AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Sam 10 Fév - 23:11

néo ∞ aydan
« Ne t’en fais pas mon cœur, tout va bien se passer. Comme toujours. » murmura Aaron à son petit-ami. Aydan resta un moment dans ses bras avant de se reculer et de hocher la tête. « Ouais… Sûrement. Mais c’est rare qu’il me laisse m’occuper de tout, tout seul. Et c’est vraiment un très grand artiste, très prometteur, il faut que ça marche. » Et qu’il fasse plein de ventes histoire d’avoir une belle commission à la fin de la soirée. C’était pour cela mais aussi pour un bouche-à-oreille positif qu’il se battrait ce soir. Quand un artiste était content, il faisait de la publicité pour la galerie et c’était de cette façon qu’ils avaient eu des peintres et photographes reconnus entre ces murs. Parce que de l’argent, son père en avait suffisamment depuis le temps. Et lui aussi d’ailleurs. Ce n’était pas pour autant qu’il fallait se reposer sur ses lauriers et Aydan ne perdait pas de vue qu’un jour, tout ça lui appartiendrait. Il ferait très certainement les choses différemment de son géniteur. Ce n’était pas que son père faisait du mauvais travail, juste qu’ils avaient une vision différente de l’art. Aydan était pour donner sa chance à de très jeunes artistes, inconnus, incompris. Un peu comme lui. Son père, lui, ne voyait que par la rentabilité. Il choisissait en fonction de ce qui se vendrait le mieux selon lui. Et ce qui effrayait un peu le brun, c’était qu’au début de sa carrière, son père avait le même point de vue que lui. Il espérait ne pas devenir cupide avec l’âge, ou au moins qu’un être bien intentionné l’en empêcherait. Peut-être Aaron. Mais peut-être pas. « Allez… Faut que j’y aille. M’attends pas ce soir je risque de rentrer tard. T’es sûr que tu veux pas venir… ? » lui demanda-t-il avec un air de chien battu sur le visage. Non, Aydan n’était pas amoureux d’Aaron. Mais il y était très attaché, comme un ami très proche, du sexe en plus. Alors bien sûr que sa présence lui aurait fait beaucoup de bien. Mais… « J’suis désolé j’ai pas mal de travail… »

Ce fut donc seul qu’Aydan se rendit au vernissage. Il lui restait encore un peu de temps pour s’assurer que tout était parfait mais le stress l’avait bel et bien gagné. Et puis, il était crevé ce soir. Il avait bossé toute la journée, avait enchaîné avec la SPA… Autant dire qu’il n’avait plus tellement les yeux en face des trous. Et pourtant il allait falloir, car les premiers invités ne tardèrent pas à arriver et la soirée put débuter pile à l’heure.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Sam 10 Fév - 23:48


do you remember me ?
aydan & néo
Cela faisait des lustres que Néo n’avait pas vu Aydan. Quelques années, cela lui paraissait avoir été une éternité. Et ça faisait mal. Surtout au vu de ce qu’il avait traversé. Mais ça avait été son choix et il n’avait pu faire autrement que de l’assumer pleinement. Parfois, il s’était dit qu’il ne reviendrait certainement jamais ici, qu’il ne chercherait jamais à venir le revoir. Mais … Il n’avait pas pu s’en empêcher. Et puis merde, quoi, il l’aimait ce type. Bien plus qu’il ne voulait bien l’admettre. Voilà la raison pour laquelle il était devant ce bâtiment animé. Son bâton de nicotine roulait entre ses doigts, nerveux, il sentait son ventre se resserrer. L’angoisse se faisait beaucoup plus vive, maintenant qu’il y était. D’ailleurs, il n’avait pas manqué de bien se fringuer pour venir ici. Ce n’était pas n’importe quel endroit, et après tout, il n’allait pas voir n’importe qui. Aydan était là, il pouvait le voir discuter à travers les fenêtres de la galerie. Sa nervosité ne fit qu’augmenter à le voir ainsi vêtu, avec ce sourire qui lui avait tant manqué. Il laissa son mégot tomber sur l’asphalte et soupira longuement pour se donner du courage, posant ensuite un pied devant l’autre fébrilement pour entrer dans la pièce éclairée.

Il ne se dirigea pas de suite vers lui, préférant attendre le bon moment – ou qu’il le remarque avant. Alors, il prit le temps de se balader en tendant tout de même l’oreille : il reconnaîtrait sa voix entre toutes. Son regard se pencha sur un tableau contre le mur et il sourit légèrement avant d’entendre un gros fracas plus loin derrière lui. Par réflexe, il se retourna pour croiser le regard de son premier amour. Et merde. Son cœur se mit à accélérer. C’était limite s’il ne voulut pas se cacher en vitesse. Finalement, il préféra laisser son regard se perdre à travers la galerie sans pour autant qu’Aydan ne quitte son champ de vision. Il cherchait surtout à le coincer seul. Après tout, il n’allait pas s’imposer et Aydan n’avait pas l’air de vouloir lui parler. Son regard à lui avait été plutôt froid mais ça n’allait pas arrêter Néo qui avait un but bien précis. Et c’est seulement lorsqu’il vit l’hôte tout seul à gesticuler qu’il alla à sa rencontre en se plaçant bien en face de lui, pour ne pas trop lui donner l’occasion de fuir. « Bonsoir Aydan. » fit-il avec un sourire heureux et des yeux brillants. « Dis donc, ça te va super bien de tout gérer ! » C’est vrai que quand il était parti, il ne gérait rien. Pour autant, il ne savait pas non plus s’il était vraiment devenu le gérant de cet endroit. En se souvenant qu’il avait disparu pendant de nombreuses années et qu’il allait forcément devoir rendre des comptes vis-à-vis de sa présence ici, Néo grimaça mais ne perdit rien de sa fausse assurance. « Ouais, je sais. Ca fait longtemps … Je t’avoue que j’ai un peu hésité à venir, pour le coup. Mais je pouvais pas te rater. » Il haussa les épaules. Peu importe, il pouvait le comprendre comme il le voulait. Néo s’en fichait. Il avait le temps de le lui faire comprendre de toute façon.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Dim 11 Fév - 0:23

néo ∞ aydan
Voilà quelques semaines, mois, années même qu’Aydan essayait de se sortir Néo de la tête. Son premier amour, le seul, parti du jour au lendemain sans explication. Etait-il mort, vivant, avec quelqu’un d’autre ? Que Néo le quitte aurait de toute façon été difficile. Mais s’il avait su pourquoi, ç’aurait été bien plus facile de l’accepter. Tandis qu’à la place, depuis quatre ans… Il se posait des questions. Se mettait en doute. Etait-ce de sa faute, ou bien avait-il trouvé mieux ? Dan avait voulu une fois ou deux détruire tous les souvenirs qui les liaient ensemble. Les photos, les cadeaux, les tableaux qu’il avait faits de lui et qui étaient entreposés dans son atelier. Aydan n’avait jamais pu s’y résoudre. Et il songeait que tant qu’il n’y arrivait pas, alors il ne pourrait pas tomber amoureux d’Aaron. Parce qu’après quatre ans, il était toujours très attaché à Néo. Etait-ce de l’amour, de la haine, difficile à savoir. Il devait tourner la page.

Même si un vernissage représentait beaucoup de stress pour lui, c’était bien la seule chose qui pouvait l’empêcher de réellement penser à Néo. Tout le reste se rapportait à lui comme s’il traversait continuellement le fleuve des enfers, comme s’il ne pouvait faire autrement que de souffrir.
Ce soir il était tout de même dans son élément. Souriant, sociable, disponible pour tout le monde. Comme un parfait hôte. Et du coin de l’œil son père l’observait, quelque part dans la pièce, se mêlant un peu moins pour voir comment il s’en sortait. Et apparemment, ce n’était pas le seul à l’observer… Alors qu’il était en pleine conversation, son regard se posa sur… Néo. Il eut l’impression de voir un fantôme et en lâcha son verre de champagne par terre. Aydan resta un moment bouche-bée, quelques secondes qui parurent finalement une éternité à tout le monde, avant qu’on ne le rappelle à la réalité. « Je… excusez-moi. Je ne me sens pas très bien, je crois… » Ce n’était pas le moment. Bordel, ce n’était pas le moment. Néo avait eu quatre putains d’années pour se pointer et c’était ce soir qu’il choisissait !
Aydan s’affaira pour nettoyer sa bêtise puis s’excusa auprès de ses hôtes, prétextant qu’il devait simplement se rafraîchir un peu pour se remettre d’aplomb. Et alors qu’il se dirigeait vers les toilettes, Néo l’arrêta. Son cœur s’arrêta probablement aussi, du moins ce qu’il en restait.

Dan ne savait pas ce qui était le pire. Son air heureux, qu’il fasse comme si de rien n’était, sa présence… Lui était totalement dévasté. Bien sûr qu’il aurait voulu lui sauter dans les bras. L’embrasser. Mais il avait trop de fierté pour ça. Trop de colère. « Ca te va super bien d’être un connard. » C’était sorti tout seul. Probablement à cause de son sourire alors que la première chose qu’il aurait dû dire, c’était désolé. « T’as probablement pas assez hésité, alors. Tu tombes mal. J’ai même pas envie de te voir. J’suis occupé là, tu vois pas ? » Il l’avait dit lui-même, Aydan devait gérer ! Sauf qu’il ne se sentait vraiment plus très bien maintenant que son ex était face à lui. Est-ce qu’il venait le torturer ? Lui donner des explications ? Aydan n’était pas certain d’en vouloir. Plus maintenant. Se sentant trembler, il passa une main sur son visage et soupira. Son ton devint moins dur. « Qu’est-ce que tu fous là… ? T’en as pas déjà assez fait, sérieux ? » C’était presque comme une supplication.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Dim 11 Fév - 20:21


do you remember me ?
aydan & néo
C’est vrai que venir ici maintenant, ça n’était pas très intelligent de sa part. Mais Néo n’avait pas forcément mal choisi son moment. Devant tout ce monde, il s’évitait probablement la claque du siècle … C’était plutôt pas mal comme idée, finalement ! Un scandale ici, ça n’était pas possible. Surtout qu’il avait bien remarqué le regard acéré de son père qui ne le quittait pas une seule seconde. Lorsqu’il alla enfin à sa rencontre, il sourit. Il était heureux de le revoir. Ca n’avait pas l’air d’être réciproque mais c’était tout à fait normal. Et peut-être que Néo n’usa pas des bons mots mais c’était tellement bon d’avoir son amoureux en face de soi quand on ne l’avait pas revu depuis des années. C’est pour ça qu’il rit légèrement lorsqu’il le traita de connard. Réaction appropriée et hautement méritée ceci dit. « Ouais, j’ai pas été cool, je sais. J’suis désolé Aydan. J’ai été con, même si j’avais de bonnes raisons. » Son sourire avait disparu en prononçant ça. Ce n’était pas un sujet des plus joyeux et s’il voulait paraître un minimum crédible, il n’avait pas intérêt d’avoir l’air de se foutre de sa gueule, surtout que ce n’était pas du tout ce qu’il faisait. Il était simplement content de l’avoir à nouveau en face de lui. Même s’il savait que ce qu’il faisait était peut-être pour rien puisqu’Aydan avait un copain désormais.

Et les mots qu’il employa furent comme un poignard aiguisé dans le cœur de Néo. Il n’avait pas envie de le voir. Avait-il déjà tourné la page ? Enfin, déjà … Il avait l’air de l’avoir fait. Et ce serait normal après tant de temps. Mais s’il était venu ici maintenant, ce n’était pas pour abandonner si facilement. Même s’il fallait avouer qu’il était un peu refroidi là tout de suite. « Occupé à quoi ? A faire plaisir à ton daron ? T’sais très bien qu’t’as pas ta place en tant que gérant. Tu devrais plutôt être exposé. C’est toujours c’que t’as voulu mais il en a rien à carrer de tes projets. » Les dents serrées, Néo était blessé et en colère. Son caractère lunatique n’allait pas l’aider non plus, surtout s’il continuait à s’énerver de cette façon. En même temps, c’était blessant. Il était un homme, il avait aussi une fierté et entendre son plus grand amour prononcer ces mots était trop dur à avaler pour qu’il en reste doux comme un agneau.

Cependant, le ton d’Aydan se radoucit quelque peu. Mais ça ne suffisait pas à rendre ses mots moins durs. Néo chopa une coupe de champagne qu’il but d’une traite avant de reposer le verre vide sur le plateau d’un serveur qui passait par là avant de soupirer. « T’as raison. J’me tire, puisque t’as même plus envie d’me voir. » Il le contourna ensuite mais s’arrêta pour se retourner vers lui. « Ah, puis plein de bonheur avec ton mec hein ! Si tant est qu’tu l’aimes autant qu’moi. » Il ne lui laissa pas le temps de lui répondre, il était déjà dehors. Et s’il avait dit à Aydan qu’il se tirait, au fond, il n’en avait aucune envie. Alors, il remonta un peu la rue, s’installa sur les marches d’un autre immeuble et s’alluma une cigarette en attendant que le vernissage soit terminé. De toute façon, il ne voulait pas prendre de décision dans cet état-là. Ca ne mènerait à rien. Alors, il préféra rester dans son optique principale, à savoir : se battre pour le reconquérir.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Dim 11 Fév - 22:09

néo ∞ aydan
Il s’était enfin excusé. Avec quatre ans de retard, mais il s’était excusé. Et pourtant Aydan n’était toujours pas content. Pas satisfait. Ce n’était pas assez. Aurait-il voulu le voir à genoux devant lui, supplier son pardon ? Peut-être. Dan n’en savait rien. Il était totalement perdu. Il s’était imaginé plusieurs fois que son amoureux était mort, ou avec un autre. Alors de le voir en face de lui, après s’être convaincu que plus jamais il ne le verrait, c’était un choc qui lui faisait perdre tous ses moyens. Aydan tiqua aux mots bonnes raisons. En réalité il avait très envie d’entendre ses explications mais premièrement sa fierté prenait le pas, deuxièmement il n’avait pas le temps. Ce qu’il ne manqua pas de rappeler à son ex petit-ami. Néo l’avait toujours soutenu dans sa petite guerre avec son père. Il avait essayé de se battre aux côtés de Dan pour qu’il puisse exposer à son tour alors finalement sa réponse ne le surprenait pas et ne l’énervait pas plus qu’il ne l’était déjà. Néo avait raison, Aydan mourait d’envie d’être à la place du gars qui exposait ses toiles ce soir. Mais il fallait se faire une raison, ce n’était pas encore le moment. « J’ai pas encore assez de maîtrise pour qu’on m’expose. » Néo avait été son tout premier modèle. Sa muse. En comparaison, il n’avait jamais réussi à peindre le moindre petit trait composant le visage d’Aaron. Ils avaient essayé plusieurs fois mais ça s’était toujours soldé par un échec – et une dispute. Non, Aaron ne l’inspirait pas. Il l’aidait dans beaucoup de domaines mais certainement pas dans la peinture.
Toutefois, s’il considérait ne pas avoir le niveau, il n’abandonnait pas cette idée. Et puis gérer la galerie ça lui plaisait aussi. C’était différent. Il était un peu envieux mais pas malheureux. Professionnellement parlant en tout cas, car son cœur, lui, était dévasté. « Mon père connait et respecte mes projets, il veut simplement s’assurer que j’aurais un boulot stable plus tard. » Parce que les parents ce n’était pas éternel et qu’un jour il se retrouverait tout seul à tout gérer. Et l’argent, ça s’épuisait tellement vite si on ne faisait rien pour les conserver.

Dans d’autres circonstances Aydan l’aurait peut-être retenu. D’ailleurs il en avait très envie. Mais il voyait son père au loin en train de s’impatienter. Et il avait besoin de réfléchir de toute façon, de se calmer. Alors il laissa faire, à peu près certain que Néo ne lâcherait pas l’affaire aussi facilement. S’il avait eu les couilles de venir jusqu’ici, il ne s’arrêterait probablement pas maintenant. Dan fut toutefois surpris d’une chose : Néo savait qu’il était en couple. Comment ? Peut-être avait-il lorgné sur son profil facebook. Peut-être le suivait-il depuis plusieurs jours, en cachette. Okay, peut-être qu’il devenait parano. « Bonne soirée. » se contenta-t-il de répondre, retournant alors à ses invités.

Il resta distrait tout le long de la soirée. Enchaîna les bourdes. Fit des conneries. Malgré tout, les tableaux se vendirent correctement et on le trouva assez charmant. Sauf son père peut-être qui ne manqua pas de le sermonner. Un sermon qu’il aurait pensé plus fort, d’ailleurs. Mais il avait déjà vu Néo, le connaissait, il savait que son fils avait dû souffrir de le revoir alors il s’était montré plus ou moins clément. Si tant est que son père connaissait ce mot !
Tout était rangé, tout le monde était parti. Aydan avait besoin de souffler et de trouver l’air frais de l’extérieur. Alors il quitta la galerie et s’assit contre un mur, juste devant. Le froid lui glaça absolument tous ses membres, mais ça lui faisait un certain bien. Bordel. Pourquoi était-il revenu. Dans quel but. Est-ce qu’il l’aimait encore ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Dim 11 Fév - 22:47


do you remember me ?
aydan & néo
Néo ne préféra pas répondre aux paroles d’Aydan concernant son père. Parce que selon lui, tout ce qu’il faisait, c’était de lui mettre des bâtons dans les roues. Le ralentir. Il avait le bras long, son père. Il aurait très bien pu exposer quelques unes de ses toiles seulement pour jauger la réaction des clients. Mais il ne l’avait jamais fait. Voilà pourquoi Néo se contenta de hausser les épaules sans rien répondre. Ce sujet avait toujours eu le don de l’agacer parce qu’il voyait un talent évident chez Dan, ce gars avait de l’or au bout des doigts mais le seul qui pouvait faire quelque chose pour lui ne le voyait pas suffisamment pour tenter quoi que ce soit. Ou alors, il n’avait simplement pas les couilles de le faire, et c’est tout.

Finalement, Néo s’en alla. C’en était peut-être un peu trop pour lui. Son cœur avait bien du mal à le supporter alors il préféra partir. Mais il ne resta pas loin, car même s’il était bien énervé, il ne voulait pas manquer sa chance de s’expliquer. Peut-être qu’Aydan le comprendrait, peut-être qu’il comprendrait pourquoi ça avait été si difficile pour lui de lui en parler. Et combien ça avait été difficile pour lui de se décider à revenir. Il savait dès le départ qu’Aydan allait lui en vouloir. Alors il lui a fallu beaucoup de temps pour rassembler le courage nécessaire pour revenir à Brighton et revenir dans sa vie. Ca faisait déjà quelques semaines qu’il était là, à vrai dire. Il était seulement resté chez lui, comme un fantôme. Il voulait observer un moment et c’est ce qu’il fit. Son cœur lui avait fait mal quand il avait appris pour le copain d’Aydan, pour autant, maintenant qu’il avait eu le courage de revenir, il n’allait pas le laisser aussi facilement. Assis plus loin, le regard sur la galerie qui avait l’air de se vider peu à peu, Néo avait fumé clope sur clope. Il en avait profité pour se calmer un peu. La colère était partie mais la tristesse était toujours bien présente. Pourquoi lui avait-il dit qu’il ne voulait pas le voir ? Parce que c’était vrai. Par fierté. Par esprit de vengeance. Il y avait tant de possibilités, aucune meilleure que l’autre.

Alors, quand il le vit s’asseoir en face de la galerie, celle-ci vide, il se releva et souffla comme pour se donner du courage. De nouveau, il s’avança vers lui en s’appuyant contre le mur. Son regard l’observa un long moment avant qu’il ne se décide à parler. « J’m’en fiche que t’aies pas envie de me voir. Tu vas devoir faire avec parce que j’ai pas l’intention de repartir. J’ai plus rien à perdre. » Il détourna le regard à ce moment-là et vint s’asseoir près de lui après un long soupir, pas mécontent de l’avoir à côté. De cette façon, il se sentait quand même un peu plus proche de lui, il pouvait même sentir son parfum et rien que ça lui donnait un petit sourire aux lèvres. Sourire qui ne mit pas longtemps à disparaître. « Qu’est-ce qu’on fait du coup ? On marche et on discute ou tu préfères qu’on garde ça pour plus tard et qu’on fasse l’amour ? » Il était le plus sérieux du monde, même s’il savait qu’Aydan refuserait cette proposition en grande partie à cause de ce foutu petit copain. Bah, il ne lui mettrait pas des bâtons dans les roues bien longtemps, de toute façon.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 11:06

néo ∞ aydan
Aydan s’attendait à revoir Néo dans les jours à venir. Mais il n’aurait pas cru que ça se ferait si rapidement. En effet, à peine avait-il posé ses fesses par terre que le garçon fit son apparition. Comme s’il n’attendait que ça. Dan ne savait pas quoi dire ni comment réagir mais il se sentait moins oppressé que tout à l’heure dans la galerie. Ils pouvaient prendre le temps maintenant mais encore fallait-il le vouloir et ça il n’en était pas certain. Très vite Néo se mit à parler et si ses paroles ne l’étonnèrent pas tant, elles le révoltèrent. Il se croyait où, celui-là ? Comme s’il pouvait débarquer quatre ans plus tard et faire comme s’il ne s’était rien passé. Comme s’il n’avait pas souffert au point de vouloir crever. « Aaron. J'en suis pas amoureux. J'ai pas réussi. Et je lui mens tous les jours. Je fais semblant. Tu sais pourquoi ? Parce que t'es toujours dans un putain de coin de ma tête. Et c'est franchement dégueulasse parce que j'ai rien demandé. Je t'ai toujours soutenu et aimé. On a traversé des moments pas faciles à deux. Et tu trouves pas mieux qu'un putain de post-it pour me larguer ? Elles sont passées où tes couilles Néo ? Pire. Tu reviens quatre ans plus tard, tu gâches ma soirée, tu t'excuses à peine et comme une fleur le plus sérieusement du monde tu proposes de baiser ? Ça marche pas comme ça. Aujourd'hui j'essaie d'être heureux sans toi parce que tu m'as pas laissé le choix. Tu m'as même pas laissé une seule chance. Pourquoi je le ferais ? » Eh bah, ça faisait du bien une fois que c’était sorti ! Toutefois il garda un ton plutôt calme. Et il ne voulait pas lui foutre de baffe. Pas pour le moment en tout cas. « Si c’est ce que tu veux ouais t’auras une discussion. Mais crève pour toucher à mon cul ou à toute autre partie de mon corps. » Pas tant parce qu’il était déjà en couple, même si ça restait un frein. Plutôt parce qu’il voulait le faire baver un peu, ne pas tout lui donner trop facilement. Trop facilement, oui, car il savait déjà qu’il cèderait tôt ou tard. Néo était l’homme de sa vie, quoiqu’il en dise… Et il fallait être con pour repousser éternellement l’homme de sa vie. Tout dépendrait des explications de Néo et de sa façon de se faire pardonner. Puis finalement, peut-être qu’il ne voulait plus rien de sérieux avec Dan puisqu’il venait de proposer de faire l’amour. Cette pensée lui fit un peu mal au cœur, d’ailleurs.

Il finit par se relever. En temps normal il aurait tendu la main à Néo pour qu’il fasse pareil mais il s’interdisait le moindre contact physique. Alors il le laissa se débrouiller seul et quand il fut debout, ils commencèrent à marcher. « Alors, de quoi tu veux parler ? De la pluie et du beau temps ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 11:45


do you remember me ?
aydan & néo
Son regard scrutait Aydan. Il essayait de le jauger, pour savoir s’il allait s’en prendre une ou pas. C’est vrai que lui proposer de coucher ensemble, ça n’était pas très intelligent de sa part mais il n’avait pas pu s’en empêcher. C’est de sa faute, il n’a qu’à pas être aussi beau et sentir aussi bon, se dit-il comme pour se justifier. Et alors qu’il pensait que Dan allait vraiment le frapper, à la place, celui-ci se mit à lui expliquer quelques choses. Néo fronça les sourcils en l’écoutant et comme il voulait quand même en placer une, il ne se gêna pas pour le faire même si Aydan n’avait pas terminé. « Je t’ai pas largué ! » Non, pas vraiment … Il lui avait seulement dit de ne pas le chercher, de ne pas l’attendre. Parce qu’à ce moment-là, il n’était même pas sûr de revenir. Pas sûr de pouvoir survivre. Quand il employa le mot « baiser », Il secoua la tête et grogna légèrement. Pour lui, il y avait une large différence entre baiser et faire l’amour, ça n’était pas du tout la même chose. « Mais non … » Mais le ton sec d’Aydan l’empêcha de continuer. Il commençait à être agacé par sa tirade sans fin, surtout que les images de son frangin décédé apparaissaient au fur et à mesure dans son esprit. « Parce qu’on m’a pas laissé le choix à moi non plus ! T’crois que … Merde. » Il faillit tout lui déballer d’un coup mais se retint. Il savait qu’il était en train de s’emporter et ça n’allait pas être beau à voir s’il commençait à parler de ça tout en étant sur les nerfs. Il se contenta de l’ignorer royalement quand il parla de toucher à son corps. Après tout, il le savait bien qu’il allait refuser. Et le faire mariner aussi.

Au moins, il ne refusait pas une discussion. S’il ne voulait vraiment pas le voir, il aurait refusé catégoriquement. Cette pensée eut le don de le rassurer quelque peu. Il se releva et fourra ses mains dans ses poches en marchant à côté de lui. « Arrête avec ce foutu ton sarcastique. J’suis sérieux là. J’veux qu’on parle de Noé. » Et non, ça n’était pas une blague. Aydan pouvait bien se foutre de sa gueule. Il venait pour lui parler de son jumeau, quel était l’intérêt, finalement ? Néo prit le temps de se calmer et de se rallumer une cigarette en laissant une main dans sa poche serrer son briquet. Il fallait bien qu’il cache sa peine comme il le pouvait. Mais Aydan n’était pas dupe, c’était le seul qu’il savait lire en lui. « J’t’ai pas largué. Cette nuit-là … » Il soupira longuement avant de prendre une profonde inspiration. Il fallait qu’il y arrive. Il ne supportait que très mal la tension entre eux, ils n’avaient jamais été comme ça, ce n’était pas eux et il fallait y remédier. « Cette nuit-là, ma mère m’a appelé. Fallait que j’aille la voir, c’était urgent. » Ah, voilà qu’il changeait d’avis au beau milieu d’une phrase. Il n’avait pas le courage de le dire. Même après quatre ans, c’était toujours aussi compliqué pour lui d’y croire. Parce qu’il ne voulait pas. Alors l’annoncer … « Mais … Putain, j’suis trop con. Tu sais quoi Aydan ? Il est mort. Noé est mort cette nuit-là, et il est mort tout seul renversé par un putain d’bus à la con. Voilà pourquoi j’suis parti. J’t’ai pas largué ok ? Tu m’connais mieux qu’ça, j’en aurais jamais été capable. Si t’avais cherché à comprendre aussi, t’aurais pas autant la rage ! Noé est mort, putain ! J’avais besoin d’toi mais j’suis parti parce que j’voulais pas t’accabler, j’voulais pas t’rendre triste, j’voulais pas qu’tu supportes mon chagrin parce qu’il appartient qu’à moi ! Et j’suis pas revenu avant parce que j’savais pas comment l’faire. J’avais pas la force de faire face à ta foutue colère ! J’pouvais pas revenir avant, j’y arrivais pas ! Et j’pouvais pas non plus le laisser là-bas … J’étais plus moi-même, y’a une partie de moi qu’est morte avec lui Aydan, j’étais paumé j’savais pas quoi faire d’accord ? Oh fuck, j’m’en balance si tu comprends pas, t’sais quoi. » Au final, serrer son briquet n’avait servi à rien. Il lui tourna le dos et marcha quelques secondes en sens inverse avant de s’arrêter. Parler de son jumeau ainsi lui avait encore une fois brisé le cœur. Par fierté, il ne voulait pas qu’Aydan voit la larme qui s’était écoulée sur sa joue, il ne voulait pas non plus qu’il entende sa gorge se serrer davantage. Alors il resta là, le dos tourné, à fumer sa clope comme si ça allait le sauver.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 16:03

néo ∞ aydan
Parler de Noé. Pourquoi fallait-il parler de Noé, le frère jumeau de son ex ? Ce garçon, il avait appris à le connaître par l’intermédiaire de Néo et petit à petit, ils avaient tissé des liens. Forcément, on adoptait un jumeau, on prenait le deuxième avec puisqu’ils se voyaient très souvent ces deux-là ! Alors il avait été peiné du départ de Néo, oui, mais aussi de la disparition tout autant soudaine de Noé. Il avait dû faire une croix sur son copain autant que sur un ami et ça n’avait pas été facile. Même s’il était bien remonté contre Néo, il remarqua son air profondément triste. C’était peut-être même plus profond encore que ça. Dan commença à s’inquiéter. « Qu’est-ce qu’il a Noé ? » Son esprit ne fit pas le lien. Ou peut-être qu’il ne voulait pas le faire. Il ne voulait pas envisager que Noé soit mort. Et pourtant… Pourtant c’était la vérité. Néo s’emporta, lui annonça très brutalement que son jumeau était mort il y a quatre ans et que c’était pour ça qu’il était parti. Ah. Oui, c’était le genre d’excuse qu’on pouvait placer dans la case « bonnes raisons ». Limite en top 1. Dan fut d’abord trop choqué pour répondre ou réagir. Il sentit des larmes lui monter aux yeux. Des larmes de tristesse mais aussi des larmes de colère. En plus d’avoir manqué l’enterrement d’un ami qui au final lui était cher, il n’avait pas pu soutenir le principal concerné. Le plus affecté. Et il eut l’impression à cet instant d’être un minable. La pire pourriture sur terre. Comment lui en vouloir après ça ? En fait, si. Il lui en voulait toujours. De l’avoir mis à l’écart. De ne pas lui avoir laissé la chance de l’épauler. Mais c’était tellement moindre par rapport à l’amour qu’il ressentait, ou par rapport à l’envie qu’il avait de l’épauler maintenant qu’on lui en laissait enfin l’occasion. Certes, quatre ans plus tard quand le plus gros du deuil était certainement fait… Mais ce genre de blessure ne guérissait jamais, Néo aurait toujours besoin d’un soutien.

Le voilà qui flanchait. « Néo… » murmura le jeune homme, encore retourné par cette annonce. Il ne pouvait pas le laisser seul. Il ne pouvait pas lui hurler dessus toutes les méchancetés qu’il avait pensées pendant des années. Il ne pouvait pas lutter. « Hey. » Il fit quelques pas pour le rejoindre puis sans réfléchir il entoura Néo de ses bras. Aydan colla son torse contre le dos de son ancien petit-ami pour tenter de le réconforter. « Je suis désolé. Pour ton frère. Pour… tout. J’savais pas. » Parce qu’il ne lui avait pas dit. Mais il n’était peut-être pas nécessaire de remuer le couteau dans la plaie. « Tu aurais dû… tu aurais dû me le dire… J’aurais pu être là pour toi… » Il aurait voulu être là surtout.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 16:24


do you remember me ?
aydan & néo
Il ne fallait pas se leurrer. Néo avait eu le temps de faire le deuil, mais finalement … Il ne l’avait jamais fait. Il s’était toujours demandé comment on pouvait faire le deuil face à une perte pareille et la seule réponse qu’il avait toujours eue était qu’on ne le faisait pas. Qu’on vivait simplement avec. Et bordel, qu’est-ce que c’était compliqué. Longtemps, il avait regretté de ne pas en avoir parlé à Aydan. Il l’avait amèrement regretté parce qu’il savait parfaitement combien il aurait pu lui être d’une grande aide. Mais voilà, comment revenir en sachant qu’il serait certainement fâché ? Et sa mère … Elle aussi était dévastée. Il avait fallu qu’il soit là pour elle. Et qu’elle soit là pour lui. Les parents ne sont pas censés voir leurs enfants mourir et Néo le savait bien. Il avait tellement de raisons de ne pas être revenu de suite. Mais finalement, aucune n’était vraiment valable pour son silence. Un appel, un sms, un mail, ça aurait pu tout changer. Mais il ne voulait pas voir Aydan triste. Il ne voulait pas lui faire ressentir de peine. Même s’il le faisait, maintenant … Et que ça allait être encore pire que s’il l’avait fait avant.

Mais ce n’était certainement pas pour ça qu’il était revenu le voir. Oh non, Néo ne voulait pas l’accabler. Et même s’il n’avait pas fait le deuil, il ne voulait pas que Dan le soutienne. Il voulait essayer de faire comme si c’était passé. Comme s’il s’était habitué à son absence alors que, putain, ça fait toujours aussi mal. De voir son profil sur les réseaux sociaux, de voir son numéro dans son répertoire, de voir ces photos d’eux. Il se refusait simplement d’admettre qu’il mourait de douleur à l’intérieur à chaque fois que son esprit pensait à lui. Quand Aydan l’entoura de ses bras, il fut surpris. Il y a quelques minutes, il ne voulait même pas avoir un contact physique avec lui et voilà qu’il lui faisait un câlin maintenant … Mais il se laissa faire docilement, il posa ses mains sur ses bras et tourna le visage sur le côté. « Je sais. J’ai fait le con, j’ai déconné, j’suis désolé Aydan, je voulais pas te savoir triste … Et puis, je me suis dit que si je disparaissais avec lui, ce serait plus facile pour toi d’nous oublier, j’me suis dit que t’aurais pas à pleurer ni pour lui ni pour moi. C’est con je sais. » Il se confondait en excuses mais en même temps, qu’est-ce qu’il pouvait bien faire d’autre ? Après une longue hésitation, il se tourna doucement pour lui faire face et passa ses bras autour de lui sans aucune ambiguïté. Néo posa sa tête contre son épaule, le visage vers l’extérieur. S’il ne voulait pas qu’Aydan le console, c’était surtout par fierté. Parce qu’il en avait clairement besoin. N’importe qui pouvait le voir. Mais ce con allait continuer à le nier juste pour paraître fort. « J’suis pas revenu pour ça. Pour que tu me consoles. Donc … Je suppose que tu peux exécuter ton plan de m’faire ramer un peu. »

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 16:41

néo ∞ aydan
Néo ne voulait pas qu’il le console. Pour autant il n’aurait pas le choix. Maintenant qu’Aydan était au courant, il lui paraissait impossible de faire comme s’il ne s’était rien passé. Comme s’il ne savait rien. Alors oui probablement qu’il allait le faire ramer comme c’était prévu, probablement qu’il continuerait à lui en vouloir un peu. Mais il n’allait pas pouvoir s’empêcher de lui faire des câlins, de lui dire que ça irait. Pas seulement pour le consoler, d’ailleurs... Aussi parce qu’il lui avait atrocement manqué. Et ce soir, Aaron était bien loin de son esprit. Il voulait être tactile avec lui, le retrouver. C’était dangereux, ce n’était pas bien. Et c’était peut-être horrible mais s’il avait l’occasion de remplacer Aaron par Néo, alors il le ferait. Parce que c’était lui l’homme de sa vie et qu’il l’avait toujours été. On ne pouvait pas lutter contre ça, n’est-ce pas ? « J’ai pleuré, Néo. J’ai frappé dans des murs. J’me suis même cassé la main ce jour-là en fait. » Cette cachotterie n’avait donc servi à rien. Personne n’avait protégé personne. « J’me suis imaginé que… que tu ne m’aimais plus. Et moi, je t’aimais encore à la folie… Sans toi j’avais l’impression d’étouffer. » Et le temps n’avait rien arrangé. Il avait cru pouvoir faire le deuil de cette relation mais n’y était jamais arrivé.

« Y’a moyen que je te fasse ramer, ouais… » Il sourit tristement. « Parce que t’as quand même été sacrément con. Et qu’au lieu de souffrir chacun dans un coin, on aurait pu souffrir tous les deux, se soutenir surtout… » Il imaginait mal la peine que ressentait Néo. On ne pouvait pas l’imaginer sans l’avoir vécu de toute façon. Et puis Aydan n’avait pas de jumeau lui, ni même de frère ou de sœur. Il aurait tout de même pu l’aider, l’encourager. Il aurait pris le rôle à cœur, quitte à s’installer en France quelques mois. « T’es pas revenu pour que je te console mais t’y échapperas probablement pas. A prendre ou à laisser. Maintenant euh… J’me les caille. Si on pouvait parler à l’intérieur ça m’arrangerait. » dit-il en montrant la galerie de la tête. Il se détacha de Néo et commença à marcher, les mains dans les poches pour s’empêcher de prendre une des mains de Néo.

Une fois à l’intérieur, il se posa sur une chaise et soupira. « Si t’es pas venu pour ça. T’es venu pour quoi ? Me reconquérir ? Me raconter comment tu as trouvé quelqu’un d’autre ? Juste me donner une explication ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 18:35


do you remember me ?
aydan & néo
Ce n’est qu’au moment où Aydan lui raconta sa peine que Néo réalisa qu’il avait choisi le pire des choix. Souffrir à cause d’un décès était quelque chose d’inimaginable. Mais un chagrin d’amour, c’est pareil finalement. Aydan n’avait pas eu d’autre choix que de faire le deuil, lui aussi. Ceci dit, Néo espérait qu’il ne l’avait pas fait. Même s’il savait qu’il était toujours dans la tête de Dan, il espérait quand même toujours être dans son cœur. « J’ai jamais … J’ai jamais cessé de t’aimer Aydan. Jamais … » Ouais, c’était niais de dire ça. Il se serra un peu plus contre lui car malgré tout, ça lui faisait un bien fou de le dire, et de le sentir contre lui. Il avait tant de fois rêvé de ce moment où ils se retrouveraient enfin … Parce qu’il n’avait jamais abandonné l’idée de le retrouver un jour. Il s’agissait de l’homme de sa vie, alors il savait parfaitement qu’ils allaient retourner ensemble tôt ou tard.

Lorsqu’il lui dit qu’il le ferait certainement ramer, il sourit légèrement. Il ne pouvait décidément pas s’opposer à ça. Il avait été très con, c’était un fait. « Ouais, j’suis désolé Aydan. J’aurais aimé que ça se passe autrement … Mais ça se reproduira plus. » Oh non. Plus jamais. Il n’était pas près de recommencer cette erreur. Quand il l’aura retrouvé, il ne le quittera plus jamais. Et il cassera certainement la gueule à tous ceux qui tenteraient de l’approcher de trop près. C’était déjà arrivé … Plusieurs fois, même. Parce qu’il était possessif. C’est pour ça que de savoir Aydan en couple avec Aaron l’énervait au plus haut point. Il se contentait de ne pas en discuter au risque d’aller le voir, celui-là. « Mhh … D’accord, j’prends tout c’que tu me donnes. Ouais, on peut rentrer, j’me les gèle aussi ! » Un peu à contre coeur, il se détacha également de lui pour marcher à ses côtés. Sans même résister à l’envie de prendre sa main. Malheureusement pour lui, Aydan les gardait bien au chaud … Il supposa que c’était fait exprès, mais ne dit rien. Il n’avait pas tort … Ce n’était pas bien de tromper son copain. Il entra ensuite dans la galerie et se posa contre une table sans vouloir s’asseoir. Il était resté assis trop longtemps pour en avoir l’envie de toute façon. En entendant les paroles d’Aydan, il se mit à rire et leva les sourcils. « Sérieusement ? T’es vraiment tordant. J’suis du genre à donner des explications pour me barrer ensuite ? Ou annoncer un truc pareil pour ensuite te dire que j’ai trouvé quelqu’un d’autre ? Par élimination … Il reste plus que la première option, on dirait. » Avec un sourire, il se mit à réfléchir un moment. Puis il s’avança vers lui. « Bon. Première chose, virer ton gars. Et ensuite, te kidnapper. T’enfermer dans la cave et attendre que tu développes le syndrome de stockholm. Mhh … Bon plan, bon plan. Merde, j’ai pensé tout haut ! » Néo se remit à rire avec une facilité déconcertante. Son caractère lunatique n’y était pas pour rien. Mais le fait qu’Aydan s’était radouci et qu’il savait tout n’y était pas pour rien non plus.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 19:03

néo ∞ aydan
Dan eut un frisson en apprenant que Néo l’aimait toujours. Et il était à peu près certain que ça n’était pas à cause de la température extérieure. Il eut un petit sourire discret bien camouflé par leur étreinte mais préféra ne pas répondre à cette mini-déclaration. Pas pour le moment… Il n’était pas franchement prêt à avouer que lui aussi, il l’aimait toujours. De toute façon ça crevait les yeux non ? Aydan était un homme bien. Ou en tout cas il faisait tout pour. Et tant qu’il était avec Aaron, il ne voulait pas s’engager dans quelque chose de nouveau avec Néo, même s’il en mourait d’envie. Un an qu’ils étaient ensemble, il lui devait le respect… Même si on pouvait concevoir le fait qu’il reste avec lui sans l’aimer comme un certain manque de respect. Autant finir les choses correctement, d’une meilleure façon qu’il ne les avait commencées en tout cas.
Néo s’excusa encore et lui indiqua que ça ne se reproduirait plus. Mais Aydan restait méfiant… Il avait du mal à le croire. Il préférait le voir pour le croire, ne pas redonner sa confiance trop vite. Et si quelqu’un d’autre mourait ? S’il arrivait quelque chose d’autre ? Serait-il capable de se barrer encore une fois ? Très souvent Dan y avait repensé. Dire qu’il voulait le demander en mariage… Heureusement qu’il n’en avait pas eu le temps, ç’aurait été bien plus douloureux. Se retrouver divorcé à vingt-et-un ans. Pathétique.

Il proposa finalement de retourner à la galerie pour éviter de devenir des glaçons. Là-bas, il demanda quelle était donc la raison de sa venue. Sans surprise, c’était pour le reconquérir. Et cette idée lui fit grandement plaisir. Néo y arriverait… C’était certain. La question était : pourraient-ils retrouver leur relation d’avant ? C’était moins certain. Il ne put s’empêcher de rire. « Arrête. Aaron c’est quelqu’un de bien… On ressent juste pas les mêmes choses… Il n’empêche que sans lui, j’serais peut-être plus là. Il a rendu ton absence un peu moins douloureuse… » Dan constatait avec regrets qu’Aaron avait eu le rôle d’un pansement. Le pauvre ne méritait vraiment pas ça et il n’en était pas fier du tout. « J’pense pas qu’il y ait besoin du syndrome de Stockholm pour que je veuille être avec toi… Et tu le sais très bien. J’suis juste un peu paumé là. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Lun 12 Fév - 19:55


do you remember me ?
aydan & néo
C’est vrai que maintenant qu’il s’était barré une fois, il semblait facile de penser qu’il pourrait le refaire. Néo savait qu’il allait devoir regagner sa confiance et lui prouver qu’il ne s’en irait pas. Lui prouver qu’il l’aimait bien plus qu’il ne pouvait l’imaginer. Et ça n’allait pas être une tâche aisée … Mais Néo n’était pas revenu pour abandonner au premier obstacle. Si c’était pour ça, il ne serait pas revenu du tout. C’était aussi pour ça qu’il avait attendu aussi longtemps avant de revenir. Pour trouver le courage de l’affronter, le courage de se battre jusqu’au bout sans être stoppé par des pensées sombres. Parce qu’il en avait eu, et pas qu’un peu. Mais il s’était toujours empêché de passer à l’acte en nourrissant la pensée heureuse qu’il le retrouverait lui. Que tout allait s’arranger. Finalement, il était un peu son seul espoir. Il l’avait sauvé sans le savoir. Une fois à l’intérieur de la galerie, ils se mirent à discuter et Néo, beaucoup plus détendu maintenant que tout était sorti, plaisanta même. En revanche, les paroles de son ex firent resserrer son cœur. « Ouais. Sauf que ça suffit pas d’être quelqu’un de bien. C’est pas ce qu’il te faut, tu le sais tout autant qu’moi. » Ce qu’il lui fallait, c’était Néo. Peut-être était-ce trop prétentieux de le dire mais c’était une réalité.

Réalité qu’Aydan confirma par la suite. Néo retrouva alors son sourire et décida de s’asseoir aussi à côté de lui. « J’comprends. Mais tu sais, t’as le temps. On a le temps, y’a pas l’feu. Par contre je t’avoue que d’te savoir au lit avec lui m’enchante pas vraiment … » Il grimaça, préférant ne pas les imaginer dans leurs moments torrides. Sinon, il risquait fort de s’énerver et c’était pas du tout le moment. « Ca fait quelques semaines que j’suis de retour. J’osais pas trop venir te voir, t’avais l’air heureux dans ta vie. D’un côté je mourrais d’envie de réapparaître mais en même temps l’ange sur mon épaule me disait de te laisser vivre ta vie. Que t’étais beaucoup mieux comme ça. Mais j’voyais bien qu’il te manquait quelque chose. T’avais beau sourire, c’était pas la même chose. Bon, j’ai peut-être pas choisi le meilleur moment pour revenir dans ta vie mais maintenant j’suis là. »

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Mar 13 Fév - 16:34

néo ∞ aydan
Aydan haussa les épaules, pas très à l’aise de parler d’Aaron avec Néo. De parler d’Aaron tout court. Parce qu’il culpabilisait énormément. Il sentait bien que ce dernier était réellement amoureux et même prêt à s’engager. D’un autre côté, ça faisait un moment qu’il songeait à rompre. En fait, il voulait le faire avant qu’Aaron n’aille trop loin et qu’il ne lui demande sa main ou même d’emménager ensemble. Le retour de Néo facilitait bien les choses… Et raccourcissait nettement le timing. « Ca aurait pu suffire. J’suis sûr que… Que si t’avais pas disparu comme ça, si j’avais eu les réponses à mes questions, si je n’espérais pas tant ton retour… J’aurais pu l’aimer. » Cette phrase n’avait pas pour but de blesser Néo ni même de le rendre jaloux. Il essayait juste de se donner bonne conscience. Et puis c’était la vérité, Aaron avait tout pour lui plaire, exception faite qu’il n’était pas Néo. Il sourit malgré lui quand Néo lui avoua être légèrement jaloux. Il y avait de quoi. S’il n’avait pas débarqué ce soir, il était probable qu’en rentrant, Dan se soit laissé aller contre le corps de son petit-ami. « Peut-être que ça t’enchante pas mais t’as pas tant le droit de t’y opposer. T’as plus le droit… Pas pour le moment. J’ai besoin de réfléchir à nous deux, de voir ce que je peux dire à Aaron mais pour l’instant je ne peux rien te promettre. » Il essayait de se leurrer lui-même. De mettre en doute le fait qu’ils allaient se remettre ensemble. En fait, s’il s’écoutait vraiment, s’il écoutait son cœur, il l’embrasserait sur le champ. Mais ce serait trop facile… Et il voulait vraiment le faire ramer un peu. Qu’il ait peur de ne jamais le récupérer. Suffisamment pour ne plus être tenté de partir.

« Ouais à ce propos… Si t’avais pu choisir demain ça m’aurait arrangé. » Mais c’était trop tard de toute façon. Il espérait que son comportement distrait de ce soir ne lui porterait pas préjudice par la suite. « Donc t’as fait l’espion ? Dire que t’étais là tout ce temps et que je n’avais rien vu… » Il se gratta la nuque. « Tu pourrais faire un bon détective. » Ou c’était peut-être lui qui était myope après tout. « Bon, tu sais ce que je fais dans la vie du coup. Et toi alors ? T’as continué dans la voie qui te plaisait ou t’as totalement changé d’idée ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Mar 13 Fév - 18:01


do you remember me ?
aydan & néo
Il aurait pu l'aimer. C'est une blague ? Néo savait très bien que c'était faux. Ils avaient grandi tous les deux, autant l'un que l'autre, et même si d'un certain point de vue ils avaient changé, il restait persuadé qu'il savait encore ce qui était le mieux pour lui. Et le mieux pour lui ... C'était Néo. Il n'en a jamais douté. Il n'en doutera jamais. Pas qu'il soit trop sûr de lui, seulement, il savait reconnaître son âme soeur. C'est le terme qu'il avait toujours employé pour le désigner et ça n'était pas près de changer. « S'tu l'dis. » répondit-il en haussant simplement les épaules. De toute façon, il n'avait rien à dire là-dessus. S'il commençait à exploiter ce sujet de conversation, il en viendrait à la conclusion qu'il n'aimait pas ce gars-là. Aaron. C'était comme un petit parasite pour lui. Il espérait au moins qu'il n'ait jamais fait souffrir Aydan. « Ce que tu peux dire à Aaron ? Concernant la vérité ? Ou le fait que j'sois de retour ? Toute façon, dans un cas comme dans l'autre, ça veut juste dire que tu m'aimes encore. Et rien qu'à savoir ça, je sais qu'on va se retrouver. Pas maintenant, quand t'auras décidé que j'aurais assez ramé. » Aydan pourra lui trouver toutes les excuses du monde, ça ne sera jamais valable pour Néo. Même s'il n'était pas devin, il savait parfaitement ce qu'il allait se passer entre eux. Il allait juste devoir s'armer de patience.

Effectivement, il n'était pas venu au bon moment. Mais ça avait été difficile pour lui de rester dans l'ombre alors que la seule chose qu'il avait envie de faire c'était de le revoir. Et aussi, il avait voulu assurer ses arrières en le revoyant dans un endroit bondé. De cette façon, il serait hors de question qu'il lui tape un scandale même si finalement, c'était Néo qui l'avait fait. « Ouais bah écoute, j'en avais marre d'attendre. Pis j'ai fait un effort vestimentaire au moins ! » C'est vrai, il avait fait un effort. On était bien loin de ses jeans troués et t-shirts de geek. Pour l'occasion il avait ressorti son plus beau costume, en revanche, il n'a pas mis de cravate ou de noeud, il détestait ça. Enfin, Aydan aussi était plutôt beau, c'était peut-être aussi un peu pour ça qu'il était venu ce soir plutôt qu'un autre. « Mhh c'était pas bien compliqué tu sais. Déjà y'a Facebook. Et puis je suis pas tant sorti que ça. J'ai eu beaucoup d'travail à la maison. » Il sourit légèrement et pencha sa tête sur son épaule. « J'suis web designer maintenant ! J'ai jamais changé d'branche. » Il resta un petit instant à le contempler avant d'entre-apercevoir une chaîne au cou d'Aydan. Il la pointa du doigt en constatant la bosse sous son t-shirt. « C'est quoi ? Un de ses cadeaux ? »

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Mar 13 Fév - 18:28

néo ∞ aydan
Néo disait tout haut ce qu’Aydan pensait tout bas. A savoir que, peu importe combien de temps ça prendrait – certainement bien moins que Dan ne le faisait comprendre – ils finiraient ensemble. Pour la vie, peut-être. Si personne ne fuyait cette fois. « Oui je t’aime encore. Ca te fait plaisir de l’entendre ? T’en crevais d’envie ? Bah voilà, tu le sais. Mais c’est pas suffisant. J’ai juste besoin de digérer. Autant ton départ que ton retour. J’ai toujours plus ou moins espéré que tu reviendrais mais plus le temps passait, plus l’espoir se transformait en rancœur. » Et il n’arrivait pas encore à passer outre. Surtout qu’il avait peur Dan maintenant. Il n’avait pas envie de s’endormir le soir et de se demander toute la nuit s’il le trouverait encore dans le lit au matin. Une véritable torture psychologique l’attendait très bientôt. « Ce gars a été là pour moi quand toi tu ne l’étais pas. Je l’apprécie beaucoup, j’peux pas juste… Lui laisser un post-it. » Un petit pic en passant, absolument gratuit. « J’aurais fini par rompre, que tu sois là ou pas. C’est vraiment quelqu’un de bien et moi… J’ai pas su saisir ma chance, j’étais trop hanté par… Bah par toi. Je savais que ça marcherait pas mais j’voulais pas me retrouver seul encore une fois. J’ai passé des moments tellement sombres quand t’es parti. » Il ne voulait pas s’apitoyer sur son sort mais les premiers jours sans Néo avaient été une catastrophe. Il en était presque à se laisser dépérir. Tout ça pour dire que cette rupture lui ferait beaucoup de mal, simplement parce qu’Aaron ne méritait pas ça. Et parce qu’il allait probablement perdre un ami qui lui était cher, à défaut que ce soit de l’amour. « Ca m’aurait arrangé qu’il soit pas amoureux de son côté tu vois. » Les choses auraient été tellement plus faciles.

« C’est vrai que t’es beau. » Particulièrement beau ce soir. Il le détailla des pieds à la tête avant de sourire. Aydan devait très souvent s’habiller comme ça dans le cadre de son métier. Néo par contre ne faisait pas souvent l’effort, pourtant ça lui allait terriblement bien. « Ah c’est bien, tu fais ce qui te plaît du coup. Mon père voulait justement qu’on refasse entièrement le site… » Occasion de se revoir. Occasion pour que Néo se fasse un peu de thunes.
Il n’était déjà pas très enthousiaste, mais quand Néo remarqua la bague… Il se tendit un peu plus. Il se releva, s’étira et commença à marcher en rond. Cette bague, elle était pour Néo. Elle avait été. Il n’avait pas pu résoudre à s’en séparer et la porter autour de son cou, c’était avoir l’impression qu’il était toujours là. Mais aussi pour ne pas oublier que l’amour, ça faisait horriblement mal et qu’il ne demanderait probablement plus personne en mariage avant des années. Une boule dans la gorge, il se mit dos à lui et se frotta vigoureusement le visage. « Une bague de fiançailles. Pour toi. J’avais… j’allais te demander en mariage Néo. J’ai pas eu le temps. Je l’ai pas jetée, tu te doutes bien qu’elle n’a pas coûté que dix balles alors… » Parler du prix, ça mettait à distance tout le reste. Les vraies raisons pour lesquelles il avait gardé cette bague.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Mar 13 Fév - 19:27


do you remember me ?
aydan & néo
Néo n'était pas du genre à mâcher ses mots. Il disait les choses comme ça lui venait. Et heureusement pour lui d'ailleurs, parce que s'il devait tout garder en lui, il n'avait pas fini de déprimer. C'est pour ça que la plupart du temps, il parlait comme il pensait sans passer par quatre chemins, ce qui ne plaisait pas toujours à tout le monde. Quand Aydan prononça ces mots, le coeur de Néo se mit à battre plus fort. Mais la suite lui fit un peu mal. Il avait de la rancoeur envers lui et c'était bien normal, il le savait. En revanche, ce n'était pas quelque chose qui lui plaisait. « Elle va pas rester longtemps, la rancoeur. » Il soupira en secouant la tête. La dernière chose qu'il voulait c'était qu'Aydan lui en veuille encore longtemps. Il n'imaginait pas sa vie à ses côtés en sachant que, quelque part au fond de lui, il voulait le faire souffrir. Mais d'un autre côté, il n'en pouvait plus d'attendre. Lorsqu'il entendit sa pique, il grimaça. « J'ai fait le con, on a compris Aydan. » Il était un peu agacé. Mais il savait que ça allait continuer un petit moment. Il espérait pourtant se tromper ... Finalement, en écoutant son discours, il osa prendre sa main et serrer ses doigts. « J'aurais dû t'appeler. J'voulais le faire. J'ai juste pas réussi. Enfin bref. T'as qu'à lui annoncer ça en douceur, en face à face. Il ... Il a l'air de l'mériter. » Inutile de dire que ces mots lui avaient écorchés la bouche. Parce que dans sa tête, ce n'était pas Aydan qui avait profité de sa gentillesse. C'était tout le contraire. Aaron avait profité de son corps pendant qu'il n'était pas là et c'était de sa faute, il n'aurait jamais dû partir sans rien dire. Plus le temps passait et plus il regrettait. A cet instant, il se promit de ne jamais le laisser s'en aller.

A son compliment, Néo sourit et se redressa, tout fier. « Je te remercie ! » Au moins, quelqu'un appréciait ! Pas qu'il n'avait pas autant de style dans ses fringues habituelles mais c'est vrai que ça le changeait. Néo prenait toujours soin de bien s'habiller, en revanche il était toujours dans un style plutôt street que classe. « T'es en train d'me filer du boulot, là ? T'sais qu'on n'a pas besoin de ça pour s'assurer de se revoir hein. J'vais juste squatter d'vant chez toi jusqu'à c'que t'aies un moment de libre. Ou alors, je garde mon plan initial d'te kidnapper. » Eh non, il n'avait toujours pas laissé tomber cette idée.

Néo ne savait pas trop pourquoi il était compliqué pour Aydan de parler de ce qu'il portait autour du cou. Alors, il fronça les sourcils et attendit en se disant qu'il avait fait une connerie. Ca ne l'étonnerait pas vraiment ... Et finalement, il en avait bien fait une. Quand il entendit ses paroles, il sentit son coeur se fissurer un peu plus et baissa la tête, un peu honteux. Un long soupir plus tard, il se releva brutalement et se posa face à lui. Il voulait la voir mais il coula un regard désolé à Aydan avant. Néo laissa ses doigts glisser dans son cou pour attraper l'anneau et le sortir de sa cachette. Il l'observa longuement avant de fermer douloureusement les yeux. « J'suis vraiment con, hein ? » Un rire sarcastique sortit de ses lèvres puis il releva le regard vers lui. Déjà qu'il avait beaucoup de remords, voilà maintenant qu'il se retrouvait à se détester au plus haut point. Il ne fit que réfléchir un bon moment jusqu'à planter son regard vert dans les yeux marrons d'Aydan. « Oh et puis merde ! » Il allait s'en manger une. Il le savait. Faire des choses stupides en sachant ce qui l'attendait, c'était plutôt son dada. Mais il en avait marre d'hésiter. Il était si proche et en même temps si loin ... Il décida de mettre un terme à cette foutue distance. Il n'était pas venu pour ça. Alors il prit son visage entre ses mains et plaqua ses lèvres contre les siennes, son corps venant automatiquement à la rencontre de celui d'Aydan. Et bordel, ce que ça faisait un bien fou.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Jeu 15 Fév - 10:47

néo ∞ aydan
Néo avait raison, la rancœur ne resterait pas. La peur par contre… C’était autre chose. Aydan avait l’impression qu’elle ne s’en irait jamais, qu’il serait toujours hanté par la peur de le perdre. Qu’on lui vole son homme… Il risquait de devenir encore plus jaloux et possessif qu’il ne l’était déjà. Dans le genre chiant à fouiller dans les portables ou à devenir hystérique. Dan espérait sincèrement qu’il arriverait à se contrôler et à se raisonner. Mais dans le fond il savait qu’il aurait bien du mal à l’être, raisonnable. Car il savait que Néo était l’homme de sa vie et il avait bien trop peur de le perdre une nouvelle fois. Mais pour l’heure il fallait déjà songer à quitter Aaron et cette idée lui déchirait le cœur. « Oui il le mérite. » Il savait que ça lui écorchait la bouche de le dire mais Dan sourit malgré tout devant son effort. « Peut-être demain… Ou après-demain… Ou… Ouais j’sais pas. » Quand il aurait le courage de le faire tout simplement. Mais il sentait que Néo serait du genre à vite s’impatienter et ça lui foutait déjà la pression.

Dan leva les mains en l’air, plaidant innocent. « Je te file pas du boulot. Je dis ça comme ça, si jamais t’as besoin de fric. Bien sûr qu’on se reverra sans ça. Enfin évite de faire un sitting devant chez moi ou de me kidnapper… J’ai quand même pas mal de travail, je préfère qu’on se donne des rendez-vous, à l’ancienne quoi. » Pas que l’idée d’être kidnappé par Néo ne le dérange. En fait il adorerait partir en week-end avec lui ou même faire le tour du monde. Mais il ne pouvait pas vraiment se le permettre parce qu’on comptait sur lui ici et aussi à la SPA.

Ils parlèrent finalement de la bague. Sujet douloureux pour Dan et qui le deviendrait très vite pour Néo également. Oui, il avait fait le con. Il regarda le jeune homme maintenant si proche de lui et se mordit la lèvre. La proximité ce n’était pas du tout une bonne idée dans un cas pareil, parce qu’il était en couple mais qu’il mourait d’envie de lui sauter dessus. Envie que semblait partager Néo… En effet, ce fut lui qui fit le premier pas ! Non loin de le repousser, Aydan passa ses bras autour du coup de Néo et profita au maximum de ce baiser. Comme s’il n’y en avait plus d’autre. Qui sait, après tout, peut-être aurait-il à nouveau disparu le lendemain.
Il aurait dû le repousser, peut-être le gifler oui. Mais il n’en avait pas envie. Les yeux fermés, il se serra ensuite contre lui en soupirant doucement. Jusqu’à rouvrir les yeux… Et voir Aaron, planté devant la baie vitrée. Aie. Ne voyant pas Dan revenir, il était gentiment venu l’aider et le chercher…
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   Ven 16 Fév - 18:38


do you remember me ?
aydan & néo
Néo préféra ne rien répondre quant à Aaron. Si ça ne tenait qu’à lui, Aydan l’aurait déjà plaqué. Mais vivre si longtemps avec quelqu’un qui a été là pour nous, ça devient compliqué ensuite de le laisser tomber. Il était persuadé qu’Aydan l’aimait, quelque part. Pas comme Aaron le voudrait, certes, mais il l’aimait quand même à sa façon. Sinon pourquoi rester avec lui ? S’il ne lui apportait rien de bon, ni réconfort, ni sensations, pourquoi rester avec lui autant de temps ? Il était vraiment attaché à lui et ça se voyait rien qu’à son hésitation pour le plaquer. Enfin, Aydan lui proposa de travailler pour lui, plutôt pour son père en fait, et Néo y vit une occasion de se revoir, comme s’ils n’étaient pas capables de se revoir sans ça. En le taquinant là-dessus, il sourit à sa réponse. « Tu veux que j’t’invite au cinoche, c’est ça ? On ferait un restau, puis on irait "voir" un film. » Il fit le signe des guillemets avec ses doigts et lui adressa un clin d’œil. C’est vrai que ce n’était pas vraiment dans son caractère de regarder un film au cinéma avec son amoureux … Non, lui il était plutôt du genre à le bécoter pendant la séance.

Le sujet suivant ne fut pas des plus joyeux. En effet, Aydan lui avoua son ancien désir de le demander en mariage. La bague autour de son cou en était la preuve et s’il justifiait de l’avoir gardé si longtemps seulement parce qu’elle coûtait cher, Néo n’était pas aveugle. Aydan était l’homme de sa vie, le contraire était vrai aussi. Il savait que c’était ça, la raison principale. Touché en plein cœur, autant en bien qu’en mal, parce qu’il s’en voulait vraiment d’avoir disparu en même temps que Noé. Pour le coup, il avait du mal à supporter son comportement puéril. Mais ces mauvaises pensées furent rapidement dissipées par la proximité de son ex qui le tentait vraiment. Et Néo n’était jamais parvenu à lui résister. Alors, dans un élan de courage, il l’embrassa le plus tendrement du monde, tout en craignant une évidente baffe de la part d’Aydan. Mais alors qu’il le craignait, il fut surpris de le sentir lui répondre et l’enlacer en retour. Néo glissa ses mains autour de sa taille pour le garder chaudement contre lui et lorsque le baiser fut rompu, il garda ses yeux fermés en posant sa tête contre son épaule, friand de contact. Son ventre papillonnait, ça faisait bien une éternité qu’il ne s’était plus senti ainsi … Mais son bonheur fut de courte durée. Sentant la respiration de son amoureux cesser brusquement, il se redressa pour suivre finalement son regard et tomber sur Aaron. « Oh … Merde. » Il se sépara à contre cœur de lui et soupira longuement. « Ok, reste là Aydan, je vais lui expliquer. » Néo le rassura d’un regard. Il ne voulait nullement envenimer les choses, ça n’était vraiment pas son but … Même s’il était tenté de lui en foutre plein la gueule et de se moquer de lui. Mais … Il avait grandi depuis quelques années.

Néo se dirigea alors à l’extérieur et prit le temps avant de prendre la parole. « Euh, salut. Je sais qu’t’es en rogne et qu’tu voudras certainement pas m’écouter mais j’te demande juste de le faire une seconde. C’que tu viens d’voir, c’est pas sa faute. C’est la mienne. C’est moi qui suis revenu, c’est moi qui ai insisté pour lui parler après le vernissage et c’est aussi moi qui l’ai embrassé. J’en assume la responsabilité mais … S’te plait, lui en veux pas. » Il regarda l’homme en face de lui avec désarroi et gêne, puis passa une main dans sa nuque, signifiant sa nervosité. « Il vient d’apprendre un décès alors il est un peu perdu. Mais il … Il t’aime. Il tient à toi. Alors ne lui en veux pas et … Bah, lui fais pas d’mal ok ? Tu peux m’frapper s’tu veux, j’m’en cale mais lui … Essaie juste de ne pas - » Il n’eut pas le temps d’en dire plus qu’il sentit le poing droit d’Aaron se coller contre son visage. Il eut un mouvement de recul, une grimace puis le regarda de nouveau. « Bah merde, t’as une sacrée droite ! » Visiblement, la colère d’Aaron ne s’arrêtait pas là. Il voyait rouge et c’était peu de le dire. Quand il attrapa Néo par le col pour le plaquer contre la vitre, Néo entendit la porte s’ouvrir et la voix d’Aydan s’élever. Franchement, il s’en foutait s’il voulait le passer à tabac. Tout ce qu’il voulait c’était qu’Aydan ne s’en prenne pas plein la gueule pour sa propre faute. Et c’est ce qu’il fit comprendre à Aaron d’un regard presque suppliant.

10.02
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
néo ∇ alors, dis-moi qu'est-ce qu'tu deviens ? Tu sais, ça fait longtemps qu'tu dis rien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03
» Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]
» Maelynn ◭ « Si tu es au bout du rouleau, alors, qui est à l’autre bout ? »
» Schtroumpf alors !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: