que tu ne tiens presque plus debout. On te le dit souvent que tu es un peu folle, que tu devrais te reposer. Tu n'en ressens pas le besoin, voilà tout. "Je suis un peu fatiguée mais ça va. Je sais même plus c'est quand la dernière fois que j'ai dormi. Je pense que j'ai fais une micro-sieste hier matin ..." Tu rigoles, il en a l'habitude Teddy, il te connait, il sait que tu ne veux pas perdre de temps. Dormir, c'est une perte de temps, voilà tout. "Tu reprends quand le boulot ?" Tu retiens un baillement, un café ça va vraiment te faire du bien. Noir, de quoi te foutre une claque.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1036
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, clara, cole, lucy, alex, dani, charlotte)

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   Dim 1 Avr - 15:51

Il a peur qu'elle parvienne à voir par-dessus le masque et au-delà des faux semblants. Elle est douée pour ça, Lucy. Elle a ce don des infirmières, celui d'être empathique, de voir au-delà des demi-sourires et des mensonges maladroits. Alors Teddy, il fait tout pour être bon comédien, pour garder la face, même quand elle parvient à écorcher le vernis qui fait tenir le masque à la surface. Elle persiste avec ses questions et il se sent étouffé, pris à la gorge. Il a envie de faire demi-tour, de la fuir, elle aussi, mais c'est trop tard, ce serait trop suspicieux. « Je t'assure que ça va mieux. Et que tu veuilles bien me croire ou pas, c'était juste une question de fatigue oui. Et de surmenage, apparemment.. Combiné à une petite hypoglycémie. Rien de fou, tu vois bien. » Il secoue la tête, reprend dans un semblant de rire. « Tu sais ce qu'on dit, les cordonniers sont les plus mal chaussés. Faut croire que c'est pareil pour les médecins. J'ai pas vu ce qui m'arrivait et bref. Ça va bien mieux aujourd'hui. » Éluder la question. Trouver des justifications plutôt bancales. Il dit ça avec le sourire et conviction, comme pour faire passer la pilule, pour être sûr et certain qu'elle va gober le mensonge. Mais Lucy, elle est capable de voir plus loin encore. Elle est loin d'être idiote, elle est même plutôt perspicace. Teddy, il préfère migrer sur un autre sujet, moins casse-gueule, moins centré sur sa petite personne. Et quoi de mieux que de lui retourner la question ? Il tente et ça prend – pour combien de temps, il n'en sait rien, il espère juste que ça suffira pour cette rencontre. Elle rit de ce qu'elle raconte, mais les mots, ils lui tombent directement au fond du palpitant. Ça crève le cœur de voir qu'elle se tue la santé comme ça pour conserver celle des autres. Sacrifice de tous les jours et de bien des nuits, dont elle supporte le poids sur ses frêles épaules ; chose que lui, il n'a pas été capable de faire sans quelques aides chimiques – drogues. « Tu devrais prendre du temps pour toi, Lucy. Tu sais bien qu'on peut pas aider tout le monde, même si on le voudrait et te ruiner la santé, c'est pas une solution. » Il secoue légèrement la tête, peu approbateur, sans se séparer de son sourire pour autant. « Méfie-toi, je pourrais bien te prescrire un repos forcé. » Un simulacre de rire roule jusqu'à ses lèvres. Il tente de prendre ça à la rigolade mais il n'en pense pas moins. Il a toujours été comme ça, Walsh. À se soucier des autres, avant de se soucier de lui-même – et regardez où ça l'a mené. Il commande deux cafés, patientant sur le côté de la file. « Mardi prochain normalement. Mes opérations seront limitées le temps que je « reprenne le rythme » d'après le grand patron. » Et ça le saoule, Teddy. Ça l'énerve d'être mis sur le banc de touche comme ça, avec tous les gens qui se précipitent chaque jour à l'entrée des blocs de traumato. « Le reste du temps je vais sans doute superviser les petits nouveaux. Ce qui me laissera encore du temps pour venir t'embêter. » Nouveau sourire pour couvrir la fatigue sur ses traits. Il récupère finalement les cafés, tend un des gobelets à la jeune femme, avant d'ajouter cinq sucres et beaucoup trop de lait dans le sien. « Ce serait bien qu'on se fasse un truc à l'extérieur, qu'est-ce que tu en dis ? Fini les blouses et les bips, qu'on redevienne des gens normaux, le temps d'une soirée. » Le sourire se fait tendre et il plonge ses lèvres dans son café, Teddy. La diversion a fonctionné.

_________________
-  sometimes you wanna wanna go back, but it doesn't work like that. Do you feel a little b r o k e n ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   Jeu 12 Avr - 19:33



Secrets & Surgery
Tu le sais Lucy, que quelque chose ne va pas. Tu le sens, tu l'as senti dés le moment où tu l'as retrouvé sur ce carrelage froid. Tu ne sais même pas décrire ce que tu as ressentis à ce moment là, une peur irrascible, horrible. Tu tiens à Teddy, t'as eu peur de le perdre, lui un de tes plus proches amis, tu te sens coupable au fond, même encore maintenant qu'il est là devant toi ... Tu aurais pu faire mieux, on peut toujours faire mieux. T'es jamais contente de toi Lucy de toute façon mais là, c'était important et t'as paniqué ... alors que tu n'aurais pas du. Tu poses des questions, parce que tu t'inquiète, que tu as peur que ça recommence, qu'il récidive et que cette fois ci tu n'ai pas le temps de le sauver, et si tu étais occupée à autre chose, et si tu étais en salle d'opération à ce moment là et si ... trop de questions, trop de possibilitées qui te montent à la tête. « Je t'assure que ça va mieux. Et que tu veuilles bien me croire ou pas, c'était juste une question de fatigue oui. Et de surmenage, apparemment.. Combiné à une petite hypoglycémie. Rien de fou, tu vois bien. » T'essaie de trouver la vérité dans ce mensonge, tu sais que c'est faux, tu ne dis rien, le brusquer ne changera rien. "D'accord, je ne m'inquiète plus alors mais promets moi de profiter de ces jours de congé pour te reposer !" Un peu protectrice, trop sûrement, trop ettoufante, t'es pas une infirmière pour rien, la santé avant tout ... T'essaie de sourire Lucy, de te détendre, t'y arrives un peu, en entendant son rire, il est là, il est vraiment là, c'était juste une fois, un moment, maintenant il va bien, il prendra soin de lui et ça n'arrivera plus jamais, t'essaie de te convaincre. « Tu sais ce qu'on dit, les cordonniers sont les plus mal chaussés. Faut croire que c'est pareil pour les médecins. J'ai pas vu ce qui m'arrivait et bref. Ça va bien mieux aujourd'hui. » Tu souris, essayant de le croire, tu veux vraiment le croire, n'y arrivant pas vraiment, intuition, simple intuition. "En même temps, je peux comprendre que t'ai eu un coup de fatigue, on dort presque jamais lorsqu'on travaille dans un hopital" Tu bailles pour le prouver, faudrait que tu dormes toi aussi sinon vous alliez finir par inverser les rôles, t'en peux plus toi aussi ... « Tu devrais prendre du temps pour toi, Lucy. Tu sais bien qu'on peut pas aider tout le monde, même si on le voudrait et te ruiner la santé, c'est pas une solution. » Et voilà que ça se retourne contre toi, tu le sais Lucy, que tu devrais prendre des jours de congés, tu les accumules sans les prendre, jamais, t'aime pas être chez toi à ne rien faire ... "Je sais Teddy ... Mais je m'ennuie tellement chez moi, j'aime pas ne pas être utile ..." Il sait comment tu es, tout le monde le sait que depuis le Kenya tu te sens inutile, tellement moins d'adrénaline dont tu es accro ... Tu sais jamais quoi faire quand t'es pas à l'hopital, t'as toujours cette impression que c'est du temps que tu perds ... « Méfie-toi, je pourrais bien te prescrire un repos forcé. » Il en serait capable, tu le sais bien. "Commence déjà par prendre le tien et ensuite on en reparlera" Tu rigoles, essayant de repartir sur le sujet Teddy, vous pourriez vous donner la main, pas l'un mieux que l'autre ... Il te commande un café, ça va te réveiller, t'espère en tout cas ... « Mardi prochain normalement. Mes opérations seront limitées le temps que je « reprenne le rythme » d'après le grand patron. » Tu soupires, tu pourrais pas le supporter toi ... "Il a raison, au moins t'aura le temps de bien te reposer pour ne pas revenir à un horaire normal en un coup ..." Tu prends soin de lui, t'essaies ... « Le reste du temps je vais sans doute superviser les petits nouveaux. Ce qui me laissera encore du temps pour venir t'embêter. » Il te tend ton café, tu le prends noir, pas dans ton habitude mais tu te forces, pour ne pas prendre de pause, pour tenir quelques heures de plus ..."Si j'ai le temps, je viendrais avec toi les martyriser, tu sais bien que c'est mon passe temps favori" Clin d'oeil. Il sait très bien que tu rigoles. Il le sait aussi que tu adores passer du temps avec lui. « Ce serait bien qu'on se fasse un truc à l'extérieur, qu'est-ce que tu en dis ? Fini les blouses et les bips, qu'on redevienne des gens normaux, le temps d'une soirée. » T'as du mal au départ à penser à une soirée sans être dans cet hopital mais vous le faisiez avant, vous sortiez, vous voyagiez, tu ne peux pas lui dire non, jamais. "Excellente idée, en plus j'ai vu qu'il va y avoir deux soirées à Brighton, genre un karaoké et puis y a cette soirée sur la plage, c'est une patiente qui m'a dit qu'elle irait avec son copain voir des comètes je pense ..." Tu balances des idées comme ça, après tout, ça doit être sympa de voir du monde sans que ce soit des patients.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1036
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, clara, cole, lucy, alex, dani, charlotte)

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   Mar 1 Mai - 13:38

Il s'en veut dans le fond, d'être capable de mentir comme il respire. C'est qu'il est devenu bon comédien, avec le temps. Face à sa famille, ses amis, ses collègues ; les seules personnes avec qui il est encore sincère, ce sont les entourages de ses patients. Il est incapable de mentir, incapable de se mordre la langue quand il le devrait. Il crache sa sincérité, quitte à briser des cœurs et des espoirs. Car ce n'est pas pour lui, d'édulcorer ses propos. Pas pour lui de diluer la vérité cruelle dans une flaque mielleuse de propos rassurants. Communication 101 : l'annonce doit être brutale, les mots doivent marquer, pour laisser une chance à l'interlocuteur d'y croire. Il n'a pas le droit de fuir ces responsabilités là, Teddy. Pas le droit de prendre des détours pour expliquer à une famille que leur fils a été amputé des deux jambes, expliquer à une femme que son mari ne se réveillera pas. Pourtant, il a le droit de mentir à Lucy aussi impunément – ou du moins, il se le donne, ce droit. Avec ses sourires factices et ses explications bancales, mais assurées. Acquiescer. Sourire. « Promis. » Un mot, un autre mensonge qui se perd dans la nature. Qu'importe. Il détourne plutôt la conversation sur elle, pour s'oublier lui. Ça semble fonctionner, pour l'instant du moins. Le sujet reste la fatigue, mais le sienne, cette fois. Lucy n'aime pas se sentir inutile et il le sait, ça. Ça ne l'empêche pas de s'inquiéter pour elle, quand il voit son regard creusé par la fatigue, ses sourires tirés par l'épuisement. « Mais tu sais aussi bien que moi que la fatigue favorise les erreurs et que si l'erreur est trop importante, cet hôpital ne te laissera plus jamais une chance de te rendre utile. » Raisonnement logique, la dure loi de leur profession ; ils ont la vie des gens entre leurs mains et parfois même un pouvoir de vie ou de mort que personne ne devrait avoir sur autrui. Une erreur qui arrive en un battement de cils, un mauvais dosage et c'est la chute d'un empire, la fin d'une carrière. La conversation se fait plus légère, alors que Teddy abandonne quelques mots sur le programme des jours à venir. Opérations au ralenti, formation des nouveaux arrivants. Il est pédagogue, Teddy, mais cette histoire ne tombe pas vraiment à un bon moment dans sa vie. Les propos de Lucy lui tirent quelques éclats de rire et il secoue la tête. « Toi, les martyriser ? J'attends de voir ça. » Parce qu'il la connaît, Walsh. Il sait que si la jeune Ludlow peut-être ferme quand il le faut, c'est aussi une femme pleine de douceur qui ne ferait jamais de mal à quiconque sans raison précise. Martyriser des étudiants ? Il peine à y croire. Ici, elle s'apparente plutôt à une mère vers qui ils n'hésiteront pas à se tourner au besoin. Elle a cet air avenant et ce sourire chaleureux qui mettraient n'importe qui en confiance, à commencer par lui. Il boit un peu de son café, songe au reste, à tout ce qui n'est pas l'hôpital. Il se fait la réflexion qu'il ne l'a pas souvent vue autrement qu'en tenue d'infirmière, Lucy. Peut-être que ça leur ferait du bien à l'un comme à l'autre de prendre leurs distances avec cet hôpital. De voir tout ce que la vie a à offrir, autre que ces drames de tous les jours. « Karaoké ? » Il rit, Walsh. « C'est pas tout à fait ce que j'avais en tête, bousiller toute ma crédibilité. » Il lui offre un grand sourire, prend une autre gorgée de café. Il finit par hausser doucement les épaules. « Parce que tu sais chanter, toi ? » Il la regarde avec curiosité, cherche des réponses au fond de ses yeux. C'est dans ces instants qu'il se rend compte qu'ils ne se connaissent pas tant que ça. Pas autant qu'ils le voudraient, en tout cas. Il se reprend, vide tranquillement son gobelet. « Aller voir les comètes serait peut-être plus raisonnable, en effet. » Qu'il concède enfin dans un sourire. Il en aurait bien besoin ; se laisser tomber sur la pelouse, égarer ses yeux épuisés entre les astres et les comètes. Se vider la tête et ne songer à rien d'autre. Il jette son gobelet à la poubelle, en revient à elle, un léger sourire flottant sur les lèvres. « Pourquoi pas ? Ça pourrait être sympa... » Qu'il ajoute. Ce n'est pas comme s'il avait vraiment quelque chose à faire de ses soirées, à part travailler, encore et toujours.

_________________
-  sometimes you wanna wanna go back, but it doesn't work like that. Do you feel a little b r o k e n ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Secrets & Surgery (Tecy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secrets & Surgery (Tecy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone
» [Suggestion] Cadeaux Secrets de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: