AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MY MY MY ! (Liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 86
- since : 21/01/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:42




- Olivia Fairchild-
Something inside you is triggering



i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: (17.01.2002) seize ans tout juste, les bougies à peine soufflées et pourtant déjà projetée dans le monde des adultes, des responsabilités, des ennuies. à Brighton depuis toujours. Ville lumière, qui cache tes secrets, qui soutient tes rêves. T'es une fille d'ici, même si tu rêves d'un ailleurs. T'es une enfant, même si tu dois prendre des décisions d'adulte. - origines et nationalité: (anglaise) Un ancêtre écossais, expatrié au pays des corgis. De ces origines pourtant si proches, tu ne sais rien. Accent anglais, manières anglaises, ta vie est ici, tes origines aussi. - statut familial: (7 enfants ) Des parents croyants, très croyants, et une famille nombreuse. 6 enfants déjà et puis toi, qui pointe le bout de ton nez, enfant miracle, peu attendu, mais intensément aimé. Ton frère pourrait être ton père. 20 ans d'écart. Tu resteras l'éternel dernière, si fragile, petit trésor à chérir. Pourtant, tu veux t'affranchir de ce rôle d'enfant soleil. être forte comme ton frère, belle comme tes soeurs. - statut civil:(Sam) y'a eu la fac, ce cours avancé de mathématique que tu suivais, grâce à ton professeur principal, au lycée, et puis, il y a eu Sam. Sam, le premier a te parler, à toi perdue dans cette marrée humaine de jeune adulte. T'as commencé à traîner avec lui, et avec ses amis, aussi. Premier cigarette, première cuite, Kali avait beau te dire que ce n'était pas ton monde, toi, tu faisais tout pour l'impressionner, pour qu'il arrête de regarder la si belle Lux, pour qu'il s’intéresse à toi. ça a marché, dans un sens. Une fois, une soirée, et pourtant, un souvenir marqué à jamais. Il fait l'autruche, depuis, et toi, tu cherches le moyen de le confronter. - occupation: (lycée) L'uniforme, les bons petits fils à papa et les examens toutes les semaines, c'est ton quotidien. Tes parents tenaient absolument à te mettre dans un école privée, faute de moyens, tu te retrouves dans un Catholic Education Service financé par l'église de la ville. Tu ne te plains pas. Tu adores ton école, elle te permets de suivre des cours de mathématiques appliqués à la fac de ton quartier et ce malgré ton jeune âge. Tu n'es pas la seule dans ce cas là, mais tu aimes le rappeler, parce que tu as véritablement l'impression d'être cool, comme ça. Tu as aussi un emploi du temps aménagé pour assister à tout les entraînements de polo de l'équipe de brighton, que tu as intégré il y a peu. Deux fois par semaine, le week-end le plus souvent, tu travailles dans le centre équestre de la ville, parce que le directeur, c'est le père de Kali. Ce n'est pas grand chose, évidement, mais tu es tout aussi gagnante que le directeur. Tu as de l'argent de poche tout les mois, et lui de la main d'oeuvre qu'il n'a pas besoin de déclarer. - six choses favorites: (étudier) ça parait bête, mais tu as toujours aimé se plonger dans un problème de mathématiques pendant des heures ou plancher sur une dissertation toute la nuit. (Napoléon) le pur-sang anglais blanc de 5 ans que tu as reçu le jour de ton quatorzième anniversaire. Vous l'avez eu à bon prix parce que sa propriétaire, ton ancienne professeure d'équitation, est partie vivre aux Etats-Unis. Tu pourrais passer des heures sur le dos de Léon, la tête dans sa crinière. (Le bruit de la mer) Liv, t'es née trop tôt. tu te trouvais,déjà bien assez jeune, par apport à sa fratrie, alors tu as pointé le bout de ton nez. Bébé prématurée, bébé miracle. après plus de 2 mois en couveuse, les Fairchild ont pu ramené leur petite fille à la maison. Mais impossible de te coucher, tu gardais tes grands yeux bruns ouverts, fixant ton père, ta mère, et chaque membre de la famille se penchant sur ton berceau. Ils ont tout essayé. Les berceuses, les veilleuses, le couffin, le lit parentale, les bras, rien y faisait. Et puis Wyatt a déniché une boite à musique en forme de coquillage, diffusant en continue le bruit des vagues. Tu t'es endormie presque immédiatement et aujourd'hui encore, quand t'es bouleversée, mélancolique ou en colère, tu te rends à la jetée, t'y écoutes la mer pendant des heures. (Le violon) Il a appartenait à ta mère et tu l'as trouvé, il y a huit ans, dans le grenier, alors que tu cherchais un album de famille. Tu as toujours aimé de lancer des défis, et le violon demandait du sérieux et de la maîtrise. Tu es plutôt assidue et même si tu ne maîtrises pas totalement l'instrument, ça fait des années que tu prends des cours, deux fois par semaine, au conservatoire. ça te plait, et puis ça t'occupe, aussi.(le club de littérature) Tu l'as connu l'année dernière seulement. Une affiche, dans un coin de rue, et te voilà toutes les semaines à partager tes dernières lectures, tes brouillons de nouvelles et ta bonne humeur avec des gens aussi différents qu’intéressants. Tu as toujours aimé faire plein de chose en même temps. T'es une gamine active et enfant, il fallait toujours te trouver une occupation. Aujourd'hui, tu combines les cours à la fac, le lycée, le polo, l'équitation, le violon et le club. Tes journées sont bien remplies et tu as vraiment l'impression d'accomplir quelque chose. (ta famille) C'est une famille original, les Fairchild. De nombreux enfants, tous si différents. Enfant, tu détestais cette différence. Quand Wyatt venait te chercher à l'école, tu affirmais à tes copines que c'était lui, ton père. Parce qu'avoir des parents si âgés, c'est pas toujours évident, surtout pour une petite fille qui essayer de trouver sa place, parmi une famille d'adulte. Mais ils t'aiment tous, te couvent un peu trop parfois, mais sont là, pour toi, à chaque instant. Et c'est bien pour cela que tu les aimes, tous, plus que de raison.- saison préférée: (Automne) Les ballades en forêt, l'odeur de feu de bois, les feuilles qui craquent, sous les bottes et toutes ses couleurs, qui miroitent dans l'air, symphonie visuelle. - traits de caractères: Liv, t'es un sacré numéro, quand on y pense. Petit oiseau qui veut apprendre à voler trop tôt, enfant qui se veut femme, assurément. tu as toujours eu la tête sur les épaules. Franche; honnête, et loin d'être bête. Tu sais comment fonctionne le monde, maintenant. Tu sais quoi dire, quoi faire, pour obtenir ce que tu veux. Tu dis oui, tu dis merci, et tu souris à la vielle folle qui habite en face de chez toi, parce que c'est ce que tu dois faire. ça fait 16 ans que tu es celle qu'on veut que tu sois. L'enfant miracle, la petite fille parfaite. aimable, drôle et attentive. Maligne, espiègle et intelligente. T'as tout de la petite catho coincée mais tu es bien plus. Tu veux être libre, Liv, tu veux être sauvage, dire merde aux gens dans la rue, rire de tout, ou de rien. Tu veux faire des bêtises, fuguer à l'autre bout de la terre. Tu veux être indépendante, comme tes sœurs. Mais tu as trop joué avec le feu, et aujourd'hui, tu t'en mords les doigts.- groupe: celosia. - avatar: Millie b. Brown.

ii. swing wide your crane, run me


- Juste (avant) la fin du monde-

Tu ne sais pas vraiment pourquoi ça a été lui. Ces cheveux décolorés et son regard polaire, peut être. Sa gentillesse, ou sa maladresse. Le fait qu'il t'adresse la parole, à toi, la gamine paumée qui suit un cours à la fac pour le plaisir. Ou simplement parce qu'il est plus vieux. Parce qu'il boit de l'alcool et fume des joints. Parce qu'il est tout ce que tu n'es pas, Liv. À tes yeux, il est le gars le plus cool de la terre. Et il t'a fait rencontré les gens les plus cools de son entourage. Alors par extension, tu t'es sentie cool, toi aussi. Kali a beau te dire de ne pas traîner avec eux. Que vous n'être pas du même monde, tu as fait la sourde oreille. Tu prétextes des séances de travail à la bibliothèque pour pouvoir sortir et refaire le monde avec eux. Et avec lui, surtout. Tu fais tout, pour qu'il te remarque. Tu souris, tu ris comme une bécasse, tu essaye de te mettre en avant, et pourtant, il n'a d'yeux que pour lux. Si belle, si naturelle. Même toi, tu l'aurais aimé, à sa place. T'as agis un peu bêtement, par la suite, Liv. T'es encore une enfant, après tout. Une enfant chérie, qui a toujours eu ce qu'elle désirait. Et maintenant que tu t'interesses enfin à l'amour, ce dernier t'est refusé. tu as tout donné pour le séduire, Sam, pour que ses yeux bleus se posent sur toi et qu'il sourit comme si rien d'autre n'avait d'importance.

Et y'a cette soirée. Tu joues le tout pour le tout. Tu veux juste le rendre jaloux, lui montrer ce qu'il rate, quand il ne jure que par Lux. Tu as prétexté dormir chez kali, et tu es en effet passée chez elle pour qu'elle t'aide à te préparer.  Elle est absolument contre, mais c'est ta meilleure amie, elle t'aime, tu l'aimes, et peut importe les conneries de l'autre, vous vous soutenez toujours. Alors tu as lissé tes longs cheveux bruns, tu as enfilé l'une des robes de Brandy, sans même qu'elle ne te voit la lui prendre. Elle est un peu grande pour toi, mais avec une épingle dans le dos, on y voit que du feu. Tu as essayé les talons, aussi, mais tu t'es finalement rabattu sur tes bonnes vielles dc marteens, bien plus confortable. C'est Kali qui t'a maquillé. C'est pas trop ton truc, habituellement, tu as trop l'impression d'être quelqu'un d'autre. Mais c'est bien le but, ce soir. Ne plus être simplement la petite Liv mais être Olivia.

Ton plan a trop bien marché. Les regards sur toi, les sourires, t'as l'impression d'être le centre de l'intention, et ça te plaît. Lui aussi, il te regarde. Lui aussi, il te sourit. Vous passez la soirée ensemble. Tu as peut être un peu trop bu. Ou peut être que tu le veux vraiment. Tu aurais dû lui dire que c'était ta première fois, que tu n'es pas sûr d'être prête. Mais l'odeur de sa peau, la douceur de ses cheveux, la chaleur de ses bras. Tu pourrais pu te noyer en lui. Tu n'as envie d'être nulle part ailleurs. Tu veux qu'il soit ta première fois, tu veux, un peu naïvement peut-être, qu'il soit l'unique.

- The end of the f**cking world-

Tu sèches. Ça ne t’arrive pratiquement jamais. T'as beau essayer de devenir quelqu'un d'autre, tu aimes toujours autant étudier. Mais aujourd'hui, c'est différent. Tu as dû prendre le dernier bus, et d'arrêter au dernier arrêt, pour te rendre à la pharmacie la plus éloginé du lycée. T'as acheté ce truc qui te brûle les mains. T'aurais pu mourir de honte quand la pharmacienne t'a regardé. Tu devais être toute rouge.

Et maintenant, t'es là, assise sur les toilettes, au fond de la cours. Le pantalon sur les chevilles et ton avenir entre les mains. T'es là, t'attends de savoir si ta vie et fichu, pendant que tes camarades de classes jouent au volley-ball. C'est ironique. Les minutes ne t'ont jamais semblée aussi longues. Tu es morte de peur, et tu n'as personne pour partager ça avec toi. Ça fait des semaines que Sam t'ignore royalement, qu'il baisse les yeux quand tu arrives. En parler avec tes sœurs est inenvisageable, pas même Brandy. Et Kali, Kali, elle ne serait pas te rassurer, elle paniquerait même plus que toi. Encore une minute. Tu regardes les murs autours de toi, les Graffitis sur la porte des toilettes. Les numéros de téléphone inscrits en courage, les phallus dessinés au marqueur qui te faisaient tellement rire, il y a une semaine encore. T'as l'impression d'avoir grandit d'un coup, d'être à des milliers d'années de ce lycée, de ces toilettes, de tout ça.

Et puis tu les vois, les deux petites barres rosées qui vont changer ta vie à tout jamais. Elles sont là, parfaitement visibles, aucun doute possible. Tu sers la mâchoire, tu as envie de pleurer, tu es tellement en colère. Contre toi, contre lui, contre la terre entière. Tu balances la preuve de ta bêtise dans la poubelle, et tu rajoutes du papier, par dessus. T'ouvres la porte avec violence, et tu croises ton regard, dans le miroir, en face de toi. Merde. Merde. Merde. Tu ne te doutais de rien. T'as bien eu la nausée, il y quelques semaines, mais le médecin t'a prescrit des anti biotiques contre la gastro. Quel incompétent. Après avoir vérifié que la cours était bien déserte, tu te mets sur la pointe des pieds, pour t'observer t'avantage dans le miroir. Tu soulèves ton tee-shirt. Ton ventre est rebondie, mais pas plus que d'ordinaire. Tu n'as pas l'impression d'avoir grossis. Pourtant, ça fait trois mois. Trois mois et 10 jours. Tu en es certaine, il n'y a aucune doute, Sam est le père.

Si seulement tu n'étais pas allée à cette stupide faite, Liv. Si tu n'avais pas lissé tes cheveux, pour le draguer comment une pauvre idiote. Tu sers le point avant de fouiller dans ton sac, pour attraper une paire de ciseaux. Tout est de la faute de ses stupides cheveux qui sentaient la pomme. T'as l'impression qu'ils vont t’engloutir. T'attrapes une mèche, tu la coupes rageusement. Et tu recommences, encore et encore, pour avoir finalement qu'un carré difforme et raté. Tu es mieux ainsi. Laide. Aussi bien à l’intérieur qu'à l’extérieur.

Il te reste encore trois heures de cours, mais il tu as besoin de rentrer chez toi, de prendre une douche, de hurler dans ton oreiller et te frapper un mur. Alors tu attrapes ton sac, réajuste ton uniforme et quitte le lycée par le petit trou, dans le grillage. Tu as abandonné tes ciseaux. Et tes cheveux aussi. À cette heure, Papa travaille, et Maman fait les courses. Il n'y a personne à la maison, parce que Brandy est partie. Tu ne t'inquiètes pas trop. Tu regardes trop devant toi, dans la rue, tu marches vite et ignores le regard surpris des passants. Quand tu arrives à la maison, la porte est ouverte. Ce n'est pas normale. Tu entres, prudemment, pour voir Joan, accroupis, entrain de fouiller dans la tour infernal. C'est comme ça que tu appelles l’immense meuble comprenant les papiers de tout le monde. C'est jamais vraiment ordonné même si vous avez tous votre tiroir.

Tu ne sais pas comment elle a fait pour t'entendre, mais elle se retourne, pour te voir, l'air noir et la coupe massacrée. Avant même qu'elle ouvre la bouche, tu sais que tu vas te faire pourrir. Et tu n'as vraiment pas besoin de ça. « La ferme. » tu dis. C'est sûrement la première fois que tu lui parles comme ça. « J'ai pas envie d'en parler. » Mais c'est mal connaître ta sœur. Avant qu'elle ne daigne rattraper ton carnage capillaire, t'as eu doit à un sermon de vingt-cinq minutes. Alors qu'elle ne sait même pas de quoi elle parle. Elle ne peut pas te comprendre. Personne ne le peut.

- Apocalypse now -
Ça fait presque trois semaines, dix-huit jours exactement, que tu le sais. Tu as l'impression qu'un alien est entrain de grandir dans ton ventre, et qu'il va bientôt sortir en t'arrachant les boyeaux. Pire, tu as l'impression que c'est inscrit sur ton front. Tu as finis par le dire à Kali, qui était au bord de l'apoplexie. Tu n'as pas eu le droit au 'je te l'avais bien dit' et c'est déjà ça. Elle t'a accompagné au planning familiale. Tu as cru mourir au moins trois fois, dans la salle d'attente. Finalement, c'est une femme qui est venu te voir, pour t'accompagner dans son bureau. Adorable. Rassurante, même. Elle t'a prévenu qu'au vu de l'avancement de la grossesse, il allait être difficile d'y mettre fin, à présent. Mais cette idée ne t'a pas traversé l'esprit. Même si tu n'es pas aussi croyante que tes parents, tu partages certaines de leur idée. Et tuer le petit alien serait au dessus de tes forces. Le médecin t'a ensuite expliqué que si ton ventre ne s'arrondissait pas, c'est parce que tu n'étais pas prête à l'accepter. Elle a appelé ça déni de grossesse. D'après elle, quand tu finiras pas comprendre qu'il n'y a plus de marche arrière, tu prendras du poids, comme n'importe qui. En sortant de là, elle t'a filé plein de brochure à la con, sur la contraception et le fait de se protéger, ce qui est un peu trop tard, mais aussi sur les groupes de soutient, l'accouchement, le fait d'être mère si jeune, et sur l'adoption, également. Tu les as toutes planquées dans ton placard, et t'essaies de ne pas y penser.

Tu as essayé d'en parler à Sam. Il est autant responsable que toi. Mais il continue de t'ignorer. Tu ne comprends pas pourquoi. L'autre jour, il a refusé de te regarder dans les yeux. Tu as pleuré toute la nuit, foutues hormones de grossesse !

Aujourd'hui, tes jours sont comptés Liv. T'es entrain de dégringoler la montagne, et tu vas bientôt t'écraser.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: Zoey - âge et pays: 19 yo. - type de personnage: pré-lien fairchild. - votre avis sur le forum:  - où avez-vous connu le forum: - autre:  


Dernière édition par Liv Fairchild le Jeu 25 Jan - 21:13, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 4698
- since : 04/11/2017


- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, daisy, calvin, isla.

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:45

Le pré-lien, super choix. Et le titre aussi.
Re bienvenue par ici, tu sais où me trouver au besoin.

_________________

    - i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 112
- since : 06/01/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (lyssa, yassin, elizabeth, cara) 4/5.

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:48

bienvenue chez toi elle a une bouille délicieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:53

bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 693
- since : 17/12/2017


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:54

(re)bienvenue à la maison

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1172
- since : 29/11/2017


- getaway car.
address: #122, brighton seaside.
contact book:
availability: brandy, the fam, alex, lisa, teddy, paige, jerry. (closed)

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:54

bienvenue dans la famille, super contente que tu tentes la petite dernière
j'ai hâte de te lire et il faut que l'on parle lien

_________________
can i learn to surrender
And out of ashes comes a flame, to start again and give it a name, to build it up and let it go.


awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:54

(reuh)Bienvenue poupée
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 86
- since : 21/01/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 21:56

Merci à tous, vous êtes vraiment des amours

_________________


blazed eyes empty hearts.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 606
- since : 24/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, lisa, emma, clara, joan, lucy, pippa, dani)

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:06

millie, et puis ce pré-lien
rebienvenue ! I love you

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:08

Super choix
Rebienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Brandy Fairchild

real eyes, realise, real highs.

- paper notes : 809
- since : 19/11/2017


- getaway car.
address: #027, west side w/ wyatt.
contact book:
availability: sacha, yasin, joan, liv, fairchild tc, tallulah, karaoke night (0/7

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:08

je m'y attendais tellement pas, mais j'suis trop heureuse
hâte de voir la suite

_________________
i don't smoke weed to escape reality, i smoke weed to enjoy reality even more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:14

hello toi ♥️
j'avais commencé un lien avec l'ancienne Liv, si cela te dit, on peut voir pour le reprendre ( on n'a pas eu le temps de l'exploiter mais je le trouvais vraiment sympa ♥️ )
et puis Tessa est amie avec Emma et Joan alors on sera amené sûrement à voir un lien
en tout cas, rebienvenuuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:14

bb Fairchild ! depuis le temps qu'elle est attendue, avec Millie en plus
(re)bienvenue chez toi, bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 271
- since : 06/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: fairchild family, nathan, emmett

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Dim 21 Jan - 22:55

La petite Liv, j’avais si hâte qu’elle soit reprise
Rebienvenue parmi nous , t’as fait le meilleur choix de famille
J’ai hâte de te lire, hésites pas à me mp pour parler lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Lun 22 Jan - 10:23

millie est un super choix d'avatar
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 207
- since : 22/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: teddy, liv/wyatt, cole.

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Lun 22 Jan - 12:58

(re) bienvenue parmi nous, tu fais un très bon choix de famille dis donc.

_________________
en construction.

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 1874
- since : 16/11/2017


- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: ON / lula, daisy.

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Lun 22 Jan - 16:25

Bon, une autre Fairchild.
Bienvenue parmi nous.

_________________

N A S H   K E R S H A W
meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Mer 24 Jan - 10:01

choix d'avatar divin
rebienvenue à la maison, amuse-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 583
- since : 25/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: & Brandy & Mariel & Matilda & Tori & Bash

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Mer 24 Jan - 14:23

La famille et l'avatar de fou
(Et en même temps je suis perplexe en imaginant Millie enceinte )
Rebienvenue ici et courage pour la rédaction

_________________
AND I WISH I WAS A COMET,
to crash on your feet, just to be remembered.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isla Gatling

everything is temporary.

- paper notes : 402
- since : 16/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: available, [○○]

MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   Mer 24 Jan - 15:52

Rebienvenue parmi nous.

_________________
// baby, i’m dancing in the dark with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MY MY MY ! (Liv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MY MY MY ! (Liv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: