AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 burgers and robbery (Rily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: burgers and robbery (Rily)    Mer 28 Fév 2018 - 16:00

Ryan n’avait jamais été un grand gastronome. Ses parents non plus, d’ailleurs. Sa mère n’avait jamais cuisiné, les seuls mélanges qu’elle concoctait avec amour étaient composés d’alcool ou de drogues en tout genre. Il avait grandi avec la junk food, la nourriture vite faite qu’on réchauffe au micro-onde en rentrant le soir, les boites de conserves impérissables. Il n’avait qu’une seule fois au restaurant, avec son père. Sa petite-sœur, enfin demi-sœur, venait de gagner un concours pour un projet de sciences ou une débilité du genre. Et leur père avait décidé d’emmener toute la belle petite famille recomposée au restaurant pour fêter ça. Ryan avait quatorze ans à l’époque, et Emma dix ans. Le reste du temps, son père l’emmenait à la pizzeria ou au McDonald’s, parce qu’après tout, tous les enfants aiment ça. Et Ryan ne rechignait pas, il ne connaissait que ça. Et il était encore là, à vingt-et-un ans, debout dans un putain de McDonald’s en train de faire la file. Kebab, pizza, burgers… C’était son quotidien. Il en était certain, il clamserait à quarante ans à cause de tout un tas de problèmes de cœurs, de foie, de rein, de poumon. En attendant, il fallait bien profiter des dix-neuf années à venir. Et ça commençait par un menu big mac. Son tour arriva, enfin. Son ventre criait famine, et l’odeur de friture et de gras faisait gronder son estomac. « Un menu Big Mac » Pas de s’il vous plait. La politesse, il connait pas, Ryan. Ou bien si, juste quand il a envie. Il glissa sa main dans sa poche pour sortir son portefeuille et là… Stupeur. Il chercha dans l’autre poche, puis dans celles de sa veste, mais rien. « Putain… » La galère. Il allait passer pour un con. C’était ça, le karma.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Lun 5 Mar 2018 - 11:55

C'était pire qu'une habitude. C'était devenu son instinct, sa façon de vivre. Traquer, voler, s'enfuir, gueuler, boire. Recommencer. Et traquer, encore et encore, les plus riches, les plus cons, les plus arrogants. Belle montre, je prendrai le portefeuille. Et elle leur souriait, les yeux dans les yeux. Elle souriait à pleine dents, sans une pointe d'ironie. Elle les remerciait presque, croquant leur gagne-pain, jamais assez fort pour que ça ne les creuse réellement. C'était le pire. Peu importe à quel point elle s'acharnait, peu importe le butin gagné, elle savait que cela ne les dérangerait pas plus qu'un jour ou deux. Que ce qui pouvait s'avérer être la bouffe pour le mois pour ses cons et elle n'était qu'un soupir pour ceux qu'elle volait. Jamais, jamais elle ne pourrait assez les toucher. Les toucher pour que ça soit signifiant. Voler et faire une marque, quelque part. Non. Les mêmes connards se trimballeraient, deux semaines plus tard, avec la même montre affriolante et un nouveau portefeuille plein dépassant allègrement de leur veste à 600 balles. Ils n'apprenaient rien. Elle n'était presque plus triste en pensant à tout ça, elle s'y habituait presque. La richesse des uns faisait la vie des autres. Et jamais la richesse ne tombait.
Jamais.
Alors, le plaisir elle le prenait dans la traque. Fuis-moi, fuis-moi, suppliait-elle. Je te suis. Elle esquivait les autres personnes dans la foule, ne les voyant plus, l'œil focalisé sur sa proie. Fuis-moi, fuis-moi. Elle accélérait, se glissait entre les portes d'établissements qu'elle ne prenait plus la peine de noter. Je ne te lâcherai pas. Lily ne les perdait jamais. Il lui arrivait d'abandonner, de décider que l'idée était mauvaise, trop risquée, mais jamais - jamais - elle n'en perdait un des yeux. Elle arrivait toujours à les rattraper, les suivre, les coincer, les bousculer, légèrement, piquer ce qu'elle leur voulait et s'éclipser.
Cette fois-là, elle riait. Cette fois-là, ce n'était pas sérieux. C'était pour le plaisir.
Elle rejoint sa proie à la caisse, jubilant de le voir paniquer. Ses doigts habiles ouvrirent le portefeuille dérobé quelques secondes plus tôt et elle paya la commande énoncée. Panique pas, je t'invite. Ses yeux se plantèrent dans ceux du garçon un instant, son sourire se dessinant plus nettement sur son visage, puis elle regarda la caissière. Gardez la monnaie. Elle rit un peu et saisit le plateau qu'on leur tendait pour le pousser dans les mains du brun. Des siennes, elle reprit le portefeuille et tira une carte au hasard, suivant encore sa proie. Bon appétit, Ryan.
Elle rit, franchement cette fois, et lui vola deux frites. Qu'il en prenne de la graine. Cela ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 6 Mar 2018 - 16:07

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Ryan avait toujours eu tendance à s’approprier ce qui ne lui appartenait pas. Cela avait commencé de façon innocente, quelques bonbons glissés dans sa poche avant de sortir du supermarché. Il voulait avoir ce que ses parents refusaient de lui donner, ce qu’il enviait à ses camarades. Et puis ça avait dégénéré. Les bonbons s’étaient transformés en billets dans le portefeuille de son père puis en téléphone portable dérobé au cours d’une soirée, revendu en quelques heures grâce à Internet. Il n’y avait aucune idéologie politique derrière ses crimes. Juste l’envie et la paresse. L’envie de pouvoir se faire plaisir, de subvenir à ses besoins sans le moindre effort. Voler lui était plus simple que de travailler. Et il y avait cette adrénaline, cette tension qui lui tordait le ventre et dont il raffolait à présent. Cette sensation d’être pleinement vivant. La bande ne le savait pas. Ou très peu. Il n’en parlait pas. Peut-être y avait-il une part de honte, il savait qu’ils ne pourraient pas comprendre. Lui-même ne pouvait pas l’expliquer. Comment leur expliquer qu’il était juste un connard égoïste, fainéant et capricieux ? « Panique pas, je t'invite. » Il se tourna vers cette voix, qui lui semblait familière. Et il la vit. Son portefeuille entre les doigts, en train de payer la commande. Il s’apprêta à répliquer quelque chose mais ne sut quoi dire. Il n’avait pas vraiment l’habitude qu’on se foute de sa gueule comme ça. « Gardez la monnaie. » La garce. Il saisit son plateau, qu’elle avait poussé entre ses mains. « Bon appétit, Ryan. » Voyant qu’elle le suivait, il déposa son plateau sur une des tables, avant de se tourner vers elle et d’arracher de ses mains son portefeuille. « Déjà, tu me dois 4 $. » Au diable la galanterie, il y tenait à ses sous. « Et comment t’as fait ça ? T’es un ninja ou quoi ? » Il riait, mais un peu jaune. Il se sentait con de s’être fait avoir comme un bleu, surtout par une fille. Il n’avait rien senti du tout, même pas la sensation d’être effleuré.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 6 Mar 2018 - 16:44

Ils s'étaient rencontrés presque par hasard. Ryan était tombé sur la mauvaise personne. Il avait mal choisi. Pourquoi avait-il visé son sac à elle ? Elle ne n'en souvenait déjà plus, mais ça avait été un choix terriblement merdique. Il avait gagné un bleu à arborer fièrement. Par une nana. La brune avait apprécié cette rencontre. Il l'avait faite bien rire, comme il la faisait encore rire, aujourd'hui, à râler pour 4 dollars, à la comparer à une ninja. C'est bon, arrête de râler Pierrette, c'est une pauvre employée, elle est dans le même clan que nous. Elle avait juste pas eu le courage de se rebeller, de dire fuck à la société, de tout abandonner. De devenir l'une d'entre eux. Lily rit. Elle était de bonne humeur, elle avait l'impression d'être face à un enfant. C'était son babysitting à elle. Ryan. Non, j'suis pas une ninja, j'suis juste plus douée que toi. Elle piqua à nouveau dans ses frites et se retint de rire. Et puis toi tu fais pas trop gaffe, dans le genre… Dans le genre pigeon il était pas mal. Dommage que son compte en banque soit aussi vide que le sien, qu'il n'ait pas plus d'argent qu'elle et ses potes. Ça aurait été un mec facile à voler, encore et encore. Du genre tête en l'air mains dans les poches. Et portefeuille barré. Bon sinon, tu fous quoi ? Hormis offrir ton argent aux employées de fastfood ? Son regard se planta dans celui du jeune pickpocket. Elle se mordit la lèvre pour retenir un énième rire. Tu veux jouer longtemps à ça ou tu veux que je demande à… Terri ? Elle rit franchement cette fois, parcourant les messages d'un téléphone qui n'était pas à elle. Déverrouillé, entre ses mains, comme par magie, comme d'habitude. Hmmm, elle est jolie cette Sacha, qu'est-ce qu'elle raconte…
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 6 Mar 2018 - 17:42

Il devait l’avouer, il était impressionné. Elle l’avait fait redescendre sur terre, lui qui se voyait déjà comme un gangster, la nouvelle terreur de Brighton. C’était peut-être un peu exagéré. « C'est bon, arrête de râler Pierrette, c'est une pauvre employée, elle est dans le même clan que nous. » Il se retourna pour jeter un œil à l’hôtesse de caisse, peu convaincu par ce que Lily racontait. Il reposa son regard sur la jeune femme, fronçant les sourcils. « Pierrette ? C’est quoi ce surnom ? » C’était assez humiliant pour sa virilité. Pourquoi est-ce qu’aucune fille ne le prenait au sérieux ? Et là voilà qui riait, se moquant ouvertement de lui. « Non, j'suis pas une ninja, j'suis juste plus douée que toi. » Il commença à manger son hamburger, pendant que Lily farfouillait dans ses frites. Sans gêne. « C’est juste que j’étais fatigué, c’jour-là, c’est tout. » marmonna-t-il, se cherchant des excuses. Bien sûr qu’elle était plus douée que lui. Mais elle avait déjà suffisamment les chevilles gonflées. « Et puis toi tu fais pas trop gaffe, dans le genre… » C’était le comble. Le voleur volé. C’était vraiment idiot, mais il n’avait jamais pensé que ça lui arriverait. Comme si voler le rendait imperméable au vol. Il grignota quelques frites, haussant les épaules, comme si il ne voyait pas de quoi elle parlait. « Bon sinon, tu fous quoi ? Hormis offrir ton argent aux employées de fastfood ? » Rien. C’était toujours le moment un peu gênant, lorsqu’il rencontrait quelqu’un. Quand on lui demandait ce qu’il faisait dans la vie. Que répondre ? Dire qu’il était un assisté n’était pas très bien vu dans la plupart des cas. Alors il mentait, quelques fois. S’inventait une vie, des années d’études derrière lui, des projets plein la tête. « Ha-ha-ha. » Un faux rire pour bien lui faire comprendre qu’elle n’était pas drôle. « Tu veux jouer longtemps à ça ou tu veux que je demande à… Terri ? » Il palpa ses poches, ne voulait pas croire ce qu’il voyait pourtant bien devant lui. Elle tenait son portable entre les mains, et il n’avait aucune idée de comment il était arrivé là. « Hé ! »  Quand le lui avait-elle pris ? Et comment avait-elle fait pour le déverrouiller ? Ryan était complètement paumé. Il se sentait comme un gosse devant un spectacle de magie, essayant de trouver les trucs et astuces du magicien. «  Hmmm, elle est jolie cette Sacha, qu'est-ce qu'elle raconte… » Il tendit le bras, essayant d’attraper le précieux objet. « Aller, arrête ! Elle aimerait pas que tu voies toutes les nudes qu’elle m’a envoyé ! » Sacha ne lui avait jamais envoyé de nude, Ryan racontait n’importe quoi. Mais il tentait de garder un air sérieux. Il n’avait pas spécialement envie qu’elle continue de fouiller dans son téléphone. « T’es une kleptomane en fait meuf, y’a des psy pour ça tu sais ! »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Dim 11 Mar 2018 - 21:22

Ryan. Pendant que le garçon se défendait, occupé à essayer de garder un peu d'ego avant de s'avouer vaincu - question de temps - Lily prit le temps de l'observer. Il faisait presque gosse de riche avec sa belle gueule, loin du cliché du voleur qu'on se laisse aller à croire pour se rassurer. Il était mignon, il pouvait sûrement sourire plutôt que de bouder et avoir son charme. Faire craquer les mémés. Celles pleines d'argent, celles qui ont niqué tous les autres en jouant à la bourse ou en restant assis derrière le bureau de papa et maman. Celles qu'on pouvait pas piffrer. La première chose, c'est savoir à qui tu te prends. Elle lui sourit, presque sérieuse pour une fois et balança son téléphone sur son plateau. Que Dieu bénisse Sacha. Son sérieux disparut aussitôt pour laisser place à un petit rire narquois. Bref, connaître ta cible. Elle fit mine de l'examiner. Gamin, la vingtaine, pense plus aux fesses de la meuf de devant et à ce qu'il va bouffer qu'à son portefeuille. Elle grimaça. N'a pas changé son code depuis qu'il a son téléphone… la flemme La brune leva les yeux au ciel en soupirant, comme pour l'imiter, et rit.
Il la faisait rire. Ce sale gosse aux airs impassibles, cet enfant prétentieux qui voulait jouer dans la cour des grands. Sans le connaître, Lily savait qu'elle l'aimerait bien. Qu'il ne ferait pas de crasse, qu'il serait honnête. Avec eux. Le reste, c'est de l'expérience. T'as qu'à venir trainer avec nous. On - je - te fera une place. Elle chercha un peu plus son regard, pour tenter de voir un peu plus que ce qu'il ne donnait. Sauf si tu as peur de devenir kleptomane aussi. Son sourire, à son tour, se fit transperçant. Il l'intéressait, étrangement. Elle l'appréciait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Lun 12 Mar 2018 - 17:53

Il n’avait jamais rencontré de filles comme Lily. Il la connaissait à peine et pourtant, il avait le sentiment qu’elle était différente des autres. D’un autre côté, il ne s’était jamais fait voler son portefeuille par une autre fille. Peut-être qu’elle se donnait juste un genre, pour impressionner la galerie et jouer les dures. Mais elle avait l’air tellement sûre d’elle, comme si elle avait déjà tout vu et tout vécu, et que rien ne lui faisait peur. « La première chose, c'est savoir à qui tu te prends. » Ryan reprit son portable qu’elle venait de balancer sur son plateau, définitivement prêt à écouter ce que Lily avait à lui dire. « Que Dieu bénisse Sacha. » Il pouffa de rire et reprit une bouchée de son burger. Sacha lui aurait foutu une baffe pour avoir dit pareil mensonge. Il reposa son regard sur Lily, qui le regardait avec insistance comme si elle pouvait voir à travers lui. « Gamin, la vingtaine, pense plus aux fesses de la meuf de devant et à ce qu'il va bouffer qu'à son portefeuille. N'a pas changé son code depuis qu'il a son téléphone… la flemme » Il sourit et baissa un peu la tête. Il était vachement prévisible, en fait. Ou c’était elle qui était douée. Sûrement un mélange des deux. « Ninja, voleuse, psy… Quel talent n’as-tu pas ? » demanda-t-il en riant, avant de s’empiffrer à nouveau de frites. « Le reste, c'est de l'expérience. T'as qu'à venir trainer avec nous. » Il la regarda, cherchant à savoir si elle plaisantait ou non. Elle venait de passer dix minutes à lui faire comprendre qu’il était un terrible et risible pickpocket, et maintenant elle lui proposait de traîner avec elle et ses potes ? Cette fille était bizarre. Mais il savait ce qu’il allait lui répondre. « Ouais, pourquoi pas. » Ryan était un peu le genre de mec à la « Yes-man ». Ce gars qui dit oui à toutes les propositions, sans vraiment réfléchir. C’était lui. « Sauf si tu as peur de devenir kleptomane aussi. » Il secoua la tête et prit une gorgée de Coca, avant de répliquer. « Nan, je sais me contrôler moi. » insinuant que ce n’était pas le cas pour elle. Il savait qu’elle pouvait se contrôler. Elle avait l’air intelligente. Ryan lui faisait déjà confiance, sans rien savoir d’elle. Mais elle avait ce magnétisme, ce charisme incroyable. Elle avait Ryan dans la poche depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Lun 12 Mar 2018 - 22:02

Une gamine. Presque capricieuse, qui n'avait jamais entièrement grandi. Poussant trop vite dans ce monde d'arnaqueurs, de connards, elle avait compris tôt que le système était pourri jusqu'à la moelle mais n'avait jamais perdu ses rêves d'enfants. Braquer les riches. Voler leur argent moisi. Ne jamais s'intégrer. Se fondre dans la masse que pour faire un peu plus de mal. Que pour les niquer de façon un peu plus profonde. Lily avait des valeurs, et elle aimait les partager. Elle aimait ses potes, qui brandissaient fièrement les mêmes. Elle aimait trouver de nouveaux potes, les rajouter à sa liste, et pour ceux qui valaient le coup, les revoir. Faire d'eux des amis, les faire se fondre dans le gang. Elle passait ses journées à écumer les rues anglaises à la recherche de nouvelles recrues, de cons de son genre qui se prenaient aux mêmes proies qu'elle.
Il sourit, et la brune frissonna. Sale gosse. Il lui attribua un nouveau statut, psy, elle rit. Sale gosse. Qu'allait-elle faire de lui ? Lily s'écouta l'inviter parmi les siens et s'en mordit instantanément les lèvres. Scar allait l'engueuler. Arrête de ramener tous les mecs que tu sautes. Zed rirait, comme d'habitude. Rip se tairait et irait faire chier Scar. Elle ne le comprenait pas. Et peut-être que ce serait au tour de Jazz de sauter - sur - le nouveau. Lily rit de nouveau en pensant à ça et hocha la tête, comme pour valider cette idée étrange. Qu'il vienne. Pourquoi pas ? C'est tout ? Tu devrais te sentir honoré ! Elle lui sourit, inlassablement, presque accro à cette nouvelle lubie, et tapa sur son torse du revers de la main quand il se foutu d'elle. Si je ne me contrôlais pas, je serais déjà repartie avec ton portefeuille, ton téléphone, ta montre et tes chaussettes.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 13 Mar 2018 - 13:24

La proposition était inattendue mais alléchante. Comment dire non ? Surtout à une fille comme Lily. Elle avait l’air de s’y connaitre, de savoir ce qu’elle faisait. Il ne connaissait pas ses potes, seulement de vue mais il n’avait jamais discuté avec eux. Mais il avait envie d’en être, lui-aussi. « Pourquoi pas ? C'est tout ? Tu devrais te sentir honoré ! » Il sourit et haussa les épaules. Les effusions de joie, ce n’était pas son truc. Puis il ne savait pas vraiment ce qu’elle entendait par là. Elle était difficile à cerner, cette Lily, même si Ryan n’était pas spécialement doué pour comprendre les gens. « Ca dépend, tu le proposes à tout le monde ou alors je suis spécial ? » demanda-t-il en riant, avant de siroter à nouveau son gobelet cartonné rempli de Coca Cola. « Si je ne me contrôlais pas, je serais déjà repartie avec ton portefeuille, ton téléphone, ta montre et tes chaussettes. » Il pencha la tête, imaginant cette situation, et en conclut qu’elle en était bien capable. « Mes chaussettes, carrément ? » Il termina de manger son burger et prit une serviette en papier pour s’essuyer les mains. « Pourquoi tu fais pas des études, ou tu te trouves pas un travail, comme les gens normaux ? » Ryan n’avait jamais eu l’occasion de croiser quelqu’un comme lui, quelqu’un n’ayant pas les mêmes ambitions que les autres. Tous ses potes avaient des projets professionnels, des études, des envies de carrière… Et lui rien.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 13 Mar 2018 - 16:50

Lily l'observa patiemment, tandis qu'il finissait de manger, prenant son temps. Qui était-il ? D'où sortait-t-il ? Qu'allait-il leur apporter ? Sûrement pas de la finesse. Ni du talent. Ils pouvaient s'en passer, ils pouvaient se permettre de léguer un peu de tout ça. A condition que cela vaille le coup. A condition qu'il y ait un retour. Sinon, les mecs feraient la gueule. De vraies boudeuses. Ils refuseraient de le coacher, le traitant comme une merde - un humain - parmi les autres. Alors il fallait trouver. Et le jeune ne l'aidait pas vraiment. Il ne semblait rien faire de satisfaisant dans la vie, n'était pas particulièrement motivé, ni à la suivre, ni à rien. Rien d'autre que de bouffer son sandwich dégueu.
Et, au lieu de l'énerver, de la lasser, cela l'amusait. Parce qu'il semblait fier de n'avoir rien à être fier, parce qu'il semblait sûr de lui dans son incertitude. Parce qu'il avait l'air intelligent dans sa connerie. Autant qu'elle était droite dans ses vols. Il la faisait rire. N'était-ce pas suffisant ? Oh ça y est, spécial, les grands mots. T'emballe pas petit.
La brune piqua à Ryan son gobelet et n'en aspira que de l'air. Vide. Quelle tristesse. Elle joua avec la paille, faisant se claquer les glaçons, remuant ciel et terre dans 50cl d'air. La question du garçon la fit se stopper une seconde, puis elle reprit son jeu un instant avant de répondre. Les gens normaux ? Ces cons ? Ces drogués du système, qui ne cherchent toujours qu'à enculer un peu plus leur voisin ? Ca m'intéresse pas. Elle rit un peu, le regarda en jouant encore avec la paille. Ca ne m'intéresse pas du tout. Y a mieux à faire. Les riches ont les poches pleines en branlant rien, nous on se bat pour à peine survivre. Son sourire se figea, puis elle le laissa partir se redressa vers Ryan. Cet argent nous revient, tu ne penses pas ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 13 Mar 2018 - 19:00

Ryan ne s’était jamais investi. En rien. Il était resté deux ans avec Côme, sans jamais s’investir. A se demander pourquoi elle restait avec lui, alors qu’il ne faisait rien pour entretenir leur relation, pour la rendre heureuse. Il s’était dit qu’elle finirait par le quitter, mais non. Elle était restée accrochée à lui, sans jamais lâcher l’affaire, à l’aimer toujours et toujours plus comme s’il le méritait. A l’école non plus, il n’avait jamais investi le moindre effort. Il attendait que tout lui tombe dessus, qu’un miracle se produise, que le destin frappe. Il ne s’était jamais battu pour une cause qui lui tenait à cœur. Il était révolté pourtant, contre tout et contre tout le monde, mais il gardait ça en lui. Tant de fois il avait eu la sensation de vivre une injustice, et il n’avait jamais rien fait pour changer les choses. Il préférait fuir. Si Lily recherchait un gars courageux c’était raté. « Oh ça y est, spécial, les grands mots. T'emballe pas petit. » Il esquissa un sourire, et laissa Lily lui soutirer son gobelet de Coca. Il était vide, de toute façon. « Les gens normaux ? Ces cons ? Ces drogués du système, qui ne cherchent toujours qu'à enculer un peu plus leur voisin ? Ca m'intéresse pas. » Ryan fut un peu surpris de sa réponse. Elle ne mâchait pas ses mots, et pour être révoltée elle l’était. « Ca ne m'intéresse pas du tout. Y a mieux à faire. Les riches ont les poches pleines en branlant rien, nous on se bat pour à peine survivre. » Riche ou pas, Ryan n’avait jamais fait la différence. Il ne s’était pas posé la question. Il prenait ce dont il avait envie, sur un coup de tête, sans réfléchir. Sans se demander si ce gars en soirée avait trimé pendant des mois en nettoyant les chiottes pour se payer son smartphone ou s’il collectionnait les joujoux Apple. Pour lui, un vol restait un vol, peu importe qui était volé. Mais Lily apportait une nouvelle perspective. Comme si tant qu’ils ne dépouillaient des riches, ce n’était pas grave. « Cet argent nous revient, tu ne penses pas ? » Il n’aurait pas osé lui dire non, ni même débattre avec elle. Et puis, ça l’arrangeait bien, ce qu’elle racontait. Cette version des faits était beaucoup moins culpabilisante que la sienne, et plus juste même. « Si. Si, t’as raison. J’suis d’accord. » Il lui sourit et s’enfonça dans son siège. Il avait l’impression de passer un entretien d’embauche, où chaque question de sa part était un test. Et celui-là, il n’avait pas envie de le rater.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mer 14 Mar 2018 - 10:58

Lancée dans ses grands discours, Lily oublia de s'arrêter. Elle mit aux enchères son âme, attendant de découvrir combien elle valait. Combien la merde qu'ils se répétaient jour après jour valait. Mais le jeune ne posa pas de prix. Il sourit - et Dieu ce qu'elle haïssait ce sourire - et acquiesça doucement. Sans plus. Il ne semblait vraiment pas du genre à s'emballer. Elle l'imaginait, au milieu de ses cons de potes, durant un débat houleux sur le fait de voler un futur riche qui galère encore, ou sur le vol d'une plaque de flic. Ils étaient tous du genre à s'emballer, à se battre corps et âmes pour chaque détail. Pour leurs principes. Que ferait-il lui ? Hormis les regarder, abasourdi ? Était-il simplement timide ? Lily le jaugea du regard, passionnée, sans trop savoir que faire de lui. Elle l'avait invité à traîner avec ses meilleurs amis au simple nom de son sourire. Scar allait la tuer. Rip ne lui parlerait plus quelques jours. Valait-il le coup ? Le regard vague, la brune soupira. Tu vaux le coup ?
Consciente de ne pas être assez claire, mais trop dépitée et soucieuse pour s'expliquer d'un coup, la gamine sauta sur ses jambes et lui fit un signe de la tête, l'invitant à se bouger également. Comment je sais que tu vaux le coup ? T'es pas hyper doué. T'es pas hyper emballé. Elle l'attendit avant de commencer à marcher. Qu'est-ce que t'as pour toi, hormis ta belle gueule ? Montre-moi que je me trompe pas. S'il te plait priait-elle. Et arrête de sourire, bordel.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mer 14 Mar 2018 - 16:01

« Tu vaux le coup ? » Que voulait-elle qu’il réponde ça ? Il n’allait pas lui dire non. Après tout, il ne lui avait rien demandé, c’était elle qui lui avait fait cette proposition. Et il avait accepté, sans réfléchir bien longtemps. « Tu serais pas là si tu pensais que je valais pas le coup. » Ou elle avait juste envie de s’amuser, de se jouer de lui. Elle était marrante, elle. Comme s’il avait l’habitude de passer des entretiens d’embauche pour délinquant. Elle se leva soudainement, et Ryan la suivit aussitôt, quittant le fastfood à ses côtés. « Comment je sais que tu vaux le coup ? T'es pas hyper doué. T'es pas hyper emballé. » Il se retint de rire et chercha un moyen de ne pas répondre directement à sa question. Parce qu’il ne connaissait pas la réponse. « J’ai pas eu le temps de préparer ma lettre de motivation, mais ça va venir ! » Elle semblait s’impatienter, comme si elle attendait une réponse précise de sa part. Lui était perdu. Il avait toujours fait ça seul, pour déconner, par pulsion, par jalousie, parce qu’il avait trop bu même parfois. L’organisation, en bande qui plus est, il ne connaissait pas du tout. C’était nouveau pour lui. « Qu'est-ce que t'as pour toi, hormis ta belle gueule ? Montre-moi que je me trompe pas. » Il esquissa un sourire en l’entendant dire qu’il avait une belle gueule. C’était déjà ça. Mais elle n’avait jamais vu Terri. A côté de lui, il était insipide. « On a qu’à faire un test. Un genre de période d’essai » proposa-t-il, à moitié sérieux. « J’apprends vite » Il s’était déjà fait prendre, deux fois, mais il n’avait que dix-sept ans à l’époque alors aucune charge n’avait été retenue. « Et puis ça fait des années que je fais ça, et j’suis pas en taule là donc c’est que je suis pas si pourri que ça. » Il continua de marcher à ses côtés, guettant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mer 14 Mar 2018 - 16:18

Et inlassablement, il la faisait rire. Elle finirait par s'énerver, de frustration, de rire à ce point. De ne pas savoir se retenir de lui sourire. C'était presque aussi chiant qu'avec Rip. Il fallait qu'elle apprenne à se contrôler. Ça - elle - devenait n'importe quoi. Elle râla et lui lâcha, grognon Arrête de faire le malin. Son visage criait la vérité, le rire qu'elle retenait, le non, n'arrête pas, la sympathie qu'elle lui portait, il suffisait de la regarder pour voir - pour savoir.
Elle l'écouta attentivement énumérer les possibilités qui s'offraient à eux, comment elle pouvait le tester. D'un coup, il semblait plein de ressources. D'envie. Elle sourit, regardant au loin pour qu'il ne la voit pas, et tenta de regagner son sérieux avant de reprendre. Ne pas perdre la face. Plus tard, il était sûr qu'elle maudirait ses hormones de n'avoir su se tenir ce soir-là. Il lui en ferait sans grand doute se mordre les doigts. J'ai pas le temps pour les périodes d'essai. J'ai le temps pour rien, petit. Et je sais que j'en perds déjà trop avec toi. Mais ok, l'idée me plaît. Vas-y, t'as 10 minutes. Lily se retourna vers lui pour observer sa réaction. Elle ne put s'empêcher de sourire. Et ne fais pas comme avec moi, sinon la taule tu vas vite y goûter. Conneries. Il la poussait à faire des conneries. Qu'arriverait-il s'il se faisait prendre ? Viendrait-il se plaindre à sa cheville, la faisant se faire embarquer avec lui ? Elle préférait ne pas attirer les lumières sur elle, et voilà qu'elle mettait au défi un gamin. Le poussant à l'impressionner, dans un délai donné, malgré la pression et tous les éléments qui étaient en sa défaveur. Elle hésitait. Peut-être aurait-il mieux valut qu'il refuse. Sa lèvre inférieure se compressa sous ses dents. Peut-être qu'elle tenait à le voir faire. A ce qu'il lui donne les bonnes raisons qu'elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mer 14 Mar 2018 - 19:11

« Arrête de faire le malin. » Il était pour ça. Amuser la galerie, paraître détaché, sûr de lui. Lily commençait déjà à le trouver pénible, ça ne s’annonçait pas prometteur pour la suite. Ca ne la faisait pas rire, elle avait l’air agacée, comme si elle en avait déjà marre de lui. Pourtant lui il avait envie de lui plaire, de la faire rire, d’être à la hauteur de ce qu’elle attendait de lui. Il espérait qu’elle ne place pas la barre trop haut. « J'ai pas le temps pour les périodes d'essai. » Il fronça les sourcils, et se retint de répliquer une vanne. Elle n’avait pas l’air d’avoir des journées beaucoup plus occupées que lui, quelle frimeuse. « Mais ok, l'idée me plaît. Vas-y, t'as 10 minutes. » Il s’arrêta, surpris et déconcerté. Il était dans la merde. Jusqu’au cou. Il hésita un court instant, très brièvement, avant de se décider à relever le défi. Pas question de se dégonfler. Il aurait eu l’air de quoi sinon ? Il faisait un peu moins le malin, d’un coup. Elle avait eu ce qu’elle voulait, mais il ne lâcherait rien. « Et ne fais pas comme avec moi, sinon la taule tu vas vite y goûter. » Ok, elle avait le don de mettre la pression. Il n’était pas trop tard pour faire marche arrière, pour se barrer vite fait et la laisser plantée là. « Ok, Bonnie Parker. » Il commença à s’éloigner, marchant à reculons, pour partir à la recherche de sa nouvelle proie. « Si ça tourne mal j’espère que tu paieras ma caution » lui lâcha-t-il en souriant. Il essayait de masquer les apparences, de ne pas lui montrer qu’il n’était pas du tout sûr de lui. Il lui tourna le dos et recommença à marcher l’air de rien, en quête d’une potentielle victime. God, dans quoi s’était-il embarqué. Côme serait sans doute rassurée de ne plus être avec un imbécile pareil si elle le voyait. Il se sentait paumé. Il posa son regard sur une terrasse de café, et reprit espoir. Il y avait un homme assis juste là, sa mallette de médecin ou d’homme d’affaire, Ryan n’en savait rien, juste à côté de lui. Il portait une veste de costume, et était occupé à faire Dieu sait quoi sur son Macbook. Ryan avait trouvé sa proie. Il sortit son portable et s’avança vers l’homme, essayant de prendre un air innocent. « Excusez-moi, M’sieur, je dois me rendre à la Whitehawk Library, vous pourriez m’aider ? » Nana y avait déjà été plusieurs fois dans cette bibliothèque, alors il connaissait. Il s’était dit que ça faisait mieux de demander l’adresse d’une bibliothèque plutôt que d’un bar. « Mon gps m’indique ça, mais pas moyen de trouver. » Il lui montra son portable, avec l’itinéraire jusqu’à la bibliothèque qui s’affichait sur l’écran. « J’ai vraiment pas le sens de l’orientation, désolé. » Pendant que l’homme s’efforçait de lui expliquer le chemin jusqu’à la fameuse bibliothèque, Ryan glissa sa main dans la poche de son costard pour en sortir un portefeuille. « Ah oui oui, d’accord ! » De ses doigts tremblants, il passa l’objet dans la poche de son propre jeans. « Merci beaucoup, en tout cas, bonne journée M’sieur ! » Il lui sourit et se redressa, cherchant Lily du regard, avant de quitter la terrasse et de retrouver la demoiselle. Son cœur battait à toute vitesse, Ryan luttait pour ne pas se retourner et vérifier que l’homme ne s’était rendu compte de rien. « C’est le moment où on se met à courir ? » demanda-t-il à Lily, presque en chuchotant.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Jeu 15 Mar 2018 - 1:53

Sérieuse. Elle devait le rester. Abuser des faux semblants, forcer le trait. Il devait la prendre au sérieux, jouer le jeu. Juste ce jour. Juste pour voir ce qu'il avait dans le bide. Juste le temps d'être jugé, d'être pesé, qu'on lui donne un prix. Qu'elle décide. Elle en bombait presque le torse, éprise d'une fierté qui lui était inhabituelle. Allait-il jouer jouer le jeu ? Prendrait-il un tel risque seulement pour l'impressionner ? Son égo lui faisait mal d'autant gonfler. Pour qui se prenait-elle, d'un coup ?
Puis il sourit.
Puis - il - sourit.
Elle aurait payé toutes les cautions du monde pour revivre cette exacte scène. Ce moment d'incertitude, ironiquement décoré d'une complicité qui se créait. Douce.
Retrouvant le sourire, Lily l'observa à l'œuvre. Il était discret, se fondait assez facilement dans la masse. Même à côté de ce guignol sur son Mac. Le choix de proie était très bon. La cible était à gerber. Il n'aurait pas pu mieux faire. Avait-il fait exprès ? Elle décida que oui. Elle décida, également, qu'il était inutile de - plus tard - lui demander. S'il jouait le jeu, elle devait lui faire un minimum confiance. De la confiance. Il pourrait en manquer à son arrivée dans le gang. Les voleurs, ces gens chiants. Toujours méfiants, sur leurs gardes.
Elle n'eut le temps d'y penser plus que Ryan arrivait déjà vers elle avec une démarche mi-trop-détendue mi-coincée. Ses paroles finirent de lui arracher un rire qu'elle cacha dans une fausse quinte de toux. Elle fronça les sourcils, faisant les gros yeux en regardant derrière le garçon. Vite !!! Pour accompagner ses paroles, Lily fit mine de se mettre à courir. Elle l'observa, se mettant à rire pour de bon, et se décida à, finalement, courir également. Même si le Richard était encore sur son ordinateur, même s'ils ne craignaient rien, qu'il ne chercherait pas encore à payer - qu'il ne se rendrait pas encore compte de l'arnaque.
Elle courut, pour courir avec lui, pour avoir mal au ventre, pour rire dans le vent britannique. Ses cheveux en pagaille se moquaient d'elle. Son corps frémissait, saisi par le froid du printemps anglais. Ils étaient ridicules. Ils étaient beaux. Douceur.
Lily saisit la main du jeune et le traina dans le bus qui venait de s'arrêter. Elle sauta dedans et s'engouffra dans le fond sans rien payer, comme à son habitude. Son rire ne pouvait s'arrêter. Plus que jamais, elle rayonnait. Bien joué le coup de la bibliothèque. Essoufflée, elle prit son temps pour continuer, se tortillant, pliée en deux, pour retrouver une respiration normale. Pas de caution à payer !! J'espère que le butin vaut le coup. Elle toussa d'effort et se remit à rire de plus belle. Je me tape pas des sprints comme ça tous les jours.
Comme par magie, la brune, ouvrit sa main sur le portefeuille du Richard. Elle l'avait récupéré en montant dans le bus, Ryan ne faisant toujours pas attention à ce qui traînait dans ses poches. Elle en écarta les poches, curieuse de voir ce qu'ils avaient gagné. Voyons voir, joli Clyde.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Jeu 15 Mar 2018 - 18:08

« Vite !!! » Lily commença à courir, du moins c’est ce qu’il pensait, alors il en fit de même, prenant ses jambes à son cou. Il se retourna et la vit, toujours au même endroit, en train de se tordre de rire. « Putain t’es sérieuse ? » Elle finit par courir à son tour, l’attrapant par la main pour l’entraîner avec elle au fond d’un bus. Elle riait toujours, mais Ryan ne savait pas si c’était de la moquerie ou si elle le trouvait juste sincèrement drôle. Dans tous les cas, il avait tout de même réussi son pari de la faire rire. Alors il ne pouvait s’empêcher de sourire. « Bien joué le coup de la bibliothèque. » Il se cala au fond du siège, essoufflé lui-aussi, la tête contre le tissu moelleux mais sûrement pas très propre. « T’as vu ça » Il rit à son tour en y repensant, désormais plus détendu. « Pas de caution à payer !! J'espère que le butin vaut le coup. » Sûrement. Sauf si quelqu’un avait déjà dépouillé le portefeuille de ce mec juste avant lui, ce qui aurait été un peu con pour eux. « Je me tape pas des sprints comme ça tous les jours. » Il tâtonna sa poche pour sortir le précieux objet et soupira en voyant Lily le manipuler entre ses mains. « Tu m’saoules ! » il lâcha en riant, avant de reporter son attention sur le portefeuille et son contenu. « Voyons voir, joli Clyde. » Lily l’ouvrit et en écartant les poches, dévoilant un tas de billets d’un côté, et des cartes de crédits et de fidélité de l’autre. Ryan n’avait jamais vu autant d’argent, il n’avait pas pour habitude de viser si haut. Il s’en prenait à n’importe qui, sans réfléchir, pour s’acheter des conneries. Parfois même il glissait une bière ou des bonbons sous sa veste avant de sortir du magasin. Mais un tas de gros billets, il n’en avait jamais eu entre les doigts. Il se pencha et sortit un des plus petits billets du portefeuille. « C’est pour les 4£ que tu me dois ça » en référence au pourboire que Lily avait laissé avec SON argent. Non, il n’avait pas oublié. Il rit et glissa le billet dans la poche de son jeans, puis reposa son regard sur Lily. « Alors, t’en penses quoi ? » Comme un gosse qui avait besoin des louanges et de l’approbation de son modèle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Ven 16 Mar 2018 - 1:49

Les mots lui manquaient. Cela lui arrivait rarement, à Lily la grande gueule. Elle avait toujours le dernier mot, si possible, toujours raison, et savait toujours gueuler plus fort que celui en face. C'était hurler ou se faire hurler dessus. La belle avait toujours trouvé sa voix. Mais certaines personnes, certaines choses, comme les yeux de Rip, son sourire et ses cheveux quand il venait de se réveiller, avaient un talent certain pour lui couper les mots avant qu'ils n'arrivent à sa gorge. Le sourire de Ryan semblait en faire partie, et elle détestait ça. Cela lui donnait envie de l'insulter, de l'envoyer chier avant qu'il ne découvre son embarras. Quand cela arrivait, en général, Lily prenait soin de s'envoyer en l'air avec l'intrus et de l'envoyer bouler le plus loin possible. Lui donner un faux nom, une fausse adresse, rire avec une voix différente. Pour ne jamais les retrouver. Elle n'avait pas le temps d'être fragile. Pas le temps de frémir à cause de sourires. Pas le temps de se taire. Et pourtant.
Elle l'observait, silencieuse, riant sans cesse. Il ne revenait pas de la somme dérobée et avait du mal à cacher son étonnement. Il ne devait pas être habitué. Cela était une belle somme, même Lily ne voyait pas ça arriver tous les jours. Le con s'en sortait foutrement bien. S'il était arrivé avec ça dans le gang, il aurait été de suite bien regardé. Elle hésita. Méritait-il ce coup de chance ? Cette entrée facile ? La brune aurait aimé se laisser dire oui, mais elle avait trop peur de se tromper. Le sang d'abord. Ses frères, ses potes, ses cons, en premier. Les autres après. Il ne dérogerait pas à la règle. Elle rit encore quand il lui prit 5 livres pour le pourboire. Mais tu fous quoi ? Elle rit encore avant de pouvoir se remettre à parler. Ses doigts vidèrent d'un geste habile le portefeuille de son argent. Elle prit 40 livres qu'elle fourra dans sa poche et tendit le reste à Ryan. Tu l'as gagné, tu le gardes. Je prends juste de quoi te faire une bonne soirée de bienvenue. Le sourire accroché au visage, le regard plongé dans celui du jeune, elle espérait que cela suffirait comme réponse. Il valait le coup. Tant pis si Rip et Scar boudaient, tant pis si Jazz lui passait dessus, ou s'il tombait amoureux de Logan. Elle voulait lui laisser sa chance, c'était décidé. Mon pote Duane va avoir plein de trucs à t'apprendre. Faudra que tu sois efficace si tu veux pas me foutre la honte. Elle lui donna un petit coup sur le torse en haussant les sourcils pour lui montrer qu'elle le taquinait. Duane, malgré son innocence fatigante, était le pro des pickpockets, le maître de tous. Il aurait pu déshabiller entièrement Ryan en lui disant bonjour sans que celui ne se rende compte de rien. A ce stade, cela tenait du don. Par chance, il partageait. Et évite de détaler comme ça la prochaine fois, t'es tout sauf discret. Repensant à la scène, Lily ne put retenir, malgré ses efforts, un nouveau fou rire. Elle finit de vider le portefeuille à la recherche d'objets de valeurs - bijoux, enseignes, timbres - et le glissa, plein de ses cartes bleues et de ses papiers, entre leurs fauteuils. Le reste ne l'intéressait pas. Elle était de la vieille école, du vol qui ne laisse pas de trace.
Elle releva, innocente, les yeux vers Ryan pour lui parler, mais la scène lui revint en pleine face et elle se mit à rire de plus belle. Les mots lui manquaient. Terriblement. Pour éviter de s'en rendre compte - pour éviter de rougir, Lily se tourna dos au jeune, faisant mine de ne pouvoir le regarder sans rire.
Elle ne voulait pas qu'il la voit déstabilisée. Elle ne voulait même plus qu'il la voit. Qu'était-elle en train de foutre, à se le fourrer à ses côtés ? Elle n'avait même pas de réponse. Seul son rire, plus sincère que jamais, raisonnait.


Dernière édition par Lily Blue le Mar 20 Mar 2018 - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Lun 19 Mar 2018 - 20:56


Lily se servit aussi dans le portefeuille, se prenant 40 livres et lui tendant le reste de la liasse de billets. « Tu l'as gagné, tu le gardes. Je prends juste de quoi te faire une bonne soirée de bienvenue. » Il haussa les sourcils, surpris. Il avait pensé lui laisser tout le reste de l’argent, non en fait il ne s’était même pas posé la question, il lui semblait logique qu’elle le prenne. Elle en avait décidé autrement, et il n’allait pas s’en plaindre. Et il semblait qu’il fasse partie de la bande, désormais. Il ne se rendait pas vraiment compte de ce que ça signifiait. « Cool, merci » Il rangea l’argent dans la poche de sa veste, ravi. Il ne disait jamais non à une rentrée d’argent. « Mon pote Duane va avoir plein de trucs à t'apprendre. Faudra que tu sois efficace si tu veux pas me foutre la honte. » Il rit, peut-être un peu nerveusement. Il se demandait dans quoi il s’était embarqué, s’il n’allait pas regretter. Mais impossible de dire non au sourire de Lily. Et puis il était excité aussi, de faire partie de sa vie et de la faire entrer dans la sienne. Elle et ses potes, qu’il ne connaissait même pas. « T’inquiète » Il essayait d’avoir l’air confiant, assuré alors qu’en vérité il ne savait pas du tout dans quoi il mettait les pieds. « Et évite de détaler comme ça la prochaine fois, t'es tout sauf discret. » Elle se remit à rire, et ce fut contagieux pour Ryan. Quelle peste, quand il y repensait ! Elle lui tourna le dos, prise d’un fou rire, alors que Ryan reprenait une respiration normale. « Abuse pas non plus, c’est toi qui a commencé à courir ! » Il recommença à rire puis se leva, essayant de se donner une contenance, de ne pas perdre la face. « On descend où ? » Il attrapa la barre du bus, pour éviter de se casser la gueule et de garder l’équilibre. « J’t’emmène en vacances si tu veux » dit-il en secouant légèrement sa poche remplie de billets, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    Mar 20 Mar 2018 - 20:30

Des vacances. Elle rit, encore, tandis qu'il reprenait son sérieux. Des vacances. L'idée lui plaisait, elle se voyait dans un jacuzzi, elle se voyait à la plage, elle se voyait loin. Elle se voyait ne rien faire, n'avoir besoin de rien. Elle se voyait profiter du temps, après lequel elle ne courrait plus. Et puis elle voyait Ryan et elle se rappelait qu'elle ne pouvait pas. Qu'elle n'en avait pas, de temps, qu'elle ne pouvait lui en donner plus. Et qu'il riait sûrement. Elle le dévisagea. Qu'il riait. Elle lui sourit en retour, un peu trop tard, et ne réagit pas. Où allait-elle l'emmener alors ?
La brune lança un regard à l'extérieur. Ils arrivaient à côté de chez Duane. Soit ils fonçaient, la tête dans le tas. Soit elle le gardait deux stations de plus et ils allaient chez elle. Elle hocha la tête, recommençant à le dévisager. Qu'allait-elle faire de lui ? Quelques secondes plus tard, Lily s'était remise à courir, tirant le jeune par la main. Elle l'avait fait sauter du bus juste avant que les portes ne se referment. Elle n'avait pas le temps.
Simplement pour sentir le vent faire voler ses cheveux et rougir ses joues, elle continua de courir jusqu'à chez Duane, sans donner d'explications à Ryan. Là-bas, elle fouilla a poche et fit sonner un pass pour s'engouffrer dans l'immeuble. Tenant la porte à son nouveau complice de crime, elle lui sourit.  Tu vas les rencontrer, maintenant.
...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: burgers and robbery (Rily)    

Revenir en haut Aller en bas
 
burgers and robbery (Rily)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: