AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 double trouble (matilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: double trouble (matilda)   Dim 21 Jan - 20:40



♦️♦️♦️
- now you should smile though your heart is aching
smile even though it's breaking
-


Les laisses de ses chiens dans la main, son sac à main et un café dans l'autre, Cara se dirigeait vers le parc pour passer ce dimanche après-midi au vert. La semaine avait été rude à la clinique après qu'une étrange épidémie de puces avait contaminée la moitié des chiens de la ville et ses propres chiens, Khamseen et Chinook, en avaient été victimes et avaient bien besoin de prendre l'air après trois jours de traitement intensif. La jeune femme s'installa sur un banc puis détacha leurs laisses pour leur permettre de courir et s'amuser dans l'enclos pour animaux du parc où des dizaines de famille étaient venus se promener ou prendre le pique-nique. Son regard s'attarda sur les enfants qui riaient, jouaient sous le regard bienveillant de leurs parents. Certains auraient pu avoir l'âge de son enfant aujourd'hui si Lyle et elle n'avaient pas... Mais elle chassa vite ces images de son esprit et s'attela à chercher son bouquin du moment dans son sac à main. Soudain, elle entendit ses chiens aboyer et son cœur se mit à battre en imaginant qu'un accident était arrivé, mais c'est autre chose qui fit se décomposer son visage. Matilda. Il était trop tard pour faire semblant de ne pas l'avoir vue, déjà Khamseen, son berger blanc suisse s'élançait vers ce visage autrefois si familier et commençait à héler la blonde à la recherche d'une caresse malgré les barrières qui l'empêchait de l'atteindre. Cara se leva pour calmer son chien et rejoindre sa vieille amie par la même occasion. "Hey, salut Matilda. Ça fait un moment qu'on ne s'est pas vues..." Un moment ? C'était peu dire. Cela faisait plus d'un an déjà que les appels s'étaient espacés, que les excuses s'étaient accumulées pour annuler tel ou tel rendez-vous, plus d'un an qu'elles étaient devenues de quasi inconnues l'une pour l'autre. Cara ne voulait pas paraître rancunière bien qu'une boule d'appréhension commençait à se former dans le creux de son ventre alors elle se concentra pour poser sa voix et finit par demander d'un ton neutre : "Tu vas bien ?".
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: double trouble (matilda)   Sam 27 Jan - 0:30


- hey lordy mama, i heard you wasn't feeling' good -
x x x x x

les ruelles étaient animées. les dimanches étaient allègres à brighton ces temps-ci. les gens profitaient des éclaircies, se ressourçaient pour oublier le travail qui s'accumulait inexorablement. matilda n'échappait certainement pas à cette fatalité, de fait le dimanche se trouvait être pour elle une pause non négligeable dans son emploi du temps bien chargé. elle venait d'ailleurs de rendre visite à son ami joan, car c'était bien ce à quoi elle occupait ses jours de congé : voir ses amis. à présent, elle errait dans la ville, captant les sourires, appréciant le moindre rai de soleil qui, se posant sur son épiderme, lui réchauffait le cœur.
elle avait cette récente habitude de se rendre dans un parc, qui se trouvait à deux pas de chez elle. là, elle prenait place sur un banc, de préférence seule, avant d'étirer ses jambes pour enfin s'adonner à la lecture. quelques fois, elle se contentait d'écouter quelques albums, mais la lecture était toute autre. la mcfly relisait les grands classiques, maintenant qu'elle en avait le temps. du moins, elle en avait relativement plus qu'avant. lyssa au lycée étudiait cette littérature ; cela avait ravivé en elle les frustrations qu'elle avait eu à ne pouvoir trouver du temps pour les lire comme il se devait. elle ne voulait pas mourir bête, matilda. elle s'offrait un cadre agréable, non pas qu'elle ait été une amatrice de nature, mais s'extirper du monde quelques instants était reposant. le bruit des moteurs vrombissants dans les rues, les cris épars, comme inexpliqués, même le son de ses propres pas sur le bitume ; le bruit de la ville en somme, tout cela s'évanouissait lorsqu'elle était sur son banc.
c'était donc ainsi qu'elle se trouvait, après sa visite à joan. une cigarette dans la main, un bouquin dans l'autre, les problèmes bien loin. elle ne se doutait en rien que sa journée allait prendre une toute autre tournure. ce n'est que lorsqu'un chien la força à lever les iris de ses lignes pourtant absorbantes. il ne lui fallut alors pas une seconde pour reconnaître l'animal, mais surtout pour déduire que sa propriétaire devait être dans les alentours. le chien semblait excité comme s'il venait de retrouver une vieille amie, ce qui était sans doute le cas dans sa situation. quant à son amie... la situation était moins aisée. d'ailleurs, celle-ci déjà s'approchait d'elle, tandis que matilda prenait plaisir à caresser l'animal fou.
cara était là, plus réelle que jamais. son visage revenait se définir à l'esprit de matilda qui n'avait plus cherché à se remémorer les traits de son amie. le temps ne l'avait pas tant changée, voire améliorée. « salut cara, en effet ça fait longtemps... » elle laissa sa phrase se suspendre à l'air, pour mourir dans un chaos de gêne, souvenirs, remords, amertume. elle posa son livre à côté d'elle puis alluma une cigarette. « ça va plutôt bien, et toi ? t'as pas changé, tu sais. » l'avarice verbal de matilda, un classique. « raconte moi ce que tu deviens, j'aimerais bien entendre ça. » elle n'était pas si rancunière au fond. les mots pourraient arranger les choses au point où elles en étaient. faire l'autruche ne pouvait résolument pas les sauver.
matilda n'en demeurait pas moins crispée, agrippée à sa cigarette qui la distrayait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: double trouble (matilda)   Dim 4 Fév - 21:11

Khamseen, trop heureux de revoir le visage familier de la blonde, se jeta à ses pieds pour lui réclamer quelques caresses. Bientôt rejoint par Chinook, les deux chiens se pressèrent contre les barrières, tournant sur eux-mêmes et aboyant doucement pour manifester leur bonne humeur. En voyant le visage de Matilda, Cara regretta presque aussitôt de ne pas être restée chez elle au chaud, terrée au fond de son lit. Elle regretta de ne pas avoir fait le tour de son bloc pour promener ses chiens comme elle en avait l'habitude plutôt que de venir dans ce parc où elle le savait pourtant, son amie se rendait quand elle avait un peu de temps pour elle. Mais tout ça lui était sorti de la tête. Elle oubliait beaucoup de choses en ce moment, Cara. Elle qui avait pour habitude de prévoir ses journées à la minute près, se retrouvait parfois dans un lieu sans se rappeler exactement ce qu'elle venait y faire, confuse et agacée. Depuis l'incident il y a un an et demi plus tôt, beaucoup de choses avait changé dans sa vie. Sans vraiment le vouloir, elle s'était peu à peu refermée sur elle-même, coupant les ponts avec certains de ses plus proches amis et refusant toute aide pour aller mieux. La détresse avait pris le pas sur tout le reste et Cara exigeait de tous qu'on la laisse gérer son deuil comme elle le voulait.  Mais avec Matilda c'était différent, l'éloignement avait déjà commencé avant la fausse couche. Elles s'étaient mises à avancer à contre-courant comme si elles étaient à des étapes différentes de leurs vies et très vite, Matilda venait d'accueillir Lyssa, Cara s'apprêtait à avoir un enfant et pourtant, c'était comme si elles ne se comprenaient plus. Petit à petit, les appels se sont espacés, les messages se sont raréfiés, silence radio, ou presque. Jusqu'à aujourd'hui. La Shreve n'était pas dupe, Matilda n'était visiblement pas plus enchantée qu'elle par ses retrouvailles. Elle savait être particulièrement froide quand elle le voulait et c'est avec un pincement au cœur que Cara encaissa ses premières remarques. "En réalité, beaucoup de choses ont changé depuis la dernière fois qu'on s'est vues.", répondit-elle d'un ton relativement neutre bien que son regard se durcissait comme en un reproche. Cara n'était pas vraiment du genre vindicative mais elle sentait bien qu'être trop douce n'allait pas lui permettre de tenir la conversation. "Par exemple, Lyle et moi avons rompu nos fiançailles." lâcha-t-elle en levant sa main pour montrer l'absence de son alliance. Autant ne pas passer par quatre chemins pour rattraper ses longs mois de silence.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: double trouble (matilda)   

Revenir en haut Aller en bas
 
double trouble (matilda)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S. EDWIGE ► LMS. DOUBLE TROUBLE.
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: