AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 when the sun goes down. (edgar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 167
- since : 24/02/2018


- getaway car.
address: #221, west side.
contact book:
availability: logan, nana, lily, iolanda.

MessageSujet: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:01




- edgar smith -
and what a scummy man, just give him half a chance


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Né à Londres le 28 janvier 1978, il a traîné ses basques dans sa banlieue toute son adolescence. Quarante ans qu’il a, maintenant. Ses jeunes années sont déjà trop loin derrière lui pour qu’il puisse s’y raccrocher. Sa vigueur d’antan s’est envolée. Les rides l’ont remplacé. - origines et nationalité: Britannique, qu’il est. Mais un soupçon de la Pologne coule dans ses veines, vestige de ses grands-parents maternels qui ont eu le bon sens de quitter le pays avant que la Seconde Guerre mondiale n’éclate. - statut familial: Fils unique. Mioche que ses parents ont désiré, mais trop vite dédaigné ; trop turbulent à l’enfance, trop bagarreur à l’adolescence. Aujourd’hui, ils se vantent d’avoir un rejeton dans les forces de l’ordre. Mais le rejeton leur a tourné le dos depuis longtemps. - statut civil: Veuf depuis un an. Dix ans de mariage se sont délités en poussière en moins de trois mois. Un cancer fulgurant a emporté son épouse ; un cancer qu’il n’a pas vu. Aveuglé par ses enquêtes, empêtré dans les affres d’un boulot qui ne tolère pas la paresse, peut-être a-t-il tout simplement refuser de le voir. De toute façon, l’amour s’est refroidi bien avant le drame ; la routine a soufflé la flamme de la passion et même le sexe a perdu sa saveur. Il n’y a plus que les regrets, la culpabilité, et son alliance qui refuse de se déloger de son annulaire. - occupation: Enquêteur de police dans la criminelle. Des affaires crasseuses, il en a vu des dizaines. Des meurtres sanglants, des vies brisées, des cœurs déchirés.  Mais depuis huit mois, un dossier plus épais que les autres squatte son bureau. Un réseau de proxénétisme pointe le bout de son nez dans les rues pouilleuses de Brighton, cherchant à étendre ses tentacules sur toute la ville pour l’étreindre dans sa suprématie. Des preuves, il n’en a toujours pas. Mais des on-dits, des rumeurs et des murmures de prostituées anxieuses, il en a des tas. - cinq choses favorites: Il picole trop, le flic. L’alcool se dilue dans ses veines avec plus de facilité qu’avant ; les doses augmentent. Et d’une canette de bière chaque soir, il est passé à la bouteille de whisky chaque nuit. Alcoolique, qu’il est. Incapable de le réaliser, incapable d’entendre les réprimandes de son épouse de l’au-delà. Il l’oublie à chaque gorgée, seulement pour que son souvenir revienne le tourmenter à chaque fois qu’il se réveille, la tête coincée dans l’étau de la gueule de bois. Le café, qu’il agrémente d’une lichette de vodka tous les matins, dans sa cuisine. Une sale habitude qu’il parvient encore à ne pas reproduire au bureau. Là-bas, il l’aime corsé, sans sucre. Il fume trop, aussi. Il enchaîne les clopes au boulot comme en dehors. Peut-être que c’est son inconscient qui le punit, qui cherche à lui faire avoir le même cancer des poumons qui a ravagé sa femme. Il aime gratter les chats derrière les oreilles, même s’il n’en possède pas. Il n’arrive pas à s’occuper de lui-même, comment pourrait-il avoir un être vivant à sa charge ? Le flic, il aime son boulot. À la folie, à l’excès, au point de s’écorcher les neurones sur chaque dossier. Au point de s’enfermer dans son bureau jusqu’au cœur de la nuit, espérant ainsi crever l’ennui. - saison préférée: Le gel de l’hiver qui lui fait rougir les joues. La neige qui étouffe toute la crasse humaine sous une couche cotonneuse immaculée. Le flic aime simplement les longs manteaux. - traits de caractères: cynique, obsessionnel, patient, brusque, acharné, observateur, bourreau de travail. - groupe: hellebore, peut-être parce qu’il espère que ses pétales parviendront à effacer sa mélancolie. - avatar: Cillian Murphy.

ii. swing wide your crane, run me
Edgar allume paresseusement une cigarette, l’œil vitreux. Il inhale une bouffée, un soupir de contentement au bord des lèvres. Les occasions de savourer une clope après une partie de jambes en l’air se sont réduites, au cours des années. Pourtant, même après dix ans de vie en commun, d’une routine si bien huilée qu’elle en devient invisible, Ada parvient toujours à le détendre.
Affalé dans le lit conjugal, un bras derrière la tête, la couverture remontée sur son corps nu et encore poisseux, Edgar savoure le silence. Il n’y a que le souffle encore fiévreux d’Ada pour le briser mais à ses oreilles, c’est une mélodie. Pourtant, elle lui tourne déjà le dos. Malgré son corps brûlant, Edgar sait qu’elle a le coeur gelé. Comme lui. Ils ne s’aiment pas. Ou plutôt, ils ne s’aiment plus – le mariage a érodé leurs espoirs, a piétiné leurs rêves stupides de jeunots. Ils ont vieilli, depuis. Et Ada n’a plus la peau aussi ferme qu’avant. Ses cheveux, ternis, paraissent déjà s’effilocher. Elle a maigri, aussi. Mais peut-être n’est-ce pas si mal, elle qui se plaignait de ses poignées d’amour trop grasses. « Tu veux bien fumer à la fenêtre, chéri ? » Qu’elle demande d’un ton las, presque ennuyé. Edgar ne se pose pas de questions. Il obéit.

(...)

Tu travailles trop. Ada ne le lui répète plus aussi souvent qu’avant.  À croire qu’elle ne s’en soucie plus, après tant d’années à le voir rentrer en plein milieu de la nuit, le dîner déjà gelé sur la table de cuisine. Ce soir, quelque chose cloche. Quelque chose turlupine ses sens aiguisés de flic et la flamme du passé réchauffe ses tripes. Edgar niche sa tête dans le creux du cou d’Ada alors que ses bras enlacent sa taille de plus en plus maigrichonne. « J’me disais, » Qu’il murmure contre son oreille. « On pourrait avoir un gosse. Un gosse pourrait, tu sais… sauver notre mariage. » Termine-t-il. Mais Ada ne répond que par un soupir épuisé alors qu’elle se dégage de son étreinte. Edgar fronce les sourcils. Il ne comprend pas. Pourtant, les signes sont là. Ils s’étalent par dizaine sur la peau de son épouse, dans ses cheveux ternes, dans ses traits fatigués, dans sa maigreur cadavérique. Elle se tourne vers lui en posant une main douce sur son avant-bras. « Il n’y a plus rien à sauver, Ed. J’ai le cancer. »
Ah. C’est donc ça, ce qui cloche. Et la surprise, le choc, le tétanise. État catatonique, poings serrés sporadiquement, lèvres serrés, yeux vides. Vitreux – une constante, en ce moment. Mais il n’ouvre pas le bec, incapable de trouver les mots. Et puis pour lui dire quoi, d’abord ? Je suis désolé de l’apprendre ? Je suis là pour toi ? Je te soutiens dans ton traitement ? Le salaud n’a rien vu, alors qu’il aurait dû. Quel époux en carton. Il n’y a que le cercle d’or à son annulaire qui le certifie comme son mari. Il n’y a plus d’amour – enterré depuis des années – il n’y a plus de passion – envolée depuis des années – il n’y a plus qu’un soupçon d’affection pour une colocataire qui participe au loyer de façon charnelle. Même le regard d’Ada se terni, alors qu’elle enlace ses mains aux siennes. Par principe, seulement. Par convention, c’est ce que les couples font. « Il s'est déclaré il y a deux mois. Il ne m'en reste plus qu'un. Je ne veux pas lutter contre l’inévitable. Essaie juste de me ménager jusqu’à la fin, d’accord ? » Qu’elle demande d’une voix douce, mais dénuée d’un sourire pour enrober le tout. Edgar ne se pose pas de questions. Il obéit.

(...)

Edgar fait tourner son alliance autour de son annulaire sans y prêter attention, tourné vers ses pensées. Il se mord la lèvre inférieure, les sourcils froncés, un juron coincé au fond de la gorge. L’enquête traîne depuis des mois et n’avance pas d’un iota. Les pseudo-témoins se contredisent les uns les autres. Les prostituées tremblent sous ses yeux gelés, murmurent des propos inquiétants, mais refusent de les clarifier. Elles ignorent les noms, qu’elles disent. Elles ne savent pas vraiment de quoi il cause, m’savez m’sieur, j’veux pas finir en prison, j’peux pas vous dire. Edgar, il n’a que des photographies de visages inquiétants. Des hommes habillés de costards taillés sur-mesure, agrémentés de manchettes onéreuses. Il n’a que des visages qui puent l’argent sale, mais pas de noms. Et bien sûr, les photographies sont floues, pixelisées ; tirées d’un téléphone bas de gamme. Edgar soupire en se pinçant l’arête du nez.
« Alors, cette enquête du siècle, Smith ? Ça avance ? » Qu’un collègue lui demande en lançant un œillard curieux sur la paperasse qui s’accumule sur son bureau. Le salaud se moque alors qu’il sait pertinemment qu’il n’aurait pas réussi à obtenir le quart des informations d’Edgar. « Ça avancerait mieux sans ta présence, Craig. » Répond l’enquêteur d’un ton brusque. Mais son collègue ne fait que rouler des yeux avec ennui avant de filer la queue entre les jambes. Un énième pleutre dans les forces de l’ordre, songe Edgar en s’adossant dans son fauteuil. Un énième incapable qui préfère ranger ses affaires au placard plutôt que de les boucler. Edgar ne compte pas l’imiter.
Après tout, Edgar ne pose pas de questions. Il obéit simplement aux ordres.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- prénom: chloé. - âge et pays: bientôt la vingtaine, france. - type de personnage: pré-lien. - votre avis sur le forum: il m'a tapé dans l'oeil, quoi dire d'autre ?    - où avez-vous connu le forum: via bazzart.


Dernière édition par Edgar Smith le Lun 26 Fév - 1:46, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 584
- since : 25/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: & Brandy & Mariel & Matilda & Tori & Bash

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:08

Logan elle aurait pas voulu de toi, je l'aurai frappée What a Face
Bienvenue ici et super choix de pré-lien
Courage pour la fiche

_________________
AND I WISH I WAS A COMET,
to crash on your feet, just to be remembered.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 46
- since : 04/02/2018


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:16

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

We can breathe, and be in the same world. You live in me and it still hurts but I won't cry anymore. You return to them and I return to you. Again, my friend, there's nothing I can do 'cause I can't live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:25

j'adore le pseudo. I love you
bienvenue ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 287
- since : 07/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: full - (lisa, jazz, edgar, côme/tommy)

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:27

@Yasin Shankar a écrit:
Logan elle aurait pas voulu de toi, je l'aurai frappée What a Face

sympa le psy

j'ai vraiment hâte de lire ta fiche
encore merci de tenter le flic
bienvenue parmi nous, tu connais déjà le chemin de mes mp

_________________

all of the chaos and all of the lies, i hate it. i'm wasting here, can anyone wash it all away ? i'm waiting here for anyone to wash it all away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Invité

Invité


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 17:42

superbe choix de pré-lien que tu fais là
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 4716
- since : 04/11/2017


- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, daisy, calvin, isla.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 19:21

Très bon choix de pré-lien.
Bienvenue par ici, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit.

_________________

    - i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 693
- since : 17/12/2017


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Sam 24 Fév - 19:29

bienvenue chez nous

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 536
- since : 03/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (nana, côme, terri)

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 9:08

Bon choix de pré-lien, bienvenue et courage pour ta fiche

_________________

fuis moi comme le choléra
Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas?pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste?∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 103
- since : 01/01/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: {fr/en} - nic, cam, cissy.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 11:59

Bienvenue parmi nous. I love you I love you

_________________
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 167
- since : 24/02/2018


- getaway car.
address: #221, west side.
contact book:
availability: logan, nana, lily, iolanda.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 14:47

merci à vous tous pour votre accueil, vous êtes trop mignons. I love you

_________________
- so have you got the guts ? been wondering if your heart's still open and if so, i wanna know what time it shuts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 297
- since : 09/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (loanne, logan/côme, mariel, wyatt, beau, ninel)

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 14:48

Le choix de dingue et Arctic Monkeys pour l'habiller, j'adhère et j'adore
Bienvenue ici

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 608
- since : 24/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, lisa, emma, clara, joan, lucy, pippa, dani)

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 14:56

Le personnage, ce pseudo, et puis Cillian
Bienvenue par ici ! I love you

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 15:56

cillian, très bon choix.
bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 604
- since : 21/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: brandy ♔ terri ♔ nana ♔ kai ♔ côme ♔ crew

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 20:27

bienvenue ici

_________________

☾ baby, I'm dancing in the dark, with you between my arms barefoot on the grass, listening to our favorite song ☽ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 1882
- since : 16/11/2017


- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: ON / lula, daisy.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 21:36

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

N A S H   K E R S H A W
meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Dim 25 Fév - 23:53

cillian, trop de choix de fou sur ce forum
bienvenue sur le forum monsieur le flic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 167
- since : 24/02/2018


- getaway car.
address: #221, west side.
contact book:
availability: logan, nana, lily, iolanda.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Lun 26 Fév - 1:56

Babi Baxton a écrit:
trop de choix de fou sur ce forum

mais tellement, vous êtes tous beaux. I love you
et merci encore, vous êtes des amours.

_________________
- so have you got the guts ? been wondering if your heart's still open and if so, i wanna know what time it shuts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 287
- since : 07/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: full - (lisa, jazz, edgar, côme/tommy)

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Lun 26 Fév - 8:05


j'aime tellement ce que tu as fait du pré-lien et putain, qu'est-ce que t'écris bien
vite qu'on joue ensemble

_________________

all of the chaos and all of the lies, i hate it. i'm wasting here, can anyone wash it all away ? i'm waiting here for anyone to wash it all away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 4716
- since : 04/11/2017


- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, daisy, calvin, isla.

MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   Lun 26 Fév - 14:19

Tout est parfait, mais mon dieu son histoire m'a brisé.
Amuse-toi bien avec ce personnage.

_________________

    - i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: when the sun goes down. (edgar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
when the sun goes down. (edgar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est ce rydia et Edgar bénéficieront d'une évolution 5*
» Lesly Pean sur les élections,Haiti perd tout ce qu'il y a de beau et merveilleux
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]
» Edgar. Le seul lézard volant au MONDE.
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: