AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 where do the broken hearts go (côme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 56
- since : 06/01/2018


MessageSujet: where do the broken hearts go (côme)   Mer 7 Mar - 16:52

Jamais Nina n'aurait pensé qu'une peine de coeur pouvait faire aussi mal. Elle qui pourtant avait toujours réussi à se protéger des méfaits de l'amour voilà que son coeur était devenu une affreuse plaie béante. Cela faisait trois jours que Maddox l'avait quitté, elle portait encore la trace des bleus sur sa gorge lorsqu'il l'avait soulevé pour la plaquer au mur dans un geste de colère incontrôlée. A chaque fois qu'elle fermait les yeux pour tenter de trouver le sommeil elle revoyait les yeux furieux de Maddox injectés de sang et sa poigne tellement violente, tellement haineuse. Tout ça la hantait. Mais la douleur physique n'était rien comparé à ce qu'elle ressentait au fond d'elle, elle avait constamment le coeur lourd depuis trois jours et ses yeux rougis avaient alerté ses collègues. Elle avait prétexté faire des grosses allergies mais elle voyait bien que ses collègues restaient sceptiques. Elle aurait aimé pouvoir se confier, dire la vérité sur ce qu'elle avait fait, qui elle était. Ca aurait été d'un soulagement immense pour elle qui gardait son secret morbide coûte que coûte. Mais ce n'était pas possible, avouer qui elle était voulait dire prendre le risque de susciter à nouveau  des réactions virulentes et Nina ne le supporterait pas. Susciter autant de haine et de colère, voir dans les yeux des gens qu'elle aime qu'elle n'est qu'un monstre qui méritait la mort pourarit la détruire aussi fort qu'elle avait détruit celle qui avait été son amie avant de devenir sa pire ennemie lorsqu'elle était au lycée. Maddox lui avait fait peur mais il lui avait surtout prouvé que personne n'était prêt à pardonner ce qu'elle avait fait malgré tout le mal qu'elle se donnait pour changer et tenter de devenir une meilleure personne. C'était dur car ce n'était pas inné chez elle mais elle faisait tout son possible pour inverser la tendance définitivement. Mais les gens n'oubliaient pas... Elle savait qu'elle avait eu un comportement atroce lorsqu'elle était encore au lycée mais aujourd'hui elle sauvait des vies pour se racheter, elle faisait du bénévolat pour la croix rouge, elle tentait de réagir avec humilité et maturité peu importe la situation qui se présentait à elle mais là elle était tout simplement dévastée.

Le plus difficile était de se cacher de sa coloc Côme, jusqu'ici en trois jours elle avait réussi à ne pas la croiser car elle était de garde de nuit mais à présent elle était en repos pendant trois jours. Elle ne pouvait pas fuir leur appartement, elle n'avait nulle part où aller et aucun ami à qui se confier. Alors la jeune femme restait dans sa chambre à comater devant Netflix, elle n'avait rien avaler depuis des jours à part deux yaourts et une pomme, son visage s'était encore plus émacié. Elle avait bien tenté de joindre Maddox pour tenter un semblant d'explication mais elle le soupçonnait d'avoir bloqué son numéro. Elle devait se rendre à l'évidence, c'était terminé, il n'y avait plus rien à sauver et il fallait qu'elle se fasse à l'idée même si ça la détruisait. Prostrée sous un plaid devant la télé, Nina avait profité de l'absence de Côme pour se laisser aller sur le sofa, à zapper des émissions toutes plus idiotes les unes que les autres. Elle était sur le point de s'endormir lorsqu'elle entendit la clé dans la porte d'entrée. Ni une ni deux, Nina bondit sur ses pieds pour tenter d'éviter de croiser sa coloc mais la porte s'ouvrit avant même qu'elle ait le temps d'atteindre le couloir... Si elle voyait ses cernes et sa tête de zombie, nul doute que Côme tenterait de la cuisiner.

_________________
❝ summertime sadness ❞  
Sometimes I wake up in the morning to red, blue, and yellow skies. It's so crazy I could drink it like tequila sunrise, put on that Hotel California. Dance around like I'm insane, I feel free when I see no one and nobody knows my name. God knows I tried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 244
- since : 21/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: Krystal, Hugo, Sasha, Nana, Nina, Logan, Maddox, Jazz, Ryan, TC

MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   Mer 7 Mar - 19:44

Les joies de la vie en coloc'. Aujourd'hui c'était à ton tour d'aller faire les courses et n'aimant pas toujours la même chose que Nina, tu étais obligée d'acheter beacoup de choses. Te voilà avec Blame in on the boogie dans les oreilles, tout pour oublier que faire les courses c'est vraiment chiant. Tu croises des gens que tu connais, vague sourire en les croisant. Tu essayes de calculer les prix, pour ne pas dépasser votre seuil, après tout vous n'étiez pas bien riches. Tu essayes de trouver la meilleure laitue, celle qui conviendrait le mieux à ta Caroline qui aime tellement ça. Tu essayes de ne pas trop te tourner vers le rayon des biscuits et de rester dans le rayon des fruits et légumes, prenant des fraises, bananes, oranges, citron pour ton eau du matin que tu aimes légerement acidulé. Cherchant activement l'huile de coco pour vous faire des masques de coco, tu tombas sur le rayon des animaux, tu parleras de ton idée d'acheter un chien plus tard à Nina. Peut-être tantôt. Tu n'as plus vu Nina depuis quelques jours, elle travaille de nuit et toi tu trouves ça vraiment chiant, tu pourrais pas travailler autant Côme, tu as besoin de la pénombre de la nuit pour pouvoir t'endormir, la journée impossible, tu peux être crevée tu n'y arriveras pas ... C'est comme ça. Tu attends à la caisse, attente longue, femme ayant oublié sa carte juste devant, prenant sa petite monnaie pour régler le compte. Pluie battante dehors, heureusement que ton manteau vert pomme est muni d'une capuche fourrée de couleur caramel. Tu paies, sac lourd, trop lourd. Tu te ramasses la pluie, le froid, tout d'un coup. Ton écharpe vole, te gachant la vue. Tu n'habites pas loin, tu presses le pas, ton jeans est déjà trempé, presse toi Côme avant que tu tombes malade. Tu avances rapidement, bloquée par les bourrasques qui te font ralentir. Tu prends ta clef, toute sourire d'être enfin dans la chaleur du foyer. Tu voies Nina, dans le salon debout. Tu ne la regardes pas au départ, déposant le sac dans la cuisine, te déshabillant. "Je vais ranger les courses, tu viens m'aider où tu es occupée ?" Pas de réponse immédiate. Tu retournes dans le salon et là tu la vois, tu comprends tout de suite. Quelque chose ne vas pas. "Qu'est-ce qui ne va pas Nina ?" Tu ne l'avais jamais vu comme ça, ça devait vraiment être horrible ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 56
- since : 06/01/2018


MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   Mer 14 Mar - 14:03

Nina n'avait aucune envie de devoir se lancer dans des explications par rapport à ce qu'il s'était passé avec Maddox. Côme avait du bien se rendre compte que son petit-ami ne venait plus trop à l'appart ces temps-ci mais elle n'avait pas encore demandé pourquoi, sûrement parce qu'elle pensait que c'était simplement du à son emploi du temps trop chargé sauf qu'il n'en était rien. Si elle ne découchait plus de temps en temps pour aller chez Maddox, c'était parce qu'elle le dégoûtait au plus haut point depuis qu'il avait découvert son passé. Son passé d'harceleuse alors que son petit-frère a lui s'était suicidé à cause du harcèlement au lycée. Nina était prostrée dans sa douleur et elle refusait de se confier à sa colocataire parce que ça signifiait devoir parler de ce qu'il s'était passé et c'était quelque chose auquel elle ne parvenait pas à se résoudre. Elle n'avait qu'une peur, que tout le monde finisse par la détester comme si le drama était survenu il y a deux jours et pas dix ans. Nina commençait à se dire que ses parents restés à Londres avait raison et qu'elle n'aurait jamais du revenir dans sa ville natale. Ses espoirs que tout le monde ait oublié le passé et soit prêts à lui pardonner étaient peut-être vains finalement.
Mais pour le moment, il n'était pas du tout question de révéler quoique ce soit mais plutôt de parvenir à fuir sa coloc sauf que voilà au lieu de ça Côme lui demanda de venir l'aider à ranger les courses et Nina se voyait mal refuser de l'aider. Elle s'apprêtait à baragouiner un oui, n'ayant pas de bonne excuse qui lui vienne assez rapidement en tête lorsque Côme fit irruption dans le salon et évidemment en un clin d'oeil elle se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Nina sentit son nez la picoter, signe qu'elle n'allait pas tarder à fondre en larmes à nouveau. "Rien, c'est juste que..." Nina était d'ordinaire pudique, surtout parce qu'elle était très fière auparavant. Beaucoup trop fière. Pas du genre à se livrer sur ses sentiments et voilà où ça l'avait mené. "Je suis plus avec mon copain, il m'a quitté et j'suis au bout du rouleau. Y'a rien que je puisse faire pour arranger les choses et il me manque à en crever." souffla t-elle en sentant ses yeux se gorge de larmes à nouveau. Elle se laissa tomber sur le canapé, la tête entre les mains, honteuse et surtout tellement malheureuse.

_________________
❝ summertime sadness ❞  
Sometimes I wake up in the morning to red, blue, and yellow skies. It's so crazy I could drink it like tequila sunrise, put on that Hotel California. Dance around like I'm insane, I feel free when I see no one and nobody knows my name. God knows I tried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 244
- since : 21/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: Krystal, Hugo, Sasha, Nana, Nina, Logan, Maddox, Jazz, Ryan, TC

MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   Mer 14 Mar - 22:09

Tu ne l'avais jamais vu comme ça et ton coeur se retrouva piqué au vif. Tu n'aimais pas voir Nina comme ça, Nina la souriante. Tu ne savais pas vraiment quoi faire. D'habitude c'était toi la fille inconsolable, tu étais rarement faite pour jouer l'autre rôle. Tu n'étais pas faite pour écouter, pour conseiller. Comment aurais-tu pu conseiller Nina alors que tu ne sais rien de la vie, que ton parcours n'a été qu'un échec ? Comment pourrais-tu l'encourager alors que tu n'as jamais réussi à passer un obstacle sans le contourner lachement. Tu restais là, devant elle, boite de conserve à la main. Figée, figée devant son malheur si proche du tien. Tu aurais aimé être invicible, avoir la cape d'invisibilité de ce sorcier à la cicatrice en forme d'éclair. Egoistement, tu ne voulais pas être confrontée à encore plus de tristesse, tu en avais encore trop dans le coeur. Tu restais néanmoins là, tu l'appréciais beaucoup Nina, franchement et tu ne pouvais pas la laisser dans cet état. Le nombre de fois qu'elle t'a consolé quand tu étais en pleurs en repensant à Ryan. Toutes ces fois où tu avais le blues car tout te rappelait ton ancien couple, ton ancien bonheur. Non, tu ne pouvais pas la laisser comme ça, tu allais l'aider. C'était tout. Les larmes coulaient sur ses joues, tu t'assis près d'elle, attendant patiemment qu'elle te dise tout ... "Rien, c'est juste que..." Tu la regardes intensément, elle avait du mal à parler, elle avait toujours été comme ça Nina, à ne rien dire, à tout garder pour elle, si différente de toi, Côme la pleurnicharde. "Je suis plus avec mon copain, il m'a quitté et j'suis au bout du rouleau. Y'a rien que je puisse faire pour arranger les choses et il me manque à en crever." Son copain ... Elle t'en avait beaucoup parlé, des fois en rentrant, tu voyais bien qu'il était venu, deux verres de vin sale dans l'évier, deux essuis. Tu ne l'avais jamais vraiment vu, même pas croisé. Tu n'y avais jamais vraiment fait attention, souvent il venait quand tu travaillais et tu n'avais jamais vraiment parlé de lui avec Nina ... Nina, elle aimait bien avoir sa vie privée et tu respectais ça. "Oh putain le con ! Et pourquoi il t'a quitté ? Il s'est passé quoi ? Je pensais que ça allait entre vous ... Oh ma belle, je peux faire quelque chose pour t'aider ? Tu veux que j'aille lui casser la gueule" Tu y pensais sur le moment même, lui faire du mal comme il en faisait à Nina. Tu grimaces, ouais ça fait plus rire qu'autre chose tes remarques mais après tout, tu n'as jamais été douée pour réconforter les gens. Tu ne pouvais pas comprendre que d'autres personnes souffrent autant que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 56
- since : 06/01/2018


MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   Jeu 22 Mar - 12:15

La douleur est bien là, lancinante et dévastatrice pour Nina qui a vu son petit quotidien agréable voler en éclats. Elle aimait finir ses gardes en sachant qu'elle allait retrouver Mad après, elle aimait voir son nom s'afficher sur son téléphone et lorsqu'il la prenait dans ses bras devant un film. Mais plus que ça, Nina avait l'impression qu'il la comprenait, qu'il était capable de voir à travers elle sauf que tout ça n'était qu'une illusion, en réalité Maddox n'était pas du tout prêt à l'accepter telle qu'elle était avec son passé. C'était peut-être ça le pire, se rendre compte que ses sentiments à son égard n'étaient pas inconditionnels. Heureusement, Nina avait Côme pour sécher ses larmes. Sa coloc était un amour, vraiment le genre de fille sur qui on pouvait compter et Nina se disait souvent qu'elle pourrait se confier et se soulager du poids qui pesait sur ses épaules mais elle ne voulait pas prendre le risque de la perdre aussi en lui avouant la vérité. La réaction de la belle rousse ne se fait pas attendre lorsqu'elle lui dévoile la cause de ses tourments, elle éclate d'un rire triste lorsqu'elle menace de lui casser la gueule et sent des larmes chaudes dévaler sur ses joues. "Je te mérite tellement pas toi non plus Côme, t'es tellement gentille..." renifle la jolie brune. Rien de pire que de devoir affronter ces grands yeux marrons suppliants, elle est tellement mignonne, tellement jolie. Nina pose sa main sur la sienne et lui dit. "J'ai mérité qu'il me largue, je suis une mauvaise personne, mes parents avaient raison j'aurais jamais du revenir ici. J'ai pas toujours été la gentille petite interne qui sauve des vies Côme..." regrette t-elle. Elle soupire, renifle à nouveau et s'empare d'un mouchoir sur la table avant de se moucher bruyamment. Foutue pour foutue, elle n'a qu'à lui dire, qu'est-ce qu'elle risque après tout ? Pas grand chose, de se faire virer peut-être de la coloc, qu'elle décide de ne plus lui parler... "Quand j'étais au lycée avec mes copines on a prit en grippe une fille, on lui a fait la misère pendant deux années entières et elle a fini par se suicider à quelques mois de la remise des diplômes. Quand mon copain l'a su par hasard il a pété un câble... Il me déteste maintenant et franchement qui peut le blâmer." se lamenta t-elle alors que les larmes coulaient de plus belle. Nina avait l'impression que la peine ne déserterait jamais son coeur, c'était sa deuxième vraie peine de coeur et la pression sur sa poitrine était insupportable. Comme si elle n'allait jamais se sentir mieux un jour. Et maintenant c'était la réaction de Côme qui la faisait angoisser, elle ne voulait pas que sa seule amie sur Brighton lui tourne le dos à son tour...

_________________
❝ summertime sadness ❞  
Sometimes I wake up in the morning to red, blue, and yellow skies. It's so crazy I could drink it like tequila sunrise, put on that Hotel California. Dance around like I'm insane, I feel free when I see no one and nobody knows my name. God knows I tried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 244
- since : 21/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: Krystal, Hugo, Sasha, Nana, Nina, Logan, Maddox, Jazz, Ryan, TC

MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   Ven 23 Mar - 17:29

Tu la regarde et tu n'aimes pas la voir comme ça Nina, tu n'aimes pas la voir pleurer et ne pas savoir quoi faire. Tu l'as regarde simplement et tu le maudis celui qui lui a fait tout ce mal. Dans ces larmes tu vois les tiennes, longuement versées pour un homme qui ne t'aime plus, qui ne t'a peut-être même jamais aimé ... Tu sais ce qu'elle ressent, tu sais à quel point c'est douloureux, à quel point chaque chose, chaque odeur nous le rappelle ... Tu la sens encore parfois, cette odeur, celle de sa peau, celle de ses cheveux, son parfum enivrant, se retrouvant sur tes draps, sur les pulls qu'il te laissait. Tu as essayé de retrouver ces odeurs, ces souvenirs déjà tellement lointains. Tu as mal autant qu'elle, tu l'apprécies Nina, elle ne mérite pas ça, elle ne mérite pas d'avoir le coeur brisé. Tu le hais cet homme, cet homme qui n'a pas réussi à se rendre compte de la beauté sublime de ta colocataire. Elle pleure et toi, tu n'as pas de quoi secher ses larmes et ça te rend folle, de ne pas savoir l'aider. Tu n'es pas assez forte Côme, voilà tout. "Je te mérite tellement pas toi non plus Côme, t'es tellement gentille..." Tu l'as prends dans tes bras, tu n'es pas si gentille que ça Côme, tu n'es qu'une peste, si seulement elle savait Nina, tout le mal que tu as au fond de toi ... "Dis pas de conneries s'il te plait, tu es une fille géniale Nina, j'ai de la chance de t'avoir dans ma vie. Et ce petit con, il aurait du s'en rendre compte lui aussi de sa chance." Tu l'embrasses sur la joue, tu la serre fort, douce Nina, adorable Nina. Comment peut-on lui faire du mal ? Les hommes ne sont finalement bons qu'à faire du mal aux femmes, ils aiment vous briser le coeur simplement. "J'ai mérité qu'il me largue, je suis une mauvaise personne, mes parents avaient raison j'aurais jamais du revenir ici. J'ai pas toujours été la gentille petite interne qui sauve des vies Côme..." Tu l'as regarde, qu'est ce qu'elle veut dire Nina ... Tu ne l'as vois pas autrement Nina, tu ne la vois pas différente, pour toi Nina c'est la douceur, la gentillesse ... "Qu'est ce que tu racontes Nina ? Oui c'est vrai on change en prenant de l'âge mais ça doit pas être si grave ?" Tu le sens Côme, tu sens qu'elle te cache quelque chose, tu sens que ça change et toi tu l'as regarde, essayant de savoir, de deviner, de percevoir un signe. Qu'est ce qu'elle a bien pu faire pour être comme ça, pour être si paniquée, si honteuse ? Elle a surement fait des conneries de jeunesse, comme tout le monde, normal, c'est normal. Toi aussi tu as déconné, toi tu déconne toujours, elle non. Tu la regardes, pénétrant, doucement sa vie ancienne, ses secrets, tu sens que tu t'engouffres dans de la douleur d'antant. "Quand j'étais au lycée avec mes copines on a prit en grippe une fille, on lui a fait la misère pendant deux années entières et elle a fini par se suicider à quelques mois de la remise des diplômes. Quand mon copain l'a su par hasard il a pété un câble... Il me déteste maintenant et franchement qui peut le blâmer." Tu ne l'a touche plus, mouvement de recul, tu n'aurais jamais pensé à ça. Pendant un instant, tu es comme lui, tu as envie de te braquer, de la juger, de hurler, de la traiter de monstre. Tu penses à ces enfants, à cette fille qui n'a pas eu de vie, comme Rosie, et si ça avait été Rosie ... Tu penses au frère de Maddox qui s'est suicidé aussi, à cause de ça. Tout te tord et tu parles plus, tu essayes d'assimiler. "Nina ..." Doucement, dans un souffle. Ta petite Nina, qui a fait ça, plus rien est pareil le temps d'une seconde et tu te redresses, tu reprends ton souffle. "Tu as fais une erreur Nina, une horrible erreur. Je peux le comprendre, comprendre qu'il se soit braqué comme ça ..." Tu reprends ton souffle, choc te faisant avoir des vertiges. "Mais tu as changé, tu as prit le temps de te rendre compte de tes erreurs, tu n'es plus cette fille là Nina ... Tu es devenue une fille magnifique, douce et qui aide les gens ..." Tu souris, doucement, pas encore totalement sure. "Il finira bien par s'en rendre compte lui aussi ..." Tu caresses doucement le dos de sa main. Il s'en rendra compte bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: where do the broken hearts go (côme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
where do the broken hearts go (côme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hanael ▬ i'll compensate your greed with broken hearts
» Humans are fragile creatures made up of broken hearts and broken promises → Ewen
» no broken hearts (cole) délai 14.06
» [Forum RP] Kingdom Hearts Heaven !
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: