Partagez | 
 
 - sleeping sickness
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

MessageSujet: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 6:47



- ralph vaughn -
now my dreams are nothing like they were meant to be


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Le cap fatidique de la trentaine déjà franchi et dépassé. Trente-et-une années qu’il réside dans la ville qui l’a vu naître. Brighton, Angleterre. - origines et nationalité: De sa mère, il a hérité d’origines anglaises. De son père, il n’en a pas la moindre idée. Enfant, il se plaisait à lui inventer une identité confectionné de toute pièce à partir de divers héros ou figures connues. Si en réalité il l’ignore, il aime bien s’imaginer une bagage génétique plus étoffé que simplement anglais. - statut familial: Il était une erreur. Il le sait, il l’a toujours su. Des jeunes années mouvementés avec une mère qui n’arrivait pas à accepter ce rôle et, finalement, une stabilité rassurante quand il emménagé chez sa tante. Emportée par la maladie peu après que Ralph ait fêté son vingt-et-unième anniversaire, il s’est longtemps considéré orphelin. - statut civil: On s’amuse à le dire vieux garçon ou éternel célibataire. La plupart de ses nouveaux amis croient qu’il ne se casera jamais. Ses anciens parviennent même à oublier qu’il est pourtant toujours marié. Lui, il ne parvient pas à l’oublier, bien qu’il n’ait pas vu sa femme depuis six ans. L’anneau remisé dans un tiroir refait parfois surface et orne son doigt l’instant d’un songe nostalgique. - occupation: Mécanicien. Ses mains constamment souillées, la noirceur incrustée sous ses ongles malgré ses bonnes intentions. Un emploi qu’il a pris il y a longtemps parce qu’il avait besoin d’argent. Ce serait temporaire, se rassurait-il. Toujours là, plus présent que jamais, en fait. Alors que le propriétaire – et mentor - est récemment décédé, il se retrouve à gérer l’endroit, lui qui rêvait de s’en évader depuis bien longtemps. - cinq choses favorites: la photographie – sa motocyclette vintage – brighton – les roadtrips – son atelier. - saison préférée: Tant que la température est suffisamment clémente pour le laisser prendre la route sur sa motocyclette, il n’a pas réellement de préférence. Il aime voir les couleurs changer graduellement au fil des mois et leur trouve à chacune une particularité. - traits de caractères: attentionné, conciliant, curieux, cynique, désintéressé, désordonné, détendu, distrait, fantasque, fidèle, franc, honnête, idiot, impatient, intrépide, jaloux, joueur, minutieux, orgeuilleux, rêveur, spontané, taquin, têtu.. - groupe: marigold - avatar: sam claflin.

ii. swing wide your crane, run me
01. Depuis le décès de sa tante, celle qu’il a appris à considérer comme sa propre mère au fil des années, Ralph se considère orphelin malgré que ses parents soient toujours en vie. En fait, peut-être que son père est mort, il n’en a aucune. Idée. Il ne connait pas même son nom et n’a jamais vu une seule photo de lui. Il n’a jamais eu de ressemblance physique avec sa mère très frappante et, il lui arrive souvent de se perdre dans ses pensées en se regardant dans un miroir. A-t-il les mêmes yeux que son père? Le nez? Le sourire, peut-être? Étrangement, il aime bien s’imaginer que quelque part dans le monde se balade un type d’une vingtaine d’années sont années qui lui ressemble. S’ils se croisaient, se reconnaitraient-ils? Sa mère n’est pas décédée non plus. La dernière fois qu’il l’a vue, c’était à l’enterrement de sa tante. Malgré leurs promesses vides de garder contact, ils s’en tiennent qu’à un appel poli à Noël ou pour leurs anniversaires. Elle a une nouvelle vie, une nouvelle famille. Il est heureux pour elle, sincèrement, mais il n’arrive pas à se trouver une place dans ce tableau. 02. Il a fait ce que plusieurs appelle son ‘erreur de jeunesse’ lorsqu’il avait vingt-deux ans. Il a épousé celle qu’il croyait être la femme de sa vie. Il a entendu de nombreuses personnes lui conseiller de réfléchir avant de franchir ce cap, lui conseiller d’attendre. Ils étaient jeunes, trop jeunes. Naïfs. Ils ne savaient pas réellement dans quoi ils s’embarquaient. Il était persuadé qu’ils feraient taire les détracteurs. Et ils ont connu de belles années ensemble. A découvrir, à deux, l’âge adulte et l’amour. 03. Quelques années après leur mariage, les choses ont pris une tournure différente. Il sembla à Ralph que, du jour au lendemain, sa femme s’éloignait de lui, qu’elle se refermait sur elle-même. Il pouvait la sentir glisser entre ses doigts sans ne pouvoir rien quoi que ce soit pour la rattraper. Puis, il est rentré un soir et a trouvé la maison déserte, ses vêtements disparus. En guise d’au revoir, une note laissée sur la table. Quelques lignes écrite rapidement, le papier légèrement gondolés par endroit, là où les larmes avaient dû tomber. C’était il y a six ans. Il ne l’a jamais revue, si ce n’est que dans ces rêves, plus vrais que réalité, qui le tourmentent encore la nuit. Les papiers de divorce qu’il a reçus il y a quelques années en seule guise de signe de vie après tout ce temps. Il ne les a, d’ailleurs, jamais signés. 04. Il est passionné de photographie. Il l’a toujours été, du moins, elle fait partie de ses plus vieux souvenirs. En guise de jouet, un vieil appareil cassé. Il n’avait pas de film à l’intérieur, mais il s’amusait à faire comme si. Aujourd’hui, il affectionne toujours les appareils. En fait la collection, même. Si certains ne vivent que pour les nouvelles technologies, Ralph lui ne peut résister à un vieil appareil en bon état qui a fait ses preuves. Leur poids, leur design, le procédé pour développer les films. Il est resté vieux jeu. Il ne part jamais sans un de ses appareils. Il prend tout en photo. Les gens, les endroits, les choses. N’importe quoi qui attire son attention. Il a d’ailleurs une quantité folle de photos chez lui, remisées dans des boîtes qui s’empilent les uns sur les autres. 05. Depuis longtemps, il caresse le même rêve. Ce lui de partir, sur sa moto, un simple sac à dos et son appareil avec lui. Sillonner les routes, découvrir de nouveaux endroits. Il a toujours vécu à Brighton et l’idée de découvrir ce qui se cache ailleurs l’a toujours fasciné. Il aimerait partager ses photographies, ses voyages, … Il planifie ce voyage depuis longtemps et, pourtant, il ne met jamais de date, ne se fixe jamais de départ. Ce n’est jamais le bon moment, il trouvera toujours une nouvelle excuse. Quelque chose le retient à Brighton. 06. Il est devenu mécanicien peu après son mariage. Embauché par son beau-père, en fait. L’homme devait sans doute vouloir s’assurer que sa fille ne manque jamais de rien en offrant un emploi à son gendre. Ralph ne connaissait pas grand-chose et c’est lui qui lui a tout enseigné. Plus qu’un patron, plus que le père de sa femme. Il devint son mentor, la figure paternelle qui avait manqué à sa vie depuis toutes ces années. C’est peut-être bien pour ça qu’il est resté au garage si longtemps. Même après le départ de sa femme. Il est resté là, à travailler aux côtés de son beau-père. 07. Il y a un peu plus d’un an, il était en fait réellement sur le point de le faire. Partir. Quitter le garage, mais aussi Brighton. Probablement pas indéfiniment. Le temps de son voyage et, qui sait, si la vie ne le pousserait pas plus loin encore. Une date de départ et aucun de retour. Et, peu avant le grand jour, le verdict tomba. Son patron, le père de sa femme, était atteint d’un cancer vorace. Il ne pouvait pas partir, plus maintenant. Il est donc resté, remisant, encore une fois, ses projets et rêves. La réalité l’appelait. Il était responsable du garage, il était également au chevet de son beau-père avec la famille de ce dernier – sa famille d’adoption – a l’exception de sa femme. L’homme a succombé à la maladie et le voilà donc toujours au même endroit. 08. Il a récemment brisé ce silence des six dernières années. Il a trouvé dans les affaires de son mentor un numéro ainsi qu’une adresse qui semblaient appartenir à sa femme. Il ne savait pas si les informations étaient toujours correctes, mais il a téléphoné. Et, quand elle a décroché, il ne lui a pas laissé le temps de parler. Ton père est décédé, tu n’étais pas là. Le garage t’appartient, maintenant. Et il raccrocha. Si c’est lui qui s’occupe de l’endroit depuis un moment, il n’en est pas le propriétaire. Le garage légué à sa femme, la fille du propriétaire. Il a perçu le geste comme une blague du vieil homme, une façon astucieuse de les rapprocher après toutes ces années. Il s’occupe encore des clients qui viennent, il fait toujours son travail avec minutie. Mais l’endroit sombre tranquillement à l’abandon. L’enseigne brisée depuis plusieurs mois n’a toujours pas été remise en place. Comme un commerce anonyme, sans nom, sans annonce. Si ce n’était de la porte de garage qu’il laisse souvent ouverte, on pourrait croire que l’endroit a été clos. 09. Il ne s’est jamais casé après le départ de sa femme. Il a connu de courtes histoires, sans lendemain. Sans jamais s’engager, ni essaye de s’ouvrir à ces quelques femmes qui tombaient sous le charme de son mal, de son bagage. Elles auraient voulu le soigner, lui faire connaître l’amour une nouvelle fois. 10. Depuis son enfance, Ralph a des troubles du sommeil. Il souffre de somnambulisme et de somniloquie. Il a causé plus d’une peur à sa tante durant sa jeunesse, sortant de son lit au milieu de la nuit pour errer jusque dans les jardins des maisons avoisinantes. Aujourd’hui, c’est plutôt l’insomnie qui s’attaque à lui. Il n’est pas rare qu’il s’assoupisse ici et là, dans des endroits inopportuns à n'importe quelle heure de la journée. Il vit beaucoup de nuit, appréciant d'ailleurs les balades nocturnes pour se vider l'esprit.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: joanie, dr. feelgood. - âge et pays: vingt-cinq ans, Canada. - type de personnage: inventé. - votre avis sur le forum: comment faire autrement que l’aimer ce forum ?! - où avez-vous connu le forum: bazzart, of course. - autre: il était une fois, une fille qui avait décidé d’être sage et de remiser le dc et, quelques jours plus tard, elle voit que Sam se libère et décide den e plus être sage du tout.


Dernière édition par Ralph Vaughn le Ven 9 Fév 2018 - 19:11, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 10:42

Sam aurait tellement parfait pour le pré lien de Billie et Alaina
Rebienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Hana Golightly

Hana Golightly
books, flowers and the moon.

⋅ paper notes : 7436
⋅ since : 04/11/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: [▪︎▪︎▪︎] colt, dean, hartley.

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 10:51

Tu as bien fait de craquer.
Re bienvenue ma belle, tu sais où me trouver au besoin.

_________________

(austen) the person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 11:07

(re)bienvenue à la maison I love you
contente que t'aies craqué aussi et hâte de découvrir ce nouveau personnage
Sam c'est bae
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 11:48

Peut-être que j'aurais pas dû le libérer au final.
Rebienvenue ici Joanie, tu peux me remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Yasin Shankar

Yasin Shankar


⋅ paper notes : 1367
⋅ since : 25/11/2017

click down

- getaway car.
address: 123, west side.
contact book:
availability: (Open - Logan)

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 11:55

Rebienvenue ici
Bon courage pour cette fiche !

_________________
une vie sans cause est une vie sans effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 14:00

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 14:01

Ellis Costner a écrit:
il était une fois, une fille qui avait décidé d’être sage et de remiser le dc et, quelques jours plus tard, elle voit que Sam se libère et décide de ne plus être sage du tout.    

You really are the worst
Rebienvenue Joni, j'ai hâte de stalker lire ta fiche  
Sam est tellement un bon choix
Ça va nous prendre un lien Sienna/Ellis (#YMIM remember )
Revenir en haut Aller en bas
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 830
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (teddy & min-ho, logan, jill)

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 14:26

(Re)bienvenue dans le coin I love you

_________________

i have emotional motion sickness, somebody roll the windows down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 15:10

Rebienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jax Blackthorn

Jax Blackthorn
a cigarette for a thousand problems.

⋅ paper notes : 4332
⋅ since : 16/11/2017

click down

- getaway car.
address: #027, east side.
contact book:
availability: marlene, curtis, willow.

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Sam 3 Fév 2018 - 19:41

Jo, t'es une faible. What a Face
Mais tu as fait un bon choix, avec sam.
Rebienvenue par ici, du coup.

_________________

people like me, we are made up of only cigarette smoke and hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Ferguson

Lisa Ferguson


⋅ paper notes : 1601
⋅ since : 17/12/2017

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Dim 4 Fév 2018 - 15:33

(re)bienvenue chez nous

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Dim 4 Fév 2018 - 16:19

J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec ce nouveau personnage
Rebienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Teddy Walsh

Teddy Walsh


⋅ paper notes : 1547
⋅ since : 24/12/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Dim 4 Fév 2018 - 19:15

Ce pseudo, et puis Sam.
Rebienvenue, bon courage pour cette fiche !

_________________

- i'm falling around y o u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Lun 5 Fév 2018 - 21:59

re-bienvenue avec ce superbe choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Mar 6 Fév 2018 - 2:41

merci beaucoup tout le monde
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Mar 6 Fév 2018 - 12:48

ton choix, je valide tellement.
(re) bienvenue chez toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Mar 6 Fév 2018 - 19:17

merci
je m'affaire à boucler la fiche aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Yasin Shankar

Yasin Shankar


⋅ paper notes : 1367
⋅ since : 25/11/2017

click down

- getaway car.
address: 123, west side.
contact book:
availability: (Open - Logan)

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Mar 6 Fév 2018 - 19:32

Le personnage est trop trop cool
Je viendrai te quémander un lien c'est sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   Mar 6 Fév 2018 - 20:28

merci
Ce sera avec plaisir pour le lien
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

MessageSujet: Re: - sleeping sickness   

Revenir en haut Aller en bas
 
 - sleeping sickness
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» SLEEPING BEAUTY~ ft. syssoï
» ASLAKE { Jealousy is a terrible sickness
» Love is a sickness, can I get a witness ? (kris lova)
» Hayley ϟ Il n'y a pas de lumière sans ombre.
» Stars are never sleeping (Mael ouaiche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: