AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 419
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (logan/côme, mariel, wyatt, ninel)

MessageSujet: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 15:04




- tommy bronson -
mama, i don't want to die,
i sometimes wish i'd never been born at all.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: les suppositions sont tout ce qu’il a, celles forgées par son propre esprit lors de ses longues heures d’errance dans ses maigres souvenirs, celles avancées autour de la table, le regard perçant de Peter figé sur son visage intemporel. Sa naissance fut alors établie aux alentours de 1988, peut-être – probablement – un peu moins, dans l'une des îles du Royaume Uni, probablement l'Angleterre. - origines et nationalité: inconnues. Certainement anglaises, en témoignent son accent et son air d'occidental comme les autres. Après des mois et des mois de paperasse, il a fini par obtenir la nationalité britannique, sous le couvert de l'incrédulité d'une femme qui n'avait encore jamais vu de situation aussi étrange. - statut familial: sa seule famille, aujourd'hui, c'est un vieux râleur égocentrique et ses scalpels, qui l'ont recueilli comme un chiot abandonné lorsqu'il débarquait, la mémoire vide. - statut civil: il pourrait être marié ou veuf, ça serait pareil. Il se considère comme sentimentalement vierge et physiquement lassé. Incapable de se rappeler à quoi ressemble l'amour, il se contente d'apprécier, d'admirer de loin, puis de foirer. - occupation: il bosse à présent comme ambulancier, largement pistonné par Peter. Insatisfait et véritable sorcier des nombres, il officie comme comptable non-officiel en parallèle. Ce sont majoritairement les amis toubibs et véreux de Peter qui requièrent ses services pour éviter de payer le triple pour engager un professionnel. - cinq choses favorites: la mer, les couleurs, Led Zeppelin IV, les calculs, le précieux J&B de Peter. - saison préférée: le printemps. - traits de caractères: froid, intègre, attentif, effronté, pas vraiment méchant, pas vraiment gentil non plus, cynique, aimant, débrouillard, se suffit à lui-même, insolent, prévenant, distant, réfléchi, colérique, intelligent, ingénieux, analytique, drôle, globalement respectueux, adaptatif, curieux, sur la défensive, borné, paumé, droit dans ses bottes, loyal, franc. - groupe: celosia. - avatar: miles teller.

ii. swing wide your crane, run me

[pensées]
(5 mars 2014)

Ça brûle. Ça brûle, putain ça brûle. C'est lourd, c'est froid, c'est douloureux et ça me bousille la poitrine. Mes paupières sont paralysées, mes doigts raides, mon corps tout entier la poupée disloquée aux fils emmêlés qu'on balance dans un coin. Mes poumons répondent pas, ma gorge déchirée me supplie de pas lutter, le bip feutré et assourdissant autour de moi m'étourdit, fait palpiter mon sang dans mes veines, l'adrénaline endormie dans un cerveau ravagé qui agite l'absence de réponse, qui se heurte à la catatonie inexorable qui m'empêche d'être, l'odeur insoutenable de détergeant et de gants en plastique me donne envie de vomir, mais ma gorge... (...)
(...) Quel jour on est ? Et où est-ce qu'on est ? (...) Rien. Rien. Rien, rien, rien. Toujours rien. Jamais rien. Encore rien. Tout se percute dans ma tête, comme si j'avais dans le crâne un million de pensées simultanées que je ne parviens pas à traiter et à assimiler, comme si je n'étais pas suffisant que pour saisir la complexité des choses et du monde. La pièce familière ne l'est pas. Les visages familiers ne le sont pas. Ma peau familière ne l'est pas. Ma seule et unique certitude est que je n'en ai aucune.
(...) Je hurle. Les yeux fermés, la gorge obstruée, je hurle, sans bouger, je hurle. Silencieusement, je hurle.


[journée]
(17 août 2014)

- Toujours rien ? Un temps. Un souffle. - Toujours rien. C'est un peu notre maxime tristement sacrée. La formule magique qui rappelle que la magie n'existe pas. Toujours rien. Toujours aucune amélioration, toujours aucun souvenir. Rien. Pas un visage, pas un mot, pas un lieu, une vision, un pan de ciel ou un pavé quelque part, pas un sourire, pas une voix, une étreinte, une insulte, une odeur, pas une sensation, pas un sentiment, pas une émotion, si ce n'est l'étrange et furieux vide dans ma poitrine et dans tout ce qui constitue ma vie, aujourd'hui. J'ai l'impression de planer, de flotter quelque part entre le rêve et la réalité, comme une sorte de semi-fiction, un personnage inspiré d'une personne réelle, mais pas tout à fait elle non plus. La dimension parallèle qui m'accueille est le siège des âmes perdues, celles qui n'appartient plus à aucun monde. A travers le flou, je sens le contact de sa main sur mon épaule et sa voix flûtée qui m'assure que ce n'est qu'une question de temps. Je l'écoute à peine, je ne réponds pas plus. Les morts ne répondent pas, de toute façon. Et moi, qui que je sois, je suis mort.


[pensées]
(22 juin 2016)

Je m'appelle Tommy Bronson. Pas Thomas, juste Tommy. Comme les soldats anglais durant la guerre, parait-il. Et comme le malheureux trouvé au hasard dans un bottin britannique et à qui j'ai fauché le nom de famille. J'aurais pu faire un effort, trouver l'identité parfaite qui m'aurait comblé - je voulais en réalité simplement être quelqu'un. (...) Donc, je suis Tommy Bronson. J'ai actuellement vingt-huit ans. Je suis né le 5 mars 1988, à peu de chose près. Je vis à Berlin, dans une chambre que sous-loue une infirmière avec laquelle j'ai sympathisé durant mes longues heures d'ennui à l'hôpital, et je travaille comme commis de cuisine dans le restaurant d'un hôtel. Je déteste mon travail. Je songe à déménager. Non : je vais déménager. Aujourd'hui est un jour important. A partir de maintenant, je suis un citoyen britannique et ma patrie est l'Angleterre. Je suis Tommy. Je suis un tommy. (...)
J'inspire et l'air me semble plus pur, plus léger, blanc argile plutôt que gris ardoise. Le sourire de Thelma me parvient comme si je l'apercevais pour la première fois. (...) Ai-je toujours été moi ? Ou étais-je différent, autrefois ? Et que se passera-t-il si mes deux moi se confrontent un jour ? Serais-je lui ? moi ? un hybride de deux humanités dans un seul corps ? La magie existe-t-elle vraiment ?
(...) (...) (...) Quelqu'un, un jour, a-t-il jamais essayé de me retrouver ?


[journée]
(9 février 2017)

Les doigts étroitement refermés sur un drap souillé du sang nauséabond que pisse mon autre main mutilée, j'aligne des pas quasiment cristallins sur le carrelage du grand hall. Sans un coup d’œil pour l'accueil qui me suit d'un regard perplexe, je n'ai d'intérêt que pour la familiarité des lieux, la sensation tenace et pourtant fausse d'être déjà venu, de connaître le bâtiment comme ma poche. J'imagine que tous les hôpitaux se ressemblent mais la force avec laquelle le sentiment de revenir chez moi après un long voyage submerge et dompte tout le reste, me retourne l'estomac et m'empêche de songer à autre chose que ma course rougeâtre. Un couloir, puis un autre, je longe les portes et autres fenêtres, mes yeux captant le minimum d'informations pour atterrir dans un service dans lequel ils pourront me recoudre sans faire d'histoire. J'ai pas le temps pour les urgences. Je les connais trop bien, les urgences. - Qui êtes-vous ? Je pivote et repère une blouse blanche, sur le dos d'un doc quelconque à l'allure suffisante de doc. - Faut que vous arrangiez ça. et je désigne ma main ensanglantée. - Qui êtes-vous ? il répète. - On joue au jeu du perroquet ? je soupire, fatigué par sa méfiance. Il sourcille, pas impressionné, daigne me faire signe d'approcher d'un geste bref du menton et vrille le regard sur le drap, avant d'esquisser un sourire moqueur. - Vous n'êtes pas si malin que ça, pas vrai ? (...) Je ne sais plus exactement ce qu'il s'est passé ensuite, parce que ça n'a aucune importance. Mais c'est comme ça que j'ai rencontré Peter.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: louise. - âge et pays: 23, psychologiquement en transit. - type de personnage: inventé. - votre avis sur le forum: trop mignon.    - où avez-vous connu le forum: bazzart. - autre: ma boite mp est ouverte si quiconque a une envie/une idée de lien.  


Citation :
Tommy n'a plus la moindre idée de qui il est. D'ailleurs, il s'appelle Tommy parce que les médecins allemands ont capté chez lui un vague accent anglais. Accident de voiture, il parait. On l'a retrouvé sur le bord d'une route de Berlin, à moitié mort, sans la moindre trace de papiers d'identité ni quoi que ce soit pouvant indiquer de qui il s'agissait. Alors c'est devenu Tommy. On l'a retapé comme il faut, puis le voilà perdu. Suivant son seul indice, il déménage en Angleterre fin 2016, deux ans après sa renaissance, parce qu'il n'a pas d'autres idées. Il rencontre là-bas Peter, un médecin quadra et solitaire qui le prend sous son aile, probablement par ennui et avec qui il vit désormais.

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head


Dernière édition par Tommy Bronson le Mer 28 Fév - 16:30, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6166
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 15:19

Miles et ce personnage de diiiingue.
Je réfléchis à un lien et je te harcèle vite.

Bienvenue parmi nous.
Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 15:22

le kit, le début de fiche, le personnage me plaisent tout autant qu'ils me font penser à quelqu'un, mais je sais pas si je vois juste ou pas ? en tout cas, le personnage promet d'être ultra intéressant, j'ai trop hâte de découvrir la suite et, s'il y a moyen, de chercher pour un lien avec Hasan.
bienvenue ici.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 15:36

le personnage promet tellement
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 16:38

il est cute
bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 419
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (logan/côme, mariel, wyatt, ninel)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 16:44

@Lula Goldstein t'es un ange, je suis ravie que le personnage te plaise et encore plus s'il t'inspire un lien je rejoins l'effort de guerre dès que j'aurai un moment pour aller lire ta fiche  et merci  

@Hasan Mahdavi       peut-êtreeee...   trop contente de voir que tu es là Manson (et Momouz que j'ai grillée aussi, du coup   ) et de pouvoir te relire, on devra d'autant plus réfléchir à un lien

@Joan Fairchild merci toi, c'est adorable

@Sacha Marks c'est toi qui es cute

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 16:46

je te mp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 2593
- since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: lula, becca.

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 16:52

J'adore le perso qui se dessine, ça promet tellement.  
D'ailleurs, entre personnages amnésiques, moi je dis qu'on doit se trouver un lien avec ma @Lysandra Hart. I love you I love you

_________________

you unravel me with a melody, you surround me with a song.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 199
- since : 28/01/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (teddy, billie)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 20:27

Quel personnage prometteur I love you
Bienvenue parmi nous et bon courage pour cette fiche bounce

_________________

I find you marked in constellation.

we had, lifting from the ground. we go, never coming down. i don't mind if you wanna go anywhere i'll take you there. throw me a bone, don't be scared of what you don't already know. @angus&juliajone

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 493
- since : 03/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton Marina (Boat)
contact book:
availability: Septembre

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Ven 9 Fév - 22:25

Le personnage
Bienvenue ici et bon courage pour la suite

_________________
amours imaginaires



(c) proserpina - présence réduite jusqu'au 03 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 793
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: bay cleanup tc, ruby, jacob, teddy (2/5)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Sam 10 Fév - 0:08

bienvenue parmi nous I love you

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Sam 10 Fév - 11:02

mon Lewis est ambulancier aussi, il nous faudra un lien.
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 441
- since : 06/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: emmett, ralph, hart.

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Sam 10 Fév - 14:02

Ce personnage qui se dessine C'est tellement prometteur, j'ai hâte d'en lire davantage
Bienvenue parmi nous

_________________

▪️ ▪️ ▪️  She was so pretty, she was a star in everyone's eyes. Her face like an angel, she could be anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1020
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, clara, cole, lucy, alex, dani, charlotte)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Dim 11 Fév - 15:55

Non mais Miles + ce pseudo + ce personnage juste terrible
Bienvenue par ici ! I love you

_________________
[ n u m b ] so in our veins, it runs mud blood. we take all kinds of drugs, it's our way to pretend that we enjoy the life we've got.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Lun 12 Fév - 11:13

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 419
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (logan/côme, mariel, wyatt, ninel)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Lun 12 Fév - 18:42

@Nash Kershaw  alors là c'était écrit, il faudra clairement un lien entre eux merciii, je te mp quand j'aurai terminé ma fiche. I love you

@Clara Andersen merci toi, j'espère que le résultat final sera à la hauteur

@Jazz Eaton mais Shanina et puis quel bon choix de profession pour ton personnage, je suis criminologue et j'approuve.

@Janey Ryder merciii.

@Emma Fairchild    avec grand plaisir pour le lien et merci

@Sienna Fairchild rour c'est trop mignon, j'espère que la suite te plaira autant alors.

@Teddy Walsh Haydeeeeeeen  tu me vends du rêve avec ce choix putain. Merci à toi beauté.

@Rosa Meyer merci toi


+ j'en profite pour dire que je termine ma fiche demain ou mercredi, je n'étais pas chez moi du weekend.

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6166
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Mer 14 Fév - 12:08

Ta fiche est vraiment parfaite, il va être super intéressant à lire ce monsieur.
Amuse-toi bien sur le forum.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 419
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (logan/côme, mariel, wyatt, ninel)

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   Mer 14 Fév - 12:18

Merci toi

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'homme n'a plus qu'une idée : se changer les idées.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: