AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 never hide secrets from your big brother (liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: never hide secrets from your big brother (liv)   Dim 28 Jan - 21:52

Il s'était garé en travers, juste devant la sortie. Elle ne pourrait pas le rater. La sonnerie de la fin des cours venait de sonner et les portes du lycée de Brighton recrachait un flux d'étudiants grisés par la fin de la journée. Certains lui accordèrent un signe de tête un peu intimidé, sans doute les enfants, les frères ou les soeurs de personnes qu'il devait connaitre. Il avait toujours eu du mal avec les prénoms mais son statut d'ex-joueur de rugby national slash chef des pompiers lui valait une popularité incontestée. Tout le monde en ville connaissait au moins un membre de la famille Fairchild, c'était un fait établi, qu'on le veuille ou nom Wyatt et ses soeurs étaient connus de tous. Ils laissaient en général une bonne impression sur les gens qu'ils fréquentaient et tous gardaient un bon souvenir d'eux. Par exemple, le prof principal de sa petite soeur Liv était un bon pote à lui à l'époque du lycée. Il passait de temps en temps à la maison et il imaginait aisément que ça avait du lui faire drôlement bizarre d'avoir la petite soeur de son pote dans sa classe. Wyatt n'avait pas eu besoin de lui demander explicitement mais il était clairement sous-entendu que Monsieur Baxter alias ce bon vieux Max veillerait au grain. Et ça n'avait pas loupé, puisque le matin-même, Wyatt avait reçu un message de ce bon vieux pote pour lui dire que Liv avait séché le cours au point qu'il en avait été alerté par d'autres professeurs. Les cours séchés étaient entre autre le sport et quelques TP de biologie. En soit Wyatt ne pouvait pas lui jeter la pierre, lui-même n'avait pas été un élève modèle au lycée mais ce n'était pas cette partie du message qui le tracassait tant que ça. C'était plutôt la seconde partie du texto, lorsque Max avait précisé qu'ils étaient plusieurs dans le corps enseignant à avoir remarqué le changement de comportement assez brutal de Liv. Elle qui d'habitude était douce, drôle, pleine de vie s'était montré plutôt grognon, voir insolente ces derniers temps. Comme si quelque chose échappait à ses professeurs et Wyatt était reconnaissant envers Max d'avoir tiré la sonnette d'alarme. Il allait personnellement s'en charger. Ce n'était pas la bonne année pour déconner, elle avait bientôt fini le lycée et ses examens de fin d'année était d'une importance vitale. Alors ni une ni deux, Wyatt s'était arrangé pour pouvoir aller la récupérer à la sortie de ses cours. Debout contre sa voiture, Wyatt suivait des yeux les lycéens lorsque le doux visage de sa soeur apparut. Visage qui se mit à s'assombrir lorsque leurs regards se croisèrent. "Viens par là toi et discute même pas." Il lui fit signe d'approcher, son éternel sourire rieur avait disparu et il n'était pas là pour l'emmener savourer un chocolat chaud comme ils le faisaient tous les premiers jeudis du mois depuis qu'elle était entrée au collège.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Dim 28 Jan - 22:38


L'école, en ce moment, tu as dû mal. Tu es loin d'être une mauvaise élève, bien au contraire. T'as un an d'avance et tu passes ton certificat à la fin de l'année. Ça fait des mois que tu bûches pour obtenir les meilleures résultats possibles. Si tes sœurs sont jolies, toi, tu veux te démarquer en brillant, par ton esprit, et non par ton sourire. Mais dernièrement, c'est compliqué. Tu n'as plus la motivation, ni la force. Tu es fatiguée en permanence, tu as dû mal à suivre, et tu à envie de vomir, tout le temps. Pourtant, d'après ce que t'a dit le médecin, tu n'est plus dans une phase nauséeuse. C'est sûrement psychologique. Tu rates systématiquement les cours de sport, parce que ce serait bien trop évidement. Les cours de biologie, tu évites aussi, tout savoir sur la reproduction, non merci, et puis disséquer les souris, c'est vraiment pas ton truc, enceinte ou pas enceinte. Alors tu sèches, tu es moins attentive et tu ne supportes plus la moindre remarque. Cette grossesse, elle te change, Liv. Tu es sur les nerfs en permanence, une véritable bombe à retardement, et les professeurs, tout comme tes camarades de classe, l'ont remarqué. Généralement, quand on te pose une question, tu réponds sur la défensive, tu envoies royalement boulé tes amis, ne te souciant même plus des conséquences. Ta vie est déjà foutue, alors ça de plus ou de moins.

Aujourd'hui, tu as essayé de tenir la journée. Pourtant, tu avais un mal de crane épouvantable et beaucoup trop chaud. Tu as refusé de répondre lorsqu'on te posait une question et tu as même rendu copie blanche à une interro surprise. Vraiment pas toi. En sortant, à 15 heure, tu as juste envie de rentrer pour te coucher, dormir dix heures d'affiler et manger un pot entier de classer à la vanille en regardant Charlie et la Chocolatrie. Mais quand, une fois hors du bâtiment, tu te diriges vers l'arrêt de bus, tu ne peux pas loupé ton frère, adossé à sa voiture, le regard sombre. Merde. C'est un coup de Baxter ça. Tu détestes l'idée que ce gros looser puisse être ami avec Wyatt. Ça ne colle pas du tout. T'es pratiquement sûr que Baxter n'a aucune vie mis à part son poisson rouge. Enfin bon, c'est juste une rumeur...Tu hésites entre faire semblant que tu ne l'as pas vu ou faire demi-tour. Mais à peine amorces-tu un mouvement qu'il t'interpelle. Tu fronces les yeux. Fait chier. Tu te diriges vers lui, tirant sur ton pull vert sapin et refermant ton manteau -piqué dans les vieux vêtements de papa-. « Salut wyatt. » tu dis, faignant l’indifférence. « On est pas jeudi. » tu joues au con, Liv. Vraiment. Et pourtant, tu sais qu'il ne vaut mieux pas trop pousser avec Wyatt.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Jeu 1 Fév - 14:12

Rien qu'à sa tête, il devine qu'elle est dans ses mauvais jours. Son petit ange toujours de bonne humeur a laissé place à une adolescente bougonne et pas franchement ravie d'être là. Elle n'est pas non plus ravie de le voir vu l'heure détaché qu'elle prend, et pendant un instant Wyatt a l'impression de faire face à Brandy. Un délice quand on connait la personnalité de chacune. Liv ne perdit pas de temps pour tester ses nerfs. Wyatt fit mine d'applaudir. "Bien joué Einstein." Tout le monde lui demandait sans cesse quand est-ce qu'il se déciderait à faire des enfants mais pourquoi se donnerait-il cette peine alors qu'il en avait déjà six à gérer ? C'était comme mener une crèche géante qui allait jusqu'à la fac. Wyatt avait du gérer toutes les phases, tous les âges, sauf lorsqu'il gérait sa carrière de rugbyman professionnel. C'était la seule pause qu'il avait eu mais après son accident, il avait vite reprit du service. Ses parents avaient lâché l'affaire depuis longtemps, dépassés par ces personnalités toutes plus fortes les unes que les autres. Wyatt essaie tant bien que mal de garder tout le monde sur le droit chemin mais parfois, une d'entre elles dévie. Parfois plusieurs.

 Et en ce moment toute son attention était posée sur Liv et Brandy. Quelque chose lui disait que ses deux soeurs lui cachaient des choses et qu'il devait s'en mêler avant que la situation ne devienne hors de contrôle. "Tu te fais rare ici apparemment, c'est un miracle de te voir franchir ses portes." dit-il ironiquement avant de lui ouvrir la portière côté passager. Il lui fait signe de rentrer dedans et une fois qu'elle est montée, non sans soupirer bruyamment il referme la portière. Des lycéens passent devant et lui jettent des regards curieux, auxquels Wyatt ne s'embête même pas à répondre trop contrarié. Il monte à son tour derrière le volant et s'empresse de verrouiller les portières. "Au cas où t'aurais envie de t'enfuir." se justifie t-il. Il ne met pas le contact et coupe la radio. "Bon alors c'est quoi ton problème ? Pourquoi tu sèches ? Je te conseille de me dire la vérité avant que les parents s'en mêlent." Liv passait vraiment pour le petit ange de la maisonnée, ses parents la voyaient comme une petite fille modèle, incapable de faire quoique ce soit de répréhensible mais la Liv qui lui faisait face avait plutôt l'air d'une rebelle. Il ne savait pas si le coup de l'autorité parentale pourrait vraiment faire effet mais il avait le mérite d'essayer. D'accomplir son devoir de grand-frère, en espérant que Liv ne se braquerait pas. "T'es limite absente à Noël tellement t'es scotchée sur ton téléphone, tu vas plus à l'église avec Maman et tu sèches les cours. Donc je te le redemande : c'est quoi ton problème ?" Quand je vous dis qu'il n'avait pas besoin de faire de gosses...
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Ven 2 Fév - 20:25



Il ne faut jamais jouer avec Wyatt. tu le sais pourtant. T'as essayé, gamine, et tu perdais toujours à ce petit jeu de qui est le plus fort. Tu ne fais pas le poids contre lui et à la minute même où tu le vois, ton visage se décompose. Merde. Merde. Merde. Ce n'était pas prévu. Et sur toutes les personnes de cette terre, tu espère bien informer ton frère le dernier, de cette fichue grossesse. Limite, tu attendrais l'accouchement, si c'était possible, évidement. Mais il n'est pas con, il va finir par comprendre. La preuve, il est là, à t'attendre. Qu'il te dire 'je sais tout' ne t'étonnerait même pas. Alors quand tu arrives devant lui, t'essaies de détendre atmosphère, mais ça ne marche absolument pas. Il te regarde d'un air torve, et tu as l'impression de te liquéfier. Il te fait carrément plus peur que votre père, c'est dire. Tu te mords la joue, Liv, quand il réponds et tu secoues la tête en soupirant. Génial, il est de mauvaise humeur. Tu prends ensuite un air outré. Il a vraiment tendance à exagérer, ton frère. « Pousse pas non plus. » tu répliques en entrant dans la voiture, levant les yeux au ciel lorsqu'il verrouille les portes. Comme si tu allais t'enfuir. N'importe quoi Il te prends quoi qui ? Une espèce de tarée tout droit sortir d'alcatraz ? Tu ne fais aucune commentaire, tu te retiens, et évites de croiser son regard, t'as posé ton sac sur toi, pour caché encore plus ton ventre et tu fixes tes pieds -pendant que tu le peux encore-. « J'ai aucune problème Wyatt ! J'ai loupé les cours de sport parce que je suis nulle en basket et que je me prends tout le temps la balle dans la figure. Et puis des cours de science parce qu'on dissèque de pauvres animaux qui n'ont rien demandé, et ça me dégoutte. Et t'es mal placé pour me faire la morale, y'a une coupe à ton nom au lycée, félicitant l'élève le moins présent de l'année ! » tu sers les dents. T'en as tellement marre qu'ils te fassent tous la morale, comme s'ils étaient mieux que toi. « Je te le redis, j'ai pas de problème. J'ai 16 ans, je suis en pleine crise existentielle, j'en ai plein le dos de l'église, je suis même pas sûr de croire en Dieu ! Et Noël a été difficile pour Kali cette année, je l'aidais juste comme je le pouvais ! » Ouais, tu te braques, loupé Wyatt, try again ! Tu regardes par la fenêtre maintenant. « et puis tu sais très bien que quand je sèche, je vais à la bibliothèque. Mon dieu, quelle délinquante ! » tu dépasses les bornes, et tu ne t'en rends même plus compte. Tu as les nerfs à fleur de peau, en ce moment.


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Mar 6 Fév - 14:07

On pouvait presque entendre une musique de western dans l'hâbitacle de la voiture de Wyatt. Il avait dégainé les armes et la petite Liv d'ordinaire si docile et douce avait de quoi répliquer. Wyatt n'en croyait pas ses oreilles, la gamine lui répondait du tac au tac, comme si elle s'était préparé à cet affrontement et fallait le dire, Wyatt se sentait un peu démunie. Il était pompier, pas psy, et il se demandait déjà pourquoi il n'avait pas envoyé une de ses soeurs en mission, trahissant ainsi la promesse qu'il s'était fait de ne jamais mêler les soeurs entre elles quand il s'agissait de problème personnel. Sauf que là, c'était plus fort que lui, il ne savait pas quoi répondre à tout ce que lui balançait sa petite soeur. Faut dire que le pique sur le trophé décerné à son nom pour son manque d'assiduité en cours était plutôt pas mal et sans doute que sorti de son contexte, le chef des pompiers aurait éclaté de rire mais cette fois-ci, non. Il devait être sérieux. "Ta répartie te donne pas raison tête d'ampoule, tu vas passer ton diplôme de fin d'études bientôt c'est pas le moment de batifoler à la bibliothèque." C'est pourri comme réponse mais c'est tout ce qu'il trouve à dire parce qu'il devait l'avouer, il était totalement désorienté par le comportement de sa petite soeur. Il avait besoin d'un peu d'aide mais en attendant il ne pouvait pas montrer à sa soeur qu'il ne savait pas comment se comporter. Hors de question qu'elle croit qu'elle menait le jeu. Même si ça lui coûtait de se creuser les méninges, Wyatt comptait bien déméler le vrai du faux. Il n'arrivait pas à croire qu'elle sèche aussi souvent pour aller à la bibliothèque ça n'avait aucun sens. "Puis arrête de te comparer à moi, j'étais pas aussi intelligent que toi à ton âge, tout le monde savait que j'avais pas inventé la poudre et qu'il valait mieux que je me concentre sur le rugby !" Wyatt était très réaliste sur ses capacités intellectuelles, il n'était pas con, mais ce n'était pas une lumière non plus au même titre que ses soeurs qui elles étaient toutes malignes et bosseuses. Bon sauf Brandy. Brandy n'était pas archi bosseuse en ce moment. Mais là n'était pas la question, il fallait qu'il se change de tactique si il espérait obtenir la vérité de la part de sa petite soeur. Peut-être qu'il aurait vraiment du envoyer Emma, après tout elle était sexologue c'est ce qui se rapprochait le plus de psychologue non ? Et si il l'emmenait dès maintenant à son cabinet pour organiser une confrontation ? Emma était douce, fine, adroite quand il s'agissait de faire parler les gens. Alors pourquoi pas ? "On va passer voir ta soeur tiens." dit-il en dégainant son téléphone. Il était prêt à l'emmener dès maintenant pour se faire cuisiner sans aucun remord. A deux ils seraient plus forts, Wyatt n'était pas formé pour gérer la crise d'ado de sa soeur de 16 ans malgré sa connaissance accrue de la psychologie féminine. Il avait lui-même ses limites.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Jeu 8 Fév - 21:13

tu savais déjà que wyatt finirait par flairer l'embrouille. C'est comme s'il avait un troisième œil. Ce type est capable de sentir les conneries de ses sœurs à trois kilomètres. Ce serait presque un don.  Mais comme tu t'en doutais, tu t'es préparée. Tu sais exactement quoi lui répondre pour qu'il ne crame pas l'alien. Tu ne veux pas lui en parler. Pas tout de suite, tu as trop peur de sa réaction. Parce que s'il te tournait le dos, tu ne le supporterais pas. Tu détestes être pris pour une petite fille, et pourtant, tu as encore cruellement besoin de ton grand frère. Bras croisés, tu évites son regard, et tu fais la moue. Tu pensais le faire rire, détourner son attention. Mais c'est raté et tu te mords la lèvre. Batifoler, si seulement il savait. « Arrête, tu sais très bien que je ne fais pas ça. » ton ton est un peu plus sec que voulu, tu commences sérieusement à stresser, Liv, alors tu es plus froide, plus dure. Ton regard est sombre, la gentille petite Fairchild a disparu, comme si l'alien qui grandissait en toi prenait le contrôle de ton corps. « et alors ? Je suis pas intelligente, je bosse, c'est tout. Et si je n'ai même plus le droit d'aller bosser à la bibliothèque. Au moins, j'apprends des choses. Alors que ton gentil petit pote là, il m'apprends rien du tout. Je m'emmerde en cours, wyatt ! » Tu sors le dernier argument que tu as préparé, celui de la pauvre petite fille limitée dans ses capacités. Mais ça ne marche pas, évidement. Il n'est pas aussi stupide qui le pense, ton frangin. Et quand il démarre la voiture, tu paniques. Plus encore quand il te parle de ta sœur. Si c'est sienna, t'es dans la merde, si c'est Joan, encore plus, elle a difficilement cru le coup de ta nouvelle coupe de cheveux, là, ce serait trop. Brandy, elle, ne réponds plus à tes textos, et emma est sexologue. Toi, tu ne veux plus jamais entendre parler du sujet sexualité. En plus, si c'est son boulot, elle va comprendre, forcément. « Non ! » tu dis, tu cris presque. « Laisse tomber Wyatt, j'ai pas envie d'aller voir les filles, en plus j'ai rendez vous au centre des Lightwood ! » tu secoues la tête. «  Arrête de jouer au père comme ça, j'en ai marre, j'ai seize ans, laissez moi vivre ma vie putain ! » tu prends ta tête entre tes mains, t'as envie de pleurer, tout d'un coup. « Tu comprends rien. » et ta voix se fait minuscule, tout d'un coup. La petite fille voulait jouait à la grande, mais ce n'est qu'un jeu, et derrière le déguisement, tu restes toi.

(Je ne sais pas si je pouvais, mais du coup, j'ai dis à Emma qu'elle pourrait potentiellement nous rejoindre, puisque tu l'a mentionné )
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Mer 21 Fév - 11:34

Le bras de fer continuait et Wyatt était en train d'y perdre des plumes. Sa petite soeur montait dans les tours et il ne savait pas quoi dire ou faire pour la calmer. Sans doute y avait-il une recette secrète pour gérer les jeunes ados mais qu'il n'était pas au courant. Le plus flippant était qu'il ne reconnaissait pas du tout Liv qui d'habitude était douce, discrète. Ses mots étaient blessants, elle l'accusait de jouer au père alors que la seule chose qu'il voulait c'était qu'elles aillent bien, qu'elles gardent une vie équilibrée. Ses parents étaient trop vieux pour gérer tout ça, ils étaient déjà largués quand les jumelles étaient arrivées mais là ils étaient complètement à la ramasse lorsqu'il s'agissait de Liv. Le père Fairchild était beaucoup trop fier pour l'avouer mais leur mère par contre n'hésitait pas à demander de l'aide quand elle sentait que ça la dépassait. En l'occurrence, ça la dépassait tellement qu'elle ne s'était tout simplement rendue compte de rien. Il ne supportait pas le ton que Liv prenait pour s'adresser à lui, il avait besoin de sortir de cette voiture et laisser son cerveau se reposer avant de se montrer plus dur qu'il ne le voulait. L'entendre jurer, s'énerver était carrément flippant et il avait terriblement hâte qu'une de ses soeurs prennent le relais. Alors c'est ce qu'il fit, il s'empara de son téléphone et composa le numéro d'Emma. "Tu me fais totalement flipper, j'en ai rien à foutre de ton rendez-vous on trace voir ta soeur, elle saura sûrement quoi te dire ou quoi faire parce que là je suis à deux doigts de t'en coller une." Leurs échanges n'avaient jamais été aussi violents, jamais aussi terribles et pourtant ils en étaient arrivés là en quelques minutes, signe que la situation était plus que critique. Il expliqua brièvement à Emma qu'il devait absolument passer la voir avec Liv et ça devait s'entendre à sa voix que c'était non-négociable car Emma le pressa de venir. "Tu vas parler à ta soeur, tu vas lui dire ce qu'il se passe dans ta tête et on va gentiment mettre tout ça derrière nous, tu m'entends ?" Il tourna la clef dans le contact et mit son clignotant pour sortir de sa place de parking. La contrariété lui nouait la gorge.
Vingt minutes plus tard, ils étaient devant la porte du bureau d'Emma. "Vas-y je t'en prie frappe." lui dit-il en la poussant légèrement vers la porte, le regard toujours aussi dur. Il avait hâte qu'Emma fasse son diagnostic car il était clair que quelque chose n'allait pas du tout chez leur petite soeur.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Sam 10 Mar - 15:39

Là, face à ton frère, tu n'es clairement pas bien, liv, et tu as beau faire ton adolescente rebelle, ça ne prends pas. T'es pas la première qu'il parvient à matter, au contraire, il a de l'expérience, avant toi, même plus que ton père, c'est dire. Malgré tout ce que tu lui dis, il ferait un bon père, Wyatt, un très bon père. Il sait être tendre et dur à la fois, c'est rare. Et puis, il arrive à un âge où il devrait déjà avec des enfants. Mais non, c'est toi, sa petite sœur de vingt ans sa cadette qui va être maman. Et ça te terrifie, Liv, parce que Scar, tu n'es pas sûr qu'il sera la pour toi, parce que tu ne sais pas quoi faire, avec cet enfant. Tu l'aimes déjà, dans un sens, et pourtant, pourtant, tu n'es pas prête, Liv, vraiment pas prête. C'est pour ça que tu débloques, en ce moment, tu pars en vrille car t'es complètement paumée. Tant que ton frère est obligé d'intervenir, et tu sais d'avance que ça va mal se passer. Tu devrais baisser les yeux, ne rien dire, attendre que la tempête passe, mais tu es à bout de nerf, alors tu craches ton venin, des choses que tu ne penses même pas. « Bah va y, frappe moi, si tu attends que ça, ça doit te démanger, hein. » tu lui dis, aussi froide que lui. Tu ne veux pas aller voir Emma. T'as peur qu'elle découvre ton secret. Mais tu ne pourras pas le cacher éternellement. Ton ventre d’arrondi, tu es de plus en plus fatiguée, irascible et tu as mal partout. « J'ai rien à dire, ni à toi, ni à elle. » tu croises les bras, regardes dehors, tendis qu'il démarre la voiture. Tu sortirais bien pendant que la voiture est en marche, mais ce serait bien dangereux pour l'alien, or, tu as déjà envie de le protéger. Le trajet est horriblement long, surtout dans le silence. S'en est presque gênant. D'habitude, tu ne peux pas t'arrêter de lui parler, de tout lui dire, parce que c'est un peu ton conseiller, pour tout et n'importe quoi, Wyatt, c'est ton deuxième papa, t'as une relation spéciale avec lui, en temps normale. Finalement, vous débarquer devant le bureau d'Emma, tu ne peux pas t’empêcher de fixer les lettres dorée. Sexologue, qu'il est écrit. C'est tellement cocasse, comme situation, t'en rirais presque. Tu te décales quand il essaie de te pousser, évitant ainsi tout contact physique. Et puis tu frappes, puisque tu n'as pas le choix. T'as envie de vomir, Liv.


@Wyatt Fairchild & @Emma Fairchild
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   Ven 23 Mar - 11:34

C'est une journée comme une autre qui défile, une journée comme toutes les autres de la semaine. Tes clients passent les uns après les autres en face de toi, sur un canapé des plus confortables que tu aimerais bien avoir chez toi. Tu prends des notes, poses pratiquement les mêmes questions à chaque personne qui passe et leur fournis les réponses dont ils ont besoin pour s'épanouir. Toujours avec le même sourire. Toujours avec la même bonne humeur. Pourtant, tu aimerais juste rentrer chez toi ou être avec ta famille. Tu as envie que cette journée prenne fin et rapidement. Tu jettes un œil à l'heure alors que le dernier client a quitté ton bureau. Encore deux heures. Ça te semble horriblement long et lointain. Tu t'accordes une petite pause avant ton prochain rendez-vous qui n'est pas pour tout de suite alors tu en profites. Un grand café pour t'aider à surmonter tout ça. La tasse entre tes mains, tu te réinstalles dans ton fauteuil, profitant de la chaleur que le liquide te procure. Il fait froid, il fait terriblement froid dehors. Et même si les chauffages sont allumés, ça n'empêche pas la fraîcheur de se faire ressentir. Tu entends frapper à la porte de ton bureau. Quoi ?! C'est déjà l'heure du prochain client. Un coup d’œil à l'horloge. Encore vingt-minutes, impossible. Tu bois une gorgée de ton café et poses la tasse sur ton bureau pour aller ouvrir. Wyatt et Liv se trouvent en face de toi. Ton frère et ta sœur. Que font-ils ici ? Tu ne sais pas mais ça te fait quand même vachement plaisir de les voir. Hey ! Qu'est-ce que vous faites ici ? Il y a un problème ? Ça t'inquiéterait presque mine de rien. C'est pas dans leurs habitudes de passer sans prévenir alors tu imagines le pire. Entrez et installez vous. Tu dis en te poussant pour les laisser entrer et embrassant leur joue quand ils passent devant toi avant de fermer la porte derrière eux pour montrer que tu es occupée et éviter que la conversation n'atterrisse dans les oreilles des presque inconnus qui sont dans la salle d'attente. Vous voulez un café ? Ou un thé ? Quelque chose ? Tu as une machine multifonction dans ton bureau et tu dois avouer que ça change littéralement la vie. Ou en tout cas, ta vie professionnelle. Alors, qu'est-ce que vous faites là tous les deux ? Tu te tournes vers eux, ta tasse de nouveau dans les mains, prête à entendre ce qu'ils ont à te dire. Il y a quelque chose, tu en es certaines.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: never hide secrets from your big brother (liv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
never hide secrets from your big brother (liv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone
» [Suggestion] Cadeaux Secrets de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: