AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 our love was made for movie screens (emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 606
- since : 24/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, lisa, emma, clara, joan, lucy, pippa, dani)

MessageSujet: our love was made for movie screens (emma)   Jeu 18 Jan - 19:23:04


- our love was made for movie screens -
emma & teddy
@kodaline

Un pas après l'autre dans les quartiers familiers. Il s'avance dans la nuit, renifle un peu à cause du froid qui lui gèle le visage et les doigts. La nuit est déjà tombée, des lueurs chaleureuses diffusent de toutes les maisons de la rue, ou presque. Il se fait l'amère réflexion qu'il n'a même pas vu le jour – pas beaucoup en tout cas, enfermé dans son bloc à jouer du scalpel. Il arrive enfin chez lui, pose ses affaires, soupire et s'étire. Faire face au silence. À l'éternelle solitude. Quelques pas paresseux effleurent le plancher, le gros chat débarque pour réclamer son dîner et Teddy le flatte d'une caresse avant de s'exécuter, docile esclave qu'il est. Il le regarde manger, se perd dans ses pensées, dans ce calme qui l'apaise et qui l'éloigne des bips et des bruits infernaux de l'hôpital. Puis, il y a ce bruit, ce fracas qui s'accompagne d'un long miaulement plaintif et Walsh presse le pas pour retrouver un matou boitant sur son perron. Il échange quelques mots avec ce dernier – ou plutôt parle dans le vide – avant de l'amener à l'intérieur, curieux et inquiet. C'est à la lumière qu'il reconnaît l'animal. Un des chats d'Emma. Un drôle de sourire traverse ses lèvres à cette pensée et il dépose le félin pour l'ausculter, en vétérinaire du dimanche. Il en prend soin comme d'un enfant, Teddy. Peut-être parce que c'est son chat à elle. Peut-être aussi parce que ces chats, c'étaient un peu leurs enfants oui, du temps où ils étaient ensemble. Ça remue des souvenirs dans son esprit tortueux, il essaye plutôt de se concentrer sur l'animal. Quelques coups de patte plus tard et autres vaines tentatives, il embarque le chat sous son bras et quitte son domicile, pour se rendre à la maison d'à côté. Il sonne, il attend. Il n'a pas vraiment fière allure, avec ses trois traces de griffure pour écorcher son visage. Il patiente, gratte la tête du chat qui est tout aussi ridicule que lui, avec sa bande autour de la patte et un pansement hello kitty pour faire tenir le tout – les pansements de sa petite nièce, bien sûr. Peut-être que Emma est occupée. Peut-être même qu'elle a du monde chez elle et qu'il va faire tâche une fois de plus. Il se promet silencieusement de ne pas rester bien longtemps. La porte s'ouvre enfin et il retrouve le sourire pourtant, Teddy. « Hey. » Qu'il lâche avant de lui tendre le chat à bout de bras. « Désolé de te déranger mais, je pense que ça t'appartient ? »

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 207
- since : 22/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: teddy, liv/wyatt, cole.

MessageSujet: Re: our love was made for movie screens (emma)   Mer 7 Fév - 11:15:49


- our love was made for movie screens -
teddy&emma

La journée a été longue pour toi, Emma. Tu en as vu défilé des patients aujourd'hui. Tu en as écouté des paroles, des récits et des problèmes. Tu en as donné des solutions et des astuces pour qu'ils retrouvent une vie sexuelle épanouie. Tu as fini bien plus tard que d'habitude. La nuit est déjà bien présente et toi, tu rentres à peine. Tu meurs de faim et de froid aussi. Certainement que la fatigue y est pour quelque chose. Mais aussi, les températures ont bien dégringolé ces derniers jours. Il fait un froid de canard et toi, tu n'aimes pas le froid et encore moins l'hiver. Ou alors seulement si tu peux rester bien au chaud au fond de ton lit et deux couettes sur toi. Sauf que ce n'est pas prêt d'arriver. La semaine n'est pas encore terminée, elle commence à peine. Tu le sens encore loin le week-end. Tu passes la porte de chez toi et la referme rapidement pour ne pas laisser la fraîcheur entrer. Tu retires ton écharpe, ton bonnet, tes gants mais tu gardes ton manteau encore un peu. Tu réfléchis à ce que tu pourrais manger mais tu n'en as pas la moindre idée. Peut-être que tu pourrais te faire livrer quelque chose ? Oui mais quoi ? C'est une question trop difficile. Ou peut-être que tu peux juste te faire chauffer une pizza qui doit traîner dans ton frigo. Tu vas faire ça. Tu allumes ton four puis tu vérifies que les radiateurs sont bien en marche. Tu restes bloquée devant un d'eux parce qu'il est chaud et que tu es bien trop frileuse. Quelle idée d'habiter dans un pays où il fait aussi froid durant l'hiver. Mais ailleurs, tu serais perdue. Il n'y aurait plus ta famille à tes côtés et tu as besoin d'eux plus que tu ne le dis. Tu entends sonner à la porte d'entrée. Tu râles un peu contre ce visiteur qui t'oblige à quitter cette source de chaleur. Tu as bien envie de le faire attendre un peu mais ce n'est pas dans tes habitudes. Et qui sait, peut-être que c'est le prince charmant qui se trouve à ta porte. Tu presses un peu le pas jusqu'à l'entrée et ouvre la porte. Ah non, ce n'est pas le prince charmant, c'est Teddy. L'un de tes voisins et aussi l'un de tes plus proches amis. Oh Teddy, je ne m'attendais pas à te voir ce soir. Tu ne remarques qu'après le - ton - chat dans ses bras. Un bandage à la patte, mais qu'a-t-il foutu ? Que lui est-il arrivé ? Tu t'inquiètes évidemment, tes chats, c'est comme tes enfants. Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi il a un énorme bandage autour de la patte ? Tu attrapes ton chat dans tes bras et le serre tout contre toi en lui murmurant quelques paroles rassurantes. Une vraie mère poule. Certains trouvent ça ridicule mais toi, tu t'en fiches. C'est tes bébés, tes amours. Qui t'as fait des bobos mon bébé ? C'est qui le méchant garçon qui s'en est pris à toi ? Tu le maternes un peu à coup de caresses. Puis tu lèves la tête vers le jeune homme toujours présent. Entres, ne restes pas dans le froid. Tu lui adresses un sourire en ouvrant un peu plus grand la porte pour qu'il puisse entrer. Tu vas bien ? Et ta journée ? Tu causes trop, arrêtes-toi un peu Emma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 606
- since : 24/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, lisa, emma, clara, joan, lucy, pippa, dani)

MessageSujet: Re: our love was made for movie screens (emma)   Jeu 29 Mar - 20:18:36

Lui non plus, il ne s'attendait pas à lui rendre visite ce soir, parce qu'il évite autant que possible de l'embêter, Emma. Il sait qu'il en fait assez comme ça, qu'être son voisin, c'est parfois suffisant. Surtout quand il rentre bien éméché à quatre heures du matin et qu'il se trompe de perron, qu'il essaye à tout prix de faire rentrer sa clé dans la porte d'entrée de la blonde. Elle a l'habitude de ses frasques, de ses coups d'éclat. Emma, elle l'a sans doute vu dans tous ses états ; les meilleurs jours, les pires. Elle l'a entendu rire et hausser le ton, l'a vu sourire et fuir. Elle le connaît, sans doute trop, c'est peut-être bien pour cette raison que ça n'a pas marché. Mais inutile de revenir là-dessus, n'est-ce pas ? Il lui tend le chat comme un cadeau empoisonné, pauvre créature qui s'est écorchée dans une énième cascade. Teddy, il sait qu'elle les considère comme des enfants, ses chats. Ça le fait sourire, ça l'a toujours amusé, lui rappelle toutes ces fois où ces boules de poils avaient la priorité sur lui pour choisir une place dans le lit. Il a envie de rire quand elle s'inquiète pour son chat, parce qu'elle a l'air bouleversée, sans doute trop pour une personne normale vis à vis d'un animal. Elle récupère le paquet et lui, il colle ses mains dans ses poches, hausse un peu les épaules. -Je ne sais pas ce qu'il a fait. Trois fois rien, sans doute, il s'était écorché alors je l'ai désinfecté et je lui ai mis un bandage. Il va peut-être boiter un peu mais.. Si tu surveilles, tout devrait bien se passer. Elle lui accorde caresses et mots d'amour et Walsh, il reste planté sur le perron à attendre. Peut-être qu'il devrait juste faire demi-tour et lui souhaiter bonne nuit, elle ne lui doit rien après tout. Mais il reste encore un peu à l'observer, à sourire bêtement devant le comportement de la blonde. Il hésite quand elle lui propose d'entrer. Parce qu'il se fait tard, qu'il est fatigué et elle aussi, sans doute. Mais peut-il vraiment résister à un demi-sourire et une invitation chaleureuse ? Il pèse le pour et le contre – pendant une fraction de seconde, pour témoigner de sa bonne volonté – et finit par entrer dans la chaleur de son foyer. Il connaît les murs, les pièces, la décoration. Il a l'impression de venir tellement souvent et pourtant, dernièrement, il a plutôt pris la fuite qu'autre chose, évité les rencontres et les soirées malbouffe d'autrefois. -Longue et ordinaire, enfermé dans mon bloc à charcuter quelques membres. Il a un sourire un peu glauque qui flotte sur ses lèvres, le ridicule de la situation ne lui effleure même pas l'esprit, lui qui parle de ses opérations comme s'il avait fait cuire des pâtes. -Et toi Dr. Phil (en référence au talk show américain du même nom), t'as encore sauvé des couples de la routine ? Toujours un peu moqueur, il ne peut pas s'en empêcher, il a besoin de la taquiner, besoin de manquer de sérieux, après une journée aussi chargée. Son regard court sur le décor une fois de plus. -J'ai l'impression que ça fait un bout de temps que j'étais pas venu. Un soupir nostalgique abandonne ses lèvres. -Sommes nous vraiment devenus des adultes responsables à l'emploi du temps trop chargé ? Où sont nos soirées malbouffe et série z ? C'est peut-être son moyen de lui dire que ça lui manque, oui. Mais c'est peut-être la solitude qui parle, aussi. Il ne sait plus trop où il en est, Teddy.

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: our love was made for movie screens (emma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
our love was made for movie screens (emma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» My first movie :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: