AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   Ven 19 Jan 2018 - 4:17

Milo avait essayé par tous les moyens de décommander le dîner chez les Fergusons, mais celui-ci était prévu depuis des lustres et Lisa l'avait menacé avec des arguments très persuasifs, puis elle avait mentionné que son plan de table ne pouvait plus être changé aussi prêt de l'échéance. Alors, malgré qu'il déteste ce genre de soirées et qu'il n'avait aucune envie de se retrouver dans la même pièce que le couple en ce moment, il avait fait l'effort de venir, principalement pour soutenir sa meilleure amie. Dès que leurs hôtes ont le dos tourné et sont occupés à accueillir le reste des invités, Milo en profite pour se faufiler dans la maison qu'il connaissait par cœur pour se rendre à la planque d'Alex. Là, où il planquait le vrai alcool, le whisky qu'il ne partageait jamais. Sauf qu'il était hors de question que Milo traverse ce dîner en buvant du vin, il lui fallait quelque chose de plus consistant Même si Alex gueulait, Milo s'en fichait royalement, ils ne s'appréciaient déjà guère de toute façon, ils devaient trouver le moyen de cohabiter pour le bien de Lisa. Après avoir subtilisé son verre, Milo fait bien attention de se déplacer hors de portée de l'avocat pour ne pas qu'il sente sa boisson. Jusqu'à ce que tout le monde passe à table, Milo n'avait pas été vérifié le plan de table de Lisa. Comme par hasard, il était placé à côté de Joan qu'il avait soigneusement évité depuis le début de la soirée pour ne pas avoir à faire semblant de la détester. Lorsque tout le monde se met soudainement à parler entre eux, il en profite pour glisser quelques mots à sa voisine du jour. « Tu crois qu'ils ont fait exprès de nous mettre à côté pour nous torturer ? ». Le couple Ferguson croyait toujours qu'ils se détestaient bien que leur relation avait un peu évoluée avec le temps. Il rigole de sa blague et jette un coup d'œil vers Lisa pour s'assurer qu'elle était occupée et que ses oreilles ne traînaient pas dans leur direction. « J'espère que tu vas pas faire exprès de dire que sa bouffe est dégueulasse juste pour la faire râler... Déjà qu'elle flippe que tu mettes tes menaces à exécution en leur offrant un chien ! ». Il essayait de rester discret, mais c'était difficile de faire semblant de ne pas s'entendre avec elle en permanence. C'était tellement facile de se moquer des maniaqueries de Lisa, tout le monde savait qu'elle deviendrait folle avec un animal chez elle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   Mer 24 Jan 2018 - 10:43

- milo & joan -
My guessing game is strong, way too real to be wrong,
Caught up in your show, yeah, at least now I know.

J’avais tout fait pour oublier cette soirée, pour l’ignorer et tenter de me décommander. Mais Alex m’avait presque menacée afin que j’assiste à leur dîner. Ils n’avaient apparemment pas eu le courage ou l’honnêteté de l’annuler, voulant à tout prix faire bonne figure devant leurs amis et proches. J’imaginais que personne ne savait ce qu’il se passait, excepté Milo et moi. Je n’avais pas voulu abandonner ce pauvre Alex au milieu d’eux tous, forcé de faire semblant et de servir un dîner dans un tel contexte. D’autant plus que Milo était invité, et je savais combien il avait le don d’agacer Alex. Je ne pouvais décemment pas le laisser seul, me disais-je. Celle-ci aussi, il me la revaudrait. Les dîners entre couples d’amis, cela n’avait jamais été mon truc. Possiblement parce que je n’étais pas en couple. Je m’attendais déjà aux questions habituelles : « Alors Joan personne dans ta vie ? », « Tu n’as pas peur de louper ta chance de fonder une famille ? »... J’exécrais ce genre de question, comme si une femme se devait d’être mariée et avoir trois bambins dès trente ans. Je pensais que le monde évoluait, mais face à certaines personnes, force était de découvrir que nous avions encore beaucoup de chemin à faire. Debout avec mon verre de vin à la main, faisant tout mon possible pour éviter Lisa et forçant les sourires les plus cordiaux que j’avais en réserve, je fus reconnaissante que nous passions enfin à table. Jusqu’à ce que je constate à côté de qui Lisa m’avait placée. Je retins un rire en imaginant qu’intérieurement elle espérait sans doute que je passe la pire soirée à côté de son meilleur ami que je détestais publiquement. Publiquement, puisque finalement, il s’était avéré qu’au-delà de sa pénibilité, il n’était pas la pire personne qui m’ait été donné de rencontrer. Et bien que je ne l’avouerai jamais à haute voix – et encore moins devant lui – j’appréciais même sa personne. Cette situation à la table ne lui avait d’ailleurs pas échappé non plus. « Tu plaisantes ? Bien sûr que c’est fait exprès et je te parie que c’est ta chère meilleure amie qui a fait le plan de table. » Il avait beau toujours la défendre, il ne pouvait jamais nier qu’elle faisait toujours tout son possible pour me signifier « Pourquoi je le ferais exprès ? J’vais quand même pas dire que sa bouffe est bonne si elle est dégueulasse ! » Sourire narquois au coin des lèvres, je regardais mon interlocuteur furtivement, m’assurant de ne pas être vue par les autres. Aux yeux de tous, nous ne nous étions jamais entendus depuis notre toute première rencontre et être côte à côte devait être encore pire que ce dîner en lui-même. « Et pour le chien, ça tombe bien que tu m’en parles, parce que j’ai ramené mon chien exprès pour qu’ils s’habituent. » Et aussi un peu pour que Lisa fasse une syncope en le voyant. Le pauvre animal s’était couché derrière moi, nous observant avec tout l’ennui dont il pouvait faire preuve. Lui aussi détestait ce genre de soirée. Pratiquement pris en train de nous parler à voix basse, j’ajoutai plus fort en le poussant avec mon coude : « Bordel Hawkins tu fais déjà l’avion avec tes coudes, on ne t’a jamais appris à te tenir à table ? Je me demande vraiment qui est la personne qui a eu l’incroyable intelligence de nous mettre côte à côte… » J’avais directement dirigé mon sourire faux et mon regard vers Lisa, sous le rire des autres convives, sûrement habitués depuis le temps à notre guéguerre. A Milo et moi, mais aussi à Lisa et moi. « T’as trouvé le whisky d’Alex ? J’ai bien besoin d’un verre si je dois passer la soirée coincée avec toi. » Si on devait mener cette mascarade toute la soirée, il me faudrait être plus que sobre.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   Dim 28 Jan 2018 - 16:14

Les dîners trop sérieux n'étaient pas vraiment la tasse de thé de Milo, il préférait de loin les repas moins formels, un barbecue ou de manger à la bonne franquette autour d'une table basse. Il ne savait jamais comment se comporter dans ces occasions, avec ses parents, il avait toujours était habitué à faire ce qu'il voulait à table ou ailleurs. Son ventre commençait à grogner et pourtant il n'osait pas tendre le bras pour se servir un bout de pain. Au lieu de ça, il se concentrait sur son verre de whisky, mais à la vitesse où il le sifflait, il risquait d'être à sec rapidement et il aurait plus de mal à se lever discrètement pour aller le remplir. Heureusement, la présence de Joan à ses côtés était une distraction appréciée. Il se marrait que Alex et Lisa puissent penser qu'ils étaient dans d'atroces souffrances, simplement, parce qu'ils étaient assis l'un à côté de l'autre. À la mention de son chien, Milo tourne la tête pour apercevoir l'animal, calmement assis derrière elle, au moins il était obéissant. Quoi qu'il aurait bien aimé qu'il aille faire un tour dans le dressing d'Alex pour ruiner toutes ses cravates. Dès que les regards étaient tournés vers eux, il fait exprès de prendre une mine exaspérée comme s'il était dans de grandes souffrances. Quand elle l'attaque gratuitement devant tout le monde, il doit se retenir de ne pas se joindre au rire de tout le monde. Milo voit bien qu'elle lorgne sur son whisky, alors il éloigne son verre légèrement pour le mettre hors de portée de Joan. « Si Alex t'aimes pas assez pour partager son whisky avec toi, je peux pas trahir ses secrets ! ». Milo fait exprès de la taquiner un peu, c'était impossible que Alex ait choisi de délibérément partager sa boisson avec Milo. Il se sentait en position de force en ayant découvert la planque de leur hôte, mais il doutait être capable de retourner se resservir sans l'aide de sa complice. « Je croyais que c'était ton chien, mais en fait c'est toi qui schlingue comme ça ! ». Il s'esclaffe tout en se bouchant le nez en faisant son cinéma, pour être certain d'avoir l'attention de tout le monde et d'égratigner un peu l'image de Joan au passage. S'envoyer des saloperies au visage perdait un peu de son attrait quand il avait conscience qu'elle ne le prendrait pas forcément mal. « Si tu fais une distraction avec ton chien ? Je veux bien tenter d'aller chercher la bouteille ! Faudrait qu'il morde Alex dans ses parties ou qu'il lèche Lisa, que j'ai le champs libre... ». Pour que son plan se réalise, il faudrait que son chien soit véritablement bien dressé. En réalité, Milo avait simplement besoin que l'attention ne soit pas sur lui quand il choisirait de partir en mission.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   Jeu 8 Fév 2018 - 10:27

- milo & joan -
My guessing game is strong, way too real to be wrong,
Caught up in your show, yeah, at least now I know.

Si au début Milo m’exaspérait au point qu’être dans la même pièce que lui me faisait hérisser le poil, il était désormais assez évident que nous nous étions fait prendre à notre propre jeu. Les piques autrefois méchantes, de nature à faire comprendre à l’autre que sa présence même le répugnait, avaient été troquées pour de petites taquineries de comptoirs sans lesquelles nous ne pouvions échanger. C’était devenu notre façon de nous comporter l’un avec l’autre, dissipant par la même occasion l’événement gênant qui s’était déroulé au mariage des Ferguson entre nous deux. Alors que tout le monde nous pensait encore ennemis jurés, nous nous amusions de nos petites remarques l’un sur l’autre, sûrement trop habitués et incapables de mettre notre orgueil de côté afin d’avouer à l’autre que finalement, il n’était pas si insupportable, même plutôt sympathique. Mais ni lui ni moi n’abaisserions suffisamment nos armes en plastique pour le reconnaître. « Arrête ton cinéma Hawkins, Alex tient peut-être  à ce que je ne dévisage pas sa chère et tendre avant la fin de la soirée, mais je peux tout à fait me rabattre sur toi. » J’haussai les épaules, sourire mutin figé au coin de mes lèvres. Si je me battais lorsque la situation l’exigeait, je ne frappais jamais sans raison. De toute façon, j’avais été la première à lancer les hostilités, alors il était de mise qu’il surenchérisse. « Bon allez, bouge ton cul de sur cette chaise, je me charge de détourner l’attention ! », lui ordonnai-je tandis que j’attrapai un bout de pain en m’exclamant : « Vous nous avez invité dans le but de nous faire commencer une diète ? » J’avais brandi mon pain et l’avais échappé sous la table de façon tout à fait naturelle, après tout, ce genre de maladresses me caractérisaient. Tandis que je me confondais en excuses et que je me glissais sous la table pour ramasser ma victuaille et la lançer à Hadès, sous les réprimandes de Lisa qui s’agaçait déjà de voir des miettes sur son sol, j’aperçus les jambes de Milo qui se dirigeaient vers la table. Il était temps pour moi de refaire surface et de répondre à la blonde afin que tous les regards se détournent de Milo et de la bouteille qu’il cachait dans son dos. « Tu vois, je n’aurais jamais échappé ce bout de pain si tu nous nourrissais ! » Les rires éclatèrent et Lisa partit en fulminant en direction de sa cuisine, alors que mon cher acolyte pour la soirée nous avait discrètement servi un verre chacun. Voilà pourquoi j’appréciais de plus en plus cet homme. « Ah salut Hawkins, ça gaze ? T’as été rapide pour une fois ! », ajoutai-je plus haut en commentant son absence que tout le monde avait pris pour une pause nécessaire aux toilettes. Je lui fis un clin d’œil discret et attendis que les conversations reprennent entre les autres invités afin de lui lancer plus bas, tendant mon verre sous la table : « A la nôtre, on fait pas un mauvais duo finalement. » Loin de moi était l’intention d’insinuer quoi que ce soit, pourtant je vis les sourcils de Milo s’arquer à ma remarque.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   Dim 11 Mar 2018 - 6:33

L'animosité entre Milo et Joan était plus liée aux liens qu'ils entretenaient avec le couple Ferguson, la preuve quand ils s'étaient découverts seul à seul, leur relation s'était réchauffée significativement. L'équilibre était différent entre eux, mais il savait qu'il ne pourrait jamais avoir une relation cordiale avec elle sans que Lisa ne fasse une crise. Elles se détestaient et Milo se devait de prendre le parti de Lisa en public, ce n'était pas concevable de rigoler et de bien s'entendre avec Joan. Alors, qu'au fond il était tout à fait capable de ne pas prendre partie, il trouvait d'ailleurs la guéguerre entre les deux femmes un peu puérile parfois. Dès qu'elle lui indique de se mettre en action, il saute sur ses pieds, trop content de réaliser cette mission plutôt que de rester assis sur une chaise à écouter des conversations d''adultes. Faisant confiance à Joan, il se lève en faisant mine de se rendre aux toilettes, il regardait furtivement derrière lui pour s'assurer que personne ne le suivait et pris la direction du bar secret d'Alex. Sans réfléchir, il se saisit de la plus belle bouteille qu'il cache dans son dos, en tentant de la laisser hors de vue de tous les convives. Dès qu'il reprend sa place, il sert des verres, même si Alex récupérait la bouteille, ils auraient au moins gagné un verre chacun. D'ailleurs, il met une quantité bien supérieure à ce qui se faisait pour du whisky de cette qualité en temps normal. « Normal, je me suis pas lavé les mains, tu me manquais trop j'ai fait au plus vite. ». Tout en disant cela, il pose sa main libre sur elle comme s'il s'essuyait. Dès que les conversations reprennent un peu plus normalement, il trinque avec elle en souriant, plutôt fier de leur collaboration. « Je nierai si on me demande, mais ouais t'es pas trop mal ! ». C'était une chose de bien s'entendre, une autre de lui faire ouvertement des compliments, car ils n'avaient pas passé ce stade. Du coin de l’œil, Milo voit arriver Lisa avec des assiettes et il s'empresse de boire une gorgée de son verre. « J'espère qu'elle est plus dans sa période mini-légumes, mini-saucisse, mini-tout, je ressortais je devais aller me faire un Khebab... C'était peut-être un hommage à la mini-saucisse d'Alex... ». C'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'empêcher de lancer des attaques à l'encontre du mari de sa meilleure amie. D'un coup Lisa surgit à côté d'eux et il retient son souffle en espérant qu'elle ne tape pas dans la bouteille de whisky qu'il avait planqué entre leurs deux chaises. Elle repart et Milo lorgne sur l'assiette qui avait été placée devant Joan. « Si j'étais toi, je ferai tester le chien en premier. C'est trop bizarre qu'elle t'ait pas servi en dernier ! ». Tout en disant cela, Milo tend son bras en se contorsionnant sur sa chaise pour venir caresser le chien qui attendait sagement derrière sa maitresse.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i could agree with you, but then we'd both be wrong. (joan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Where Hugo Chavez and William Baldwin agree.
» Cuba, Haiti agree to further strengthen bilateral co-op
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» Haiti: After the earthequake, the disaster
» Tha fallacy of economics orthodoxy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: